Ecole Européenne

Click here to load reader

  • date post

    28-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    229
  • download

    7

Embed Size (px)

description

Les artistes de « l’Ecole européenne », guidés par un sentiment très fort de liberté, cherchaient à ressusciter, à revivre, dans une atmosphère d’après-guerre, où l’Europe était en ruines et ses habitants désespérés. Ils souhaitaient alors construire un « pont », un lien fort entre l’art hongrois et l’art de l’Europe de l’Ouest, tout comme notre Galerie Vasarely. Les oeuvres de « l’Ecole Européenne » sont donc dignes d’être présentées, non seulement par une exposition, mais aussi par ce catalogue, deuxième édition de l’Institut hongrois de Paris dans ce domaine.

Transcript of Ecole Européenne

  • cole eur openne

    1945-1948lart de la libert, la libert de lartThe art of freedom, the freedom of artA szabadsg mvszete, a mvszet szabadsga

  • 1945-1948Lart de la libert, la libert de lart

    The art of freedom, the freedom of art

    A szabadsg mvszete, a mvszet szabadsga

    Institut hongrois de Paris

    Paris 2009

    cole euroPenne euroPeAn ScHool eurPAI ISkolA

  • Institut hongrois de Paris

    Reproduction | Reprodukcik: Zsuzsa BokoR, Gyrgy DaRaBos, katalin FehR, Istvn FZI, Jnos halPeR, simon halPeR

    Texte | Text | szveg: Marianna koloZsvRy, krisztina PassUTh

    Image de couverture | Cover image | Cmlapkp: Margit anna / Poupe la coiffe (dtail) | Puppet in girls headdress (detail) | Prts bbu (rszlet) / 1947

    IsBn : 978-963-87866-9-2

    Editeur | Published by | Felels kiad: Andrs ECSEDI-DERDK

    92, rue Bonaparte 75006 Paris | www.instituthongrois.fr

    sous la direction de | edited by | szerkesztette: Csaba vaRGa

    Commissaire de lexposition | Curator of the exhibition | a killts kurtora: Marianna koloZsvRy

    avec la collaboration de | assistant editors | a szerkeszto munkatrsai: Dra halleR, Zoltn Jeney

    Conception graphique | Graphic design | Grafikai munka: Jzsef keResZTes-naGy

    Traduction | Translation | Fordts: Dra halleR, Dvid hoRvTh, Zoltn Jeney, Gbor oRBn, Mike RUDGe, Rachel sanDeR

    Relecture de la traduction | The translation edited by | a fordtst ellenrizte: anita FlDes, Dra halleR, Zoltn Jeney, alexandre olIve

    Impression, reliure | Printing and binding | nyoms, kts: keskeny s Trsa nyomda

    Imprim en 500 exemplaires | Printed in 500 copies | kszlt 500 pldnyban

    nous remercions ceux et celles qui ont contribu la prparation de cette exposition et ldition de ce catalogue:

    acknowledgement for all who contributed to the preparation of this exhibition and to the edition of this catalogue:

    a killts s a katalgus elksztshez nyjtott segtsgkrt fogadjk ksznetnket:

    Gergely BaRkI, Mrta PonGRCZ, Rbert alFlDI, kriszta BoDnR, lszl MolnR, Pter sRnsZky, andrs sZCs, szilrd DeMJn, Zsolt lUCZ

    Remerciement spcial | special thanks to | kln ksznet: UnIQa Biztost Zrt.

    nous remercions galement les collectionneurs particuliers et les collections publiques qui nous ont prt ces uvres dart pour lexposition.

    acknowledgement for the private collectors and public collections who lent us theses art pieces for the exhibition.

    ksznetet mondunk azoknak a magngyjtknek s kzgyjtemnyeknek, akik mtrgyaikat a killtsra klcsnztk.

  • EDITORIAL

    la Galerie vasarely de lInstitut hongrois de Paris, cre in 2008, est un espace ddi lart hongrois. elle a pour mission de mieux faire connatre lart hongrois par une rtrospective des tendances et des artistes du XXme sicle, mais galement par une prsentation des artistes contemporains. aprs lex-position sur le Bauhaus et les tendances constructives des annes 1910-30, puis une slection duvres de victor vasarely, de Bla kondor et de Julia vajda, cette fois-ci les artistes de lecole europenne sont lhonneur.

    Guids par un sentiment trs fort de libert, ces artistes cherchaient ressusciter, revivre, dans une atmosphre daprs-guerre, o leurope tait en ruines et ses habitants dsesprs. Ils souhaitaient alors construire un pont , un lien fort entre lart hongrois et lart de leurope de louest, tout comme notre Galerie vasarely. les uvres de lecole europenne sont donc dignes dtre prsentes, non seulement par une exposition, mais aussi par ce catalogue, deuxime dition de lInstitut hongrois de Paris dans ce domaine.

    Je tiens remercier Marianna kolozsvary, historienne dart, commissaire de lexposition pour son apport professionnel. Je remercie galement Csaba varga, directeur-adjoint de lInstitut hongrois de Paris et krisztina Passuth, historienne dart pour leurs contributions.

    Andrs Ecsedi-DerdkDirecteur de lInstitut hongrois de Paris, attach culturel

    EDITORIAL The vasarely Gallery of the hungarian Institute in Paris is dedicated to hungarian fine art. ever since it opened its doors at the end of 2008 its mission has been to introduce hungarian art and artists to the Western-european public through a retrospective of the main tendencies of the 20th century as well as through the presentation of contemporary artists. after an exhibition of the Bauhaus and constructivist tendencies in hungary between 1910-30 and a selection of artworks by victor vasarely, Bla kondor and Jlia vajda, this time the spotlight is on the artists of the european school.

    Guided by their newfound freedom they wished to be reborn to be resurrected in an after-war atmosphere when europe was in ruins and its citizens in despair. The collective wanted to build a bridge, a link between hungarian and Western european art, just like the Gallery vasarely wishes to do. We are pleased to present the artworks of the european school, and not only in the rooms of the exhibition, but also on the pages of this catalogue which is the second publication in this domaine of the hungarian Institute in Paris.

    I would like to offer my most sincere thanks to Marianna kolozsvary, art historian and curator of the exhibition for her professional contributions. also, I would like to take this opportunity to extend a warm thank you to Csaba varga, deputy director of the hungarian Institute in Paris and to krisztina Passuth, art historian, for their collaboration and assistance.

    Andrs Ecsedi-DerdkDirector of the Hungarian Institute in Paris, cultural attach

    ELsza Prizsi Magyar Intzet kpzmvszeti galrijt, a vasarely Galrit 2008 novemberben nyitottuk meg azzal a cllal, hogy jobban megismertessk a XX. szzadi modern, valamint a XXI. szzadi kortrs magyar mvszetet a francia kznsggel. a Modernizmus, aktivizmus, Bauhaus konstruktv tendencik a magyar mvszetben 1910-1930 cm killts, victor vasarely, kondor Bla s vajda Jlia mveinek nll bemutatsa utn ezttal az eurpai Iskola alkotsain a sor, hogy kpviseljk Magyarorszgot.

    a szabadsg vgya vezrelte ket: ebben a msodik vilghbort kvet idszakban, amikor eurpa mg romokban hevert, az emberek pedig az ket rt vesztesgeket prbltk kiheverni, az eurpai Iskola mvszei az letet hirdettk s feltmadni vgytak. hidakat, kapcsolatokat szerettek volna pteni a magyar s a nyugat-eurpai mvszet kztt csakgy, mint a mi vasarely Galrink. Bszkn mutatjuk be az eurpai Iskola mveit, nemcsak a killtteremben, hanem e katalguson keresztl is, amely a PMI msodik kiadvnya ebben a mfajban.

    ksznm kolozsvry Mariannnak, a killts kurtornak szakmai hozzjrulst. kln hls vagyok varga Csabnak, a Prizsi Magyar Intzet igazgathelyettesnek odaad munkjrt s Passuth krisztinnak gondolatbreszt elszavrt.

    Ecsedi-Derdk AndrsA Prizsi Magyar Intzet igazgatja, kulturlis attas

    cole europenne III

  • LEuROPE BuDAPEsTecole euroPenne (1945-1948)

    krisztina PASSutH, historienne dart

    Ctait un cercle la fois europen et typiquement budapestois qui runissait crivains, rdacteurs de journaux, mdecins, et avant tout, des artistes modernistes. a notre connaissance, part lacte de fondation1, il nexiste aucun document qui prouve que les activits de lecole europenne furent officiellement autorises ou soutenues. ses nombreuses activits, expositions et publications lui confraient une certaine publicit parmi les intellectuels hongrois malgr le manque de fonds financiers et dun lieu dexposition permanent. ne bnficiant daucun soutien de la part de letat ou de la municipalit, la survie du cercle tenait presque du miracle, dautant plus quil a t fond dans une ville pille par les assigeants russes et dvaste par les dfenseurs allemands. Des rues entires ont t ananties dans les bombardements et le pont flottant baptis Manci constituait le seul passage entre Buda et Pest. lun des fondateurs du cercle, le professeur en mdecine Pl Gegessi kiss sest souvenu ainsi : les discussions sur lemplacement de la salle dexposition perduraient tout au long de lt 1945. nous comptions trouver un endroit dans la rue vci. vous ne pouvez pas imaginer quoi ressemblait la rue vci lpoque. Il y avait une crevasse au milieu avec un char au fond. Quand nous remontions la rue en regardant les vitrines vides, j ai dit aux autres: les gars, personne nexposera ici pendant cinquante ans. Il faut chercher un endroit la priphrie. 2

    la question simpose : pourquoi les membres de lecole europenne avaient-ils besoin de lart moderne en 1945-1946, en pleine pnurie de nourriture et de logement? Ils voulaient peut-tre montrer quils navaient pas seulement survcu la guerre mais quils pouvaient sen remettre. Ils voulaient regarder loin en avant, au-del de leurs besoins personnels, vers un avenir plus libre, plus spirituel. Mme sil ny avait rien manger et que des chars taient posts dans les rues, ils prfraient vivre et crer quelque chose de nouveau, plutt que de pleurer sur le pass, les pertes, les morts. le nom du groupe, fruit de longues discussions dans un appartement du centre ville, portait le mme message. la dnomination ecole europenne propose sans doute par Imre Pn3 se rfre une ouverture internationale avec des liens troits avec Paris. le groupe a organis par la suite des expositions en collaboration avec des cercles artistiques hollandais et tchques. Il souhaitait galement tablir des contacts avec les mouvements avant-gardistes renaissants des pays voisins. Cependant, il nen a pas eu le temps.

    lexistence de lecole europenne correspondait la brve

    priode de la dmocratie hongroise. elle est ne en mme temps que celle-ci, et elle a disparu, du moins pour le grand public, quand la dmocratie a t balaye la fin de 1948. Ceci reprsente une diffrence fondamentale par rapport aux associations artistiques de leurope de louest, qui pouvaient continuer librement leurs activits.

    lecole europenne tait principalement constitue de peintres et de sculpteurs. se