Rapport annuel 2012

Click here to load reader

  • date post

    31-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    1

Embed Size (px)

description

Rapport des activités de Memisa en 2012

Transcript of Rapport annuel 2012

  • Rapport annuel 2012ensemble pour sauver des vies

  • memisa rapport annuel 2012 memisa rapport annuel 20122 3

    Parce que les soins de s

    ant

    sont un droit fondamental.

  • memisa rapport annuel 2012 memisa rapport annuel 20122 3

    Avant-propos 4

    PARTIE I

    1. Mission et vision 7

    Mission 7

    Valeurs 7

    2. Note stratgique 9

    Vision 9

    Objectif 1 9

    Objectif 2 10

    3. Soins de sant primaires 11

    Accessibilit et qualit de soins de sant 11

    Un systme de sant intgr 11

    Collaboration avec les autres secteurs 12

    Thmes transversaux 12

    4. Memisa dans le Sud 13

    Microprojets 14

    Projets financs sur fonds propes 14

    Projets raliss avec le soutien de tiers 18

    Programmes structurels 18

    1. Plan daction triennal 2011-2013 (programme DGD) 18

    2. Autres interventions 20

    Aide humanitaire et reconstruction 20

    RD du Congo 20

    Burundi 20

    5. Memisa en Belgique 22

    Hpital pour hpital 22

    Rencontre entre le Nord et le Sud 22

    Subventions 22

    changes 22

    Nouveau partenariat en 2012 22

    Campagnes 24

    Stop la mortalit maternelle 24

    Listes de naissance alternatives 24

    Activits en Belgique 25

    Memisa au Snat 25

    Bnvoles et Hpital pour Hpital 25

    Une forte prsence en ligne pour une meilleure transparence de la communication 25

    La solidarit tisse la sant 25

    Exposition Lieve Blancquaert 27

    Vijverfestival 2012 27

    March de Nol Itterbeek 27

    Une marche en soutien Memisa 28

    Collaborations et rseaux en Belgique et ltranger 28

    Memisa dans les mdias 30

    PARTIE II

    6. Rapport social et environnemental 32

    Introduction 32

    Profil dorganisation 32

    Paramtres du rapport 35

    Gouvernance, engagements et implication 36

    Indicateurs sociaux de prestation 38

    Indicateurs environnementaux 39

    Indicateurs de prestation :

    efficacit du fonctionnement 40

    Indicateurs de responsabilit des produits 41Indicateurs conomiques 42

    7. Rapport financier 44

    Transparence 44

    Comptes des rsultats 44

    Bilan 45

    Cots de la rcolte de fonds 45

    8. Index du contenu GRI 50

    Table des matie`res

  • memisa rapport annuel 2012 memisa rapport annuel 20124 5

    Chers lecteurs et sympathisants,

    Le temps file. En ce qui concerne les Objectifs du Millnaire, nous constatons,

    malheureusement, que le temps passe trop vite. Maintenant que lanne 2012 est

    derrire nous, il nous reste encore trois ans pour atteindre les objectifs fixs par les

    dirigeants mondiaux en 2000. Au cours de ces 12 annes, nous avons constat

    quelques rsultats. Toutefois, nous notons quen termes de mortalit maternelle,

    la diminution espre un recul de trois quarts par rapport 1990 est loin dtre

    atteinte. En 2010, 287.000 femmes mourraient encore suite leur grossesse. Pour

    atteindre lobjectif fix en 2000, il faudrait diviser ce chiffre par deux dici trois ans.

    Lan pass, plus de 100 coles belges et des milliers denfants ont marqu leur soutien.

    Ils ont soulign limportance pour les enfants du Sud de pouvoir galement grandir avec

    leur maman. En soutien laction Jveux ma maman , 10.000 enfants ont dessin

    leur maman afin dattirer lattention sur le taux inhumain de mortalit maternelle dans

    le Sud. Au Snat, les politiciens ont fait savoir quils avaient entendu le message des

    enfants et ont partag leurs points de vue.

    Malgr ce signal politique, la coopration au dveloppement tait ( nouveau) mise de

    ct en 2012. La crise prolonge et ses consquences sur les finances publiques ont

    eu un impact sur la solidarit internationale. La crise a aussi un impact sur les projets

    soutenus par Memisa.

    Toutefois, Memisa souhaite continuer offrir un accs des soins de sant de qualit

    aux populations du Sud. En tant quONG issue de la tradition missionnaire, nous

    accordons beaucoup dimportance lquit sociale et lgalit des droits pour

    tous. Si nous voulons rendre universel laccs aux soins de sant, nous devons tenir

    compte de la protection sociale. Cest pourquoi nous soutenons des initiatives de

    Avant-propos

  • memisa rapport annuel 2012 memisa rapport annuel 20124 5

    solidarit, comme les mutualits locales ou les projets sociaux pour les plus dmunis.

    La compassion et la solidarit sont des lments de base de notre engagement. La

    ralisation du slogan laccs aux soins de sant primaires est un droit pour tous est

    encore loin.

    Pour atteindre son objectif, Memisa a travaill, lanne passe, la professionnalisation

    de son travail. Pour notre nouveau programme, propos en 2013, nous cherchons de

    nouveaux partenaires. Et Memisa a obtenu le label C2E (Committed to Excellence),

    une tape importante sur le trajet de la qualit EFQM. Dans cette optique, Memisa

    continuera amliorer la qualit de son organisation et de ses projets.

    En 2012 encore, Memisa a pu compter sur des personnes qui ont offert gnreusement

    leur temps, leur dvouement, leur exprience et leurs comptences techniques.

    Ces bnvoles et ces sympathisants sont importants pour nous : ils soutiennent,

    nourrissent, dirigent et aident notre organisation atteindre son panouissement

    complet.

    Pour terminer, nous tenons vous remercier pour votre soutien et votre dvouement

    lanne passe. Le fait que nous puissions fter les 25 ans de Memisa ce qui nest

    pas peu en ces temps de turbulences est aussi une victoire pour nos sympathisants.

    Dr Frank De PaepeDirecteur Gnral

    Joseph BurgraffPrsident de Memisa

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I6 7

    La sante

    plus que labsence de mala

    die

    ou dinfirmit

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I6 7

    1. Mission et vision Mission

    La mission de Memisa est de promouvoir les soins de sant auprs des plus dmunis dans

    le Sud.

    cette fin, Memisa poursuit trois grands objectifs :

    Mdical : Grce aux soins de sant, Memisa veut amener une contribution durable sur

    le plan de la coopration au dveloppement.

    Mission : Cet aspect a t accentu par linspiration chrtienne de lorganisation. Elle

    met lHomme principalement les moins aiss au centre du processus de dveloppe-

    ment.

    Coopration : Le travail de Memisa se base sur une bonne coopration avec les parte-

    naires locaux et un dialogue ouvert, sur base de lgalit et de la responsabilit partage.

    Memisa mne une lutte contre la pauvret et lingalit. Elle vise les plus dmunis et consi-

    dre laccs aux soins de sant primaires comme un droit fondamental pour les populations

    du Sud galement.

    Valeurs

    Memisa met au centre de ses proccupations ltre humain. Lobjectif principal de Memisa

    est de soutenir un processus de dveloppement qui vise le bien-tre et lpanouissement de

    chacun, tant du point de vue individuel quau niveau collectif.

    Memisa trouve sa motivation dans la compassion, et plus particulirement avec les per-

    sonnes qui souffrent. Accompagns dun sentiment fort pour lgalit sociale, nous devons

    diviser les moyens et les bienfaits des progrs travers le monde.

    Le travail de Memisa se base sur trois valeurs : la solidarit, lgalit et la responsabilit. Ces

    valeurs en amnent dautres :

    Solidarit : simplicit, humilit, rciprocit, efficacit, parties honntes, justice.

    Egalit : respect, genre, qualit, empathie, tolrance, neutralit, change, ouverture, com-

    plmentarit.

    Responsabilit : intgrit, capacit, dure, participation, proprit, dlgation de pouvoir,

    respect de lenvironnement.

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I8 9

    La solidarit renvoie un sentiment de partage avec les autres, bas sur des valeurs, des

    standards et des responsabilits explicitement rciproques et partags par la socit. Le

    dialogue et lchange sont donc essentiels. La solidarit peut aussi tre dfinie comme

    lacceptation dune partie de la responsabilit du sort des autres.

    Le processus de dveloppement sexcute dans le Nord. En coutant et les populations du

    Sud, nous pouvons nous remettre en question, nous et notre culture. Le respect et la rci-

    procit peuvent favoriser notre dveloppement. Pour Memisa, cela signifie quil faut rendre la

    socit consciente au Nord et au Sud.

    Le Nord et le Sud,

    solidaires

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I8 9

    2. Note strategique

    Vision

    Afin de remplir sa mission offrir aux plus dmunis des soins de sant et ce en accord

    avec ses valeurs, Memisa doit maintenir les grandes orientations stratgiques suivantes :

    Objectif 1

    Contribuer au bien-tre des communauts dans leur ensemble, en amliorant la dis-

    ponibilit des soins de sant de qualit pour tous et surtout pour les plus dmunis.

    Orientations stratgiques prioritaires

    Mettre en uvre en partenariat des projets de renforcement des soins, des services et du

    systme de sant, tout en amliorant les capacits techniques des acteurs (disponibilit)

    Contribuer aux rseaux dchange dexpertise, de capitalisation des expriences, de

    recherche et dinnovation pour le dveloppement du secteur de la sant et des soins de

    sant (qualit)

    Thmes

    Assurer la coordination stratgique, ladministration, la gestion financire, le suivi des pro-

    jets et la logistique en vue de raliser la mission de lorganisation; rendre disponibles les

    moyens ncessaires pour la mise en uvre dactions prcises

    Mobiliser les ressources travers le co-financement (structurel, aide durgence), et autres

    activits gnratrices de revenus (consultances, services); ngocier localement auprs des

    bailleurs institutionnels des financements pour des projets complmentaires en valuant la

    plus-value et la faisabilit, compte tenu des charges supplmentaires

    Mener en partenariat des projets de renforcement des soins, des services et du systme

    de sant, tout en amliorant les capacits techniques des acteurs ; choisir des partenaires

    locaux suffisamment forts et autonomes pour la mise en uvre (contractuelle) des actions

    Rpondre aux opportunits dinterventions daide durgence en fonction du portefeuille

    existant et en valuant la prise en charge du travail et des cots supplmentaires

    Assurer que les microprojets sur fonds propres apportent une valeur ajoute maximale en

    termes de renforcement du rseau de contacts, dexpertise, de recherche et dinnovation

    et de capitalisation des expriences

    Travailler en synergie et en alliance avec des organisations qui mnent des actions spci-

    fiques complmentaires sur le plan gographique et thmatique (conventions).

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I10 11

    Objectif 2

    Contribuer au changement socital et la politique au Nord comme au Sud pour un

    dveloppement durable et un renforcement de la solidarit en vue dune meilleure

    accessibilit pour tous aux services de sant de base.

    Orientations stratgiques prioritaires

    Contribuer au renforcement des organisations de la socit civile, des groupements lo-

    caux et des initiatives de lconomie sociale dans le secteur de la sant (solidarit)

    Contribuer aux rseaux de plaidoyer et de lutte contre la pauvret, promouvoir la protec-

    tion sociale universelle et des initiatives dquit (accessibilit)

    Thmes

    Mobiliser les moyens par la communication et la collecte de fonds auprs de la population

    et de divers instituts, fondations et entreprises

    Collaborer au sein de rseaux qui mettent constamment la lutte contre la pauvret sur

    lagenda et mnent un plaidoyer pour influencer la politique nationale et mondiale

    Contribuer linformation et lducation de la population dans le domaine de la coopra-

    tion au dveloppement et de la problmatique de la pauvret

    Renforcer les organisations non-gouvernementales et groupements locaux, participer au

    dveloppement dune conomie sociale et collaborer avec les organisations qui ont leur

    base au sein des couches dfavorises

    Promouvoir et faciliter lchange, lentraide et la collaboration entre les collgues et les

    formations sanitaires du N et du S (Hpital pour Hpital)

    Renforcer les capacits et les comptences des parties prenantes pour mener un vrai

    dialogue avec le pouvoir public, pour une meilleure participation, appropriation et respon-

    sabilit au niveau des services publics (de sant).

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I10 11

    3. Soins de sante primairesLes Soins de Sant Primaires ont t dfinis par lOrganisation Mondiale de la Sant en

    1978. Ils visent garantir le bien-tre de toute personne humaine en tenant compte de son

    environnement.

    La sant est bien plus que labsence de maladie ou dinfirmit, elle doit tre comprise

    comme le bien-tre physique, mental et social. Concrtement, lensemble de la population

    doit pouvoir bnficier de soins de qualit, facilement accessibles notamment par leur cot

    et sans discrimination.

    Lapproche soins de sant primaires est la fois une philosophie des soins de sant et un

    modle de prestations de services. Elle repose sur cinq principes que sont laccessibilit,

    la participation du public cibl, la promotion de la sant, les comptences et technologies

    adaptes et la collaboration intersectorielle. Ces principes doivent idalement se complter

    pour atteindre les objectifs viss. Ces principes se retrouvent dans les axes prioritaires de

    Memisa.

    Accessibilit et qualit des soins de sant

    Les soins de sant doivent tre accessibles tant gographiquement que financirement. Les

    soins mdicaux doivent pouvoir tre pays par tous, mme pour des maladies de longue

    dure. Il est important aussi que le malade ne soit pas oblig de parcourir une trop longue

    distance, idalement 5 10 km maximum.

    Les soins doivent tre accessibles galement dun point de vue psychologique : lagent de

    sant doit tre lcoute de son patient. Le soignant doit pouvoir se mettre la place de

    son patient: valuer au mieux ses besoins de manire dispenser des soins appropris.

    Enfin, lutilisation de mthodes et techniques mdicales simples et adaptes qui

    peuvent tre implantes localement ainsi quune bonne gestion du matriel mdical sont

    indispensables.

    Un systme de sant intgr

    Le systme de sant se compose de deux niveaux. Le premier niveau est celui des centres

    de sant. Sa fonction est comparable celle du mdecin gnraliste en Belgique. Lhpital

    constitue le deuxime niveau. Lorsque les infirmiers des centres de sant ne sont pas en

    mesure daider les patients, ils les rfrent lhpital.

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I12 13

    Au sein de ce systme fonctionnel, il est important que les changes entre les deux niveaux

    soient optimaux: les deux niveaux doivent collaborer et se complter.

    Memisa associe le plus souvent possible les ressources humaines locales la mise en

    uvre de ses projets. Le dialogue est central: nous sommes lcoute des besoins de la

    population. Les projets sont construits avec la population et non pas pour la population.

    Nous privilgions lcoute de la population et le dialogue avec les partenaires locaux,

    qui sont associs au processus de dcision. La conscientisation, la responsabilisation et

    lautonomie locale sont stimules au maximum.

    Collaboration avec les autres secteurs

    Pour une amlioration durable des soins de sant et des conditions de vie de la population

    (par exemple leau potable), il est important quune bonne collaboration existe avec les

    autres secteurs, comme lagriculture, lconomie et lenseignement.

    Thmes transversaux

    Certains thmes reoivent une attention particulire du fait de leur importance. Cest

    pourquoi ils sont traits de manire transversale. Ces thmes sont le genre, le milieu et la

    malnutrition.

    Les thmes du genre et de lenvironnement nous semblent importants. Cest pourquoi

    nous leur portons une attention particulire au sein de nos programmes structurels et ce

    tous les niveaux. Ces deux thmes ont t intgrs au programme 2011-2013 et y sont

    appliqus par des activits spcifiques.

    En matire de genre, plusieurs activits relatives lgalit homme-femme sont mises en

    place. Nous travaillons entre autres sur la problmatique de lexcision des filles en Mauritanie

    et sur les droits des femmes et le soutien familial en Inde. Au sein de nos activits, laccent

    est mis sur la participation de la population locale, facteur de russite de ce type de projet.

    Prcisment, une attention est porte ladhsion et la participation des femmes aux

    runions des comits de sant dans les diffrents centres de sant.

    En matire denvironnement, lapprovisionnement en eau, lassainissement des sources

    deau et lutilisation dnergies respectueuses de lenvironnement (panneaux solaires) font

    partie intgrante de nos projets.

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I12 13

    4. Memisa dans le SudNos projets mdicaux dans le Sud reprsentent 87,5 % de notre budget annuel (plus ou

    moins 8,4 millions deuros). Ces projets peuvent tre rpartis comme tel :

    Projets structurels : 63 %

    Aide humanitaire et reconstruction : 4 %

    Microprojets sur fonds propres (10 %), projets supplmentaires (2 %) et projets avec

    lappui dun tiers (projets libells): 8 %

    Projet au Congo-Brazzaville en collaboration avec Cordaid : 10 %

    Autres projets : 3%

    Ces pourcentages ne tiennent pas compte des cots salariaux.

    Prsence dans le Sud en 2012

    Le choix stratgique de Memisa de renforcer les soins de sant de base cadre avec

    la politique des pays partenaireset celle de plusieurs acteurs internationaux comme

    lOrganisation Mondiale de la Sant. Certains de nos projets bnficient dune aide

    financire partielle de la Coopration au dveloppement belge, des gouvenrements

    rgionaux ou dautres bailleurs institutionnels comme les Nations Unies et la Banque

    mondiale.

    Afrique (carte dtaille, voir p 16) Hati Philippines Inde

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I14 15

    Nos programmes sont valus par des experts indpendants, de lInstitut de Mdecine

    Tropicale dAnvers par exemple, et ont t, la demande du gouvernement belge, audits

    par PriceWaterhouseCoopers (PWC).

    Memisa appuie le travail de plaidoyer, principalement dans le cadre de diffrentes

    organisations coordinatrices : 11.11.11, C.N.C.D.-11.11.11, Be-Cause Health (acteurs

    de la coopration au dveloppement mdicale belge), Coprogram, Acodev, Eurac (les

    ONG europennes actives en Afrique centrale), MasMut (plate-forme de concertation des

    mutuelles), AERF (Association pour une Ethique dans les Rcoltes de Fonds).

    Memisa mne des discussions avec des responsables politiques en vue du respect de la

    charte concernant les garanties de qualit pour les mdicaments exports vers le Sud.

    Diffrents projets dans le Sud sont raliss en troite coopration avec dautres ONG.

    Microprojets

    Projets financs sur fonds propres

    Il y a tant de petits projets qui ne sont pas soutenus par les grands bailleurs institutionnels.

    Des budgets relativement faibles peuvent faire la diffrence et souvent permettre des

    milliers de gens daccder aux soins de sant primaires. Memisa peut envoyer trs

    rapidement le matriel ncessaire. Chaque microprojet est appuy sur base dune demande

    claire de la part du partenaire local; chaque initiative possde son caractre propre. Chaque

    anne, Memisa consacre environ 575.000 euros de ses fonds propres aux microprojets.

    Quelques exemples :

    un stock de dpart de mdicaments pour des centres de sant ou hpitaux

    du matriel mdical pour les hpitaux et les centres de sant

    des vlos et des motos pour effectuer les supervisions

    la formation et le recyclage pour le personnel (para-)mdical

    des travaux de dpannage et de lquipement non-mdical pour les services mdicaux

    La plupart des demandes de projets viennent de lAfrique, mais nous appuyons galement

    des microprojets en Asie et en Amrique latine. Ces projets sont financs entirement grce

    aux dons de nos sympathisants. Tous les trois mois, la Commission des Projets se runit

    pour dcider quels projets peuvent obtenir un appui. La Commission compte, entre autres,

    trois mdecins avec de lexprience de terrain. En plus, lapproche de Memisa est dbattue

    et dveloppe pour valoriser et renforcer lexpertise en sant publique dans le Sud.

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I14 15

    Renforcer lexpertise mdicale

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I16 17

    1

    2

    5

    4

    8

    3

    6

    7

    9

    10

    11

    15

    16

    17

    18 20

    19

    21

    12

    11 Rpublique Centrafricaine (1)

    1 Mauritanie (2)

    14 Burundi (1)

    9 Tchad (1)

    17 Zambie (1)18 Zimbabwe (1)

    2 Mali (1)

    5 Burkina-Faso (11)

    8 Niger (1)

    3 Guine (6)

    7 Bnin (1)

    4 Cte dIvoire (1)

    6 Togo (1)

    10 Cameroun (4)

    16 Tanzanie (1)

    15 Kenya (2)

    12 Congo-Brazzaville (2)

    AFRIQUE

    13 Rwanda (1)

    20 Madagascar (1)

    19 Afrique du Sud (1)

    21 R.D. du Congo (36)Bandundu (7)Equateur (4)Kasa Oriental (5)Katanga (1)Kinshasa / Bureau (12)Nord Kivu (2)Province Orientale (2)Sud Kivu (3)

    O Memisa a-t-elle soutenu des microprojets en 2012?

    13

    14

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I16 17

    Bunia

    Gemena

    Kikwit

    Kinshasa

    BANDUNDU1 Sia2 Djuma3 Yasa-Bonga4 Lusanga5 Kingandu6 Mosango7 Pay Kongila8 Koshibanda9 Ipamu10 Kimputu11 Kikwit-Noord12 Kikwit-Zuid13 Feshi14 Kasongo-Lunda

    PROVINCE ORIENTALE27 Fataki28 Lita29 Drodro30 Jiba31 Tchomla32 Pawa33 Boma Mangbetu

    BAS-CONGO34 Gombe Matadi35 Mangembo

    KATANGA36 Kongolo37 Mbulula

    KASA ORIENTAL38 Katako-Kombe

    1

    23 4

    5

    67

    8910

    1320

    2122 23

    2426

    2728

    31

    3637

    38

    33

    34

    35

    3230

    29

    25

    14

    1516

    17

    18

    1911-12

    15 Panzi16 Tembo17 Wamba-Lwadi18 Kitenda19 Popokabaka20 Mwela Lemba

    EQUATEUR21 Kungu22 Bokonzi23 Banga-Bola24 Budjala25 Bulu26 Mbaya

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I18 19

    Projets raliss avec le soutien de tiers

    Memisa assure aussi la coordination et lencadrement technique mdical de projets qui lui

    ont t confis par des tiers (personnes prives, associations, socits).

    Ainsi, Memisa soutient une initiative importante de Santana, Kautala, prs de Calcutta

    (Inde). Dautres projets encore sont mis en place, de la mme manire, en RD du Congo et

    au Burundi. En collaboration avec Action dEspoir, Memisa soutient un projet important pour

    lassistance aux victimes de violences sexuelles dans et autour de Kaniola (Sud-Kivu, RD du

    Congo). En plus de lassistance mdicale et psychosociale individuelle et des conversations

    de groupe, nous organisons de nouvelles initiatives pour une amlioration des conditions de

    vie.

    Programmes structurels

    1. Plan daction triennal 2011-2013 (programme DGD)

    Ce programme daction triennal assure la continuit des programmes structurels mis en

    place depuis 1995 et se droule essentiellement en RD du Congo. Memisa y coordonne

    prsent le renforcement des soins de sant primaires dans 38 zones de sant, pour

    une population totale de plus de 4 millions de personnes. Dans la province de lEquateur,

    Memisa lutte notamment contre la maladie du sommeil. Memisa est galement active

    en Mauritanie (Dar-Nam, Nouakchott et Babab), en Inde et au Burundi. Ce programme

    bnficie dun cofinancement concurrence de 80% assur par la Coopration belge. Les

    20% restants sont financs sur nos fonds propres, que nous rcoltons grce la gnrosit

    de nos donateurs.

    Soutien 38 zones de sant en RD du Congo

    Notre intervention annuelle, par zone de sant comprenant 100.000 150.000 habitants,

    slve entre 50.000 et 75.000 euros (selon la densit de population, laccessibilit, ).

    Chaque zone comprend un hpital gnral de rfrence et quelque 10 15 centres de

    sant. Il y a en moyenne 2 mdecins et 35 50 infirmiers par zone. Notre double dfi

    consiste amliorer la fois la qualit et laccessibilit de loffre de soins. Nos quipes

    proposent un soutien adapt en fonction des besoins spcifiques de chaque zone :

    quiper les services de matriel mdical adapt

    subventions pour des mdicaments essentiels gnriques de qualit

    primes dencouragement au personnel soignant sous-pay

    contribuer aux frais de fonctionnement (matriel de bureau, carburant, etc.)

    organiser des formations

    trouver des solutions adaptes en collaboration avec le personnel local

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I18 19

    Lutte contre la maladie du sommeil dans la province de lEquateur en RD du Congo

    Dans la province de lEquateur, nos quipes rcoltent les fruits dune stratgie efficace de lutte

    contre la maladie du sommeil. Le taux dinfection a ainsi pu tre ramen de 5,6% en 1996

    0,12% en 2012. Le nombre de patients de la maladie du sommeil a fortement diminu, bien

    que la maladie ne soit pas encore limine. Le nombre dquipes mobiles, qui procdent

    un dpistage actif et systmatique des cas, a t rduit 5. Ce travail est de plus en plus

    intgr dans le rseau des hpitaux et centres de sant, dont le personnel soignant assurera

    dsormais le relais au niveau de la dtection et des soins.

    Mauritanie

    Le fonds dquit qui a t mis en place avec le soutien de Memisa Dar-Nam porte ses

    fruits. Ce fonds de solidarit intervient notamment dans le remboursement des frais de soins

    et lachat de nourriture pour les personnes vulnrables. Ce projet comprend galement

    loctroi de microcrdits. Memisa et ses partenaires ont mis en place un systme dassurance

    maladie Dar-Nam. Babab, un projet autour du lancement dun systme de mutualits a

    t dvelopp.

    Inde

    Dans lEtat du Bengale-Occidental, prs de Calcutta et Darjeeling, il y a plusieurs structures

    de soins prives et publiques mais elles ne collaborent pas. Memisa sest associe un

    partenaire local (West Bengal Voluntary Health Association) en vue de favoriser une mise en

    rseau des acteurs publics et privs. prsent, toutes les institutions travaillent ensemble

    pour la ralisation dun objectif commun. Les rsultats attendus sont une augmentation de la

    vaccination des enfants et du nombre de femmes qui accouchent lhpital.

    Burundi

    Depuis 2010, Memisa soutient, dans la province de Muyinga, ltablissement dun systme

    de soins de sant. Une attention particulire est galement porte la mise en place de

    mutuelles et de fonds dquit.

    Projet pilote Brazzaville

    Depuis dcembre 2011, Memisa travaille en Rpublique du Congo (Congo-Brazzaville) sur

    un projet financ par la Banque mondiale. Pour la ralisation de ce projet, un partenariat a

    t cr entre Cordaid et Memisa.

    Cette initiative a pour objectif de rendre les soins de sant primaires plus accessibles et den

    amliorer la qualit en Congo-Brazzaville. Cela devrait attirer lattention sur la situation des

    plus dmunis et diminuer lingalit sociale. Afin de raliser son projet, Memisa travaille avec

    une quinzaine de travailleurs administratifs et soignants sur le terrain. De plus, un centre

    dachats a t cr avec deux antennes locales Brazzaville et Dolisie. Le personnel

    soignant peut y offrir ses services.

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I20 21

    La premire phase du projet concerne trois des 12 dpartements de Congo-Brazzaville. Le

    projet actuel continue jusquen dcembre 2013.

    Le centre dachats travaille avec 80 structures de sant dans trois dpartements, dont 7

    hpitaux gnraux de rfrence et 73 centres de sant.

    2. Autres interventions

    Depuis quelques annes, Memisa obtient le soutien du Fonds mondial pour dautres projets

    comme la lutte contre la malaria, le VIH/SIDA et la tuberculose dans plusieurs zones de

    sant en RD du Congo et de la Banque mondiale pour un projet au Congo-Brazzaville qui

    soutient le systme des soins de sant via un financement bas sur les rsultats. Memisa

    appuie depuis 2008 un programme intgr pour les diabtiques Kinshasa et dans

    plusieurs zones de sant des provinces du Bandundu et du Bas-Congo.

    Aide humanitaire et reconstruction

    RD du Congo

    En 2012, nous avons prolong laide apporte aux populations vulnrables victimes des

    violences et ce dans plusieurs parties du Congo avec le soutien du Gouvernement belge.

    Cela consistait distribuer des biens de secours (mdicaments, petit matriel mdical)

    mais aussi des biens de premire ncessit (couvertures, vtements, savon et ustensiles

    de cuisine). Ils ont t rpartis parmi les familles rfugies, principalement lest du Congo.

    Mais Memisa est galement prsente en ce cas dpidmie et de catastrophe naturelle.

    Grce ses sympathisants, aprs la prise temporaire de Goma par le M23, Memisa a

    galement soutenu toute une srie de projets qui ont permis daccueillir quelque 8.000

    rfugis Ntamugenga et de distribuer des kits de biens de premire ncessit dans la

    rgion de Minova avec laide de notre partenaire local, Action dEspoir.

    Burundi

    Dans la province de Muramvya, au centre du pays, nous avons mis en place un programme

    pour offrir laccs aux soins de sant aux plus dmunis. Ce programme est partiellement

    soutenu par le gouvernement belge. En collaboration avec les organisations locales et les

    mutuelles, nous avons install un systme didentification. Il est suivi de prs grce laide

    des comits locaux.

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I20 21

    Un avenir sain pour le Sud

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I22 23

    5. Memisa en BelgiqueHpital pour Hpital

    Rencontre entre le Nord et le Sud

    Le projet Hpital pour Hpital tablit des partenariats entre des hpitaux belges et des

    hpitaux du Sud. Chaque hpital belge sengage pour au moins 5 ans. Les partenariats

    sont bass sur le dialogue, lgalit et la responsabilit partage. De cette faon, le person-

    nel de lhpital belge peut faire connaissance trs concrtement avec les besoins de lhpital

    partenaire dans le Sud, mais aussi avec les personnes qui expriment ces besoins.En 2012,

    16 partenariats taient en cours, dont 15 en RD du Congo et 1 au Niger.

    Subventions

    Les partenariats avec des hpitaux congolais font partie du programme structurel

    pluriannuel de Memisa. Cela signifie que ce programme est subventionn 80% par la

    Coopration belge au dveloppement. Lappui moyen une zone de sant slve environ

    70.000 euros par an. De ce montant, 59.000 euros sont donc subventionns. Lhpital

    apporte les 11.000 euros restants, en entier ou partiellement chaque anne pendant 5 ans.

    changes

    ct de laide financire, les changes constituent galement un aspect important. En

    effet, Memisa organise des visites de terrain. Chaque hpital a rendu visite une ou plusieurs

    fois son hpital partenaire. Ensemble, les responsables des services des hpitaux

    congolais et leurs visiteurs font une valuation de la situation et proposent des amliorations

    ralistes.

    Nouveau partenariat en 2012

    En 2012, la signature dune convention avec lAZ Turnhout marque la seizime collaboration

    entre un hpital belge et un hpital dans le Sud. Dans les annes venir, lAZ Turnhout

    travaillera en collaboration avec lhpital Fataki, situ dans la Province orientale du Congo.

    En dcembre 2012, le Centre Hospitalier Chrtien de Lige a quant lui prolong son

    engagement de trois ans. Cest en 2007 que le CHC inaugurait son partenariat avec la zone

    de sant de Pawa (Province orientale).

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I22 23

    Partenariats Hpital pour Hpital

    1

    107

    1112

    13

    14

    15

    2

    9

    3

    8

    4

    6

    5

    16

    RD Congo

    pRovinCe De lequateuRHpital BudjalaAZ Sint-Maarten (Mechelen, Duffel)

    Hpital BangabolaAZ Nikolaas (Sint-Niklaas)

    Hpital BokonziZiekenhuis Oost-Limburg (ZOL)

    pRovinCe oRientaleHpital PawaCHC Lige

    Hpital FatakiAZ Turnhout

    pRovinCe Du Kasa oRientalHpital Katako-KombeAZ Maria Middelares (Gent)

    bas-CongoHpital Gombe-MatadiAZ Sint-Jan (Brugge-Oostende)

    RD Congo

    nigeR

    1

    5

    2

    4

    6

    8

    12

    9

    13

    10

    14

    11

    15

    16

    7

    3

    pRovinCe Du banDunDuHpital IpamuO.L.Vrouwziekenhuis (Aalst, Asse, Ninove)

    Hpital DjumaAZ Damiaan Oostende

    Hpital MosangoAZ Sint-Lucas Gent

    Hpital Pay KongilaStedelijk Ziekenhuis Roeselare

    Hpital KinganduH.-Hartziekenhuis Lier

    Hpital Kasongo-LundaSint-Vincentiusziekenhuis Deinze

    Hpital PopokabakaA.Z. Sint-Lucas Brugge

    Hpital PanziSint-Franciskusziekenhuis (Heusden-Zolder)

    nigeRHpital Kara karaAZ Erica Mol

    Kinshasa

    Kikwit

    Gemena

    Bunia

    Bureau de coordination national - KinshasaAntennes rgionales de Kikwit, Gemena et Bunia

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I24 25

    Campagnes

    Stop la mortalit maternelle

    Depuis 2009, Memisa fait campagne sur

    lAccouchement moindres risques . Nous essayons

    autant que possible de faire connatre ce scandale.

    En plus des hpitaux belges impliqus dans le rseau

    Hpital pour Hpital, plusieurs maternits et sages-

    femmes indpendantes soutiennent cette campagne.

    Une difficile ralit en quelques chiffres :

    Chaque anne, 287.000 femmes meurent dans le

    monde suite leur grossesse.

    Environ chaque minute, une femme meurt dans

    le monde cause de complications pendant sa

    grossesse ou son accouchement. Dans le monde,

    environ 800 femmes meurent chaque jour. 99% dentre elles vivent dans les pays en voie

    de dveloppement.

    Chaque anne, 1 million denfants perdent leur maman cause de la mortalit maternelle.

    10 15 millions de femmes souffrent de lourds problmes ou mme dun handicap

    permanent dus des complications pendant la grossesse ou laccouchement.

    Le 5ime Objectif du Millnaire veut amliorer la sant maternelle et cherche rduire la

    mortalit maternelle de trois quart par rapport 1990. Cest, lheure actuelle, lObjectif le

    moins avanc.

    Listes de naissance alternatives

    Par cette campagne, nous proposons aux futurs parents

    de partager leur bonheur avec les mamans du Sud. Prs

    de 200 maternits et sages-femmes ont soutenu cette

    campagne et nous ont permis de diffuser les affiches et

    les dpliants.

    59 couples ont choisi les listes de naissance alternatives

    et ont marqu leur soutien en faveur de meilleurs soins

    de sant dans le Sud. Ils ont demand leurs amis et

    leurs familles de faire un cadeau Memisa. Avec toutes

    les listes de naissance, 43.358 euros ont t rcolts.

    Merci infiniment !

    Le 5ime Objectif du Millnaire veut amliorer la sant maternelle et cherche rduire de trois quarts la mortalit maternelle dici 2015. Cest lheure actuelle lObjectif le moins avanc. Cest pourquoi votre soutien est dautant plus important.

    www.memisa.be

    VK STUDIOArchitects, Planners & Designers

    Votre soutien fait la diffrence !IBAN BE92 3100 9000 0023attestation cale partir de 40 euros par an

    1 million denfants perdent chaque anne leur maman. Memisa lutte contre la mortalit maternelle dans les pays du Sud.

    algemeen-A3.indd 2 03/07/12 15:00

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I24 25

    Activits en Belgique

    Memisa au Snat

    En 2012, Memisa a demand des milliers denfants de faire un dessin de leur maman. Le

    22 novembre, nous avons apport leurs 10.000 dessins la prsidente du Snat, Sabine

    de Bethune. Aprs cela, chaque snateur a fait un commentaire sur la problmatique de la

    mortalit maternelle.

    Par cette action, Memisa souhaitait attirer lattention sur la mortalit maternelle. Cest lun

    des problmes mdicaux les plus importants au Congo et dans le Sud. Durant la journe du

    22 novembre, plusieurs actions taient organises dans diffrentes provinces belges pour

    sensibiliser la population et les politiciens la problmatique de la mortalit maternelle.

    Bnvoles et Hpital pour Hpital

    Le 28 juin 2012, Memisa a organis une journe des bnvoles, au Centre Culturel

    Westrand de Dilbeek. Nous sommes trs reconnaissants envers nos bnvoles. Leur

    investissement et leur travail sont trs importants pour nous. Pour les remercier de leur

    soutien, nous avions donc dcid de leur ddier cette journe.

    Les bnvoles des hpitaux partenaires du projet Hpital pour Hpital taient galement

    prsents. Memisa tenait les remercier pour toutes les activits ralises afin de soutenir

    leurs hpitaux partenaires. Cette journe tait agrable, remplie dchanges et de

    rencontres sympathiques.

    Une forte prsence en ligne pour une meilleure transparence de la

    communication

    En 2012, le site de Memisa a t totalement relook. Nous avons facilit son utilisation.

    Dsormais, il est possible de faire des dons en ligne. Nous avons galement port plus

    dattention aux mdias sociaux. Pour la premire fois, Facebook a t considr comme

    un canal de communication part entire. Sur Twitter et LinkedIn, nous avons fait quelques

    avances. En 2013, nous continuerons dvelopper ces canaux de communication en ligne

    et nous esprons ainsi faciliter et renforcer le dialogue avec nos sympathisants.

    La solidarit tisse la sant

    La solidarit tisse la sant est une campagne de sensibilisation sur les soins de sant

    primaires et les mutualits travers une perspective Nord-Sud. Cette campagne est un outil

    pdagogique. Elle a t avant tout cre pour les coles. Elle a t ralise en partenariat

    avec lAlliance nationale des Mutualits chrtiennes (ANMC), lISEI, Louvain Coopration

    au Dveloppement et Solidarit Mondiale. En 2012, vous pouviez consulter lexposition

    lUniversit Catholique de Louvain (UCL).

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I26 27

    hopital pour hopital , un peu

    plus prsdu Sud

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I26 27

    Exposition Lieve Blancquaert

    Depuis plusieurs annes, Memisa expose travers le pays une srie de photographies de

    Lieve Blancquaert. Elle a fait ces photographies loccasion dune visite dans la zone de

    sant de Kasongo-Lunda. Cette exposition met en lumire les soins de sant au Congo et

    plus particulirement la problmatique de la mortalit maternelle. En 2012, lexposition a t

    prsente 32 endroits diffrents du pays.

    Intress par lexposition ? Prenez contact avec notre service de communication par

    e-mail : [email protected] ou par tlphone : 02/454.15.58.

    Vijverfestival 2012

    Le samedi 7 juin, Memisa tenait nouveau un stand au Vijverfestival, Dilbeek. Le thme du

    festival tait celui de la mortalit infantile. Memisa a fait le lien entre la mortalit infantile et la

    mortalit maternelle en prsentant lhypothse quun enfant aura plus de chance de survivre

    si sa maman reste en vie. Au stand Memisa, les enfants pouvaient dessiner leur maman

    et enregistrer un message. Ils racontaient avec enthousiasme pourquoi ils ont besoin de

    leur maman. Cela a entran de chouettes interventions : pour acheter des bonbons ou un

    nouveau vlo

    Les enfants suivaient un parcours, avec des preuves auprs de plusieurs ONG, avant de

    lcher un ballon. Encore une belle journe.

    March de Nol Itterbeek

    Le march de Nol dItterbeek a rcolt de largent pour Memisa et plus prcisment pour

    le projet de lutte contre la mortalit maternelle au Congo. Le march a eu lieu le samedi

    8 et le dimanche 9 dcembre 2012, au Centre rcratif Keperenberg. Les bnfices ont

    permis lachat dquipements pour la maternit Bonga Yasa, situe dans la province de

    Bandundu au Congo. Un grand merci !

    quelques images de lexpo

    10 15 miljoen vrouwen lijden aan langdurige verwikkelingen of een blijvende handicap ten gevolge van zwangerschap of bevalling

    Lieve Blancquaert

    NL-sensibilisatiemoedersterfte-0331.indd 1 22/04/10 16:38

    jaarlijks verliezen 1 miljoen kinderen hun mama door moedersterfte

    Lieve Blancquaert

    NL-sensibilisatiemoedersterfte-0331.indd 2 22/04/10 16:38

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I28 29

    Une marche en soutien Memisa

    Une semaine avant les vacances de Pques, lcole primaire Ave Maria de Vlezenbeek, a

    organis une marche. Tous les enfants, y compris les maternelles, ont particip et se sont

    fait sponsoriser. Avant la marche, nous avons organis une activit ducative lcole. Nous

    avons expliqu aux enfants limportance de leau potable et le manque qui existe dans le

    monde. Pour les maternelles, nous avons prsent un spectacle de marionnettes. Pour les

    primaires, nous avons organis un expos auquel les enfants pouvaient participer.

    La marche a rapport 3.720 euros. Lcole a revers intgralement cette somme Memisa.

    Largent a t utilis, au nord du Congo, pour assainir les sources deau. Concrtement,

    lcole Ave Maria a aid 100.000 personnes avoir de leau potable.

    Collaborations et rseaux en Belgique et ltranger

    CNCD

    Le CNCD-11.11.11 ou Centre national de Coopration au Dveloppement

    est la coupole de prs de 80 ONG de dveloppement, de syndicats et

    dassociations dducation permanente engags dans la solidarit internationale en

    communaut franaise et germanophone de Belgique. Memisa en est membre et participe

    activement la plate-forme qui traite des questions sur lAfrique centrale.

    11.11.11

    est la coupole flamande des liaisons Nord-Sud. Memisa est affilie cette coupole avec 340

    comits communaux et une septantaine dautres organisations. Par un soutien financier de

    programmes et dorganisations de qualit (au Nord et au Sud) et en stimulant la rflexion

    mutuelle, 11.11.11 veut arriver une meilleure coordination des activits de ces organismes

    pour les rendre plus efficients.

    Sous le sigle 2015 DE TIJD LOOPT, lensemble des mouvements Nord-Sud flamands

    rassemble ses forces et pse de tout son poids sur la poursuite des Objectifs du Millnaire.

    Ce que les normes de Kyoto sont pour le milieu, les Objectifs du Millnaire doivent ltre

    pour les mouvements Nord-Sud.

    Acodev

    Acodev est la Fdration francophone des ONG de coopration au dveloppement. Memisa

    fait partie de cette organisation qui a pour mission daccompagner ses membres dans les

    matires rglementaires et de renforcer la qualit professionnelle du secteur.

    Ngo-federatie

    Ngo-federatie est la fdration nerlandophone des ONG et donc le pendant flamand

    dAcodev. Memisa est membre de cette organisation qui remplit une double mission :

    dfendre les intrts des membres auprs des diffrentes autorits et les soutenir dans la

    recherche de la qualit.

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I28 29

    AERF

    AERF (Association pour une Ethique dans les Rcoltes de Fonds) regroupe plusieurs

    organisations qui font appel la gnrosit publique et qui ont accept un code thique.

    Ainsi, lAERF veut garantir au public belge la qualit morale de la rcolte de fonds ainsi que

    la transparence financire.

    Medicus Mundi International (MMI)

    En 2011, Memisa est devenue partenaire de Medicus Mundi, un rseau international qui

    regroupe des organisations actives dans le domaine de la sant. Plus dinfo sur le site www.

    medicusmundi.org.

    Be-Cause Health

    Be-cause Health est une plate-forme informelle et pluraliste, ouverte des membres

    institutionnels ou individuels, actifs et intresss par les problmatiques de sant

    internationale et publique. La plate-forme belge cherche renforcer le rle et lefficacit des

    acteurs de la Coopration au dveloppement en favorisant la concertation et la coordination

    afin de promouvoir un accs universel des soins de sant de qualit. De cette manire,

    Be-Cause Health tente de crer un pont entre le milieu acadmique et les acteurs de terrain.

    Memisa est lun des membres actifs et participe diffrents groupes de travail.

    Dans le courant de lanne, grce lun de ces groupes de travail, une charte a t rdige

    concernant le recrutement et le soutien du personnel mdical dans les pays partenaires. En

    novembre, cette charte a t signe par Memisa et 15 autres membres. Lengagement pris

    comprend une politique de la transparence et vise soutenir les structures nationales de

    sant.

    Masmut

    MasMut est une plate-forme belge de Micro assurance sant/Mutuelles de sant qui

    regroupe des reprsentants dONG, de mutualits, dinstitutions de recherche et de la

    Coopration belge au dveloppement. Son objectif est depromouvoir une collaboration

    entre les organisations membres et de bnficier de leur complmentarit afin derenforcer

    la pertinence des systmes de micro assurance sant et des mutuelles de sant dans les

    pays du Sud.

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I30 31

    Eurac

    Eurac ou Rseau europen pour lAfrique centrale est une organisation de concertation

    entre les ONG europennes actives en Afrique centrale et dont le sige est Bruxelles.

    Lobjectif est de favoriser la diffusion de linformation sur lAfrique centrale et de renforcer les

    capacits de plaidoyer des membres quant aux problmatiques de cette rgion. Memisa en

    est un membre actif.

    Enfin, Memisa est galement membre de Partnership for Maternal, Newborn & Child Health

    (PMNCH), de Quality Medicine for All (QUAMED), de la Plate-forme Sant et Solidarit et a

    un accord de collaboration avec Mdecins Sans Vacances.

    Entreprendre de manire socialement responsable

    En 2011, plusieurs nouveaux partenariats ont t conclus avec des entreprises qui

    ont souhait soutenir activement la mission de Memisa. Les partenariats existant avec

    Boobs-n-Burps, Stagobel et Ecostream ont t prolongs. Les formes dexpression de

    ces partenariats structurels entre Memisa et les entreprises en question sont diverses.

    Evidemment, Memisa veille toujours scrupuleusement ce que le partenariat en question

    soit compatible avec son expertise et sa mission.

    Depuis le 1er janvier 2011, il existe une collaboration de soutien entre Brussels Airlines et

    Memisa. Brussels Airlines offre des tarifs prfrentiels et la possibilit de supplments de

    bagages pour les missions en Afrique. De plus, Memisa est mentionne sur leur site web et

    dans leur magazine Inflight.

    Memisa dans les mdias

    En mai 2012, des spots radio et tlvisuels ont t diffuss la VRT en soutien la campagne

    de Memisa contre la mortalit maternelle. Les actions de Memisa ont t relayes plusieurs

    reprises dans la presse nationale et rgionale, notamment loccasion de notre campagne de

    sensibilisation Jveux ma maman.

    TV nationale (6)

    TV rgionale (14)

    Radio nationale (10)

    Radio rgionale (10)

    Quotidiens nationaux (11)

    Editions rgionales de quotidiens /journaux rgionaux (8)

    Magazines (25)

    Presse mdicale spcialise (24)

    Spots nationaux (5)

  • memisa rapport annuel 2012 partie I memisa rapport annuel 2012 partie I30 31

    Diminuer la mortalit

    maternelle

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II32 33

    6. Rapport social et environnemental

    IntroductionLe rapport annuel de Memisa est ralis selon les normes GRI (Global Reporting Initiative).

    Cela implique dinclure certaines informations de base quant limpact conomique,

    social et environnemental de lorganisation. Dautre part, la partie financire a t

    considrablement tendue. Choisir le modle GRI offre deux avantages principaux: une plus

    grande transparence envers nos sympathisants et donateurs ainsi quune base fiable de

    comparaison la fois interne (chronologiquement) et externe (avec dautres organisations).

    Ce rapport annuel est une tape importante pour Memisa dans sa recherche de plus de

    transparence mais aussi de qualit. Le modle GRI est un processus dapprentissage

    continu: notre objectif tant de nous amliorer chaque anne.

    Profil de lorganisation2.1 - 2.2 Ces informations sont prsentes dans lindex du contenu GRI.

    2.3 Structure de lorganisation

    Comme toute asbl (association sans but lucratif), Memisa a une Assemble Gnrale

    (AG) qui se runit chaque anne et dont les pouvoirs sont dfinis dans les statuts de

    lOrganisation. LAssemble Gnrale lit les membres du Conseil dAdministration (CA) qui

    conduit la gestion et la stratgie daction de Memisa long terme.

    Le Conseil dAdministration est en liaison troite avec le Management Team (MT) qui a la

    responsabilit de lexcution des affaires courantes. Cette quipe comprend le directeur

    gnral, les coordinateurs des diffrents dpartements, le coordinateur mdical et le

    coordinateur des mdias et du lobbying.

    LAssemble gnrale

    LAssemble Gnrale se compose de 26 reprsentants des principaux acteurs. Ce sont

    des experts de diffrentes entreprises et organisations, des bnvoles, des membres du

    Conseil dAdministration et des anciens membres du personnel. LAssemble Gnrale est

    la plus haute instance de Memisa. Elle nomme le Conseil dAdministration et approuve le

    rapport annuel et les comptes annuels sur base de laudit du rviseur la ligne.

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II32 33

    Membres : Jacqueline Bal, Joseph Burgraff, Jac De Bruyn, Raoul de Puydt, Emannuel De

    Zeine, Regine Debrabandere, Jeanne Donvil - De Smedt, Christian Dupuis, Dr. Emmanuel

    Eeckhout, Benoit Fievez, Nolla Fraeyman, Karel Gyselinck, Pol Jansegers, Alain Lejeune,

    Jacques Machiels, Jef Matton, Greet Nietvelt - Van Kersschaever, Agnes Philippart, Frans

    Polman, Jan Vandenbulcke, Jacques Vandenschrick, Prof. Jozef Vandepitte, Joost Van

    Heesvelde, Marc Van Huffel, Luc Vansina, Maria Winnubst.

    Le Conseil dAdministration

    Le Conseil dAdministration est responsable de la gestion gnrale de Memisa. Il dlgue la

    gestion journalire la direction de lOrganisation. Le prsident et les autres membres sont

    des bnvoles et exercent leur mandat sans salaire.

    Membres: Regine Debrabandere, Raoul De Puydt, Karel Gyselinck, Jacques Machiels, Jef

    Matton, Agnes Philippart, Frans Polman, Marc Van Huffel.

    Prsident du Conseil dAdministration : Joseph Burgraff

    La Direction

    Le directeur gnral est Frank De Paepe.

    Le personnel de Memisa

    La liste des collaborateurs est consultable sur le site web de Memisa.

    Travail des bnvoles

    Memisa peut compter sur un groupe de fidles bnvoles qui se dvouent toute lanne

    pour notre organisation:

    Dpartement Communication, Sensibilisation et Rcolte de fonds 13

    Dpartement Projets 2

    Travaux du quotidien (logistique, petites tches, ...) 2

    Projet Hpital pour Hpital

    Organisation gnrale

    Conseil dAdministrationAssemble gnrale

    Direction Gnrale

    Service Affaires Gnrales

    Service Administration Finances

    Dpartement Projets Dpartement CSF

    Fonction du Staff Lobby & Rseau

    Fonction du Staff QCE & RD

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II34 35

    Directeur Gnral

    Chef ServiceAffaires Gnrales

    Chef Service Administration Finances

    Coordinateur Dpartement Projets

    Coordinateur Dpartement CEF

    Membre du Staff Lobby &Rs

    (Urgences, Mdia, Fonds)

    Membre Staff QCE &RD

    (Conseiller Mdical)

    Conseil de Management Direction Management Team

    Structure du Management

    Structure de Memisa en RD du Congo

    Directeur Gnral Memisa Belgique

    Directeur nationalCoordination RD Congo

    CooprantService projets

    Coordinateur Affaires gnrales

    Coordinateurs des 4 BAT

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II34 35

    2.4 - 2.8 Vous pouvez trouver ces informations dans notre index du contenu GRI.

    2.9 Changements considrables en ce qui concerne lorganisation, la structure et la

    construction : non

    2.10 Distinctions : Memisa na reu aucune distinction durant cette priode.

    Paramtres du rapport3.1 Ce rapport annuel couvre une priode dun an entre le 1er janvier 2012 et le 31

    dcembre 2012 compris.

    3.2 Le prcdent rapport annuel a t publi suite lAssemble Gnrale du 8 septembre

    2011.

    3.3 Chaque anne, Memisa dite son rapport annuel suite la tenue de lAssemble

    Gnrale.

    3.4 La personne de contact pour ce rapport est mentionne dans lindex du contenu GRI.

    3.5 Processus de dtermination du contenu du rapport :

    Le contenu de ce rapport a t propos par le Dpartement Communication,

    Sensibilisation et Rcolte de fonds de Memisa. Ensuite, les diffrents Services et

    Dpartements de Memisa ainsi que le directeur ont t consults. Toutes les donnes

    ont t intgres dans ce rapport.

    3.6 Primtre du rapport:

    Pour ce qui est des rapports dactivits et financiers, Memisa est concerne dans sa

    globalit. Par contre, pour les rapports sociaux et environnementaux, seule Memisa en

    Belgique est prise en considration.

    3.7 Limites spcifiques du primtre du rapport: voir point 3.6.

    3.8 Base de comparaison entre les diffrentes priodes de rapport :

    Dans ce rapport annuel, deux annes conscutives peuvent tre compares

    similairement pour la premire fois.

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II36 37

    3.10 Consquences de toute reformulation ventuelle: Pas dapplication

    3.11 Changements significatifs: Rien signaler

    3.12 Lindex du contenu GRI: voir page 50-51

    Gouvernance, engagements et implications

    4.1 Structure de gouvernance: voir page 32-35.

    4.2 Le prsident est-il aussi un administrateur excutif?

    Le prsident de lassociation est un volontaire indpendant et non rmunr. Il na pas

    mandat pour lexcution du travail oprationnel de lorganisation.

    4.3 Nombre dadministrateurs indpendants/non excutifs: voir page 27-28.

    4.4 Mcanisme de recommandation /de contribution:

    Les collaborateurs de Memisa ont loccasion de formuler leurs recommandations et

    dapporter leurs contributions par lintermdiaire des coordinateurs de dpartements

    et du directeur gnral disponibles quotidiennement. Ils ont galement cette possibilit

    lors des runions dquipe ou en sadressant au service du personnel.

    4.13 Affiliation des associations/dfense des intrts: voir page 28-30,

    4.14 Aperu des parties prenantes:

    Les institutions et bailleurs, les partenaires du projet Hpital pour Hpital, les

    bnvoles, les collaborateurs et les partenaires et bnficiaires du Sud.

    4.15 Base didentification et de slection des parties prenantes:

    Les parties prenantes sont dtermines par le Management Team de Memisa sur

    proposition du Dpartement Communication, Sensibilisation et Rcolte de fonds.

    Memisa veille communiquer son mode de fonctionnement et son rapport annuel

    complet aux parties prenantes et intervenants intresss.

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II36 37

    qualit des soins

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II38 39

    Indicateurs sociaux de prestationSeuls les collaborateurs en Belgique sont pris en compte ici (ceux galement mentionns

    dans le rapport social). Tous les collaborateurs ont un contrat de travail dure

    indtermine. Depuis le 1/10/2012, nous avons pu engager une personne grce la

    subvention du Fonds Maribel social.

    LA1 Effectif total demploi par type demploi nombre

    Nombre moyen de collaborateurs en 2012

    Temps plein 9,5

    Temps partiel 8Personnes en service au 31/12/2012

    Temps plein 11

    Temps partiel 8

    Total 16,26

    LA2 Turnover du personnel nombre

    Entres de collaborateurs 3

    Sorties de collaborateurs 0

    LA7 nombre

    Taux dabsentisme

    Absence - Jours maladie 38

    Cong parental 0

    Congs lgaux 254

    LA10 Formation heures/an

    Cours de langue 0

    Informatique (applications) 0

    Lgislation du travail 11

    Gnrale 104

    Total 115

    LA12

    100% des collaborateurs ont t informs quant leurs prestations et possibilits de

    carrire.

    LA13 Composition des organes de gouvernance et rpartition des employs par sexe et tranche dge nombreHomme Femme au 31/12/2012

    Temps plein homme 4

    Temps partiel homme 2

    Temps plein femme 7

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II38 39

    Temps partiel femme 6

    Total 19Par catgorie de mtiers en ETP

    Personnel de direction 1

    Employs 15,26

    Ouvriers 0Par niveau de formation en ETP

    Secondaire 2

    Suprieur non universitaire 7

    Universitaire 10Par catgorie dge au 31/12/2012

    < 30 ans 2

    30 - 50 ans 8

    50 ans 9Origine

    EU 17

    autre 2Conseil dAdministration

    Homme 7

    Femme 2

    Total 9Assemble Gnrale

    Homme 19

    Femme 7

    Total 26

    Indicateurs environnementauxEN3 Consommation dnergie directe de source primaire

    Consommation gaz 58.243 nombre de m (kWh)

    Cette anne, des nouvelles fentres ont t installes (triple vitrage).

    EN4 Consommation dnergie indirecte de source primaire

    Consommation dlectricit 11.640 kWh

    EN8 Volume total deau prlev

    Consommation totale deau 168 m

    EN16 Emissions totales directes et indirectes de gaz effet de serre

    Gaz 66.702 kWh - 119.911,52 kg CO2 - 58.243 m3 - 104.704,61 kgCo2

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II40 41

    EN17 Autres missions totales indirectes de gaz effet de serre Mouvements nationaux

    Trajet Habitation- travail

    Transports publics 4.500 kg CO2 - 16.000 km x 0,100 kgCo2 par km

    Vlo 0 kg CO2 - 195,5 km

    Voiture 10.038,42 kg CO2 -47.802 km x 0,210 kgCo2 par km

    Trajet de service

    Transports publics 351,8 kg CO2 - 3.518 km

    Voiture 2.578,17 kg CO2 - 12.277 kmMouvements internationaux

    Avion 531.736 km

    Indicateurs de prestation : efficacit du fonctionnement NGO2 Aperu de la procdure de plaintes quant aux objectifs et aux actions concrtes

    Memisa estime quil est important de pouvoir satisfaire les attentes quant aux prestations

    de services. Nous souhaitons que toutes les parties prenantes de nos programmes tant

    internes quexternes soient contentes de nos services et nous aimerions tre informs en

    cas derreur ou de problme. Cest pourquoi Memisa a mis en place une procdure de

    plaintes.

    Cette procdure permet Memisa dtre informe de tous problmes, plaintes ou

    rclamations pour trouver une solution approprie. Ensuite, il est important dinstaurer la

    procdure pour permettre Memisa damliorer la qualit de ses services et de donner

    tous la possibilit de faire des suggestions pour nous aider optimiser nos services.

    A quel sujet dposer une plainte ?

    Memisa aimerait tre informe par les parties prenantes :

    - si elles ne sont pas satisfaites de nos procdures

    - si Memisa, dans leur opinion, ne rpond pas aux conventions ou aux attentes

    - si elles rencontrent un problme d une dfaillance de Memisa

    Comment dposer une plainte ?

    Toute plainte peut tre dpose par courriel ou par crit chez la personne de contact au

    sein de Memisa ou auprs du responsable hirarchique de cette dernire. Les plaintes sont

    traites de manire confidentielle.

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II40 41

    Quelle sera la suite ?

    Dans un dlai de quatre semaines, Memisa enverra une rponse crite par courriel ou

    lettre. Memisa contactera le cas chant la partie prenante par tlphone ou courriel pour

    plus dinformations. La plainte sera traite par la personne de contact ou son responsable

    hirarchique.

    Comment formuler une rclamation ?

    Si la partie prenante nest pas daccord avec la dcision prise par Memisa, elle peut

    introduire une rclamation. Elle dpose cette rclamation par crit auprs de Memisa

    dans un dlai de quatre semaines aprs la premire prise de dcision par Memisa suite

    la plainte. La rclamation sera traite par la personne de contact ou son responsable

    hirarchique. Une rponse par crit sera donne dans un dlai de six semaines.

    La commission des plaintes

    Il se pourrait que, dans lopinion de la partie prenante, la rclamation ne soit pas traite de

    faon satisfaisante. Elle peut alors demander que la plainte soit prsente la commission

    des plaintes. Le but de cette commission est de donner un avis impartial pour rsoudre des

    plaintes ayant trait des individus ou nayant pas t traites dune manire satisfaisante.

    Suggestions

    La partie prenante peut videmment communiquer des suggestions la personne de

    contact au sein de Memisa ou au responsable hirarchique de celle-ci. En six semaines,

    nous informerons de nos dmarches relatives la suggestion.

    Indicateurs de responsabilit des produits PR6 Codes thiques volontaires pour la rcolte de fonds, la publicit et le sponsoring

    Memisa est membre de lAssociation pour une Ethique dans les Rcoltes de Fonds, une

    organisation qui cherche fournir des garanties la population belge quant la qualit

    morale de la rcolte de fonds et la transparence des comptes. Sur base dinformations

    que Memisa a donn lAERF, ils sont arrivs la conclusion quen 2011, Memisa a rempli

    son devoir dinformation et a conformment observ les diffrentes lois, standards et codes

    thiques.

    Les informations sur nos revenus et nos dpenses sont galement disponibles sur le site

    www.ong-livreouvert.be.

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II42 43

    Indicateurs conomiquesEC1 Les valeurs conomiques directes gnres et distribues, y compris les revenus, les cots oprationnels, la rmunration des salaris, les donations et autres investissements sociaux, les bnfices non rpartis et les paiements aux bailleurs et autorits

    Voir page 44-47.

    EC4 Subventions et aides publiques significatives.

    Voir page 46.

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II42 43

    Ensemble pour

    le

    Congo

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II44 45

    7. Rapport financier

    TransparanceEn ce qui concerne les fonds, Memisa travaille de manire transparente, efficace et

    correcte. La comptabilit annuelle est faite par le Conseil dadministration et approuve

    par lAssemble gnrale. De plus, elle est contrle par Crowe Horwath Callens, Pirenne

    Theunissen et Co. Le Service Public Fdral des Finances et la Direction Gnrale de la

    coopration au Dveloppement (DGD) effectuent rgulirement des contrles. Memisa fait

    galement partie de lAssociation pour une Ethique dans les Rcoltes de Fonds (AERF) et a

    reu lautorisation de mettre son logo sur les publications pour la rcolte de fonds. Memisa

    remplit les conditions imposes par lAERF en ce qui concerne la rcolte de fonds thique.

    Memisa publie aussi sa comptabilit sur http://www.ong-livreouvert.be/.

    Comptes des rsultatsEn 2012, nous constations une augmentation de lactif total. Ce qui sexplique par une plus

    grande disponibilit de liquidits. Ce qui signifie que le gain est plus grand quen 2011.

    Si nous analysons la totalit des charges, nous constatons une diminution de 2.2 millions

    deuros. En comparant avec les produits, abstraction faite des dons et des legs, nous

    constatons la mme diminution denviron 2.2 millions. Les bnfices proviennent donc

    essentiellement dune forte augmentation des donations et surtout des legs. La diminution

    de 2.2 millions deuros dans les charges est attribuer un changement dans la manire

    dont les projets sont intgrs dans la comptabilit. Auparavant, nous inscrivions les

    dpenses et les revenus des grands projets en fonction de la date du contrat. A partir de

    lanne 2012, nous inscrivons les rsultats via le cut-off attribu la priode de lexcution

    du projet.

    En 2012, Memisa eu la chance de pouvoir compter sur une srie de dons et de legs, et

    a ainsi pu faire des rserves financires. Ces rserves sont fondamentales pour la future

    stratgie de Memisa, o la diversit et la continuit sont troitement lies.

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II44 45

    BilanLa balance totale de Memisa a considrablement augment par rapport 2011. Cette

    augmentation est principalement due une importante augmentation des legs et des

    donations. Ils reprsentent une part plus importante du total quen 2011.

    Ces moyens supplmentaires permettent Memisa de disposer de fonds permanents

    dune valeur de 700.000 euros environ. Cela devrait permettre une extension solide et

    structurelle des moyens de travail de lorganisation, et donc renforcer la solidit financire

    de lorganisation. De plus, une rserve normale de 600.000 euros a t constitue et

    fonctionne comme amortisseur pour les subsides qui ne peuvent pas tre continuellement

    garantis lavenir. Grce cette rserve, Memisa assure la ralisation de ses projets prvus.

    Du ct des actifs, nous pouvons voir une augmentation des rserves financires

    disponibles, ainsi quun solde de liquidits non dpenses en rapport avec le projet Congo-

    Brazzaville de Memisa, qui sexcute sur plusieurs annes.

    Cots de la rcolte de fonds

    En 2012, un montant total de 219.647, 75 euros a t utilis pour la rcolte de fonds.

    118.476, 75 euros reprsentent des cots directs, les 101.171 euros restants ont t utiliss

    pour des cots salariaux, pour quatre personnes engages temps plein de 2,05 (FTE).

    A loppos de ses dpenses, il y a un revenu de 1.903.270 euros. Cette somme est divise

    en trois : les dons particuliers (1.457.768 euros), le projet Hpital pour Hpital (283.127

    euros) et les legs (571.622 euros).

    Par rapport lan pass, nous constatons une lgre augmentation des dpenses. En

    2011, les cots pour la rcolte de fonds reprsentaient 202.298 euros. Laugmentation

    est due principalement un accroissement des cots salariaux ( + 11.531,25 euros ou

    + 11,4%). Les cots directs ont augment de 5.818, 51 euros ou 4,9%. Le rapport cots-

    recettes des activits de rcolte de fonds est de 6%. Cela signifie que pour rcolter 100

    euros, Memisa doit dpenser 6 euros. En 2011, le rapport cots-recettes reprsentait

    10,6%. Limportante diminution du rapport cots-recettes est lie une augmentation

    considrable des legs. Pour plus dinformations sur les cots de la rcolte de fonds, vous

    pouvez contacter Kris Van Kerkhoven [email protected]

    Memisa est reconnue en tant quONG par les autorits belges

    et a le droit de dlivrer des attestations fiscales, conformment larticle 104.4

    de la Loi sur les impts sur les revenus de 1992.

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II46 47

    COMPTE DES RSuLTATS

    2012 2011

    II cot des ventes et des prestations 6.201.124,97 8.426.947,04

    A. approvisionnements et marchandises -2.118,20 874,65

    B. services et biens divers 399.555,60 625.032,26

    C. rmunrations, charges sociales et pension 1.156.639,64 1.397.428,40

    D. amortissement et rduction de valeurs s/frais etc 29.138,77 36.051,64

    F. provisions pour risques et charges 36.449,30 -141.173,91

    G. autres charges dexploitation 4.581.459,86 6.508.734,00

    V. charges financires 87.175,67 78.914,06

    VIII charges exeptionnelles 315,81 1.580,57

    TOTAL CHARGES 6.288.616,45 8.507.441,67

    2012 2011

    I ventes et prestations 7.277.927,33 8.516.153,57

    D. ctisations, dons, legs et subsides 7.107.674,26 8.377.129,47

    E. autres produits dexploitation 170.253,07 139.024,10

    IV produits financiers 135.183,18 126.326,96

    VII produits exceptionnels 14.749,41 2.621,45

    TOTAL PRODuITS 7.427.859,92 8.645.101,98

    XI affectation et prlvements 1.139.243,47 137.660,31

    rsultat report 539.243,47 100.161,67

    transfert au passif social 37.498,64

    transfert aux fonds affects 600.000,00

    Dons particuliers 1.457.768,33

    Dons provinces 95.465,78

    Dons communes 12.155,77

    Dons hpitaux 283.126,93

    Recettes activits CEF 122,60

    Dons spcifiques libells 437.713,86

    Speciefike giften niet gelibelleerd 22.361,00

    Dons spcifiques non libells 19.925,00

    Dons apport propre programme

    429.067,28

    Autres dons 132.365,00

    Legs sans droit de reprise 571.622,48

    Subsides programme DGD 3.150.069,97

    Subsides des communauts pour PR

    118.849,68

    Subsides DGD-Aide durgence -58.989,60

    Subsides ONU 100.826,03

    Autres subsides multilatraux 159.129,06

    Subsides Fonds mondial 143.828,72

    Autres subsides RDC 32.266,37

    CTISATIONS, DONS, LEGS ET SuBSIDES 2012

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II46 47

    Legs sans droit de reprise 571.622,48

    Subsides programme DGD 3.150.069,97

    Subsides des communauts pour PR

    118.849,68

    Subsides DGD-Aide durgence -58.989,60

    Subsides ONU 100.826,03

    Autres subsides multilatraux 159.129,06

    Subsides Fonds mondial 143.828,72

    Autres subsides RDC 32.266,37

    BILAN

    Actif 2012 2011

    Actifs immobiliss 106.950,24 128.311,39

    III immobilisations corporelles 96.062,21 124.965,98

    A. terrains et constructions 60.588,12 71.311,44

    B. installations, machines et quipement 28.405,86 43.230,75

    C. mobilier et materiel roulant 7.068,23 10.423,79

    IV immobilisations financires 10.888,03 3.345,41

    Actifs circulants 9.457.981,46 7.343.198,50

    VI stocks et commandes en cours dexecution 3.552,15 1.433,95

    VII crances un an ou plus 2.496.916,11 1.852.858,46

    A. crances commerciales 2.004.407,93 1.852.858,46

    B. autres crances 492.508,18

    VIII placements de trsorerie 4.079.933,92 2.763.239,08

    IX valeurs disponibles 2.868.285,35 2.712.513,30

    X comptes de rgularisation 9.293,93 13.153,71

    TOTAL ACTIF 9.564.931,70 7.471.509,89

    Passif 2012 2011Capitaux propres 5.872.588,53 4.025.172,92I capital 709.861,49 1.689,35IV rserves 957.419,29 357.419,29V bnfice report 4.205.307,75 3.666.064,28VII provisions pour risques et charges 54.752,06 18.302,76Dettes 3.637.591,11 3.428.034,21IX dettes un an au plus 1.290.385,99 3.401.534,19 1. fournisseurs 1.169.114,34 3.318.761,18 E. dettes fiscales, salariales et sociales 121.271,65 82.773,01X comptes de rgularisation 2.347.205,12 26.500,02TOTAL PASSIF 9.564.931,70 7.471.509,89

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II48 49

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II48 49

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II50 51

    8. Index du contenu GRI Vision & stratgie1.1 Dclaration sur le dveloppement durable p 9-10

    Profil de lOrganisation 2.1 Nom de lorganisation Au dos2.2 Produits /Services p 11-202.3 Structure de lorganisation p 33-342.4 Sige social Au dos2.5 Pays o lorganisation est implante p 13-14,162.6 Forme juridique p 33-342.7 Secteurs desservis p 13-14,162.8 Taille/Chiffres Clefs p 46-472.9 Changements significatifs p 352.10 Rcompenses reues p 35

    Paramtres du rapport3.1 Priode considre dans ce rapport p 353.2 Date du dernier rapport publi p 353.3 Priodicit considre dans le prcdent p 353.4 Contact p 353.5 Processus de dtermination du contenu du rapport p 353.6 Primtre du rapport p 353.7 Limites spcifiques du primtre du rapport p 353.8 Base de comparaison p 353.10 Consquences de toute reformulation ventuelle p 363.11 Changements significatifs p 363.12 Index du contenu GRI p 50

    Gouvernance, engagements et implication4.1 Structure de gouvernance p 33-344.2 Le prsident est-il aussi un administrateur excutif? p 364.3 Nombre dadministrateurs indpendants/non excutifs p 364.4 Mcanisme de recommandation/ de contribution p 364.13 Affiliation des associations/dfense des intrts p 28-304.14 Aperu des parties prenantes p 364.15 Base didentification et de slection des parties prenantes p 36

  • memisa rapport annuel 2012 partie II memisa rapport annuel 2012 partie II50 51

    Indicateurs de performance

    EnvironnementEN1 Consommation totale de matires p 39EN3 Consommation dnergie directe de source primaire p 39EN4 Consommation dnergie indirecte de source primaire p 39EN5 Economie dnergie grce lefficacit nergtique p 39EN8 Volume total deau prlev p 39EN16 Emissions totales directes et indirectes de gaz effet de serre p 39EN17 Autres missions totales indirectes de gaz effet de serre p 40

    SocialLA1 Effectif total demploi par type demploi p 38LA2 Turnover du personnel p 38LA7 Taux dabsentisme p 38LA10 Formation p 38LA12 Pourcentage de collaborateurs rgulirement informs de leurs prestations et volutions de carrire p 38LA13 Composition des organes de gouvernance et rpartition des employs par sexe et tranche dge p 38-39

    Responsabilit des produitsPR6 Codes thiques volontaires pour la rcolte de fonds, la publicit et le sponsoring p 41

    EconomieEC1 Valeur conomique directe/chiffre daffaire p 42EC4 Subventions et aides publiques significatives p 42

    Indicateurs de prestation: efficacit du fonctionnementNGO2 Aperu de la procdure de plaintes p 40-41NGO8 Aperu des cinq principales sources de financement p 42

    La personne de contact quant ce rapport annuel est Kris Van Kerkhoven. E-mail: [email protected] T 02 454 15 49

  • Sige social : Boulevard Lopold II 195

    1080 Bruxelles

    Secrtariat :Kerkstraat 63, 1701 Itterbeek

    T 02 454 15 40

    www.memisa.be

    Inscrivez-vous notre newsletter sur www.memisa.be/newsletter

    Vous pouvez suivre Memisa sur Facebook via la page www.facebook.com/memisabelgique

    Ce rapport annuel a un bilan carbone neutre et est imprim sur papier recycl.