SOMMAIRE - mobsa. Labo.pdf · PDF fileN. COHEN, Institut Pasteur du Maroc à...

Click here to load reader

  • date post

    13-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of SOMMAIRE - mobsa. Labo.pdf · PDF fileN. COHEN, Institut Pasteur du Maroc à...

  • Revue de tous les professionnels qui oprent dans le domaine des

    laboratoires

    Bimestrielle Anne 2010, Volume 5, Numro 18

    Directeur de Rdaction

    Aziz AMINE

    Directeur de Publication Laila TAZI

    Comit Scientifique de Rdaction A. AMINE, K. DIGUA,

    M.M. ENNAJI, R. AIT MHAND Facult des Sciences et Techniques

    de Mohammedia A. BOUKLOUZE, Y. CHERRAH

    Facult de Mdecine et de Pharmacie Rabat

    M. Benzine, Etablissement de Contrle et de Coordination des

    Exportations L. Chabraoui, Prsident de la Socit Marocaine de Chimie

    Clinique N. COHEN, Institut Pasteur du

    Maroc Casablanca A. ELAMRANI, Facult des

    Sciences Oujda I. LAHLOU AMINE,

    Hpital Militaire dInstruction Mohammed V, Rabat

    Mise en page et impression

    B.S. Impression 23, Lotissement Guessous, Ain

    Harouda, Mohammedia

    Adresse de correspondance Socit TECHNOP

    BP : 1079, Mohammedia, Maroc Tl : +212 661454198 Fax : +212 523312728

    Email : azizamine@yahoo.fr www.technolabo.ma

    Dpt lgal : 2006/0053

    Dossier de Presse 06 08 ISSN : 1114-9981

    Tirage : 1400 exp

    SOMMAIRE Articles Originaux CONTRIBUTION A LETUDE DE LINHIBITION DE LA CORROSION DU FER PAR LE MONOFLUORO-PHOSPHATE DE MANGANESE04 CARACTERISATIONS PHYSICO-CHIMIQUE ET MICROBIOLOGIQUE DE LA VIANDE HACHEE DU DROMADAIRE ISSUE DES REGIONS DE CASABLANCA, RABAT ET SALE11 CARACTERISATION DHUILES DOLIVE PRODUITES DANS DES COOPERATIVES PILOTES (LAKRARMA ET KENINE) AU NIVEAU DU MAROC ORIENTAL .18 CALENDRIER .27

  • LES TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE 2010, Volume 5, N18

    4

    CONTRIBUTION TO STUDY CORROSION INHIBITION OF IRON BY MANGANESE MONOFLUOROPHOSPHATE.

    1Laboratoire dElectrochimie et de Chimie Analytique, Universit Cadi Ayyad,

    Facult des Sciences Semlalia, BP 2390, Marrakech, Maroc, Email : r.laamari@ucam.ac.ma

    2 Laboratoire de Chimie Physique, Ecole Normale Suprieure, BP 2400, Marrakech, Maroc.

    Article original

    CONTRIBUTION A LETUDE DE LINHIBITION DE LA CORROSION DU FER PAR LE MONOFLUOROPHOSPHATE DE MANGANESE

    LAAMARI My Rachid1, DERJA Ahmed1, BENZAKOUR Jaouad1, BERREKHIS Fatima2.

    RESUME

    L'effet inhibiteur du monofluorophosphate de manganse sur la corrosion du fer dans le milieu NaCl 3% a t tudi par spectroscopie d'impdance lectrochimique. Un circuit quivalent est utilis pour caractriser la capacit de film, la rsistance de transfert de charge l'interface et le flux ionique travers le film. La spectroscopie infrarouge transforme de Fourrier (IRRAS) a indiqu la prsence du groupement monofluorophosphate la surface de llectrode de fer et dautres espces base du fer. Mots cls : Corrosion, Inhibition, Monofluorophosphate, Spectroscopie dimpdance, Spectroscopie infrarouge.

    ABSTRACT The inhibiting effect of manganese monofluorophosphate on the iron corrosion in 3% NaCl solution was investigated using electrochemical impedance spectroscopy. An equivalent circuit is assumed in order to characterize the film capacitance, the charge transfer resistance at the interface and the ionic flux across the film. The infrared reflection spectroscopy (IRRAS) revealed the presence of monofluorophosphate group on the electrode surface and other iron species. Keywords: Corrosion, Inhibition, Monofluorophosphate, Impedance spectroscopy, Infrared spectroscopy.

  • LES TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE 2010, Volume 5, N18

    5

    INTRODUCTION Dans le secteur industriel, La corrosion mtallique est un flau difficile rsorber totalement. Ainsi dans les pays industrialiss, elle fait lobjet dtudes spcifiques afin de remdier quelques risques vcus. En revanche dans les pays en voie de dveloppement, elle passe au second plan quand elle nest pas totalement ignore. Il en rsulte un gaspillage norme d au remplacement des units de production bien avant leur dure de vie normale. La nature lectrochimique de la corrosion aqueuse rsulte des transferts de matire se produisant linterface mtal-milieu agressif ; les divers modes de protection actuels utiliss agissent soit sur le mtal, soit sur le milieu ou sur les deux la fois. Dans des travaux prcdents [1-4], nous avons montr lefficacit inhibitrice des monofluorophosphates de zinc, manganse et calcium en utilisant des mthodes lectrochimiques telles que la voltamtrie cyclique et les courbes de polarisation. Les analyses externes du film form sur le fer ont t faites par la spectroscopie de photomission XPS et le microscope lectronique balayage MEB. Lobjectif de ce travail vise ltude de leffet inhibiteur du monofluorophosphate de manganse vis vis de la corrosion du fer dans un milieu NaCl 3% par spectroscopie dimpdance lectrochimique. Lanalyse externe du film form linterface du mtal t faite par spectroscopie infrarouge transforme de Fourrier. PARTIE EXPERIMENTALE La cellule lectrochimique est un cylindre en verre Pyrex ferm par un couvercle comportant quatre passages dont trois pour adapter les lectrodes.

    L'lectrode de travail est une lectrode disque tournant (CTV 101, speed control) de fer Armco de surface 1 cm2. Avant chaque manipulation l'lectrode de travail est polie avec du papier en carbone de silicium du grade 400 au grade 1200, puis nettoye dans un bain ultra-son et lave l'eau distille. L'lectrode de rfrence est une lectrode au calomel sature. La contre lectrode est une grille de platine de grande surface. L'lectrolyte est une solution de NaCl 3% en prsence et en absence du monofluorophosphate de manganse. Les mesures lectrochimiques ont t ralises par Voltalab, PGZ100, Radiometer Analytical, pilot par ordinateur. Les analyses par spectroscopie dabsorption infrarouge transforme de Fourier ont t ralises avec un spectromtre transforme de Fourier de marque Perkin-Elmer, Modle 1760-X, double faisceau, en transmission avec pastille de KBr ou en rflexion. RESULTATS ET DISCUSSIONS

    1. La spectroscopie dimpdance

    lectrochimique Les essais ont t effectus dans la gamme de frquence 105 - 5 mHz, circuit ouvert et en utilisant un signal sinusodal d'amplitude 10 mV. Les diagrammes de Nyquist sont raliss en milieu NaCl 3% ar 25 C en prsence et en absence dinhibiteur aprs une immersion pendant une heure circuit ouvert. 1.1. Influence du monofluorophosphate de manganse La mesure de limpdance lectrochimique consiste tudier la rponse du systme lectrochimique, suite une perturbation qui est, le plus souvent, un signal alternatif de faible amplitude. La force de cette technique est de diffrencier les phnomnes ractionnels par leurs temps de relaxation. Seuls les processus rapides sont caractriss hautes frquences; lorsque la frquence applique diminue, apparatra la contribution des tapes plus lentes,

  • LES TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE 2010, Volume 5, N18

    6

    comme les phnomnes de transport ou de diffusion en solution. Ce comportement peut tre en gnral caractris par deux boucles capacitives [5-8]. La figure 1 illustre les digrammes dimpdance exprimentaux obtenus sur le fer dans une solution de NaCl 3% en prsence et en absence de diffrentes concentrations de monofluorophosphate de manganse. Les paramtres obtenus aprs simulation selon un circuit lectrique quivalent adquat sont reprsents dans le tableau I.

    Figure .1. Diagrammes dimpdances dune lectrode de fer dans une solution de NaCl 3% en prsence du monofluorophosphate de manganse diffrentes concentrations. Lanalyse de ces rsultats, permet de faire les remarques suivantes:

    les valeurs de Rt deviennent plus importantes avec laugmentation de la concentration du monofluorophosphate de manganse. Lefficacit inhibitrice, E(%), volue de la mme faon que Rt et atteint une valeur de 95%. Lorsque la concentration du monofluorophosphate de manganse augmente la capacit du film form sur llectrode diminue pour atteindre une valeur de 161 F. cm-2. La rsistance de llectrolyte dans les pores Rp augmente et Cf diminue lorsque la concentration de linhibiteur augmente, montrant ainsi leffet inhibitif important du monofluorophosphate de manganse. Le cfficient nf augmente aussi pour atteindre une valeur de 0,78. Ce qui confirme que notre interface devient plus homogne et moins rugueuse [9]. Daprs Tan et al. Lvolution de Cf et de la rsistance Rp peut aussi tre attribue une modification de la densit du film [10].

    Laugmentation de la concentration de linhibiteur semble diminuer la surface active des sites actifs car la capacit Cdc diminue. Cette diminution peut tre due au blocage de la surface active par ladsorption de linhibiteur la surface du mtal et par suite laccroissement de la rsistance de transfert Rt ce qui donne une efficacit inhibitrice bien marque.

    Tableau I. Valeurs des paramtres du circuit lectrique quivalent. Concentration en

    (mol/l) Re (.cm2) Cf (F.cm

    -

    2) nf Rp

    (.cm2) Cdc

    (F.cm-2) ndc Rt E%

    NaCl 3% seul 10-4

    5 10-4 10-3

    20,31 18,33 13,31 10,31

    5540 219 180 161

    0,50 0,74 0,74 0,78

    100 120 339 395

    220 80 46 10

    0,5 0,54 0,59 0,6

    45 250 375 835

    - 82 88 95

  • LES TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE 2010, Volume 5, N18

    7

    Linfluence du temps dimmersion de llectrode tournante est tudie pour une solution de NaCl 3% en prsence du monofluorophosphate de manganse 10-3 M. Les diagrammes dimpdances obtenus sur une lectrode de fer sont reprsents sur la figure 2. Le tableau II regroupe les valeurs des paramtres du circuit lectrique quivalent lectrode/lectrolyte calculs partir de la simulation du systme. Laugmentation du temps dimmersion modifie de manire significative la boucle de haute frquence des diagrammes dimpdance. La pseudo capacit du film Cf diminue et la rsistance Rp augmente. Donc, le film form spaissit au cours du temps