Negation Fle

Click here to load reader

  • date post

    11-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    1.120
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Negation Fle

1. Fiche signaltiquePublic : Dbutants japonais (A2) Public scolaire vivant au Japon Groupe de 8 apprenants gs de 12-13 ans

Thme : tre clbre

Dure : 120 minutes

Objectifs : Pouvoir reprer la ngation et lutiliser correctement dans une phrase. Matriser le vocabulaire de la leon.

Pr-requis : Pass compos

2

2. IntroductionLa ngation est sans aucun doute un sujet trange pour une classe de FLE. Pour nous, francophones, la ngation semble aller de soi, un point tel que les grammairiens sy intressent peu. Nanmoins, dans le cadre de ce travail, nous allons tenter dclairer des non-francophones sur ce point de grammaire. Dans un premier temps, nous nous sommes intresss cinq manuels de Franais Langue Etrangre. Nous avons tabli un commentaire critique pour chacun deux en se basant sur les objectifs du manuel, les thmes abords, la grammaire ainsi que les exercices. Ensuite, nous avons cre notre discours grammatical. Il ne sagit nullement dun discours adapt aux lves. Cependant, ce discours grammatical servira de cadre de rfrence pour le professeur. Enfin vient la leon. Elle a t cre pour une dure de deux heures. Ces activits sont destines un public scolaire dont le niveau oscille entre dbutant et intermdiaire. Cette leon sous-entend une interaction prof-lves constante afin de dvelopper au maximum loral. Le thme de la leon est Etre clbre . Dans le but damliorer la comprhension la lecture, nous avons choisi un extrait du livre Harry Potter et le Prince de Sang-ml1. Cet extrait peut dans un premier abord paratre long et difficile pour un groupe A2. Nanmoins, nous insistons sur le fait que le professeur est prsent pour expliquer les mots et tournures de phrases incompris. De plus, il nest pas improbable que des jeunes adolescents aient lu ce livre en japonais, ce qui pourrait les aider dans la comprhension du texte.

1

ROWLING K., Harry Potter et le Prince de Sang-ml, Paris, Ed. Gallimard, 2005, p. 52-56

3

3. tat de la question dans les manuelsa.

Mosaque

Le premier manuel que nous analyserons est Mosaque 2. Dans la prface, nous pouvons lire que Mosaque promet des activits qui feront dcouvrir les rgles grammaticales. De plus, les auteurs du manuel promettent de procder par la progression en spirale. Pour prsenter la question de la ngation dans ce manuel, nous avons dcid de suivre la progression promise par Mosaque. Nous suivrons donc leon par leon lavancement. Thmes : La ngation est vue par ce manuel dans diffrentes leons. Tout dabord, la leon 2 aborde la ngation dans une leon portant sur les magasins dalimentation. La leon 2 fait dcouvrir la ngation nepas. Ensuite, la leon 9 sintresse aux autres ngations. Lunit thmatique de la leon est les villes, les pays, les paysages et le climat. La ngation est galement prsente dans la leon 17. Nous pouvons constater que cette leon sert de rcapitulation aux diffrentes formes de ngation vues durant les leons prcdentes. Elle introduit galement la ngation au pass compos. Cette leon sintresse aux loisirs et aux sorties. Enfin, la ngation au pass compos est explique plus en dtail la leon 24 qui porte sur le tourisme.

La ngation dans le manuelLa leon 2 dbute par une bande dessine (cf. Annexes). Aprs la lecture, lapprenant est invit crire le verbe tre toutes les personnes, la forme ngative dans lexercice Compltez. Cet exercice est suivi dune rubrique Pour vous aider qui comprend la forme ngative avec tu, il et vous. ct de cette rubrique se trouve un tableau qui sintitule Apprenez. Celui-ci prsente 3 types de phrases : Affirmation-Interrogation-Ngation. Bien quayant comme lien la2

JOB, B, Mosaque I, Mthode de franais, Paris, CLE International, 1994, 208 p.

4

ngation, il nous est difficile de percevoir lutilit de cet exercice. En effet, le dialogue nest pas exploit. De plus, la ngation est mle laffirmation et linterrogation. Le manuel considrait donc la ngation comme une modalit de phrase. Dans la leon 9, la ngation est prsente au dtour dun dialogue. Cette activit est le modle type de linduction. Aprs avoir lu et cout la B.D, lapprenant doit rflchir aux diffrentes ngations prsentes dans la B.D et doit en tirer des conclusions. Lexercice prend tout son sens si le professeur interagit avec les lves. La leon 17 est en quelque sorte une leon de rcapitulation (cf. Annexes). Tout dabord, il y a lactivit Lisez, observez et rpondez. Llve lit un texte de quatre lignes. Aprs la lecture, lapprenant rpond des questions de comprhension. Ensuite, le manuel propose deux expressions crites. Le premier exercice Remplacez ou compltez porte sur lcriture du texte en employant, toujours, partout, parfois et encore. Le second exercice Modifiez sintresse la ngation en leur demandant dcrire tout le contraire du texte. Lide de travailler un texte est trs intressante. Cependant, celui-ci est trs artificiel. Si nous prenons, par exemple, la phrase Avant de sortir, il cherche ses cls dans tous les lieux possibles de la maison, nous sentons que par lexercice de Remplacez, lapprenant est cens changer tous les lieux possibles par partout, pour ensuite le remplacer par nulle part. Cet exercice nest en fait quun exercice de drill. Il serait peut-tre plus intressant dune part, de prsenter lexercice de drill en tant que tel et, dautre part, de faire de vraies activits dcriture et de lecture. Dans la mme ligne, le manuel propose une activit Ecoutez et rpondez. Les lves doivent rpondre non toutes les questions, puis, crire leurs rponses et ensuite, tablir deux listes : dun ct, le deuxime terme de la ngation ; de lautre le terme affirmatif correspondant. Ils sont aids par le tableau Apprenez. Ensuite, ils peuvent sentraner tour de rle en se posant des questions. Nous pensons que le fait de crer deux listes en ayant le tableau Apprenez juste ct est un peu inutile. Cela dtruit la mthode par induction. Finalement, lapprenant a toutes les rponses devant lui. Concernant le tableau Apprenez, celui-ci est trs 5

arbitraire et laisse peu de libert lapprenant. La premire colonne sintitule La ngation porte sur; la seconde Question possible ; la troisime, les termes ngatifs. La deuxime colonne nous drange car tout dans une question ne sera pas remplace dans la rponse par neaucun, mais plutt nerien. Nous pensons que la langue franaise permet de jouer avec les diffrentes ngations. Prenons lexemple : As-tu pris une bire dans le frigo ? Il y a diffrentes rponses possibles : Non, je nai pas pris de bire Non, je nai rien pris Non, je nen ai pris aucune. (Rponse qui nous semble moins spontane loral) Nous pensons que aider llve avec ce tableau serait utile sans la colonne de la Question possible. En effet, celle-ci a tendance prsenter la ngation comme une modalit de phrase en lopposant linterrogation. Nous pensons davantage que la ngation est un lment qui vient dterminer la phrase, quelle soit interrogative, exclamative ou injonctive. Au dtour de la leon 23, Mosaque prpare les lves lapprentissage du pass compos dans la rubrique Entrainez-vous. Lapprenant, aprs avoir dclin une forme verbale toutes les personnes, doit mettre ces phrases la forme ngative. Lexercice est accompagn de la rubrique Pour vous aider. Autour du mme sujet grammatical, la leon 24 souvre sur lactivit coutez et reprez (cf. Annexes). Dans un premier temps, lapprenant doit noter toutes les formes verbales quil entend. Ensuite, deux questions sont poses : Quelles diffrences trouvez-vous entre les diffrentes formes ngatives ? et Que remarquez-vous sur la place du deuxime terme de la ngation ? Il nous semble peu utile dajouter de nouvelles rgles grammaticales. Il suffirait simplement de dire que lauxiliaire (coverbe) est entour de la ngation lorsque le temps est compos. Concernant aucun, personne, nulle part, ils suivent la rgle de la ngation avec une forme simple. Ensuite, les lves sont invits faire lexercice Lisez et modifiez qui est en fait un exercice de drill qui consiste mettre des phrases contenant une ngation avec un prdicat au pass compos. Conclusion 6

Mosaque tient de manire gnrale les objectifs mis en dbut de manuel. Les lves ont pour mission de dcouvrir les rgles grammaticales par euxmmes. Nous pensons cependant que le but peut tre atteint seulement si les lves sont accompagns dun enseignant. En effet, les lves seraient rapidement attirs par les tableaux prsents sous ou ct des exercices. Ces tableaux fournissent toutes les rponses. Quant aux activits, elles sont parfois artificielles et bien que cela ne soit certainement pas la volont du manuel, elles ont tendance glisser vers lexercice de drill. Mme si lautomatisation de mcanismes est importante, les exercices Entranez-vous seraient suffisants. Malgr ces quelques petits dfauts, Mosaque est un bon manuel qui permet de travailler de nombreuses reprises loral et lcoute. b.

Studio 1003

Dans son avant-propos, Studio 100 aborde ses objectifs. Leur but est de raliser des tches communicatives pour des situations de vie quotidienne ou professionnelle. Ils veulent que les lves acquirent des savoir-faire langagiers ainsi que des outils linguistiques pertinents. Tout comme dans Mosaque, la progression en spirale se fait au moyen dactivits de reprise et danticipation. Thmes : La ngation est aborde pour la premire fois lors de la squence 3 du Parcours 1. Ce parcours tourne autour des thmes de la famille et des ftes. Nous retrouvons un point de grammaire concernant la ngation et le pass compos la squence 10. La squence a comme thmatique Cest fait ou ce nest pas fait ?

La ngation dans le manuelLa squence 3 propose la lecture dun article lintrieur duquel se trouvent des formules pour exprimer ses gots. Ensuite, le manuel passe un exercice de phontique qui consiste couter un dialogue et reconnatre si lapprciation est positive ou ngative. Studio 100 est le premier tant insister sur la phontique.

3

LAVENNE Christian, Studio 100 niveau 1