Memo#8 comment motiver ses collaborateurs

Click here to load reader

Embed Size (px)

Transcript of Memo#8 comment motiver ses collaborateurs

  • www.bookiner.com Copyright 2016 ISBN 9791023711752

    Auteur : Didier Reuter, Rdacteur en chef JdP

    Collection : L'art et la manire de bien manager

    MemoPro #8

    COMMENT MOTIVER SES COLLABORATEURS ?

    1. ANIMER UNE QUIPE PERFORMANTE La cration dune quipe performante repose, a priori, sur une dmarche lmentaire si lon considre les principales tapes : recrutement, runion des individus, attribution des tches et production finale dun rsultat. En ralit, cette approche relativement simpliste ne permet que trs rarement datteindre les objectifs souhaits. Pour crer lesprit du team building gagnant, il est ncessaire de coupler comptence, compatibilit, croissance, tout en fortifiant constamment les relations humaines entre les collaborateurs. Dynamiser une quipe suppose, par consquent, des exigences multiples en vue dviter de buter sur les invitables problmes de dissensions internes et dapathie qui freinent latteinte dune excellence possible. LES CONDITIONS DE BASE DE LA VIE EN QUIPE En acceptant le postulat de base qui fait que rien ne peut se faire sans une confiance mutuelle, il est obligatoire que les membres de lquipe apprennent se connatre en prenant tout le temps ncessaire. De la mme manire, si la plupart des initiatives destines amliorer le fonctionnement de lquipe sont axes sur la cohsion interne, ce type de dmarche ne doit en aucun cas touffer lesprit de comptition naturel. Cest notamment le cas dans une quipe transversale, internationale, multiculturelle ou de haut niveau, dans laquelle lesprit de comptition devra tre ncessairement dvelopp et la concurrence entre individus considre comme normale. Pourtant, il est courant de constater dans les situations incertaines ou ambigus, comment les quipes les plus brillantes, en dpit de leurs ressources et de leur dynamisme initial, tendent senliser assez vite dans des dissensions internes et ne parviennent pas tablir un vritable consensus. Pour tre performante, lquipe doit disposer de 3 conditions initiales : . Quelle dispose dun savoir-faire rel ; . Que les individus partagent volontiers leurs comptences ; . Que chaque membre coopre totalement en vue datteindre lobjectif commun. LES COMPORTEMENTS QUI FREINENT En thorie, une quipe est cense produire plus dides, prendre des dcisions plus rflchies et les mettre en uvre de manire plus efficace, que des individus isols. Pourtant de nombreux mcanismes psychologiques viennent constamment rduire lefficacit du groupe et produire, au final, plus de complexit et de solutions inexploitables que davances productives et originales. Quand on cherche dterminer pourquoi une quipe ne fonctionne pas convenablement, on saperoit le plus souvent quil existe un manque, un flottement

    1. Animer une quipe performante

    2. Fliciter ses collaborateurs

    3. Manager de jeunes recrues

    4. L'art de motiver

    5. 17 techniques pour motiver

    6. Commen rendre dynamiques ses...

    7. Manager positivement son quipe

    8. Valoriser les talents

    9. Diriger une quipe par mauvais temps

    10. Infos utiles

    11. MemoQuiz

    http://www.bookiner.com/

  • de nature briser son lan et/ou perturber son orientation. Daprs certains auteurs, il existe des comportements et des prises de dcision qui ralentissent lefficacit collective tels que : . Lapathie, avec des personnes qui, par dsillusion, ne participent plus la discussion ni au travail de groupe. . Le fiasco, avec une proposition ou une suggestion mise par un participant mais dont personne ne fait lcho ou ne tient compte. . La domination sexerant par la prise de parole rgulire dun mme membre du groupe (chef ou leader) provoquant ainsi lapathie et la docilit du reste du groupe. . Le tandem qui forme un groupe lintrieur du groupe et dont lalliance procure chacun de ses membres un relatif rconfort psychologique. . Le vote, dont le recours tantt appropri ou malvenu met un terme au dbat ou a un dsaccord sans vraiment approfondir les solutions possibles. . Le faux consensus qui consiste formuler une dcision en termes si vagues que se dessinent derrire plusieurs interprtations possibles et qui clate en vol, ds sa premire mise en uvre, par le fait que chaque partie a sa propre ide de ce qui a t convenu. LA DYNAMIQUE DE LQUIPE GAGNANTE Pour les spcialistes, crer une dynamique gagnante dpend de 3 facteurs importants : les objectifs, les hommes et la croissance. Seules la combinaison et lintgration adquates de ces facteurs donnent toutes les chances lentreprise dobtenir de bons rsultats. Pourtant, si au dpart, il sagit de recruter les membres de lquipe, puis de runir les individus, puis dassigner des tches, la dynamique gagnante ncessite de rassembler des individus qui travaillent habituellement seuls et possdent une spcialit prcise (comptence) dans le cadre dun savant mlange de qualifications et de connaissances devant se conjuguer ensemble (compatibilit), le tout dans un processus dynamique dvolution (croissance). Cest cette parfaite adquation qui permet lclosion dun tat desprit entreprenant et innovant au sein de lquipe, en associant des personnes qui non seulement possdent les comptences requises afin de mener bien leurs tches respectives mais qui sont aussi suffisamment assortis pour travailler harmonieusement ensemble. Le triptyque gagnant : 1. La comptence reprsente un facteur essentiel de russite. Elle repose obligatoirement sur des qualifications appropries, sur une exprience approprie et sur des performances passes. 2. La compatibilit doit permettre la collaboration efficace de personnes comptentes afin de doter lquipe de la dynamique ncessaire. De ce fait, les qualits et les comportements de chacun doivent tre en adquation avec lorientation et la coordination des efforts et des contributions de tous. 3. La croissance est synonyme de dynamique mais aussi de dveloppement signifiant, par-l, que linformation doit tre partage et comprise par tous dans le processus dcisionnel. En cela, il est essentiel au sein de lquipe dcouter les opinions qui sexpriment et daccueillir toutes les contributions. LOBLIGATION DE CROISSANCE La croissance signifie galement que les membres de lquipe doivent largir leur champ daction au-del de leur propre spcialit, afin de pouvoir mieux apprhender toutes les facettes du projet et contribuer ainsi, une prise de dcision efficace. Toutefois, il est courant de constater que les individus ont souvent du mal sadapter une nouvelle quipe et ont tendance se concentrer sur leurs points forts afin de protger leur image, leur emploi et viter les erreurs. Cest prcisment sur ce point que se situe la cause majeure de la croissance limite dune quipe et son incapacit raliser ses objectifs. Pourtant la croissance est essentielle pour esprer russir un projet commun dans la dure et permettre un vritable dveloppement de lquipe. Cela suppose que lquipe sache tout particulirement analyser ses erreurs, ainsi que le risque li ses propres dcisions et, soit capable den tirer des enseignements profitables pour que cela devienne un moteur puissant de certitude dans laction. LES MTHODES QUI ACCLRENT Par principe, une quipe ne peut fonctionner harmonieusement que si ses membres prennent le temps de construire entre eux de vritables relations. Aussi, en dehors du consensus qui traduit une vritable entente et une vritable implication des uns avec les autres, il existe des mthodes pour assurer le bon fonctionnement interne dune quipe : . Le libre change et la communication des informations entre membres du groupe en vue de dfendre ses points de vue comme admettre son ignorance dans tel ou tel domaine prcis. . La modification frquente du lieu de runion et des places assignes aux participants. En changeant rgulirement de lieu et/ou de place, lobjectif est dviter de se laisser enfermer dans des schmas habitudinaires de pense et dinteractions rflexes entre membres. Cela vite galement lapparition de tandems ou de clans au sein de lquipe. . Lorganisation de runion de la dernire chance avant de trancher dfinitivement. Cest une manire de se donner un nouveau temps pour la rflexion afin de peser le pour et le contre et/ou dviter que sous leffet de lenthousiasme ou de lurgence se prennent des dcisions irrflchies. . La rdaction de comptes rendus de runion en notant le nom de chaque personne charge de telle ou de telle charge. Le but est que tous les participants sachent avec prcision, tout moment, ce qui a t arrt et ce que chacun doit faire. . Linformation rgulire sur le rsultat du travail en cours et surtout le fait de fliciter chacun lorsque lobjectif est atteint et satisfaisant. . La mise en place dun groupe T destin amliorer les relations lintrieur de lquipe. Il sagit ici de runir tous les membres dans un mme lieu, sans ne fixer aucun programme de travail prcis, afin que chacun puisse prendre le temps de mieux connatre ses collgues. . Dvelopper le sens de coopration en privilgiant des activits communes, des preuves sportives ou de plein air. . Favoriser en interne le dbat et la critique constructive, condition que les membres limitent leurs critiques aux problmes examins en se gardant bien dattaquer la personnalit de leurs pairs. Pour cela, il est ncessaire dinculquer au dpart une mthode de rsolution de conflit et familiariser tout le monde lart dmettre et daccepter les critiques. CONSTRUIRE UN TEAM BUILDING, LES CONDITIONS DE LA RUSSITE Comme dans lorganisation du cerveau humain, cest la multiplicit et la qualit des connexions entre les neurones, et non les neurones seules, qui conduisent lefficacit dans le traitement de linformation. Le principe est identique dans le cadre dune quipe en sobligeant

  • prcisment travailler sur les connexions internes. Plusieurs conditions doivent tre runies pour rendre performante laction commune dans la ncessit de ses interconnexions. 1. Dabord disposer dune volont claire et sincre du dirigeant Le rle e