Rejoignez les Editions Addictives sur : cliquez- ... Victoria’s Secret. Ce n’est pas...

Click here to load reader

  • date post

    24-May-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Rejoignez les Editions Addictives sur : cliquez- ... Victoria’s Secret. Ce n’est pas...

  • Rejoignez les Editions Addictives sur les réseaux sociaux et tenez-vous au courant des sorties et des dernières nouveautés ! Facebook : cliquez-ici Twitter : @ed_addictives

    https://www.facebook.com/pages/Editions-Addictives/722077811159219?id=722077811159219&sk=app_132294096852700

  • Egalement disponible :

    Secret Love

    Alex va enfin découvrir qui est Oliver, le frère de son colocataire… Mais quand vient le moment des présentations, la jeune femme est stupéfaite de ressentir une telle attirance pour cet homme aussi agaçant que sexy. En plus, Oliver est un richissime businessman, l’un des célibataires les plus en vue de la côte Ouest, et surtout le concurrent de l’entreprise où elle travaille. Entre Oliver et Alex, malgré une attirance magnétique, toute relation paraît impossible : Oliver ne peut se résoudre

  • à sortir avec la colloc de son frère, et encore moins avec une concurrente ! Ne pouvant résister à leur désir dévorant, les deux amants sont obligés de prendre une décision : renoncer ou se cacher. Commence alors un jeu de « suis-moi je te fuis » où sentiments et raison se disputent la victoire.

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    http://www.amazon.fr/dp/B01A9PU38E/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21 http://www.amazon.fr/dp/B01A9PU38E/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • Egalement disponible :

    Protège-moi… de toi

    Célèbre actrice abonnée au succès et au sommet du box-office, Liz Hamilton est une jeune femme de 22 ans, insouciante et légère. Sa vie se résume à une succession de tournages, de soirées, d’interviews – et d’amis pas toujours sincères. Jusqu’au jour où elle reçoit les lettres d’un détraqué. Des missives inquiétantes, violentes, sinistres. Habituée à évoluer dans un monde de paillettes et de faux-semblants, elle n’y accorde guère d’importance… avant que son agent n’engage un garde du corps.

  • Et pas n’importe lequel !

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    http://www.amazon.fr/dp/B01A7MBSKQ/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21 http://www.amazon.fr/dp/B01A7MBSKQ/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • Egalement disponible :

    Résiste-moi

    Ludmilla Providence est psychologue. Quand une de ses patientes lui raconte des choses étranges sur un éminent chirurgien esthétique, Ludmilla enquête, persuadée que sa patiente est manipulée, voire abusée par le médecin. Mais elle est bien obligée de reconnaître que le docteur Clive Boyd est absolument charmant ! Luttant contre son attirance pour le médecin, Ludmilla décide de lui tendre un piège… Mais si c’était elle, la proie ? Le docteur Boyd est-il sincère ou essaie-t-il de manipuler Ludmilla

  • comme il en a manipulé d’autres ? Impossible de le savoir sans se mettre en danger…

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    http://www.amazon.fr/dp/B019S5WZPU/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21 http://www.amazon.fr/dp/B019S5WZPU/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • Egalement disponible :

    Dark Light - À lui pour toujours, 1

    Dans les bras d’Elliott Grant, le vampire le plus torride qu’il lui ait été donné de connaître, Iris est devenue une véritable femme, tour à tour soumise et dominatrice. D’abord sorcière puis vampirisée, elle a pu surmonter toutes les épreuves, galvanisée par leur passion.

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    http://www.amazon.fr/dp/B018W3ZLMS/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • http://www.amazon.fr/dp/B018W3ZLMS/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • Egalement disponible :

    Jeux interdits

    À 15 ans, j’ai rencontré mon pire ennemi. Sauf que Tristan Quinn était aussi le fils de la nouvelle femme de mon père. Et que ça faisait de lui mon demi-frère. Entre nous, la guerre était déclarée. Et on n’a pas tenu deux mois sous le même toit. À 18 ans, le roi des emmerdeurs revient du pensionnat où il a été envoyé pour le lycée. Il a son diplôme en poche, les yeux les plus perçants qui soient et un sourire insupportable que j’ai envie d’effacer de sa gueule d’ange. Ou d’embrasser juste

  • pour le faire taire.

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    http://www.amazon.fr/dp/B015RS47A8/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21 http://www.amazon.fr/dp/B015RS47A8/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • Chloe Wilkox

  • PRÊTE À TOUT ?

    Volume 3

    ZCLA_003

  • 1. « K » sort de l’ombre

    Colin

    C’est pas vrai ! Quel imbécile je fais !

    Une fois de plus, c’est arrivé. Bien que je me sois promis de ne plus jamais me laisser prendre à ses filets, j’ai recouché avec Tess Harper.

    Crétin. Crétin. Crétin.

  • Qu’est-ce qui m’a pris ? Cette fille est un danger ambulant, elle passe d’un extrême à l’autre en quelques secondes, c’est une vraie montagne russe émotionnelle. Un coup, j’ai l’impression que c’est la femme la plus sincère et la plus touchante au monde. L’autre coup, elle me pique mon téléphone pour faire je ne sais quoi et me menace ensuite de foutre ma carrière en l’air. Pourquoi est- ce que je me suis fourré dans cette galère une nouvelle fois ?

    Je sais très bien pourquoi.

    Tess Harper n’est pas seulement sublime, avec son visage de déesse et son corps digne d’un mannequin de chez

  • Victoria’s Secret. Ce n’est pas uniquement une amante hors pair. C’est aussi la femme la plus magnétique, la plus troublante, la plus énigmatique que j’aie jamais rencontrée. Son mélange de franchise et de secrets, d’assurance et de doutes, son sens de la repartie… Tout chez elle me déstabilise, m’irrite, mais parfois…

    … parfois aussi, me plaît.

    C’est plus fort que moi : elle m’attire. Et je n’arrive pas à lui résister. Qu’est- ce que j’espérais ? Que la candidate d’un jeu où tous les coups sont permis la jouerait fair-play dans la vraie vie ? Qu’il suffirait de la sortir de la Maison

  • des Murmures pour qu’elle décide de s’abonner au Time magazine et qu’elle renonce à devenir une starlette de la télé ? Je ris de ma naïveté, de mon imbécillité et de ma foutue libido.

    Ça ne peut pas se reproduire. Je dois la sortir de ma tête. Plus vite Tess Harper sera de retour dans cette fichue maison, plus vite je pourrai retourner à ma vie.

    Je me dirige vers le bureau de Joshua pour lui demander de faire porter une guitare à Tess mais ce dernier n’est pas là. Je jette un coup d’œil à ma montre : 5 h 45.

  • Super. Je pense que je vais devoir me débrouiller seul sur ce coup.

    Je m’empare du téléphone fixe du producteur exécutif pour appeler le standard, tout en me demandant quel usage Tess compte faire de cet instrument. Est-ce qu’elle va obéir à la consigne ? Régler ses comptes avec ses colocataires et moi, à l’antenne et en chanson ? Tout mettre en œuvre pour rafler les 1000 $ tout en se mettant les autres candidats et le public dans la poche ?

    J’ai un moment d’hésitation avant de taper le numéro du standard. Mon portable en profite pour se mettre à

  • vibrer dans la poche arrière de mon pantalon. Je regarde l’écran : c’est Ian. Il sait que je me lève généralement tôt et m’appelle parfois en sortant de garde.

    – Salut, Ian. – Salut mec. Dis-moi, je quitte

    l’hôpital, là : ça te dirait pas d’aller prendre un petit déj’ ?

    Je pense un instant à la perspective alléchante d’une montagne de pancakes et d’un café noir chez Du-par’s.

    Impossible. Je dois régler cette histoire avec Tess.

    – Je suis désolé, Ian : ça ne va pas

  • être possible pour moi aujourd’hui. – Tu es… en charmante compagnie,

    c’est ça ? me demande mon ami en baissant d’un ton.

    – Pas le moins du monde, réponds-je, irrité.

    Ian interprète mal ma mauvaise humeur.

    – Tu penses encore à elle, avoue. L’inconnue du Peninsula. Si ça te met à ce point de mauvais poil, tu devrais essayer de la retrouver.

    – On n’est pas dans Cendrillon, Ian, rétorqué-je. Je ne vais pas retourner toute la ville pour la débusquer.

  • D’autant qu’elle se trouve à moins de 500 mètres de moi, que je n’ai rien d’un prince charmant, et qu’elle-même est tout sauf une princesse en détresse.

    – Bon, je vois que tu t’es levé du pied gauche, me réprimande Ian. Dès que tu te détends, tu me fais signe ?

    – Tu as raison, je suis désolé : la nuit a été rude, une galère avec le travail.

    – Tu bosses trop, ça fait des années que je te le dis.

    En ce moment, bof-bof.

    Ian et moi parlons encore quelques minutes puis raccrochons sur une note apaisée, avec la promesse de se voir

  • bientôt. Je contacte ensuite l’accueil mais personne ne me répond. Je passe la tête dans le couloir en espérant tomber sur quelqu’un. Au bout de quelques minutes, je vois l’une des monteuses passer.

    – Bonjour M. Cooper ! me lance-t- elle d’un ton enjoué.

    – Bonjour… Sara, c’est ça ? m’enquiers-je en cherchant à me rappeler son prénom.

    – C’est bien ça, Sara Henessy, me dit-elle avec un sourire flatté, visiblement heureuse que je me souvienne d’elle.

    – Vous êtes bien matinale, remarqué- je.

  • – Pour tout vous dire, je m’apprêtais à al