Amiens, une cathédrale · PDF filegrande variété de personnages issus de...

Click here to load reader

  • date post

    16-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Amiens, une cathédrale · PDF filegrande variété de personnages issus de...

  • Amiens, une cathdrale

  • En 1220, lors de la construction de la grande cathdrale Notre-Dame. Amiens est une riche ville artisanale. Ses manufactures de draps, ses teintureries, son commerce de gudes confrent un rle commerciales importants non seulement rgionales, mais galemnt ves lAngleterre Le cartulaire du chapitre atteste de nombreux dons lglise pour ldification de de la cathdrale. Les travaux durent une vingtaine dannes pour ldification de la nef des chapelles et le chur. Le portail principal, dit du Jugement Dernier ou du Beaux Dieu (en raison de sa statue centrale, vision remarquable d'un Christ enseignant) : sur le tympan, les scnes prsentent d'abord la venue des ressuscits, puis leur sparation en damns et lus, et enfin le Christ assist de la Vierge et de Saint-Jean. Au-dessus, une grande varit de personnages issus de l'Enfer ou du Paradis... Les deux ventaux sont encadrs par seize grandes sculptures des aptres et des prophtes. Au-dessous, une srie de mdaillons qui illustrent vices et pchs ainsi des scnes de la bible. Le portail de Saint-Firmin gauche : originaire de Pampelune en Espagne, ce saint connut une fin tragique Amiens au dbut du IIIe sicle. Plusieurs scnes de son histoire sont reprsentes. Les grandes statues sont celles de divers saints. Les mdaillons sont particulirement intressants. Ils prsentent un calendrier - sous la forme des signes du zodiaque - associ aux travaux des champs correspondant. Ils sont connus sous le nom de zodiaque d'Amiens. Le portail de la Mre-Dieu droite : l'histoire de la Vierge est ici reprsente, de sa mort son couronnement au paradis. Les grands personnages sculpts autour du tympan sont issus de cette histoire : rois mages, reine de Saba, rois Salomon,... Dans les mdaillons, on voit principalement des scnes de la vie du Christ.

  • La tour du Beffroi - Gallica/BNF

  • Amiens Astronomique

    Sur le beffroi - Place au Fil une mridine dclinante de laprs midi a t grave. Les lignes des heures, demies et quarts sont chiffes avec des chiffres romains et arabes.Arcs des solstices, et style se terminant avec une toile muni dun illeton. Date 1753.

    A la cathdrale Saint Jean-Baptiste, un cadran solaire datant de la fin du XIIIme sicle, a t restaur en 1860, par les frres Duthoit. Au pied de lange, le cadran solaire canonial indique les heures des messes et des prires. Sur le cul de lampe un angelot nous indique le soleil.

  • Cadran suprieur Cadran infrieur

    Sur le contrefort sud, deux cadrans solaires en mauvais tat subsistent. Ils sont situs lun au-dessus de lautre. Sur le premier nous distinguons

    en lumire rasante quelques lignes le style est tordu. Le deuxime ne conserve que la couleur de son cadre.

  • 12, rue Flix Petit la Facut de Mdecine dans la cour intrieur, un cadran solaire dclinant du matin peut-tre consult. Il est grav, les lignes horaires sont chiffrs avec des nombres arabes et le style est en portique.

    Amiens - Alchimique Le labyrinthe octogonal, le dallage a t dessin au XIIIme sicle. Il disparait en 1825. Puis, il est rinstall en 1894. Largeur totale : 12, 14 m Intgr dans un cercle de diamtre 14, 10 m

    Inscrit dans un octogone de 12, 60 m Octogone central de 1,269 m Carreaux du dallage de 32 cm de ct Longueur du parcours : 234 m Le labyrinthe a une superficie et une taille gale la grande rosace ouest.

    Avant le labyrinthe une ligne de marbre noir partage la nef de la cathdrale. De chaque ct des croix svastikas forment le pavage :

    gauche, noires sur fond blanc, droite, blanches sur fond noires. svastika est un mot sanskrit = su - bien - et = asti - ( il est -. prenant la forme d'un grec. Ce symbole reprsente une roue qui tourne : la force de vie et sa croissance. Le fidle doit suivre cette ligne puis pntrer sur le labyrinthe et accomplir son plerinage avant de rejoindre une deuxime ligne menant au matre autel.

  • Cette deuxime ligne est entoure par quatre autres pavages voquent chacun un lment inerte de base des alchimistes occidentaux, composant chaque matire avec : Feu, Air, Eau et Terre. Le fidle suit un chemin spirituel travers la Cathdrale, dabord la mort initiatique l'entre du ddale puis se rgnre au centre du labyrinthe, et ressort pour se rquilibrer avec les quatre lments. La nouvelle force acquise en lui le stabilise, et il en devient matre. Au milieu du labyrinthe, une pierre noire centrale est incruste de figurine en marbre blanc voquant lvque et les trois architectes btisseurs de la cathdrale, ainsi que de quatre anges. Une croix de mtal dor de sceptres fleurdeliss indique les quatre points cardinaux. Nous remarquons ainsi que la cathdrale nest pas exactement oriente Est-Ouest. Le 24 juin jour de la Saint Jean Baptiste, le soleil levant vient clairer cette croix. Des reliques du Saint, dont le crane, ont t rapportes par le chanoine Wallon de Sarton, en 1206, et sont

    conserves la cathdrale. La pierre centrale est ceinture par une des bandes de cuivres grave dune inscription : En lan de grace mil IIe - Et XX fut leuvre de cheens - premierement encom-menchie -adonc yert de cheste evesquie -Evrart evesque benis - Et roy de France Loys - Qui fut filz Phelippe le Sage -Chil qui maistre yert de loeuvre - Maistre Robert estoit nommes - Et de Lusarches surnommes - Maistre Thomas fut apres luy - De Cormont et apres - Ses filz maistre Regnaut qui mettre - Fist a chest point chy ceste lettre - Que lincar-nacion valoit - XIIIe ans XII en faloit En l'an de grce 1220, l'uvre de cette glise fut commence. L'vque de ce diocse tait alors Evrard ; Le roi de France, Louis, fils de Philippe le Sage. Celui qui fut matre de l'uvre s'appelait matre Robert de Luzarches : aprs lui vint matre Thomas de Cormont, et, aprs celui-ci son fils, matre Renaud, qui fit placer l'inscription en l'an de l'incarnation 1288.

    La premire pierre

    La croix est orientes sur les quatre points cardinaux, et est entoures de quatre anges de quatre personnages : les trois architectes de la cathdrale : Robert Luzarches, Thomas et Renaud de Cormont et larchevque Evrard de Fouilloy. La pierre date de 1288, le muse de Picardie conserve loriginale.

  • Pour lire la suite, rservez mon livre numrique 1500 pages 500 cadrans solaires

    Cadrans solaires sur les chemins de Compostelle Prochainement disponible : firstsavoie@gmail.com

    mailto:firstsavoie@gmail.com