Relaids Vevey L

download Relaids Vevey L

of 23

  • date post

    14-Apr-2018
  • Category

    Documents

  • view

    224
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Relaids Vevey L

  • 7/30/2019 Relaids Vevey L

    1/23

    Portrait dune rue

    qui se veut quartier

    Avenue Gnral GuisanVille de Vevey

    Lquipe dintervenants sociaux hors-murs du RelAids a accompagn les proessionnels sur lensemble de la dmarche.

    mars 2006

    Etude ralise durant lautomne 2005 par les proessionnels

    veveysans de laction sociale issus des services et institutions

    suivantes :

    Service animation jeunesse

    Services sociaux de la ville de Vevey

    Association Action Communautaire Toxicomanie

    Fondation FAREAS

    Association Appartenances

    Diagnosticcommunautaire

  • 7/30/2019 Relaids Vevey L

    2/23

    AVENUE GENERAL GUISAN

  • 7/30/2019 Relaids Vevey L

    3/23

    Synthse

    page 04 Origine de la dmarche

    page 04 Constats

    page 05 Dcisions

    Etude

    page 06 Quelques lignes pour une esquisse

    page 08 Statistiques et reprsentations

    page 10 Pistes de travail

    Annexes

    I Plan et dlimitation de la zone du portrait

    II Mthodologie une dmarche collective, un processus de changement

    III Questionnaire type

    IV Statistiques des questionnaires Gnral Guisan

    Avenue Gnral GuisanPortrait dune rue qui se veut quartier

  • 7/30/2019 Relaids Vevey L

    4/23

    4

    AVENUE GENERAL GUISAN

    Origine de la dmarche

    Lavenue Gnral Guisan Vevey est au cur de direntes proccupations de lapart de responsables politiques et de proessionnels des champs de lanimation et delaction sociale. Cet intrt sest concrtis dans la mission cone par la ville de Vevey lquipe RelAids : accompagner sur le terrain un groupe de proessionnels dans laralisation dun diagnostic communautaire. Cette dmarche, qui vise mobiliser lesintervenants de terrain et les institutions autour dun mme projet de dveloppementlocal, avorise limplication des habitants dans llaboration de projets pour leur quar-tier.

    ConstatsPar la rencontre du quartier et de ses habitants, les partenaires associs la ralisa-

    tion du portrait ont relativis les reprsentations stigmatisantes (le Bronx de Vevey,lavenue Sngal Guisan) perues en ville de Vevey : ce quartier, certes htroclite,voit se dvelopper des liens entre ses habitants qui seorcent de vivre en bonne coha-bitation. Les problmatiques exprimes relvent des conditions gnrales de vie dansce quartier.

    Les entretiens eectus ont permis de dgager quatorze pistes de travail autour dequatre thmatiques : amnagement urbain , rnovation des btiments , interven-

    tion tatique et relations communautaires. Proposer des espaces amnags avori-sant les rencontres, poser des botes lait dans certains immeubles, mettre en place desstructures socioculturelles, organiser des soires autour de thmes, reprsentent desexemples de projets mentionns dans les entretiens. Ces projets visent lamlioration dela qualit de vie en terme de scurit, de conort du cadre de vie et de dveloppementdes possibilits de rencontres et de soutien.

    Ces propositions concernent de multiples partenaires et demandent tre apprhen-des dans un cadre partenarial large valid par les autorits politiques. Par ce support,les partenaires cette dmarche souhaitent transmettre aux lus les constats et lespropositions des habitants. Il reviendra au utur groupe de pilotage daborder laspecttechnique de ces dmarches.

    Portrait dune rue qui se veut quartier

    Avenue Gnral Guisan

  • 7/30/2019 Relaids Vevey L

    5/23

    5

    Constats

    Dcisions

    Au cours dune sance de travail qui sest droule le 13 vrier 2006, le portrait delAvenue Guisan a t prsent aux autorits municipales mandantes ainsi quauxches de services (scurit sociale, animation jeunesse). Au terme de cette sance, il at dcid de :

    1) Mettre en place un groupe de pilotage compos de ches de services, des deuxmunicipaux, de reprsentants de lurbanisme, de la police, dAgenda 21 et des direc-teurs dinstitutions concernes (ACT, FAREAS, Appartenances). Ce groupe de pilotagemandate et lgitime laction dun groupe de travail dont la mission sera dorganiser laprsentation de cette tude la population et dinitier des actions participatives avectous les acteurs concerns.

    2) Prsenter les rsultats de ce portrait aux personnes interviewes qui ont mani-est leur intrt pour cette dmarche consultative. Cette prsentation, qui se drouleradans une salle du quartier Guisan , sera organise et anime par le groupe de pro-essionnels impliqus. Des reprsentants de la municipalit seront prsents pour cettesoire dchanges qui devrait se drouler ce printemps.

    3) Poursuivre laction du groupe de pilotage et du groupe de travail pour accompa-gner la ralisation des projets choisis pendant la sance de retour la population. Leprojet Croque la vie sera galement reconduit en 2006 an de avoriser une meilleu-re cohsion dans le quartier.

    Portrait dune rue qui se veut quartier

    Avenue Gnral Guisan

  • 7/30/2019 Relaids Vevey L

    6/23

    Quelques lignespour une esquisse...

    Au del de la reprsentation qui tend assimiler lAvenue Gnral Guisan un ghettorempli dtrangers , la ralisation du portrait , donnerait plutt limage dun espaceaux multiples acettes, Un quartier vivant o les gens aiment vivre.

    Comme une terre de contraste o se ctoient les trangers et les suisses, les trangersdu nord et du sud, les trangers de louest et de lest, les jeunes et les vieux, les activitsdu jour et de la nuit, lhabitat et le divertissement, lhabitat et le travail, la mobilit etlimmobilisme, la mosque et le sex shop, les pitons dun ct et les vendeurs de voi-tures de lautre, les bnciaires de laide de sociale et les artisans aux 52 heures de tra-

    vail hebdomadaire, lisolement des uns dans leurs appartements et le regroupement desautres devant lchoppe du magasin portugais Bre, cas unique Vevey, cette avenueprsente un large spectre des lments dirents qui ondent la vie en gnral, celle duquartier Guisan en particulier.

    Regarder, simpliquer, construire le portrait de lavenue Gnral Guisan cest trans-mettre une vision complexe, non linaire dun systme o tout est li, o les lmentsinteragissent entre eux. Nous vous proposons un portrait autour de quatre visages dece quartier nous permettant de lapprhender : les jeunes, les adultes, les trangers, lur-banisme.

    AVENUE GENERAL GUISAN

  • 7/30/2019 Relaids Vevey L

    7/23

    Les jeunes

    Ceux que nous avons rencontrs ont uneopinion positive de leur quartier et ar-ment quune bonne cohabitation existeentre eux. Ce sentiment dappartenancepositi existe malgr le manque despacesde rencontre, provoquant dans certainscas un rapport confictuel avec les adul-

    tes. Selon lge, laccs aux lieux de socia-lisation existe. Pour tous, les centres com-merciaux exercent une orte attraction enlabsence dalternative dans le quartier.La lecture de la situation des jeunes duquartier doit sapprhender en parallleavec la situation plus statique des adultes,des parents notamment. La mobilit etlaccessibilit aux structures des uns ai-sant cho limmobilisme des autres.

    Les adultes

    Ils nous ont transmis davantage limagede parents conronts la rsolution quo-tidienne de multiples problmes. Souventla langue et la culture limitent les chan-ges, les rencontres, les liens entre les po-pulations et entre les gnrations.

    Les trangers

    Lobservation de la situation des tran-gers soulve principalement dans cequartier la question des espaces de ren-contres. Existe-t-il susamment de placepour lchange, la runion, la conronta-tion ? La manire dont se questionne lacohabitation est la suivante : commenthabiter ensemble plutt quhabiter cte cte ? Cest au niveau des rponses queles habitants interviews mettent desides de changement. La mise en lien,lentre en relation apparaissent alorscomme des cls ondamentales.

    PORTRAIT DUNE RUE QUI SE VEUT QUARTIER

    Lurbanisme

    Il constitue un lment central dans toutdiscours port sur lavenue Gnral Gui-san, compte tenu, entre autre, de la trsgrande densit de la population. Un pointrcurrent et dominant exprim par les ha-bitants est le sentiment dabandon de lapart des autorits amnageuses ou des

    bailleurs propritaires. A lavenue GnralGuisan, linscurit est dabord routire.Les voitures nont-elles pas chass les en-ants des places de jeux ? A limage desnouvelles dcorations de Nol qui narri-vent pas jusquau bout de la rue, les habi-tants ressentent un amnagement urbain deux vitesses o leur quartier avanceraitun peu moins vite que les autres.

    Au nal, pour achever cette esquisse de

    portrait, nous souhaitions relever laccueilpositi et la satisaction exprime par lespersonnes interroges pour cette dmar-che de consultation engage par la muni-cipalit et relaye par lquipe dinterve-nants sociaux.

  • 7/30/2019 Relaids Vevey L

    8/23

    AVENUE GENERAL GUISAN

    Statistiques comparativeset reprsentations1

    Les personnes qui ont une reprsentation singulire du quartier Gnral Guisan dpassent le seul cercle des interviews de cette tude. Aussi il nous a sembl intres-sant de prsenter trois statistiques autour des discriminants suivants : lge, la nationa-lit et la conession.

    Sans aucune prtention dexhaustivit statistique, ces quelques donnes chires ap-portent un clairage sur le quartier Gnral Guisan reprsent comme tant peupldtrangers, surtout de couleur et de surcrot musulman. Le nombre dhabitantsdu quartier Gnral Guisan se monte 2800 habitants, contre 17379 pour la ville deVevey.

    ORIGINE DE LA POPULATION :

    Rue Gnral Guisan Ville de Vevey

    1Les chiffres pr-

    sentant la situa-tion de lAvenueGnral Guisan

    font rfrence la zone traitedans le cadredu portrait telque prcis danslannexe 1 du

    prsent rapport.

    Source pourles chiffres:Ville de Vevey,

    31.12.2005

    GE DE LA POPULATION :

    Rue Gnral Guisan Ville de