Gestion de Projet (Thomas Loilier) Gestion de Projet MAE - FI

Click here to load reader

  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    154
  • download

    8

Embed Size (px)

Transcript of Gestion de Projet (Thomas Loilier) Gestion de Projet MAE - FI

  • Page 1
  • Gestion de Projet (Thomas Loilier) Gestion de Projet MAE - FI
  • Page 2
  • Gestion de Projet (Thomas Loilier) Si vous deviez dvelopper un nouveau vhicule automobile ? Petit exercice de thorie des organisations applique ou les solutions de 4 thories fondamentales de lorga. Et si cette activit devait tre gre en mode projet, quest-ce que cela donnerait ?
  • Page 3
  • 1. Lcole bureaucratique (Weber) La rgle est le guide de laction. Elle supprime (en principe) laction arbitraire En particulier, ces rgles permettent une division claire et officielle du travail et prcisent les modalits de recrutement des membres de lorganisation Les postes et les fonctions sont organiss selon une pyramide o les responsabilits et les pouvoirs sont prciss. Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 4
  • 2. La thorie hirarchique (Fayol) La variable centrale de lorganisation nest plus un outil comme la rgle cest un individu : le chef Cest ladministrateur gnral qui effectue 5 missions: La prvision, lorganisation, le commandement, la coordination et le contrle Lorganisation est rsume en quatorze principes Chaque employ na quun chef, qui lui mme dpend dun chef de rang suprieur etc. : lorganisation est avant tout une hirarchie Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 5
  • 3. Lapproche scientifique (Taylor) Il y a sparation entre le cerveau et la main Un homme a une fonction prcise dans lorganisation et il ne doit pas en sortir ( the right man at the right place ) Les tches sont fractionnes, mesures et leur temps de ralisation chronomtr. La tche est ensuite stan- -dardise. Cest le rle de lexpert Le contrle peut tre effectu a priori ou a posteriori Le principe dunit de commandement est rejet Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 6
  • 4. Lcole des relations humaines (Mayo) Une srie dobservation mene pendant les annes vingt Chicago la Western Electric dbouche sur des rsultats surprenants Ceux-ci montrent que la productivit dun groupe est largement fonction de lintrt que lon porte au travail de ce groupe et de la cohsion de ce groupe Le rle de la structure formelle nest donc pas fonda- -mental (que ce soit le chef, la rgle ou la standardisation). Le plus important, ce sont les relations entre gaux ou la structure informelle de lentreprise Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 7
  • Faut-il travailler en mode projet ? Fates votre total (Max 48 Min 0) Si le total 50 de 1 50 1 > 2 M 1 Million Quelques Keuros > 1 an Quelques mois Quelques semaines Eurodisney, SdF, Rseaux locaux Rponse un appel d'o. Classification de l'AFITEP Gestion de Projet (Thomas Loilier)"> 50 de 1 50 1 > 2 M 1 Million " title="Des tailles diffrentes Grand projet Petit projet Projet "poussire" Nbre de personnes Budget Dure Exemple en euros > 50 de 1 50 1 > 2 M 1 Million ">
  • Des tailles diffrentes Grand projet Petit projet Projet "poussire" Nbre de personnes Budget Dure Exemple en euros > 50 de 1 50 1 > 2 M 1 Million Quelques Keuros > 1 an Quelques mois Quelques semaines Eurodisney, SdF, Rseaux locaux Rponse un appel d'o. Classification de l'AFITEP Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 17
  • Des natures diffrentes Les grands projets industriels Les petits projets Les projets de maintenance et d'intervention Les projets de R&D Les projets de dveloppement et de mise en place de produits nouveaux Les projets informatiques... Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 18
  • Le projet "Qualit" Les tapes de la certification ISO 9000 Dcision de lancement Montage du projet Conception et mise en oeuvre des dispositifs manquants Ralisation du manuel qualit Audit de l'organisme certificateur Certification Un dcoupage chronologique Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 19
  • Le projet "Qualit" Un exemple concret : la dmarche de projet de mise en assurance qualit d'une unit d'ingnierie 1. Formulation du projet 2. Structuration de la cellule qualit 3. Prsentation aux responsables et aux CAQ 4. Planification par entit 5. Conception des procdures d'activit d'unit (CAQ : Correspondant d'Assurance Qualit) 6. Com au personnel 7. Conception des procdures d'activit des entits 8. Conception des procdures de pilotage de l'AQ 9. Mise en AQ des entits 11. Demande de certification 10. Mise en AQ de l'unit Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 20
  • Le projet "Qualit" ETAPES CONTENU NIVEAU RESPONSABLE 1. Formu. du projet 2. Structu. de la CQ 3. Prsenta. aux respon. et aux CQ 4. Plan par entit 5. Concept des procd. d'activit d'unit 6. C au personnel 7. Concept des procd. d'activit des entits 8. Concept des procd. de pilotage AQ 9. Mise en AQ des entits 10. Mise en AQ de l'unit 11. Demande de certif. Objectifs, moyens, planif., mthodo. Ressources de la cellule, rles Runions Mise en priorit des procd. Date de passage en AQ Selon les procd. Rappel AQ, Dmarche AQ Liste par entit Revue de direction, de contrat Actions correctives et prventives Audits qualit internes Application tape 8 Direction Cellule qualit Direction et Cellule qualit Responsables Chaque entit Cellule qualit Appui Cellule qualit Direction Un dcoupage organisationnel
  • Page 21
  • Des secteurs diffrents Les spcificits du secteur influent sur le rapport projet-entreprise Les spcificits du secteur influent sur l'organisation du projet L'automobile : des centaines d'acteurs La pharmacie : le poids de la rglementation Projet Entreprise Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 22
  • Le projet de dveloppement de la Twingo Volume : Varit : Complexit : Dure : Inv t : P de masse diversifie (Twingo : 1250 vhicules/j) Faible pour la Twingo Fort en gnral dans l'automobile : ralisation d'un programme vari en carrosserie (2, 4 portes, haillon, etc.), en motorisation, en quipements divers, en spcif. pour l'exportation (> 100 modles diffrents) technique (assemblage d'un objet de plusieurs milliers de pices), systme (conception du couple Pdt/Service) et logistique (programme multisites, ralis en collaboration avec des centaines de fournisseurs) Concep (40 50 mois), Commercialisation variable (R4 : 30 ans, Supercinq : 6 ans), globalement tendance la diminution autour de 6 8 ans Ticket d'entre de la Twingo : 3,7 milliards de Frs (560 millions deuros) Inv t industriel (50% du total), Cots de C (40%) et lancement commercial (10%) 80% des quipements, fournitures ou prestations externes Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 23
  • Le projet de dveloppement d'un nouveau mdicament Importance de la conception Russite incertaine : sur 10000 molcules au dpart, 1 reste en tude clinique, 1 sur 6 russit commercialement Enjeux normes : 12 ans de projet pour 15 ans de dure de vie du produit pour un investissement de l'ordre d'un milliard deuros La vitesse comme arme dcisive Concurrence mondiale Seuls les deux premiers produits ont une chance de rentabiliser leurs efforts de recherche par des marges suffisantes Pilotage contraint par la rglementation et l'AMM A chaque tape le projet peut s'arrter (Stop or Go) Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 24
  • 1.3. Un outil pour caractriser son projet Le Profil morphologique du projet Petite taille Faible enjeu Output immatriel Faible complexit Faible degr d inno. Faible autonomie Insertion du projet dans l organisation Grande taille Enjeu lev Output matriel Complexit leve Degr d inno. lev Forte autonomie Construction de lorga. autour du projet (la liste des indicateurs n est pas exhaustive ) Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 25
  • Petite taille Faible enjeu Output immatriel Faible complexit Faible degr d inno. Faible autonomie Insertion du projet dans l organisation Grande taille Enjeu lev Output matriel Complexit leve Degr d inno. lev Forte autonomie Construction de lorga. autour du projet Petite taille Faible enjeu Output immatriel Faible complexit Faible degr d inno. Faible autonomie Insertion du projet dans l organisation Grande taille Enjeu lev Output matriel Complexit leve Degr d inno. lev Forte autonomie Construction de lorga. autour du projet Cet outil permet de visualiser le profil d un projet Un projet de certification qualit chez un quipementier automobile Projet Tunnel sous la Manche Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 26
  • Quatre faons dutiliser une telle visualisation Reprer les relles spcificits d un projet (par exemple en comparant avec d autres profils) Construire une reprsentation commune du projet pour lquipe Anticiper des drives potentielles (lies des repr- -sentations diffrentes dans l quipe) Piloter le projet : le profil morphologique du projet a-t-il volu dans le temps? Pourquoi ? C est avant tout un outil prtexte qui sert de base (nota. en amont) une rflexion sur les enjeux du projet, son organisation,... Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 27
  • Autonomie daction ? Autonomie de moyens ? Autonomie de rsultat ? Autonomie d objectif ? Qu est-ce quun projet complexe ? Qu est-ce quune quipe-projet autonome ? Un outil prtexte pour rflchir des questions......apparemment simples... Complexit technique ? Complexit gographi. ? Certaines rponses ces questions peuvent aussi tre visuelles comme l illustre la cartographie des projets Gestion de Projet (Thomas Loilier)
  • Page 28
  • Quest-ce quun projet complexe ? Chez Rhne-Poulenc on utilise le niveau dhtrognit des membres composant lquipe Chez X, leader franais du petit outillage lectroportatif, on utilise le degr dinnovation du projet sur le produit, le process et le march Sont alors