Solitude non choisie

Click here to load reader

  • date post

    22-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Bulletin de nouvelles de la MEB 3-2010

Transcript of Solitude non choisie

  • Solitudenon choisie

    Mission Evanglique Brailleau service des aveugles et malvoyants francophones

    un chemindelumire

    3/2010

    bulletin dinformation et de prire

  • !"#$"%%#&"'( )$" * % %+ "

    ,- ""&"'( ).

    '"()*(+!*,,+-.!()"/

    0'()1!2)!2!33,4,)(!!)!3

    !"#$%&

    ' ) -

    La solitude, a nexiste pasChez moi il ny a plus que moi,Et pourtant a me fait pas peurLa radio, la tl sont l,Pour me donner le temps et lheureEt quand il fait trop froid dehorsJe vais chez les petites surs des curs!

    Interprte il y a 40 ans par Gilbert Bcaud, cette chanson mest reve-nue lesprit en cho au thme de ce numro: Solitude non choisieCherchant dautres interprtes, mon choix sest arrt sur un chanteurcanadien connu: Garou.

    Celui qui na jamais t seulAu moins une fois dans sa vieSeul au fond de son litSeul au bout de la nuitPeut-il seulement aimerPeut-il aimer jamaisAutre poque, autre approche mais la mme recherche dun besoinrelationnel, antidote de la solitude.

    Pour beaucoup de personnes handicapes de la vue, cest une rellesouffrance. Alain Dcoppet nous en parle dans les aveugles et la so-litude, suivi du tmoignage bouleversant de Malika les Chtis nemont pas laisse seule!

    Les vacances annuelles organises par la MEB, temps fort de partagecommunautaire, ont permis aux nombreux participants de faireconnaissance, de parler de leur vie et pour certains, dexprimer leursouffrance ou leur crainte face la solitude. Arrt sur image vousdonne un aperu des activits vcues cet t. Lan dernier, notre filsNicolas, tomb dans la marmite des camps MEB quand il tait toutpetit ( ! ), a tent une approche slam de lvnementRetour sur image en page13.

    Pour tous ceux et celles qui sont intresss aux projets raliss par laMEB en Afrique, Heinz Rothacher vous invite le suivre au Congo-Brazzaville et au Congo-Kinshasa, deux pays dans lesquels il sestrendu cet t. Dautre part, le Centre Nouvelle Aurore en CtedIvoire a une nouvelle directrice: Mme Heidi Sand-Fatzer. Avec sonmari, ils taient rcemment de passage Vevey.Bonne lecture, la dcouverte de quelques facettes de notre ministre.

    Christian Munier Responsable productions MEB et bnvolat

    Crdit photographique: MEB Vevey, sauf mention contraire.

    meb un chemin de lumire 3/2010 3

    dito

    ImpressumMEBAv. Louis-Ruchonnet 20CH-1800 Vevey/SuisseTl. +41 ( 0 )21 921 66 88Fax. +41 ( 0 )21 922 26 58www.mebraille.chinfo@mebraille.ch

    Revue trimestrielleUn chemin de lumirePublie par la MEB Vevey

    ImpressionAtelier Grand SA

    Abonnement annuelCHF 25. / 17.

    CCP SuisseCCP 10-1350-1

    CCP FranceChques, virementsou versements postaux sont adresser :Banque postale, Centre Financier69900 Lyon Cedex 20No de compte : 1340391 VMission Evanglique Braille Vevey

    Les chques peuvent aussitre envoys sous pli :MEB, Avenue Ruchonnet 20,CH-1800 Vevey

    CCP BelgiqueVirements ou versements postauxBruxelles 000-071 2436-68Mission Evanglique Braille Vevey

    Paiements bancaires internationauxMission Evanglique BrailleCrdit Suisse ZrichIBAN : CH12 0483 5083 8555 5000 0

  • ou de bousculer une personne qui, enplus, a peut-tre un verre la main?

    2. La difficult de trouver du travail :le taux de chmage parmi les handi-caps, les aveugles en particulier, estnettement plus lev que parmi lesbien-portants. Pourtant, l'exercice d'uneprofession apporte tout un rseau de re-lations, par les collgues, sans parler dela dignit d'avoir un mtier et un revenu.

    3. La difficult de trouver un conjoint:on dit qu'un homme aveugle sur deuxest mari et une femme aveugle surquatre. Un conjoint, surtout s'il estvoyant ou, ce qui arrive souvent, mal-voyant, facilite son partenaire aveugleles contacts et par consquent l'int-gration sociale.

    Cette relle solitude des aveugles ex-plique pourquoi les vacances-retraitesde la MEB ont un succs sans cesse re-nouvel. Cette anne, il y avait plus de90 personnes inscrites, et nous avons dmalheureusement refuser du monde.

    L'atout majeur de la MEB est d'offrirgratuitement, grce la gnrositd'amis qui paient eux-mmes leur s-jour, des accompagnants qui vont per-mettre aux aveugles de passer quinzejours de repos et de dtente, librs destches de la vie journalire et du stressqu'elles engendrent.La solitude de nos amis est ainsi rompuepour un temps, et ils peuvent tre puis-samment renouvels dans tout leur tre(corps, me et esprit ) pour entamercourageusement une nouvelle tranchede vie.

    Alain Dcoppet

    Les vacances-retraitesde la MEB offrentaux participantsde diffrentesgnrationsdes occasionsde contacts multiplesqui engendrentparfois une relationamicale etfraternelle durable.

    Pour les aveugles,la relation

    n'est pas facile tablir.

    Les voyantsne se rendent

    pas toujours comptecombien le contactvisuel leur facilite

    la tche !

    meb un chemin de lumire 3/2010 5

    Beaucoup d'aveugles crivent ou tl-phonent la MEB, pour dire combienils souffrent de solitude. C'est certes

    un problme gnral denotre socit occidentaleindividualiste, mais pour lesaveugles, il est amplifi parplusieurs facteurs qui sou-vent se cumulent et mme

    parfois se transforment en cercle vi-cieux. J'en citerai trois, sans prtendrepuiser le sujet :

    1. La difficult matrielle de se dpla-cer et de s'insrer dans un groupe :pour un aveugle, mme s'il a suivi descours pour apprendre se dplacer, serendre seul dans un endroit inconnu re-prsente une norme dpense d'ner-gie ; cela peut parfois constituer unproblme suffisamment lourd pour ledcourager de sortir seul. Demander de

    l'aide est humiliant, alors, de guerrelasse, l'aveugle prfre se replier chezlui.Mais il serait faux de crier victoire unefois qu'on a rsolu le problme du d-placement : dans une salle remplie demonde, il n'est pas rare de trouver unaveugle solitaire, attabl dans son coindevant une tasse de caf vide depuisbien longtemps, alors qu'autour de lui,les voyants papotent en de petitsgroupes d'amis heureux de se retrouver!C'est que pour un aveugle, le premiercontact n'est pas facile tablir. Lesvoyants ne se rendent pas compte com-bien le contact visuel leur facilite latche. Et puis, essayez de vous imaginer,seul, les yeux bands, au milieu du brou-haha d'une foule. Vers qui aller? Et sivous avez russi reprer une voix amie,comment y aller si, au passage, vouscourez le risque de heurter un meuble

    Les aveugles et la solitude

    Pour un aveugle,se rendre seul dansun endroit inconnu

    reprsente une normedpense dnergie

    4 meb un chemin de lumire3/2010

  • Eglise toute proche de la clinique oj'tais. Et l j'ai bnfici de toute unechane de solidarit, d'amour et de gen-tillesse: des personnes sont venues merendre visite. Je citerais parmi elles, An-gle. Elle a t extraordinaire pour moi.Elle venait tous les dimanches, et en ac-cord avec le mdecin, on allait dixheures l'glise, puis ensuite, on taitinvites dans des familles diffrentes, eton pouvait changer. Ce qui m'a touchchez ces personnes-l, c'est qu'au-delde la thologie, il y avait de l'amour, il yavait de l'coute, c'tait concret. L, j'aivu l'amour en action.

    Aprs quatre mois, je suis sortie de l'h-pital, j'ai t vivre chez Angle, mais lasolidarit a continu: toutes les se-maines des gens priaient pour moi et memanifestaient leur amour d'une manireincroyable. Bien sr, je suis passe par larvolte, par le dni, par les questions :Seigneur pourquoi? Mais tous cesmoments-l ont t accueillis, notam-ment par Angle qui tait forme larelation d'aide, mais aussi par d'autrespersonnes.

    Et puis, un jour, j'ai vraiment choisi devivre. a s'est pass lors d'un sminaireo l'orateur a parl des donnes inchan-geables de notre vie, qui peuvent nouspourrir l'existence si on ne les acceptepas. Pour moi, c'tait le fait de ne plusvoir. Par un acte public, j'ai remis ce far-deau au Seigneur. Alors un rel change-ment de regard s'est opr en moi :timidement d'abord, puis de plus en plusfranchement, j'ai commenc remercierDieu tous les jours pour ces personnes

    qui taient l et me tmoignaient del'amour. Mon climat intrieur a com-menc de changer. Mon regard sur moi,sur ma situation, sur Dieu, tout cela achang.

    Aujourd'hui je sais que si je suis encoreen vie, c'est vraiment un miracle. Monhandicap n'est plus un fardeau, je le viscomme une limitation qui me permet devivre quotidiennement de la grce deDieu, et chaque jour, je peux dire bon-jour la vie.

    Malika

    meb un chemin de lumire 3/2010 7

    J'avais 24 ans, un diplme d'ingnieuren poche, et de plus, sept mois aupara-vant, j'avais rencontr Jsus Christ. Unegrande paix rgnait dans mon cur. Ce

    vendredi-l, j'allais voir unclient. J'tais dans ma voi-ture ; devant moi, un ca-mion et puis, tout coup,plus rien

    Quand je me suis rveille, ilfaisait tout noir. J'ai de-

    mand de la lumire, et on m'a r-pondu: Mais il fait grand jour ! J'aicompris que j'tais aveugle. J'ai hurl

    Par la suite, on m'a racont ce qui s'taitpass : le camion qui roulait devant moia perdu deux planches de son charge-ment. L'une d'elle a travers mon pare-brise et m'a cras le visage. J'ai eu untraumatisme crnien, avec perte imm-diate de la vue nerf optique sec-tionn. On m'a opre. Les semaines quisuivirent furent trs difficiles : le choc,la dpression, l'envie de mourir, le trounoir

    A ce moment-l, il s'est pass quelquechose de trs beau: les chrtiens de monglise d'origine, Paris, ont prvenu une

    Les chtis ne mont pas laisse seule!

    6 meb un chemin de lumire 3/2010

    Malika, Morina,Bouli et Andrea,

    un quatuor en baladequi respire joie etbonne humeur !Profondment

    encouragspar leur prsence

    et leur dynamisme,notre souhaitest que ces

    prochaines annes,dautres jeunes

    tentent lexprienceet leur emboitent

    le pas !

    Tmoignage

    On ma rpondu:mais il fait grand jour!

    Jai compris quejtais