SOA facile en 10 pratiques avec EasySOA - Alpes JUG

Click here to load reader

  • date post

    18-Dec-2014
  • Category

    Technology

  • view

    1.026
  • download

    6

Embed Size (px)

description

L'approche SOA (architectures orientées services) est partout dans les Systèmes d'Informations. Mais quel projet SOA ne s'est pas perdu dans le XML, les "solutions complètes" ou la réunion-ite... Changeons donc d'angle d'attaque : échangeons nos pratiques !

Transcript of SOA facile en 10 pratiques avec EasySOA - Alpes JUG

  • 1. SOA facile ! Pour le DSI et le dveloppeur en 10 pratiques Outilles par Marc Dutoo, Open Wide19/04/2012 1
  • 2. A propos de lintervenantMarc Dutoo Leader EasySOA, responsable ple R&D chez Open Wide Expert SOA, BPM, ECMEasySOA Simplifer SOA par le web et lOpen Source autour dun registre et entrept de services collaboratif Projet sur 2011-2012 - 4m - label System@tic Dirig par Open Wide, avec INRIA, Nuxeo, Talend, EasiFab, BullOpen Wide architecte Open Source ~ 90 employs sur Paris et Lyon, spin off de Thals Portail, gestion documentaire, Business Intelligence19/04/2012 2
  • 3. I. Introduction II. Pratiques 1. Dcouverte et audit 2. Documentation collaborative 3. Assainissement SOA 4. Tests et simulation 5. Et au-del19/04/2012 3
  • 4. SOA, simple ?SOA est plus que jamais ncessaire Cloud Agilit et alignement de lIT sur le mtier Mais aussi mobilit, Green IT... et va devoir passer lchelle !Mais pour autant simple ?? XML & SOAP hell solutions compltes / intgres vs overstandardization Runionite et pour vous ?19/04/2012 4
  • 5. Dcouverte et auditPour le DSI Pour grer une SOA, il faut dabord savoir quels services il y a ! Visibilit, audit ; la liste des services et de leurs usages comme premire mtriquesPour le dveloppeur Pour utiliser un service, il faut dabord le connatre ! rpondre une fois pour toute et de manire pratique la question o est ce WSDL / cet endpoint / cet change etc. pour tous, tous les outils & cas dusage, tous les projets car il peut tre dans les spcifications, ct du source quil a gnr, ou tre gnr lui-mme au runtime par le moteur de services Pour viter respectivement le WSDL "design-only" potentiellement19/04/2012 obsolte, cach / non publi, ou autognr 5
  • 6. Dcouverte et audit - commentCe qui est chercher Endpoints : URLs, dfinition runtime Les moteurs de service publient souvent une page avec des liens vers les WSDLs et endpoints de tous les services hbergs Echanges : consommation / dpendance / rfrence Par monitoring (ex. HTTP tunnel ou proxy) ou configuration / code Configuration voire code : architecture technique Par tude du source et notamment des fichiers de configuration : Spring / JEE CDI, EIP, dfinition de processus Spcifications mtier : vue / processus / architecture mtier Par tude des spcifications, voire en versions formelles (Aris, UML)19/04/2012 6
  • 7. Dcouverte et audit - exemple19/04/2012 7
  • 8. Dcouverte et audit avec EasySOADcouverte et enregistrement dans EasySOA Endpoints : URLs, dfinition runtime Dcouverte web : scraping des liens HTML vers des WSDLs Echanges : consommation / dpendance / rfrence Dcouverte par monitoring des changes HTTP (proxy) : SOAP, REST Configuration voire code : architecture technique Dcouverte par parsing dans les artefacts (SCA), des artefacts par Maven ou partir du classpath dexcution Spcifications mtier : vue / processus / architecture mtier Dcouverte par export depuis Eclipse SOA (BPMN) Tout ceci extensible ! Et aussi Accs aux infos dcouvertes universel par la GED, export bulk zip Import depuis un registre / entrept / db / csv existant19/04/2012 8
  • 9. Dcouverte et audit web, monitoring20/04/2012 9
  • 10. Documentation collaborativeSOA est dabord de la gestion dinformations! (en plus de produire du code) grer la liste des services fournis / autoriss qui, en quelle version, sur quelle priode (cycle de vie), avec quelles conditions et documentation dusage La versionner, la publier et la rendre accessible au plus prt des acteurs puis faciliter son volution collaborative par les acteurs Mtier (!), architecte / dveloppeur, galement exploitants Au-del, pareil pour tout ce qui y est li : besoins, spcifications, SLAPour le DSI : gestion de ses assets, prennisation, rfrence source de mtriques de sa SOA, communication ponctuelle ou flux dinformation aux utilisateurs finaux (tat des services)19/04/2012 10
  • 11. Documentation collaborative - 2Pour le dveloppeur : avoir une rfrence : par exemple des WSDLs, pour viter ou pallier la redondance de WSDLs dans le source et rfrencer cte cte ses spcifications, endpoints, exemples, voire artifacts, tests...Pour tous : collaboration & communication ! Pourquoi ? Comment impliquer les acteurs ? Quel workflow ? Voir prsentation OpenWorldForum sur SlideshareComment : outils Du tableur (liste des services) & systme de fichier partag En passant par SCM, wiki ( github ) A gestion et portail documentaire19/04/2012 11
  • 12. Documentation collaborative EasySOASolution documentaire et collaborative pour le SOA Base sur la plateforme Nuxeo DM Documents organiss selon un modle SOA lger Vues, recherche, contribution, workflow ; prvu : wiki Commentaires, prvisualisation annote, activit sociale, dashboard Services publis et documents manuellement et automatiquement (apidoc) laide des informations issues des dcouvertes Ne remplace pas outils et applications de documentation de conception, implmentation, exploitation, mais y lie ou sy intgre Intgration ouverte avec une gamme doutils Exemple : choisir le WSDL, plutt que copier / coller son URL Dans les outils embarqus (EasySOA Light) : service client dans les gammes doutils intgrs : Eclipse SOA BPMN /19/04/2012 12 Mangrove
  • 13. Documentation collaborative20/04/2012 13
  • 14. Assainissement - problmeSOA se distingue par des responsabilits IT partitionnes Entre plusieurs acteurs, chacun fournisseur de ses services Les vnements SOA sont donc transverses aux Participants dploiement dune nouvelle version dun service ou dune application, alerte dexploitation, mais aussi dcision prendre, volutionsProblme : ce nest pas le cadre de collaboration primaire de chacun des acteurs (leur propre dpartement ou entreprise) Pas les mmes personnes, locaux, outils (y compris de collaboration) Collaboration moins bien rode, outille, intgre Ce nest pas lusage primaire de leur application, qui est ses utilisateurs mtier directs par le biais de sa propre UI19/04/2012 14
  • 15. Assainissement cas concret Donc plus difficile dimpliquer les autres acteurs si ncessaire Et surtout, plus difficile den avoir le rflexe ! Perte des alertes du niveau applicatif interne pouvant affecter la SOA : dploiement dune nouvelle version dune application, anticipation des pics dusage, phasageUn cas concret : FlowerOrderService consomme CRMContactService, qui est expos par le CRM dont lusage primaire est pour les commerciaux par sa propre interface web Une volution du CRM peut casser lintgration en silence : volu