Les Multiculturalistes Soucieux Jack Jedwab et Sidd Bannerjee 8th octobre, 2011

Click here to load reader

  • date post

    24-Feb-2016
  • Category

    Documents

  • view

    31
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Les Multiculturalistes Soucieux Jack Jedwab et Sidd Bannerjee 8th octobre, 2011. Méthodologie. Ce sondage a été effectué en ligne à travers tout le Canada avec un échantillon représentatif de 2 345 Canadiens, entre le 20 septembre et le 3 octobre 2011 . - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of Les Multiculturalistes Soucieux Jack Jedwab et Sidd Bannerjee 8th octobre, 2011

Association for Canadian Studies Annual Report

Les Multiculturalistes Soucieux

Jack Jedwab et Sidd Bannerjee

8th octobre, 20111Ce sondage a t effectu en ligne travers tout le Canada avec un chantillon reprsentatif de 2345 Canadiens, entre le 20 septembre et le 3 octobre 2011.

Les donnes finales sont pondres selon lage, le sexe, la langue, le niveau dducation, la rgion et la composition du foyer (sil comprend ou non des enfants de moins de 18 ans) afin dobtenir un chantillon reprsentatif de la population canadienne.

La marge derreur dun chantillonnage probabiliste de 2345 rpondants serait de 2%, 19 fois sur 20.

Les rpondants ont t slectionns au hasard parmi le Panel Internet de LgerWeb qui comprend plus de 350000 foyers canadiens. Un procd de stratification a t utilis lorsque la liste dinvitation a t dresse pour assurer une reprsentation optimale des rpondants. Lger Marketing a choisi les panlistes au hasard en faisant des sondages tlphoniques. Plusieurs mthodes de contrle de la qualit ont t mises en uvre pour assurer lexactitude et la reprsentativit des sondages que Lger Marketing effectue auprs de ses panlistes.

Dans les tables, les chiffres rouges indiquent une proportion considrablement plus importante que celle des autres groupes. Les chiffres bleus indiquent une proportion considrablement plus basse que celle des autres groupes.

Mthodologie Voici les rsultats dun sondage effectu auprs dun chantillon de 1 000 adultes, dont 490 hommes et 510 femmes gs de 18 ans et plus.Le sondage omnibus en ligne est effectu une fois par semaine auprs dun chantillon Internet reprsentatif britannique comprenant 1 000 adultes gs de 18 ans et plus. Les entrevues pour ce sondage ont t compltes du 16 au 21 septembre 2011.Les entrevues compltes ont t pondres selon cinq variables : lge, le sexe, la rgion gographique, la race et lducation afin dassurer une reprsentation fiable et juste de la population des tats-Unis. Les donnes brutes ont t pondres par un programme personnalis qui tablit un facteur de pondration pour chaque rpondant. Chaque rpondant reoit une valeur provenant de la relation entre la proportion dans lchantillon et la proportion relle de la population base sur les donnes du recensement amricain avec sa combinaison particulire dge, de sexe, de caractristiques gographiques, de race et dducation. Les rsultats tabuls comprennent les bases pondres et non pondres.Les rpondants staient port volontaires pour participer des tudes et sondages en ligne. Les donnes ont t pondres de faon ce quelles refltent la composition dmographique de la population de 18 ans et plus. Puisque lchantillon est bas sur ceux qui ce sont initialement ports volontaires, il est impossible destimer lerreur dchantillonnage. Tous les sondages et tudes dchantillons peuvent tre sujets multiples sources derreur, y compris, entre autres, les erreurs dchantillonnage, les erreurs de couverture, les erreurs de non-rponses, les erreurs de formulation des questions et rponses, et les pondrations et ajustements faits la suite dun sondage. Nous devons respecter le Code of Standards of the Council of American Survey Research Organizations et prserver lanonymat de nos rpondants. Les informations qui seront publies ne rvleront aucunement lidentit des rpondants. Notre autorisation est requise pour toute publication de nos rsultats de recherche et leurs rpercussions.OCR International a tout mis en uvre pour bien prparer cette information. OCR nest aucunement responsable des manires dont cette information est utilise ni des dcisions faites partir de celle-ci.Ce rapport prsente les rsultats dun sondage effectu auprs dun chantillon de 1 019 adultes, dont 503 hommes et 516 femmes gs de 18 ans et plus.Le sondage omnibus en ligne est effectu deux fois par semaine auprs dun chantillon qui reprsente dmographiquement les tats-Unis et qui comprend 1 000 adultes gs de 18 ans et plus. Les entrevues pour ce sondage ont t compltes du 15 au 18 septembre 2011.Ce rapport prsente les rsultats dun sondage effectu auprs dun chantillon de 1 001 adultes, dont 487 hommes et 514 femmes gs de 18 ans et plus.Le sondage omnibus en ligne est effectu une fois par semaine auprs dun chantillon franais, en ligne, reprsentatif, comprenant 1 000 adultes gs de 18 ans et plus. Les entrevues pour ce sondage ont t compltes du 16 au 21 septembre 2011.

CANADAAux yeux de la Commission, du gouvernement et, j'en suis sr, de tous les Canadiens, il ne peut y avoir une politique culturelle pour les Canadiens d'origine franaise et britannique, une autre pour les autochtones et encore une pour tous les autres. Car, bien qu'il y ait deux langues officielles, il n'y a pas de culture officielle, et aucun groupe ethnique n'a la prsance. Il n'y a pas un citoyen, pas un groupe de citoyens qui soit autre que canadien, et tous doivent tre traits quitablement.Pierre Trudeau, 8 octobre, 1971Le multiculturalisme dans un cadre bilingue apparat au gouvernement comme le meilleur moyen de prserver la libert culturelle des Canadiens. Une politique de ce genre devrait permettre de rduire la discrimination et la jalousie qu'engendrent les diffrences de culture. Pour que l'unit nationale ait une porte personnelle profonde, il faut qu'elle repose sur le sens que chacun doit avoir de sa propre identit; c'est ainsi que peuvent natre le respect pour les autres, et le dsir de partager des ides, des faons de voir. Une politique dynamique de multiculturalisme nous aidera crer confiance en soi qui pourrait tre le fondement d'une socit o rgnerait une mme justice pour tous.

Le gouvernement s'efforcera d'aider tous les groupes culturels canadiens qui ont manifest le dsir et la volont de dvelopper la capacit de s'accrotre et d'ajouter la vie canadienneTrudeau (Continued)Est-ce que les dclarations et les principes de Trudeau trouvent un cho chez la majorit des Canadiens?

Quelles sont les rpercussions au Canada, o la dmographie ethnique, raciale et religieuse a chang dramatiquement au cours des 40 dernires annes?QuestionsLa diversit ethnique au travail et lcole

Ce nest quenviron la moiti des Qubcois francophones qui affirment que leur lieu de travail est ethniquement diversifi, contrairement aux rpondants de la C.-B.et de lAlberta, o plus de 2 personnes sur 3 disent tre en contact avec diffrentes ethnies. La diversit ethnique et la culture nationale

Mme si 3 rpondants sur 5 ne sont pas daccord avec lnonc la diversit ethnique affaiblit la culture nationale , une minorit assez importante (36%) est daccord avec cet nonc.62% des anglophones et plus de 2 rpondants sur 3 dans les Maritimes affirment quaccueillir plusieurs groupes ethniques naffaiblit pas la culture nationale..Lintgration des Immigrants - 1Lors dun suivi sur la diversit ethnique, nous avons demand aux rpondants sils croyaient que les immigrants devraient abandonner leurs coutumes et traditions et sintgrer la culture majoritaire.Les rponses sont partages presque galement (45% et 49%) entre ceux qui croient que les immigrants devraient sintgrer et ceux qui croient que les immigrants devraient conserver leurs coutumes et traditions. Encore une fois, ce sont les Qubcois qui sont les plus susceptibles (54%) dtre daccord avec cet nonc et les Canadiens de lAtlantique qui plus susceptibles dtre en dsaccord (60%).

Lintgration des Immigrants - 2

En examinant de plus prs les attitudes des rpondants lgard des immigrants, nous avons trouvez des rsultats qui prsentent un paradoxe. La question prcdente laisserait supposer que les rpondants ne seraient en faveur dessayer davantage daccepter les coutumes et traditions des immigrants, maiscomme lindiquent les donnes qui suivent, la majorit (51%) sont daccord avec lnonc!Les carts les plus importants se retrouvent une fois de plus entre le Qubec et les provinces de lAtlantique, qui sont respectivement en dsaccord et daccord avec cet nonc. La diversit linguistique, religieuse et ethnique

Pour rsumer les questions prcdentes en une seule question, nous avons demand sil est prfrable quun pays soit linguistiquement, religieusement et ethniquement homogne, ou quil soit diversifi. 2 Canadiens sur 3 prfreraient unepopulation diversifie, tandis que 3 sur 10 (30 %) seraient contre. Curieusement, le nombre le plus important de rpondants en faveur dun Canada homogne tait celui des allophones, qui sont eux-mmes, traditionnellement, des immigrants. Comment la socit est affecte par la prsence de diffrents groupes culturels et ethniques

Finalement, une majorit importante de Canadiens (plus de 2 sur 3, ou 69%) affirment que la prsence de divers groupes religieux et culturels renforce notre socit. Ce nest pas surprenant que les habitants des Maritimes sont les plus susceptibles dtre daccord avec cet nonc (prs de 4 sur 5, ou 79%), et que les Qubcois le sont le moins (57%).Les jeunes et la diversit culturelle

Un des plus progressistes des indicateurs des tendances multiculturelles des Canadiens se rvle lorsquon leur demande sils croient que les jeunes devraient conserver leurs traditions culturelles. Plus de 4 personnes sur 5 (81%) ont affirm que oui, ils le devraient, et ce travers toutes les dmographies linguistiques et provinciales du pays. Cependant, il est possible quun grand nombre de rpondants qui sont daccord avec cet nonc le soient parce quils pensent que leur propre culture (majoritaire) est menace par les immigrants et les autres cultures. Vivre avec la diversit

Pour aller encore plus loin que les perceptions sur la diversit, nous avons demand aux participants sils vivraient dans un quartier o vivent des personnes de minorits ethniques ou culturelles, ou sils prfreraient habiter dans un quartier o la majorit des personnes partage leur culture. Les rsultats en disent long: un pourcentage plus important (49 contre 44%) serait plus laise dans un quartier homogne contrairement un quartier divers