Rejoignez les Editions Addictives sur les réseaux sociaux ... · PDF fileEgalement...

Click here to load reader

  • date post

    22-Aug-2019
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Rejoignez les Editions Addictives sur les réseaux sociaux ... · PDF fileEgalement...

  • Rejoignez les Editions Addictives sur les réseaux sociaux et tenez-vous au courant des sorties et des dernières nouveautés ! Facebook : cliquez-ici Twitter : @ed_addictives

    https://www.facebook.com/pages/Editions-Addictives/722077811159219?id=722077811159219&sk=app_132294096852700

  • Egalement disponible :

    Addictive Love

    Entre Tom Kelley, le quarterback des Giants, et Maya Leblanc, la jeune photographe, rien n’aurait dû arriver ! Tom vit dans un monde fait de victoires et de paillettes, de dollars et de bimbos. Maya, elle, essaie tant bien que mal de boucler ses fins de mois. Alors quand Tom essaie de la séduire, l’instinct de Maya lui dit de fuir… Ne risque-t-elle pas de se brûler les ailes à côtoyer ce monde si différent du sien ? D’autant que cet univers aux apparences superficielles dans lequel vit Tom est moins innocent qu’il n’y paraît…

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    https://play.google.com/store/search?q=9791025729991 https://play.google.com/store/search?q=9791025729991

  • Egalement disponible :

    Retrouve-moi

    Emily Green, jeune créative dans la publicité, découvre par hasard une porte qu’elle n’avait jamais vue auparavant dans le building de sa société. Poussée par une curiosité dévorante, elle ouvre cette porte et se retrouve alors dans une étrange entreprise où les employés tapent sur des machines à écrire et fument dans les bureaux ! Mais plus étrange encore, la jeune femme rencontre un homme intriguant et plein de charme qui lui fait une proposition inattendue. Emily sait bien qu’elle devrait refuser mais poussée par un étrange désir, elle signe le contrat les liant désormais l’un à l’autre… au-delà du temps. Choix du cœur ou pire erreur de sa vie ?

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    https://play.google.com/store/search?q=9791025729779 https://play.google.com/store/search?q=9791025729779

  • Egalement disponible :

    Tout ça, c’est la faute du chat !

    Tout ça, c'est la faute du chat ! Je devais rester à San Francisco quelques semaines seulement, le temps d'une exposition de photos. Mais Prince, ce maudit félin, a tout fichu par terre ! Prince, et surtout son propriétaire : Jason, le beau, séduisant, irrésistible chanteur de Golden. Un aimant à problèmes ! Le genre d'homme que je fuis sans me retourner, d'ordinaire. Seulement, je n'ai jamais su résister à un défi… Surtout quand celui-ci est aussi sexy que Jason. Alors, les problèmes, j’en fais mon affaire. Quitte à jeter mon cœur et toutes mes convictions dans la balance !

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    https://play.google.com/store/search?q=9791025729236 https://play.google.com/store/search?q=9791025729236

  • Kim Grey

    SEXY COMÉDIE RECHERCHE (FAUSSE) FIANCÉE

    Volume 1

    ZIVY_001

  • 1. Annonce 345856

    – Plutôt que de prendre en notes la conversation de la table 6 , tu pourrais peut-être servir la jeune fille de la 8 , glisse Ted, légèrement agacé.

    – Ces deux dames parlent de toilettage canin ! Je ne peux pas louper ça ! m’exclamé-je en notant discrètement quelques bribes de leur conversation sur mon bloc-notes de commandes.

    – Je te paie pour faire le service, Ivy, pas pour préparer ton prochain stand-up, reprend Ted en préparant lui-même ma commande avec impatience.

    – Le casting du New York Comedy a lieu dans deux semaines, et je n’ai toujours pas de thème !

    Il y a un an, quand je suis sortie diplômée de l’école de théâtre, j’ai commencé à faire du stand-up dans des clubs new-yorkais. Traquer les absurdités de la vie quotidienne pour les mettre ensuite en scène, c’est vraiment mon truc. Dans quinze jours, je participe à une soirée de sélection, au New York Comedy. Tous les directeurs de théâtre importants en matière de comédie seront là pour faire leur marché. De quoi avoir légèrement la pression…

    Heureusement, pour trouver l’inspiration, rien ne vaut le bar de Ted. Une véritable mine d’or ! Il suffit de tendre l’oreille pour récolter des idées.

    – Si tu n,etne dépêches pas, tu pourras écrire un sketch sur les patrons de bar qui assassinent leurs employées, menace Ted, pointant un siphon de crème chantilly dans ma direction. Et inutile de tenter de m’attendrir en me faisant le coup de la tête d’ange ! Tes grands yeux bleus et tes boucles blondes n’auront pas le dernier mot, cette fois !

    Sous ses airs ronchons, Ted sait à quel point le stand-up est important pour moi. Il m’a toujours soutenue… Sauf quand les clients, comme la jeune fille de la table 8 , patientent depuis trop longtemps.

    Je suis prête à me remettre au travail lorsque ma sœur, Lauren, déboule dans le bar.

    – On l’aaaaa ! lance-t-elle d’une voix qui frôle l’hystérie.

    Et, sous le regard intrigué des clients, elle exécute une sorte de danse de la victoire.

    – Les Rattle Snake ont enfin leur CD ! confirme Victor, radieux.

    Le batteur du groupe de ma sœur se dirige vers Ted et moi, le visage radieux, brandissant un CD comme un trophée.

    Je fonds sur Lauren pour la serrer dans mes bras. Je colle ensuite un baiser sonore sur la joue de Victor, le batteur. Avec leur look singulier – mélange subtil de styles punk et hipster –, ils contribuent largement à faire de leur groupe un ovni stylistique et musical !

  • – Félicitations ! dis-je. Le monde entier l’attendait, ce CD ! – Pour le moment, la jeune fille de la 8 attend surtout sa boisson, grogne Ted à mon attention. – Je suis sûre qu’elle comprendra, dis-je en emportant enfin le cappuccino. Les Rattle Snake, c’est

    le meilleur groupe de métal de la planète !

    Oui, il se trouve que c’est aussi le groupe dans lequel chante ma sœur…

    Mais en restant objective, je pense sincèrement que leur groupe mériterait d’être davantage connu.

    – Glenn n’est pas là pour fêter ça avec nous ? demandé-je en constatant l’absence du bassiste. – Justement, commence Victor. On a un léger souci. Glenn a dû quitter la ville brutalement pour

    rejoindre sa famille. Il nous faut un nouveau bassiste. – Vous aurez le temps de recruter quelqu’un d’ici la semaine prochaine, pour le concert ?

    s’inquiète Ted.

    Ted est un fan de la première heure. Son bar est le QG du groupe, et il les accueille régulièrement sur la petite scène de son café.

    – Glenn nous a donné le nom de quelques remplaçants de talent, explique Victor. Il n’y a plus qu’à faire des essais.

    – Et comme j’ai plein de temps maintenant, ça tombe bien, rajoute Lauren.

    Ma sœur vient juste de finir brillamment ses études de droit. Tout le monde lui a prédit un bel avenir dans le domaine. Mais, après son diplôme, elle a décidé de s’accorder du temps. Elle rêve de musique plutôt que de plaidoiries, et elle n’a pas encore osé l’avouer à notre père, qui la presse de trouver un travail sérieux « pas comme celui de ta sœur »…

    Ted disparaît quelques instants dans la réserve et revient avec une bouteille de champagne.

    – Si on fêtait ça !

    Il propose même une coupe aux trois clients du bar, qui acceptent, ravis.

    Au moment de trinquer, Lauren enlève sa veste et son foulard : Ted et moi poussons alors un cri de surprise en découvrant Devil, le python jaune et blanc de ma sœur.

    – Quoi ?! Tu l’as apporté ?! – Devil est un membre du groupe, il est normal qu’il fête la sortie du disque avec nous !

    Le serpent glisse doucement autour des épaules de ma sœur, comme pour montrer son approbation. Lauren l’a récupéré dans un cirque qui voulait s’en débarrasser, et depuis c’est la mascotte du groupe. En plus d’être parfaitement inoffensif, il apprécie beaucoup les vibrations des basses, et il ondule même tout particulièrement sur certains morceaux, un peu comme s’il dansait.

    Je profite d’un moment où Victor et Ted sont absorbés dans une discussion sur les restaurants branchés de la ville pour parler à Lauren en aparté. Ce matin, dans le journal du quartier, j’ai repéré une annonce de casting, et je tiens absolument à la lui montrer.

  • – Écoute ça ! dis-je en lui collant le journal sous le nez. « Cherche comédienne pour un rôle d’amoureuse dans la vie réelle. Casting sélectif. Contrat à l’appui. »

    Lauren fronce les sourcils.

    – « Amoureuse dans la vie réelle » ? C’est quoi ce casting ? Une petite annonce déguisée ? – Tu ne trouves pas ça hyper excitant ?! – Non, je trouve ça hyper flippant. Il y a encore des gens qui passent des annonces dans des

    journaux ?! Moi, je ne répondrais pas, c’est probablement un malade !

    Lauren chante dans un groupe de métal avec un serpent enroulé autour du cou, mais dès qu’elle sort de scène et qu’il n’est plus question de musique, elle fait preuve d’une prudence et d’une sagesse très exagérées, à mon sens.

    – Je me doute que tu ne répondrais pas, toi, mais moi… – Je suis sérieuse, Ivy. À tous les coups, c’est un psychopathe ! – Si c’est le cas, c’est trop tard, j’ai répondu ce matin, lâché-je négligemment.

    Lauren étouffe un cri.

    – T’es complètement folle ! – J’ai besoin de me lancer des défis si je veux progresser !

    À l’heure de fermeture, Victor ai