Retomb£©es £©conomiques de...

download Retomb£©es £©conomiques de l¢â‚¬â„¢aviation d¢â‚¬â„¢affaires et de la ... Retomb£©es £©conomiques de l¢â‚¬â„¢aviation

of 66

  • date post

    26-Jul-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Retomb£©es £©conomiques de...

  • Retombées économiques de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada

    PRÉPARÉ POUR

    l’Association canadienne de l’aviation d’affaires (ACAA)

    COMMANDITÉ PAR

    Les avions d’affaires Bombardier, Pratt & Whitney Canada et CAE

    PRÉPARÉ PAR

    InterVISTAS Consulting Inc.

    8 Septembre 2016

    RAPPORT FINAL

    Crédit photo: CAE Crédit photo: Bombardier Crédit photo: P&WC

  • Retombées économiques de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada – Rapport final i

    Crédit Photo: Scott Lewis

    Résumé

    L’aviation d’affaires facilite énormément le transport de services, de professionnels et de cadres, aidant les entreprises à réaliser leurs initiatives et activités commerciales au Canada et ailleurs dans le monde. L’aviation d’affaires aide également à améliorer la productivité des employés, le service à la clientèle et la fidélisation de celle-ci, ainsi que le rendement de la chaîne d’approvisionnement dans chaque province et chaque territoire. De plus, on retrouve au Canada de nombreuses entreprises manufacturières en aérospatiale spécialisées dans la fabrication et l’entretien d’avions utilisés en aviation d’affaires au Canada et à l’étranger. Ainsi, l’aviation d’affaires contribue de façon importante à l’emploi direct et génère 6,8 milliards de dollars en production économique totale directe dans l’ensemble de l’industrie au Canada. Ce rapport étudie les retombées économiques actuelles de l’aviation d’affaires et de l’industrie de la construction aéronautique au Canada et dans chaque province et territoire.

    L’aviation d’affaires au Canada bénéficie à l’économie de multiples façons en augmentant la productivité et l’efficacité et en contribuant au développement commercial.

    Du point de vue des opérations, l’aviation d’affaires:

     • Est souvent le seul moyen de transport possible pour les techniciens et les professionnels qui doivent se rendre dans des endroits isolés, certains seulement accessibles par hydravion ou par hélicoptère.

     Augmente la productivité en permettant aux employés de travailler ensemble dans des espaces privés et sécurisés.

     Permet aux employés de se rendre à de multiples endroits en une même journée et de rentrer au siège social ou à la maison le soir venu. En plus de gagner du temps et d’épargner de l’argent, cela améliore la qualité de vie des employés.

    Au Canada, il y a environ 1900 avions d’affaires, dont des avions à voilure fixe (76 %) et des avions à rotors (24 %), représentant 5 % des 36 000 avions enregistrés au pays. Ces avions d’affaires se retrouvent un peu partout au Canada, mais surtout en Ontario (504 avions), en Alberta (419 avions), au Québec (364 avions) et en Colombie-Britannique (288 avions). Le reste des appareils sont répartis dans les autres provinces et territoires.

    En plus des aspects relatifs à l’exploitation de l’aviation d’affaires, le Canada contribue fortement à la fabrication d’avions d’affaires. En effet, Bombardier, chef de file mondial dans la construction aéronautique, est une entreprise canadienne. Pratt & Whitney a également une base opérationnelle au Canada, de même que Bell Textron Canada, CAE et Viking Air, pour ne nommer que quelques-uns des grands joueurs du secteur manufacturier de la construction d’avions d’affaires au Canada.

    Ce rapport mesure la contribution directe de l’aviation d’affaires à la base d’emploi du pays ainsi qu’à son économie générale. Les retombées économiques nous permettent d’évaluer les dépenses et les emplois associés à ce secteur de l’économie, à un projet spécifique ou à un changement dans les politiques ou les régulations gouvernementales. On analyse les retombées économiques en fonction des retombées économiques directes, indirectes et induites. Ces catégories sont utilisées pour estimer les retombées économiques totales de l’industrie de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada.

    Crédit Photo: Sam Churchill

  • Retombées économiques de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada – Rapport final ii

    Retombées économiques actuelles de l’aviation

    d’affaires et de la construction aéronautique

    au Canada

    Retombées directes annuelles :

     22 300 ETP en emploi

     1,8 G$ en salaires  2,9 G$ en produit intérieur

    brut (PIB)  6,8 G$ en production

    économique

    Retombées annuelles totales :  43 200 ETP

     3 G$ en salaires

     5,1 G$ en produit intérieur brut (PIB)

     10,7 G$ en production économique

    Retombées économiques actuelles de l’aviation d’affaires Exploitation et construction

    Les retombées économiques directes mesurent le nombre d’emplois associés directement à l’industrie de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada, incluant les emplois générés chez les exploitants de services aéronautiques à l’aéroport et dans les départements des vols des entreprises, ainsi que les postes d’ingénieurs, de concepteurs et de fabricants dans les installations de fabrication. Les retombées indirectes incluent les emplois dans des domaines qui fournissent des services à l’industrie de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique. L’emploi induit est plus complexe à évaluer que l’emploi indirect, puisqu’il s’agit d’emplois créés dans l’économie générale, grâce à des dépenses faites par des individus qui sont directement ou indirectement employés dans le domaine de l’aviation d’affaires, par exemple, des emplois générés dans l’industrie de la restauration par la fréquentation de ces établissements par des pilotes d’avion.

    La somme des retombées directes, indirectes et induites équivaut aux retombées totales. En incluant les multiplicateurs indirects et induits des retombées, les retombées économiques annuelles de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada sont évaluées à un total d’environ 43 200 ETP

    1 . Les

    revenus totaux de tous les employés s’élèvent à plus de 3,0 milliards en traitements et salaires. De plus, l’aviation d’affaires au Canada (incluant l’exploitation et la construction) rapporte environ 5,1 milliards en produit intérieur brut (PIB) et 10,7 milliards en production économique totale, respectivement. Les retombées économiques totales de l’aviation d’affaires au Canada sont résumées dans le tableau ES-1.

    Le secteur de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique génère environ 22 300 ETP directs, dont 11 500 associés à l’exploitation et 10 800 à la construction au Canada. Le salaire total de tous les employés est estimé à 1,8 milliard de dollars.

    Au total, l’emploi direct créé par l’exploitation et la construction dans le secteur de l’aviation d’affaires produit chaque année l’équivalent de 2,9 milliards de dollars de PIB et 6,8 milliards de dollars de rendement économique. Voir la figure ES-1. La figure ES-2 illustre le sommaire des retombées économiques totales. La figure ES-3, elle, indique la répartition géographique de l’emploi direct à travers le Canada

    1 ETP signifie « équivalent temps plein ».

  • Retombées économiques de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada – Rapport final iii

    Tableau ES-1: Retombées économiques directes annuelles de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada en 2015

    Retombées Emploi(ETP) Salaires

    (G$) PIB (G$)

    Production (G$)

    Directes 22 300 1,8 $ 2,9$ 6,8 $

    Exploitation 11 500 0,8 $ 1,3$ 3,2 $

    Construction 10 800 1,0 $ 1,6$ 3,6 $

    Indirectes 12 800 0,8 $ 1,3$ 2,4 $

    Exploitation 8 000 0,5 $ 0,8$ 1,5 $

    Construction 4 800 0,3 $ 0,5$ 0,9 $

    Induites 8 100 0,4 $ 0,9$ 1,5 $

    Exploitation 4 000 0,2 $ 0,5$ 0,8 $

    Construction 4 100 0,2 $ 0,4 $ 0,7 $

    Totales 43 200 3,0 $ 5,1 $ 10,7 $

    Exploitation 23 500 1,5 $ 2,6 $ 5,5 $

    Construction 19 700 1,5 $ 2,5 $ 5,2 $

    N.B. Les salaires, le PIB et la production économique sont indiqués selon les prix en 2015.

  • Retombées économiques de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada – Rapport final iv

    Figure ES-1: Retombées économiques directes annuelles de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada en 2015

    Figure ES-2: Retombées économiques totales annuelles de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada en 2015

  • Retombées économiques de l’aviation d’affaires et de la construction aéronautique au Canada – Rapport final v

    Figure ES-3: Répartition de l’emploi total direct créé par l’exploitation et la construction aéronautique d’affaires (ETP) en 2015

    Retombées économiques par avion d’affaires (Exploitation seulement)

    Du point de vue de l’exploitation uniquement, chaque avion d’affaires contribue de façon importante à l’économie