Internet et r©seaux sociaux : mode d'emploi

download Internet et r©seaux sociaux : mode d'emploi

of 61

  • date post

    06-Jul-2015
  • Category

    Education

  • view

    10.796
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Internet et réseaux sociaux : mode d'emploi

Transcript of Internet et r©seaux sociaux : mode d'emploi

  • 1. Internet et Rseaux Sociaux :mode demploi.Soire dbat.Avec Olivier ERTZSCHEID.Matre de confrences luniversit de NantesOrganise par lassociation Nesmy LYon dides.Dcembre 2014

2. 1. Le rapportaux crans2. Facebook &Rseaux sociaux3. La vie prive 4. Le prix desservices gratuits(et la pub)QUESTIONS5. O sont mesdonnes ?6. Tlcharger Lgalement ? QUESTIONSDBAT 3. prof la fac. Matre de confrences en sciences de linformation et de la communicationJE NE SUIS NIPSYCHOLOGUE, NITHRAPEUTE, NIGURISSEURINTERNET ;-) 4. prof la fac. Matre de confrences en sciences de linformation et de la communicationJE NE SUIS NIPSYCHOLOGUE, NITHRAPEUTE, NIGURISSEURINTERNET ;-)SIL NYAVAITQUUNESEULERECETTECELA SESAURAIT 5. prof la fac. Matre de confrences en sciences de linformation et de la communicationJE NE SUIS NIPSYCHOLOGUE, NITHRAPEUTE, NIGURISSEURINTERNET ;-)SIL NYAVAITQUUNESEULERECETTECELA SESAURAITJOBSERVE LESPRATIQUES POURCONSTRUIRE DESTHORIES. MAISSOUVENT ENTRE LATHORIE ET LAPRATIQUE 6. PLUS QUE LES OUTILS, CE SONT LESNORMES SOCIALES QUI VOLUENT.Aujourdhui, ce qui nest pas normal,cest de NE PAS partager ses photos devacances avec plein damis.LE NUMRIQUE NEST PAS UNUNIVERS PART . LENUMRIQUE CEST DABORD LAVRAIE VIEComme toutes normes sociales, certains lesacceptent, dautres les refusent, certains syintgrent, dautres en sont exclus oustigmatiss. Ce nest pas li au numrique? 7. Quelques vidences ON NE PEUTPAS TOUTCONTRLERAccepter de perdre lecontrle cest accepterde gagner la confiance. 8. Quelques vidences Va sur internet tout seulON NE PEUTPAS TOUTCONTRLERBEAUCOUPDE CHOSESSE JOUENTAVANT 6ANS.Accepter de perdre lecontrle cest accepterde gagner la confiance. Mais il nest jamaistrop tard 9. Quelques vidences Va sur internet tout seulON NE PEUTPAS TOUTCONTRLERBEAUCOUPDE CHOSESSE JOUENTAVANT 6ANS.LATRANSGRESSIONDES RGLES ESTINVITABLE (partir dun certainge )Accepter de perdre lecontrle cest accepterde gagner la confiance. Ce qui ne doit SURTOUT PASempcher de les rappeler Mais il nest jamaistrop tard 10. 1. Le rapportaux cransparents enfants crans 11. 1er tableau:parentsenfantscranswww.sergetisseron.com 12. 1er tableau:parentsenfantscransApprentissage de lauto-rgulation( contrat , rituels, heures fixes, dure limite)Pratique de lalternance(ne pas oublier que lon a 5 sens et 10 doigts)Accompagnement(en parler, raconter ce quon a vu) 13. 1 cran pour 4 dimensionsIl se passe des choses dedans(contenu intressant et/ouadapt)Il se passe des choses devant(on sy projette, on sy construit, onsy dcouvre)Il se passe des choses autour(on peut en parler, endiscuter)Il se passe des choses avec (dautres crans, dimension relationnelle avecses pairs / copains) Pratique des crans devient nocive quand 1 dimension efface compltement les 3 autres. Cet quilibre volue avec la rgle des 3-6-9-12 ATTENTION : il y a lattirance pour les crans, il y a la norme sociale (faire comme les copains, norme souvent dailleurs fantasme quand on vrifie, la plupart des copainsnont PAS la tl ou dordi dans la chambre, nont pas tous un tlphone portable 10 ans), et il y a le modle de ladulte : avant dautoriser, dinterdire ou de mettre en place des rgles , commenons par regarder quel estNOTRE rapport aux crans en tant quadultes et comment nous ragirions si on nous imposait les mmes rgles. 14. Attention collective , partage Interaction ouverteCanaux de communication ouverts y comprisaux stimulis extrieurs, aux interruptions Activit libre Lire ENSEMBLE sur un livre en papierou une tablette, reste une activit de lecture( quimporte le flacon pourvu quon ait livresse de la relation )AVEC LAUTREDANS MA BULLECARACTRISER LACTIVIT (QUEST-ON EN TRAIN DE FAIRE ?). FAIRE ABSTRACTION DU SUPPORT (SUR QUOI LE FAIT-ON ?). 15. 2. Facebook & ADOS. SOCIAUX. RSEAUX.Rseaux sociaux 16. les adolescents adoptent les mdias sociaux pour les mmes raisons que lesgnrations prcdentes d'adolescents allaient dans les boums, se rassemblaientdans les parkings, occupaient les escaliers des immeubles ou restaient pendus autlphone durant des heures. Les adolescents veulent bavarder, flirter, seplaindre, comparer leurs notes, partager des passions, tre mus ou plaisanter.Ils veulent tre en mesure de parler entre eux, mme si cela signifie aller enligne. Danah Boyd, it's complicated 17. 5 grands changements dans nosmanires de communiquer 18. 1. Audiences invisibles la majorit des publics/destinataires est absente au moment mme de la mdiation(= la transmission du message = par exemple, la publication d'un message texte). On change avec un public imagin alors que dautres peuvent interagir dans laconversation (parents, profs, etc.) Danah Boyd. 19. 2. persistance .Nouveau rapport au tempsCe que vous dtes 15 ans sera encore accessible quand vous en aurez 30 ... 50 20. 3. Searchability Capacit tre retrouv Nouvelles proximits.Parfois bnfiques (anciens copains, famille loigne, etc.)Parfois moins, si elles ne sont pas cadres (relation prof lve, relation parent enfant)Avant les rseaux sociaux, votre mre ne pouvait pas savoir o vous tiez en train de fairela fte avec vos amis ou ce que vous pensiez d'elle. 21. 4. Reproductibilit ce que vous avez dit/publi/post/photographi/film peut tre recopi et replac dans un contexte totalement diffrent(dautant plus que les gens ne sont pas l au moment o on a publi/post/etc cf audiences invisibles ) 22. 5. LengagementVous avez remarqu quon parle trspeu de politique sur Facebook ?Interactions de bas niveau On na jamais sign autant deptitions en ligne. Il ny a jamais euaussi peu de monde dans les manifs.Cot cognitif nul. 23. 3. La vie prive 3me tableau : Vie prive ? 24. Extime : de lintime tourn vers lextrieur Le web est un ESPACE PUBLIC Rien nest VRAIMENT priv. Rseaux sociaux : espaces semi-publics pour desexpressions semi-prives . La ngociation de la vie prive se vit avant tout comme une ngociation collective, visant adapter les rgles et les termes d'un service aux besoins de ses utilisateurs. Exemples qui vont dans le bon sens : avant on ne pouvait pas diter un post Facebook pour le corriger ou le modifier Avant on ne pouvait pas DU TOUT rcuprer ses donnes, ses photos sur Facebook Exemples qui vont dans le mauvais sens : Chaque mise jour de lalgorithme de facebook remet tous les curseurs zro Changement de politique constants : un coup on peut utiliser des pseudos, un coup faut se dclarer sous sonvrai nom, puis de nouveau pseudos autoriss, etc 25. * sphre intime (de 15 cm 45 cm : pour embrasser, chuchoter)* sphre personnelle (de 45 cm 1,2 m : pour les amis)* sphre sociale (de 1,2 m 3,6 m : pour les connaissances)* sphre publique (plus de 3,6 m : pour parler devant un public ou interpeller quelquun). distance physique quistablit entre despersonnes prises dansune interaction, unchange decommunication 26. InternetOrdinateur familialFacebook &Rseaux sociauxTlphone portable 27. InternetOrdinateur familialFacebook & rseaux sociauxTlphone portableGoogleFacebook 28. QUESTIONS 29. 4. Le prix desservices gratuits 30. 4 grands modles conomiquesPublicitFreemium(service de base gratuit,fonctionnalits supplmentairespayantes, ou suppression de lapub)Vente de donnesTaxe / Redevance (AppleiTunes, Amazon, etc touche % sur chaquevente ET fixe le prix devente) 31. Si cest gratuit cest que vous tes le produit. 32. Socit de linformation&Economie de lattention En conomie, plus une ressource, plus une matire premire est rare, plus elle est difficile extraire, capter, plus elle est chre. Nous sommes aujourdhui dans la socit de linformation . Quelle est la matire premirede cette socit ? Lattention. NOTRE attention. Economie de lattention (Herbert Simon) : temps de visionnage + temps daudition + tempsdusage Avant, tout tait limit : le nombre de chanes, le temps dantenne, le nombre de pages, etc Internet : no limits. Le mtier de TF1 cest vendre Coca-Cola du temps de cerveau disponible . Le mtier de Google, de Facebook cest de vendre des annonceurs de lattention. 33. Sur 15 rsultats, 3 ne sont pas de la publicit(= sir 15 min de programme tl 3 minne sont pas de la pub.)Mme plus besoin de finir de taper sa question(exactement comme si en allumant la tlon vous mettait automatiquement le programmele plus regard) 34. Facebook : sollicitation attentionnelle maximale 35. Phase 1=> Pour naviguer je consulte des sites (historiquede recherche)=> Pour me connecter je dis o jhabite(golocalisation) mon fournisseur daccs, Facebook, TF1.fr, Lequipe.fr, etc => Pour que ce soit fluide, mon navigateur utilisedes cookies (petits fichiers textes qui collectentPLEIN de donnes sur ma navigation, mesrequtes, etc.) 36. Phase 1=> Pour naviguer je consulte des sites (historiquede recherche)=> Pour me connecter je dis o jhabite(golocalisation) mon fournisseur daccs, Facebook, TF1.fr, Lequipe.fr, etc => Pour que ce soit fluide, mon navigateur utilisedes cookies (petits fichiers textes qui collectentPLEIN de donnes sur ma navigation, mesrequtes, etc.)Phase 2=> Pour gagner de largent des sitesutilisent des rgies publicitaires : 1rgie publicitaire met en relation unannonceur et un site (placement deproduit)=> 1 site peut passer par plusieursrgies=> 1 rgie peut grer plusieurs sitesAmazon, la FNAC, les sites mdias (TF1,Lemonde, Lequipe, etc.)=> Google et Facebook SONT aussi desrgies publicitaires 37. Phase 1=> Pour naviguer je consulte des sites (historiquede recherche)=> Pour me connecter je dis o jhabite(golocalisation) mon fournisseur daccs, Facebook, TF1.fr, Lequipe.fr, etc => Pour que ce soit fluide, mon navigateur utilisedes cookies (petits fichiers textes qui collectentPLEIN de donnes sur ma navigation, mesrequtes, etc.)Phase 2=> Pour gagner de largent des sitesutilisent des rgies publicitaires : 1rgie publicitaire met en relation unannonceur et un site (placement deproduit)=> 1 site peut passer par plusieursrgies=> 1 rgie peut grer plusieurs sitesAmazon, la