Confort et performances pour tous, chauffage et eau ADEME... · PDF fileLa chaufferie...

Click here to load reader

  • date post

    10-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Confort et performances pour tous, chauffage et eau ADEME... · PDF fileLa chaufferie...

  • FAC

    TU

    RE

    CH

    AU

    FFA

    GE

    Confort et performances pour tous,

    chauffage eteau chaude

    collectifs

    L H A B I T A T C O L L E C T I F

  • 2

    Confort et performances pour tous,chauffage et eau chaude

    collectifs

    Chauffage et eau chaude collectifs, en savoir plus . . . . . 3

    Le chauffage collectif, de quoi parle-t-on ? . . . . . . . . . . . . . . 4

    Le chauffage collectif, comment a marche ? . . . . . . . . . . . 7

    La bonne temprature au bon moment, au bon endroit . 12

    tous les tages leau chaude sanitaire . . . . . . . . . . . . 18

    Individualiser et rduire les frais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

    Une installation bien entretenue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

    De bonnes questions pour des installations performantes 27

    LADEME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32

    SOMMAIRE

    GLOSSAIRE

    Calorifuge : matriau qui rduit les dperditions de chaleur, ncessaire pour isoler les canalisations de chauffage et deau chaude sanitaire dans les locaux non chauffs .

    Chauffage central : procd de chauffage dans lequel la chaleur est transporte par des canalisations contenant un fluide (de leau, de la vapeur) quon appelle caloporteur , depuis la chau-dire ou une sous-station de chauffage urbain jusquaux pices chauffer .

    Chauffage collectif : une (ou plusieurs) unit(s) de production de chaleur (chaudires, PAC) produi(sent) de la chaleur pour lensemble des logements dun ou plusieurs immeubles, et parfois mme pour un quartier entier dans le cas du chauffage urbain .

    Chaufferie : local technique abritant la (ou les) chaudire (s), et les quipements destins assurer le bon fonctionnement du chauffage et souvent la production et le stockage de leau chaude sanitaire .

    ECS : eau chaude sanitaire .

    metteurs de chaleur : radiateurs, convecteurs, planchers chauf-fants, etc .

    quilibrage, rquilibrage : opration technique destine ta-blir (ou rtablir) les dbits deau chaude adquats en intervenant sur les organes dquilibrage du rseau de chauffage .

    Robinets thermostatiques : robinets de radiateur permettant de choisir et de maintenir une temprature constante dans une pice . Ils sont installs en complment dune rgulation centrale .

  • 3

    chauffage et eau chaude collectifs, en savoir plus Vous habitez dans un appartement quip dun chauffage et / ou dune production deau chaude sanitaire collectifs.

    Dans ce cas, vous navez pas accs aux systmes et aux quipements de production de chauffage et deau chaude sanitaire mais vous pouvez quand mme en obtenir le meilleur service :- en connaissant mieux les installations et les ner-gies quelles utilisent,- en sachant ce que vous pouvez en attendre,- en tant informs des modalits de facturation de vos frais de chauffage et deau chaude sanitaire.Comment adapter chauffage et production deau chau-de collectifs votre mode de vie et vos besoins ? Comment faire corriger les imperfections ou les dys-fonctionnements de votre installation ? Comment amliorer son efficacit et votre confort, rduire les cots et les consommations et au final prserver lenvi-ronnement ? Autant de questions pour lesquelles vous trouverez des rponses dans ce guide.

    Pour en savoir plus sur le chauffage collectif, consultez le document dit par lADEME lusage des gestionnaires : Les installations collectives de chauffage et deau chaude , ADEME ditions, 30 E.

    La chaufferie automatique au bois de Besanon alimente en chauffage et en eau chaude sanitaire 2 500 logements

  • 4

    le chauffage collectif,de quoi

    parle-t-on ?Vous habitez un appartement, le chauffage et leau chau-de sanitaire de votre immeuble sont assurs par une (ou plusieurs) chaudire(s), une pompe chaleur commune ou encore une chaufferie alimentant tout un quartier : vous bnficiez alors dun chauffage ou dune production deau chaude sanitaire collectifs.

    Le chauffage : quelles nergies, quels quipements en immeuble collectif ?

    Une chaudire dans votre immeuble

    Elle peut fonctionner aux nergies fossiles (gaz naturel, fioul) ou renouvelables (bois) .

    Les chaudires bois alimentation automatique, plaquettes ou granuls, sont aussi faciles dutilisation

    Pour en savoir plus sur le chauffage individuel, consultez les guides pratiques de lADEME : Le chauffage, la rgulation, leau chaude et Lentretien des chaudires .

    De lindividuel dans le collectifMme si vous habitez en appartement, votre chauffage et votre production deau chaude sanitaire peuvent tre individuels : convecteurs lectriques, chauffage central individuel aliment par une chaudire gaz, ballon deau chaude lectriqueCe guide naborde pas le chauffage et la production deau chaude sanitaire individuels dans les immeubles collectifs .

    Chaufferie au gaz naturel quipe de deux chaudires

  • 5

    Pour en savoir plus sur le principe de fonctionnement et les diffrents types de pompes chaleur, consultez le guide pratique de lADEME : Les pompes chaleur .

    que les chaudires au fioul ou au gaz naturel, mais ncessitent un espace de stockage du combustible consquent . Elles quipent maintenant de nombreuses chaufferies collectives .

    Une pompe chaleur

    Cet quipement, moins frquent quune chaudire classique, sadapte de mieux en mieux au collectif . Les matriels performants se signalent par leur COP (coef-ficient de performance) suprieur 3 .

    La pompe chaleur (PAC) puise lnergie dans : lair : on parle de PAC arothermique, leau dune nappe phratique ou le sol . On parle alors de PAC gothermique : la chaleur du sol ou dune nappe deau peu profonde (on parle de gothermie de surface) est capte et transforme par une pompe chaleur . On peut ainsi chauffer de petits immeubles .

    Une chaufferie pour votre quartier

    Les rseaux de chaleur

    Le chauffage urbain centralise la production de chaleur au niveau dune grosse chaufferie, qui dessert un ou plusieurs quartiers . Ces rseaux existent dans des gran-des villes (Paris, Grenoble, Strasbourg, Lyon, etc .) et se dveloppent dans les villes moyennes, voire les zones plus rurales, qui squipent notamment de chaufferies collectives au bois .

    La gothermie profondeContrairement la gothermie de surface, elle ne ncessite pas de pompe chaleur . De leau chaude est puise directement dans le sous-sol et alimente des rseaux de chaleur (voir ci-des-sous) . En France, de tels rseaux existent dans le Bassin parisien, le Bassin aquitain et les territoires dOutre-mer .

    Saint-Germain lHerm (Puy-de-Dme), le rseau de chaleur communal alimente des logements sociaux et des btiments publics et privs.

  • 6

    Pour en savoir plus, consultez les guides pratiques de lADEME : Les pompes chaleur , Le chauffage au bois , Le chauffage et leau chaude solaires .

    Et leau chaude ?

    Leau chaude collective est produite dans la chaufferie et distribue par un circuit indpendant de celui du chauffage .

    Linstallation dun systme solaire ou thermodynami-que collectif de production deau chaude sanitaire est galement envisageable (voir pages 18 et 19) .

    En conclusion : les atouts et les inconvnients du collectif Ni chaudire, ni ballon chez vous . Les aspects techniques, lentretien sont grs par des pro-fessionnels .

    Les prix de fourniture dnergie peuvent tre ngocis avec les fournisseurs . Le changement dnergie est possible dans certaines conditions .

    Les frais dinvestissements et dentretien sont partags entre les habitants .

    En revanche, vous ntes pas matre de la conduite du chauffage . En cas dinstallation mal conue, de dfaut dentretien, de rgulation ou dquilibrages dficients, on constate des dis-parits dans le chauffage des appartements : certains peuvent tre surchauffs . Cette source dinconfort et de gaspillages peut tre corrige .

    Des canalisations souterraines transportent la chaleur jusquaux immeubles, sous forme de vapeur, deau sur-chauffe (180 C) ou trs chaude (100 110 C) .

    La distribution de la chaleur dans les immeubles

    Ils sont quips dun chauffage eau chaude . La liaison entre le rseau de chauffage urbain et le rseau de chauffage central des btiments se fait dans une sous-station . Un compteur comptabilise, pour chaque immeuble, la chaleur distribue .

  • 7

    Une chaufferie dote de deux chaudires, dans une rsidence dIle-de-France

    le chauffage collectif,comment

    a marche ?La chaufferie

    Cest un local technique qui peut abriter une (des) chaudire(s), mais aussi une pompe chaleur ou tre une sous-station dun rseau de chaleur .

    Dans le cas le plus frquent, limmeuble est dot dune (ou plusieurs) chaudire (s), qui doivent tre pla-ces dans une chaufferie si la puissance de linstallation dpasse 70 kW .

    Les caractristiques de la chaufferie sont rglementes, en particulier pour des raisons de scurit (incendie, ventilation, etc .) .

    Les chaudires neuves actuelles sont performantes . Elles fonctionnent au gaz naturel, au fioul ou au bois et permettent des conomies de combustible . En consom-mant moins, elles rejettent moins de gaz effet de serre (CO2) . Elles sont aussi moins polluantes (oxydes dazote, dioxyde de soufre) .

    Les chaudires condensation amliorent de 10 25 % les performances des chaudires standard . Leur cot ne constitue ainsi plus un obstacle au regard des cono-mies supplmentaires gnres .

  • 8

    Le rseau de distribution du chauffage

    Cest lensemble des canalisations qui raccordent la chaudire aux metteurs de chaleur des apparte-ments .

    Le calorifugeage (isolati