Nouvelles fantastiques I - lettres-histoire-geo.ac- .La nouvelle fantastique, br¨ve et...

download Nouvelles fantastiques I - lettres-histoire-geo.ac- .La nouvelle fantastique, br¨ve et intrigante,

of 24

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Nouvelles fantastiques I - lettres-histoire-geo.ac- .La nouvelle fantastique, br¨ve et...

  • XIX

    e

    -

    XX

    e

    SICLE

    Un recueil de nouvelles

    Nouvelles fantastiques I

    (180)

    I. Pourquoi tudierles

    Nouvelles fantastiques I

    en Troisime ?

    Ltude de la nouvelle et celle des registres sont inscrites auprogramme de franais de la classe de Troisime. La nouvellefantastique, brve et intrigante, double vertu au regard des diffi-cults que rencontrent certains dans la traverse dune uvre lit-traire, suscite gnralement lintrt des lves. Mais toutes lesnouvelles noffrent pas ncessairement un accs facile. Lesdigressions dE.T.A. Hoffmann, les labyrinthes kafkaens, lesmondes oniriques de Jorge Luis Borges peuvent en drouterplus duns. Il existe linverse toute une production de rcits fan-tastiques distrayants, mais qui manquent de profondeur et ninvi-tent aucune interrogation du sens.

    En laborant notre anthologie, notre souci fut donc de pro-poser des histoires qui rpondent au vieil impratif pda-gogique : instruire et plaire . En outre, on a cherch pana-cher les textes classiques avec dautres plus rares, pour faireconnatre certains auteurs consacrs mais aussi quelques

    minores

    .Enfin, lanthologie accueille des traductions, car le thme choisifournit loccasion de souvrir aux littratures trangres. Onmesure ainsi loriginalit, mais surtout, en lespce, luniversalitdu fantastique. En effet, le courant, comme nous lexpliquonsdans la prsentation, parcourt des eaux internationales : les

    867-4542-62318-144-167 Page 144 Mardi, 7. septembre 2010 9:03 09

  • NOUVELLES

    FANTASTIQUES

    145

    uvres naissent de croisements cosmopolites, plurilingues et multi-culturels. En France, par exemple, les auteurs fantastiques se pla-cent au moins sous lgide dHoffmann (traduit de lallemandpar Love-Veimars) et sous celle de Poe (traduit de lamricainpar Baudelaire).

    Le choix des nouvelles arrt, restait trouver un ordre ddi-tion. La date dcriture aurait pu servir de critre de classement.Mais il nous a sembl plus judicieux dadopter une approche detype potique, la partie chronologie et les notices biogra-phiques servant suffisamment situer sur laxe du temps lesnouvelles et les auteurs. Nous avons donc dtermin cinq rubri-ques correspondant des formes spcifiques : lextraordinaire,linquitante tranget, lhsitation devant le surnaturel, laconcession au surnaturel, ladhsion au surnaturel.

    Pourquoi un tel dcoupage ? Dune part parce quil permet demontrer diffrentes facettes de lesthtique fantastique, dautrepart parce quil met en vidence un

    continuum

    qui stend de laforme minimale du fantastique celle qui se rapproche le plusdu merveilleux. En outre, cette rpartition contribue desserrerle cercle troit que Tzvetan Todorov trace dans son

    Introduction la

    littrature fantastique

    (1970). En effet, sa clbre dfinition, quede nombreux manuels scolaires proposent encore comme laseule possible, exclut de son champ dapplication tout un

    corpus

    de textes dans lesquels le surnaturel est avr. Ceux-ci ne provo-quent donc pas vraiment dhsitation chez le lecteur (songeons,par exemple, luvre de Lovecraft). Or ces textes, aux diresmmes souvent de leurs auteurs, sapparentent au genre fantas-tique.

    II. Contenu de lanthologie

    La prsentation propose de dcouvrir lhistoire du mot fantastique et de montrer sa pluralit smantique lorsquil estappliqu, partir du

    XIX

    e

    sicle, au monde des arts et des lettres.Les multiples influences (roman noir anglais, contes de Hoff-mann, contes de fes, etc.) et labsence dune codificationancienne ( la diffrence du tragique, par exemple) font du fan-tastique un genre protiforme. Cependant, de nombreuses mod-lisations thoriques existent, par exemple celles de TzvetanTodorov, Roger Caillois, Louis Vax, Jol Malrieu ou Denis Mel-

    867-4542-62318-144-167 Page 145 Mardi, 7. septembre 2010 9:03 09

  • 146

    UN

    RECUEIL

    DE

    NOUVELLES

    DES

    XIX

    e

    ET

    XX

    e

    SICLES

    lier. Enfin, on a cherch expliciter les caractristiques fantas-tiques de chacune des nouvelles retenues, en fonction de lcartentre le phnomne fantastique et les normes habituelles de lareprsentation du rel.

    Une chronologie rapide permet ensuite de situer dans letemps les grands auteurs fantastiques, leurs uvres, les grandscourants littraires et certains vnements historiques majeurs.

    Chaque nouvelle est prcde dune notice biographique suc-cincte et de quelques mots de prsentation sur le texte publi.

    Conformment lesprit de la collection, toutes les nouvellessont annotes afin dluder les problmes de comprhension lit-trale.

    La premire nouvelle retenue est Le Puits et le Pendule dEdgar Poe. Elle constitue un premier degr dans le fantastique.En effet, lhistoire na rien de surnaturel ni mme dinexpliqu,mais est bien, au sens propre, extraordinaire. Ds les premireslignes, le lecteur connat la situation : le personnage est enfermdans une gele de lInquisition. Le fantastique tient alors auxsensations dpouvante ressenties par le narrateur et linventi-vit des bourreaux en matire de torture.

    Dans les nouvelles fin de sicle de Marcel Schwob( LHomme double ) et de Jean Lorrain ( LUn deux ), lefantastique produit ce que Freud appelle une inquitantetranget . Dans la premire, le ddoublement de personnalitde l homme double rvle en effet quil coexiste, au fond dela conscience, une pulsion libidinale et meurtrire (lhomme estaccus davoir assassin une prostitue) et une instance moralerpressive. Cette prsence du bien et du mal dans lesprit dunmme homme brouille les repres habituels : sil sommeille unjuge dans lassassin, ny a-t-il pas quelque assassin tapi secrte-ment dans lme du juge ? Le grave magistrat, charg de pro-poser un sort cet trange inculp, se montre dailleurs effar .

    La nouvelle de Jean Lorrain, LUn deux , explore quant elle les ambivalences du dsir. La rencontre avec un tre masqu,au sortir dun bal costum, dclenche chez le narrateur unmlange de crainte et dattirance. Ce sentiment trouble provientde lindtermination sexuelle de ltre masqu : est-ce unhomme ou une femme ? Les deux peut-tre. Le narrateur dcidede suivre cet trange passant. Cette filature devient qutedidentit : celle du personnage au masque, mais aussi celle dunarrateur.

    867-4542-62318-144-167 Page 146 Mardi, 7. septembre 2010 9:03 09

  • NOUVELLES

    FANTASTIQUES

    147

    Apparition , de Maupassant, correspond la dfinition dufantastique labore par Tzvetan Todorov : le lecteur hsitedevant le phnomne dcrit par le marquis de la Tour-Samuel ;a-t-il rellement vu le fantme de la femme dfunte ? Nousrecensons succinctement, dans la prsentation, les indicescontradictoires qui crent lembarras dans linterprtation. Tou-jours est-il que la nouvelle suscite linterrogation. Elle possdeaussi sa part d inquitante tranget : cette apparition porteen elle une forte charge fantasmatique rvlatrice dun rapportangoiss lamour et la mort.

    Le problme de lhsitation parat moins prgnant chezBorges, dans Le Livre de sable . Le narrateur prvientdemble que cette histoire est vridique . Lintrt est doncailleurs : que rvle ce livre au nombre infini de pages sur ltatdu savoir humain ? Le fantastique se joint ici lhumour pourvoquer la difficult de sortir des cadres prtablis de la penserationnelle. Le contenu du livre importe peu, limportant rsidedans la raction inquite du narrateur, incapable de saisir,malgr lrudition et les examens mthodiques, le mystre delinfini. Il existe bien un objet qui chappe aux normes habi-tuelles, mais ce constat est douloureux car il rvle les failles etles bornes de lesprit humain.

    Comment Wang-F fut sauv , de Marguerite Yourcenar, estla nouvelle qui se rapproche le plus de lesthtique du mer-veilleux. La mtalepse (le peintre entre dans luvre quil vientde peindre) ne semble pas vraiment choquer les personnages nile lecteur. Cette chappe dans un autre monde est amene pourainsi dire naturellement par lcriture potique du conte. Celui-ci se prsente dailleurs comme un apologue. Cependant, la nou-velle demeure encore, selon nous, dans le champ fantastique, carcest seulement la fin que sopre un dcrochement par rap-port au rel. Le reste du rcit fonctionne au contraire selon desnormes admises par la raison.

    Ltude des cinq nouvelles doit donc faire prendre consciencede la trs grande diversit du genre fantastique, ainsi que de cer-tains invariants.

    Dans la partie dossier , on trouvera des extraits tirsduvres thoriques ou narratives permettant de prolonger larflexion, ainsi que des questionnaires et des exercices de lec-ture.

    867-4542-62318-144-167 Page 147 Mardi, 7. septembre 2010 9:03 09

  • 148

    UN

    RECUEIL

    DE

    NOUVELLES

    DES

    XIX

    e

    ET

    XX

    e

    SICLES

    III. Droulement de la squence

    Sance n 1

    Objectif

    Sassurer que les lves ont lu les nouvelles.Support

    Dossier de ldition, questionnaires Avez-vous bien lu ? .

    Deux questionnaires ont t labors : lun sur le contenu desnouvelles, lautre sur le contexte et les notions lmentaires connatre sur la thmatique. On pourra sen inspirer pourcontrler la lecture des textes par les lves.

    Sance n 2

    Objectif

    Faire prendre conscience de la modificationquentrane le fantastique dans lordre desvrits admises.

    Support

    Maupassant, Apparition .

    Travail prparatoire

    Lire Apparition .De Moi aussi, je sais une chose trange je lenfourchai

    dun bond et partis au galop , tablir globalement le schmanarratif du passage.

    Chercher la dfinition des mots apparition et fantas-tique dans un dictionnaire.

    Approche structurelle

    On peut partir du schma narratif et montrer la rvolutionquintroduit llment perturbateur par rapport la situation ini-tiale. La nouvelle se prtan