Illettrisme - Design Graphique - Eliott Grunewald

Click here to load reader

  • date post

    24-Jul-2015
  • Category

    Design

  • view

    2.679
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of Illettrisme - Design Graphique - Eliott Grunewald

  • Illettrisme> sujet 02

    Developpementdonner une forme lillettrisme

    1/4

    10 / 14

    >

    La premire partie du developpement a pour but de raliser des essais sur la superposition du message, sa multiplication : comment pousser la visualisation de messages de manire retranscrire la quantit infinie dinformations textuelles dans la rue qui se prsentent aux illettrs.

    Diffrents essais sur des jeux de superpositions, de multiplications de linfo, de manire la rendre illisible, parfois identifiable. La notion de bug peut apparatre dans certains essais, elle a pour but dillustrer la notion doverdose de message, qui vient brouiller la vision du spectateur, en rapport avec le fait que loeil ne sait sur quoi se fixer lorsquune personne en tat dillettrisme sexpose ce genre dinformations prsentent dans la rue.

    Ces recherches ont pour objectif de trouver une matire plastique capable de donner le plus possible un effet de quantit oppressante de messages. Lajout dinformations de couleurs peut apporter ce ct plastique qui devient dsagrable pour loeil du spectateur.

    Les essais sont effectus partir des visuels des recherches sauf pour cette affiche qui est construite sur le mme principe que les quatres autres mais cette fois ci en utilisant des info, panneaux, deventures ... pour retranscrire une fois de plus la surexposition dinformations textuelles en milieu urbains.

    typographie utilise :

    National Bold abcdefghijklmnopqrstuvwxyz ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ 0123456789

    (Klim type foundry) Choix dune linale sans serif qui permet de donner un message universel et institutionnel tout en apportant grce ces dtails dans le dessin des caractres, une subtilit, une distinction qui rend alors le message particulier.

  • Illettrisme> sujet 02

    Developpementdonner une forme lillettrisme

    2/4

    11 / 14

    Jai finalement choisi de crer une affiche supplmentaire, qui sajoute aux autres mais ne les remplacent pas, elle devient seulement une sorte daffiche gnrique qui permet de donner le message de manire plus claire afin de donner au spectateur la possibilit didentifier la cause dfendue par ces affiches grce au message suivant qui se dissimule dans laffiche : Un quotidien sans lecture .Cette phrase permet dapporter les deux notions phares de cette piste : le quotidien qui sous entend la rptition et donc qui permet de jusitifer cette quantit importante dinfo dans laffiche et galement le mot lecture qui renvoit la matire utilise pour construire laffiche : le texte.

    Cette affiche est ensuite utilise pour avancer le developpement en cherchant a reprsenter de plus en plus cette surquantit. elle est ainsi rduite en plusieurs taille de manire homothtique et mise en place sur le mme support afin dobtenir cet effet de surexposition encore plus importante. On obtient alors une matire plastique qui intrroge sur le rapport lisibilit / visibilit : loeil cherche a raliser une vue densemble du visuel, qui devient alors une image et non pas une information : chaque dtail devient alors un moyen de venir fatiguer loeil du spectateur afin de rendre compte du quotidien dune personne en tat dillettrisme.

    >

  • Illettrisme> sujet 02

    Developpementdonner une forme lillettrisme

    3/4

    12 / 14

    Le mme principe de construction des affiches est utilis pour mettre en place une serie daffiche qui garde la mme ligne graphique au point de se confondre. Seul le message change dune affiche lautre.

    Laffiche image est elle aussi mise en place comme les autres par dclinaison de taille et par rptition / superposition. Une autre affiche sajoute la srie : compose la fois de texte mais aussi dimage texte.

    Suite un questionement sur lechelle de ce visuel, le fait de traduire laffiche de base en plusieurs taille et densuite raliser la composition en multipliant/superposant, jai choisi de suivre ce cheminement galement sur les supports : les affiches prcdentes sont utilises pour tre mise en place avec le mme principe de composition sur un format plus important : 4x3 Texte

    format Sucette Decaux

    Phrase Mot

    Affiche gnrique Un quotidien sans lecture

    4x3 texte x image

    Lettre

  • 13/14

    Illettrisme> sujet 02

    Developpementdonner une forme lillettrisme

    4/4

    Selection des affiches finales :

    40x60 Sucette Decault Affiche Gnrique : 4x3

    Decault texte + image

    Laffiche gnrique est modifie de manire rendre plus lisible le message illettrisme grande cause nationale 2013 qui permet de justifier la campagne daffichage cre et galement apporter une rponse aux personnes qui voient dabord les affiches de la srie, et ainsi se posent des questions propos de la nature, du but de ces affiches.

  • 14/14

    Illettrisme> sujet 02

    Finaldonner une forme lillettrisme

    La srie daffiche finale permet dapporter une notion dechelle en plus de lisibilit/visibilit : niveaux de lecture sont mis en point en rapport avec 3 manires de mettre en scne les affiches dans la rue. Ces affiches ont donc pour but de traduire lillettrisme sous forme de mal-tre, vecu par les personnes concernes par lillettrisme, qui chaque jour sont exposs des miliers de messages quils sont dans lincapacit de dcrypter. Lagence nationale de lutte contre lillettrisme (ANLCI) choisi donc de raliser cette campagne daffichage qui permet la fois de traduire le phnomne de lillettrisme sous une forme peut commune, afin dinformer la population sur la porte de ce phnomne et leur permettre de mettre enfin un visuel sur ce quest lillettrisme.

    Ces affiches se veulent plus tre des moyens de mettre le spectateur dans une situation inconfortable dincomprhension vis vis de lillettrisme quil ne connait pas, plus que comme un moyen simple dinformation. Car aprs avoir t face ces affiches, lintrrogation amne forcement la recherche dune rponse, et ainsi le spectateur est amen aller se renseigner propos de lillettrisme.

    Chaque affiche est alors construite selon son support : plus ou moins de rptitions, de superpositions, mais en partant de la mme base. Les lieux daffichages seraient uniquement dans les lieux de passages importants : metro, bus, gare etc... ces lieux sont emprunts tous les jours par des milliers de personnes, qui emprunte toujours ce mme chemin, laffcieh devient alors un lment limage du concept : chaque personne voit tous les jours des dizaines de fois cette mme affiche ce qui revient lide de rptition, de surexposition, doverdose de message textuel afin de rendre compte du problme de lillettrisme et ainsi obliger le spectateur entrer dans ce pseudo tat dillettrisme.