Réseaux sociaux CCI Gers

Click here to load reader

  • date post

    29-Jun-2015
  • Category

    Travel

  • view

    611
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Intervention réalisée le 4 octobre 2010 à la CCI du Gers, à Auch.

Transcript of Réseaux sociaux CCI Gers

  • LES RSEAUX ET MDIAS SOCIAUX

  • PRSENTATION DISPONIBLE SUR

    HTTP://WWW.SLIDESHARE.NET/DUBLANCHET

  • NOUVEAUX COMPORTEMENTS

  • DES BOULEVERSEMENTS MAJEURS

  • WEB SOCIAL

  • MOBILITE

  • LES TECHNOLOGIES EVOLUENT

  • Jason HawkesDANS UN MONDE HYPERCONNECT

  • HYPERCONNECT ET MOBILE

  • O LES VACANCES

    IDALES

    RESTENT

    LES

    MMES !

  • CE NE SONT PAS LES OUTILS QUI COMPTENT

  • TRE LCOUTE DE SES CLIENTS

  • ON A TOUS UNE IDENTIT NUMRIQUE, UNE E-RPUTATION

  • BLOG PROFESSIONNELPARTAGE DE PPTRSEAU SOCIALRSEAU SOCIALRECHERCHE IDENTITAIREREVUE TOURISTIQUERSEAU SOCIAL PRORSEAU SOCIAL PRORECHERCHE IDENTITAIRE

  • ECOUTER

    REAGIR

    DIALOGUER

  • QUEST CE QUI SE DIT SUR MA MARQUE?QUI LE DIT ?QUELS SONT MES DTRACTEURS ?QUI EST FAVORABLE?Y A-T-IL DES RUMEURS DANGEREUSES ?COMMENT INFLUER SUR LOPINION ?INTERAGIR AVEC SES CLIENTS

  • Jason HawkesSOYEZ DES VIGIES !

  • INTERAGIR AVEC SES CLIENTS

  • INTERAGIR AVEC SES CLIENTS

  • INTERAGIR AVEC SES CLIENTSGREENPEACEVSNESTLE

  • Trevor EdwardsVice-Pdt Global Brand & Category management,Nike October 2007

    WERE NOT IN THE BUSINESS OF KEEPING THE MEDIA COMPANIES ALIVE. WERE IN THE BUSINESS OF CONNECTING WITH CONSUMERS.

    Notre mtier, ce nest pas de faire tourner lindustrie du mdia.Notre mtier, cest dinteragir avec nos clients.

  • OK, VOUS NTES PAS

    NI

    NI

    MAIS

  • VOUS GREZ UN PRODUIT TOURISTIQUEVOUS TES ACTEURSDE MARQUES FORTESGERSGASCOGNEARMAGNACFOIE GRASDARTAGNANJAZZ IN MARCIAC

  • NE VOUS DEMANDEZ PAS CE QUE VOTRE PAYSPEUT FAIRE POUR VOUS,DEMANDEZ-VOUS CE QUE VOUS POUVEZ FAIREPOUR VOTRE PAYS.

  • NE VOUS DEMANDEZ PAS CE QUE LE GERS PEUT FAIRE POUR VOUS,DEMANDEZ-VOUS CE QUE VOUS POUVEZ FAIREPOUR LE GERS.

  • IMPACT SUR LE TOURISME

  • LE TOURISTE ATTENDQUON LE SDUISEQUON LINFORME,QUON LAIDE PLANIFIER,QUON LUI PERMETTE DE RSERVER,QUON LE RASSURE,QUON LACCUEILLE,QUON LE GUIDE,QUON LACCOMPAGNE,QUON GRE SES INSATISFACTIONS,

    ET PEUT-TREQUIL DEVIENDRA FIDLE,QUIL DEVIENDRA AMBASSADEUR, PRESCRIPTEUR.

  • LE TOURISTE ATTENDDE PLUS EN PLUS QUON LUI PERMETTE DE GRER TOUT CELA TRAVERS DES INTERFACES INTERNET, PARFOIS EN MOBILIT !

    IL EXPRIMEDE PLUS EN PLUS SA SATISFACTION / SON INSATISFACTION TRAVERS INTERNET, LUI PROCURANT UNE EXTRME VIRALIT !

  • ON NOTE : DES GENS, UN PRODUIT, UNE ENTREPRISE

    ON AIME / ON NAIME PAS

    ON CLASSE

    ON TEMOIGNE : TEXTES, PHOTOS, FILMS

    ON RECOMMANDE

    ON CHERCHE DES AVISTOURISME ET WEB SOCIAL,POURQUOI A MARCHE

  • PARTAGER

  • LA TRIBU

  • NOUVEAUX MODES DE COMMUNICATION

  • LES TEMPS ONT CHANGE

  • ETRE EN VEILLE

  • ON NE PEUT PLUS SURVENDRE UN PRODUITLES INTERNAUTES Y VEILLENT

  • SEULS 14% DES CONSOMMATEURS ONT CONFIANCE DANS LES MESSAGES PUBLICITAIRES

  • 78% DES CONSOMMATEURS ONT CONFIANCE DANS LES AVISDES AUTRES CONSOMMATEURS

  • LE WEB COMME MDIA+LE WEB COMME PRESCRIPTEUR+LE WEB COMMUNAUTAIRE =BIENVENUE DANS LRE DU CONSOMACTEUR !

  • LE WEB SOCIAL

  • De nouveaux modes de communication avec beaucoup plus :

    de viralit, dchanges, dinstantanit, de collaboration, de participation,

    Rendus possibles par lvolution technologique : matriel plus puissant, connexion plus rapide, et surtout, plus besoin dtre un technicien pour publier, poster, tlverser,

    LINTERNAUTE REPREND LE CONTRLE DINTERNET !

    Le Web social, ou Web 2.0

  • Facebook est un rseau social cr par Mark Zuckerberg et destin rassembler des personnes proches ou inconnues. Depuis dcembre 2009, il rassemble plus de 400 millions de membres travers la plante, dont 15 en France. Facebook est n Harvard: il est l'origine le rseau social ferm des tudiants de cette universit avant de devenir accessible aux autres universits amricaines.

    Facebook permet ses utilisateurs d'entrer des informations personnelles et d'interagir avec d'autres utilisateurs. Les informations susceptibles d'tre mises disposition du rseau concernent l'tat civil, les tudes et les centres d'intrt. Ces informations permettent de retrouver les utilisateurs partageant des mmes centres d'intrt.

    Usages :

    une liste de ses amis; une liste des amis qu'il a en commun avec dautres amis; une liste des rseaux auxquels l'utilisateur et ses amis appartiennent; une liste des groupes auxquels l'utilisateur appartient; une bote pour accder aux photos/vidos associes au compte de l'utilisateur; un mini-feed rsumant les derniers vnements concernant l'utilisateur ou ses amis, sur Facebook; un mur (wall, en anglais) permettant aux amis de l'utilisateur de laisser de petits messages auxquels l'utilisateur peut rpondre ; des applications, et des connexions avec dautres rseaux sociaux, des sites.

  • YouTube est un site web dhbergement de vidos sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, visualiser et partager des squences vidos. Il a t cr en fvrier2005 par trois anciens employs de PayPal. En 2009, 350 millions de personnes visitent chaque mois ce site de partage de vidos.

    La plupart des vidos du site peuvent tre visualises par tous les internautes, tandis que seules les personnes inscrites peuvent envoyer des vidos de faon illimite. Les vidos sont accessibles par catgorie et l'aide de mots-cls (tags), et peuvent tre importes sur un blog personnel. Tout internaute inscrit peut poster des commentaires et noter les vidos en ligne.

    Libert d'expressionYouTube tant une entreprise amricaine, son contenu est valu selon la constitution amricaine qui garantit la libert d'expression totale. Il est donc possible d'y trouver un contenu normalement censur en France. Certaines vidos ont donc des tendances ngationnistes (vidos de Robert Faurisson notamment), antismites, homophobes ou discriminatoires (liste non exhaustive). Les dissemblances constitutionnelles entre l'Amrique et les autres pays du monde amnent certains dnoncer leur propre politique en matire de libert d'expression, politique souvent considre comme plus restrictive.

  • Twitter est un outil de rseau social et de microbloggage qui permet lutilisateur denvoyer gratuitement des messages brefs (140caractres maximum, soit une ou deux phrases), appels tweets (gazouillis), par Internet, par messagerie instantane ou par SMS. Outre cette concision impose, la principale diffrence entre Twitter et un blog traditionnel rside dans le fait que Twitter ninvite pas les lecteurs commenter les messages posts.

    Le slogan d'origine de Twitter, What are you doing?, le dfinissait comme un service permettant de raconter ce quon fait au moment o on le fait. Prenant acte de l'utilisation du service pour s'changer des informations et des liens, Twitter le remplace par What's happening? (Quoi de neuf? dans la version franaise).

    Quand on se connecte sur Twitter en tant que membre inscrit, on voit les tweets posts par ses propres followings, les personnes que l'on a choisi de suivre. Si l'utilisateur Alice suit l'utilisateur Bob, on dit qu'Alice est un follower de Bob, alors que Bob est un following d'Alice.Dans la traduction franaise de l'interface, un follower est appel abonn, un following, abonnement. Mais les traductions sont assez controverses, et les utilisateurs venus avant la traduction mettent un point d'honneur conserver les termes d'origine.Twitter est un rseau social asymtrique, contrairement Facebook: il est parfaitement possible qu'une personne choisisse de suivre trs peu de ses followers. Typiquement, une clbrit peut avoir plusieurs millions de followers (d'abonns), et trs peu de followings (d'abonnements). Le ratio followers/following permet d'ailleurs de dterminer quelle catgorie d'utilisateur appartient une personne.

  • Wikipdia (prononc /wi.ki.pe.dja/) est une encyclopdie, multilingue, universelle, librement diffusable, disponible sur le web et crite par les internautes grce la technologie wiki. Elle a t cre en janvier 2001 et est devenue un des sites web les plus consults au monde. Elle est hberge par une fondation amricaine, la Wikimedia Foundation. Les mmes principes fondateurs sont partags par toutes les diffrentes versions linguistiques, mais les pratiques d'criture sont convenues indpendamment par les internautes pour chacune d'elle.

    Lors du 5e symposium international sur le journalisme en ligne, Jonathan Dee du New York Times et Andrew Lih ont mentionn l'importance de Wikipdia, non seulement comme une encyclopdie de rfrence mais aussi comme une ressource d'actualits trs frquemment mise jour. L'attention a cependant t attire de nombreuses reprises sur des problmes ditoriaux internes l'encyclopdie.

    LES CONTENUS DE CES QUATRE DIAPOSITIVES PROVIENNENT EXCLUSIVEMENT DE WIKIPEDIA

  • Les sites qui utilisent la participation des utilisateurs font partie des plus grosses audiences mondiales :

    Le Web social, ou Web 2.0

    Top 15 Worldwide PropertiesRanked by Total Worldwide Unique Visitors (000)*Age 15+, Home & Work LocationsDecember 2008Source: comScore World MetrixPropertyTotal Unique Visitors (000)% Reach of Total Worldwide Internet AudienceTotal Worldwide Internet Audience 1,007,730100.0%Google Sites775,98077.0%Microsoft Sites646,91564.2%Yahoo! Sites562,57155.8%AOL LLC273,02027.1%Wikimedia Foundation Sites272,99827.1%eBay240,94723.9%Facebook221,79122.0%Amazon Sites187,35418.6%CBS Corporation178,84417.7%Fox Interactive Media172,84117.2%Ask Network164,51316.3%Apple Inc.161,50016.0%Tencent Inc.158,61715.7%Baidu.com Inc.152,44715.1%Adobe Sites123,62312.3%

  • Plus de 400 millions dutilisateurs acti