Rejoignez les Editions Addictives sur : cliquez- .Rejoignez les Editions Addictives sur les...

download Rejoignez les Editions Addictives sur : cliquez- .Rejoignez les Editions Addictives sur les r©seaux

of 228

  • date post

    08-Aug-2018
  • Category

    Documents

  • view

    218
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Rejoignez les Editions Addictives sur : cliquez- .Rejoignez les Editions Addictives sur les...

  • Rejoignez les Editions Addictives surles rseaux sociaux et tenez-vous aucourant des sorties et des derniresnouveauts ! Facebook : cliquez-iciTwitter : @ed_addictives

    https://www.facebook.com/pages/Editions-Addictives/722077811159219?id=722077811159219&sk=app_132294096852700

  • Egalement disponible :

    Envote-moi

    Quest-ce qui peut bien attirer TobiasKent, trentenaire multimilliardaire etcrateur de parfums renomm dans lemonde entier, vers Eleonor Stuart,tudiante en design rencontre parhasard dans un restaurant branch deNew York ? Entre ses tudes la fac,ses petits jobs et ses meilleurs amis, lavie dEleanor est dj bien remplie.Hermtique lamour, fidle sonclibat de toujours, sait-elle que ledestin en a dcid autrement ? que sa vieva tre bouleverse par une rencontre,

  • aussi magnifique que malfique ?

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    http://www.amazon.fr/dp/B00O3QE58A/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21http://www.amazon.fr/dp/B00O3QE58A/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • Egalement disponible :

    Rvle-moi ! - volume 1

    Vous y croyez, vous, aux prdictions desvoyantes ? Un jour, lors dun t enAngleterre, lune delles ma annoncque jallais bientt rencontrer lhommede ma vie, un certain P. C. Le lendemain,je faisais la connaissance du flamboyantcomte Percival Spencer Cavendish, et,le soir mme, lors dun bal, il minvitait danser. Un vrai conte de fes saufque jtais une gamine rondelette ettimide, couverte de boutons de varicelle! Javais 11 ans et Percy le Magnifique en avait 20. Il nempche que je suis

  • immdiatement tombe amoureuse delui. Le temps a pass et je nai jamais revule magntique lord anglais au regard sicaptivant, mais son souvenir malongtemps hante. Aujourdhui, me voilde retour en Angleterre. Je ne suis plusla petite fille impressionnabledautrefois, je suis une adulte ! Alorspourquoi, rien qu lide de recroiserle beau Percival, mon cur ne peut-ilsempcher de battre la chamade ?

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    http://www.amazon.fr/dp/B00NCEICXI/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • http://www.amazon.fr/dp/B00NCEICXI/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • Egalement disponible :

    Kidnappe par unmilliardaire

    La jolie Eva est enleve par MaxwellHampton. Seulement, son riche etsduisant ravisseur prtend quil a faitcela pour la sauver dun danger dont ilne veut rien rvler. La jeune femme,indpendante et attache sa libert, vase rebeller contre cette captivit force,mais son kidnappeur au charmeenvotant se rvle tout aussinigmatique que persuasif. Et Eva vadevoir lutter contre son propre dsir.Car quand la tentation est trop forte, le

  • proverbe ne dit-il pas que le meilleurmoyen dy rsister, cest encore dycder ?

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    http://www.amazon.fr/dp/B00NI0H8WC/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21http://www.amazon.fr/dp/B00NI0H8WC/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • Egalement disponible :

    Juste toi et moi

    Frachement sortie de lcole des beaux-arts de Miami, Alice Brighton dcrocheun contrat pour peindre une fresque dansla trs select clinique du docteur NoahLaw, un minent chirurgien esthtique.Contre toute attente, Alice dcouvre quele clbre praticien possde un regardenvotant et un charme magntiqueainsi qu'un temprament glacial. Mais lajeune artiste peintre va bientt dcouvrirque parfois le feu brle sous la glace

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    http://www.amazon.fr/dp/B00MJ57FN4/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • http://www.amazon.fr/dp/B00MJ57FN4/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • Egalement disponible :

    treinte

    Il y a des gens qui tout sourit etdautres qui ont le chic pour se mettredans des situations compliques. Jaibeau mener une existence bien ordonne,me rveiller deux heures avant le dpart,traverser dans les clous et suivre lesrecettes de cuisine la lettre, ilsemblerait que jappartienne cettecatgorie de personnes dont la vie esttoujours chamboule par des imprvus. Voici mon histoire. Celle de marencontre avec Roman Parker, lemultimilliardaire le plus sexy de la

  • plante et aussi le plus mystrieux !La mission que je me suis donne :dcouvrir lhomme derrire lemilliardaire. Mais peut-on enquter lejour sur le pass dun homme quandcelui-ci vous fait vivre les nuits les plustorrides de votre existence ?

    Tapotez pour voir un extrait gratuit.

    http://www.amazon.fr/dp/B00NH6TEK6/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21http://www.amazon.fr/dp/B00NH6TEK6/ref=nosim?tag=wwwmultimed09-21

  • Amber James

  • LA CAPTIVE POSSDEPAR UN MILLIARDAIRE

    Volume 1

  • 1. Cocktail BeverlyHills

    Waouh, Leah, tu es une vraiebombe !

    Ce sont texto les mots qui sortent dela bouche de Mary, ma meilleure amie.Je lui rponds en riant quil ne faut pasexagrer, alors elle mentrane vers lemiroir en pied du petit appartement quenous partageons. Forte de son diplmede stylisme rcemment acquis, elle mesouffle :

  • Je crois que je my connais un toutpetit peu en lgance, darling. Mais toi den juger et dis-moi si je suis unementeuse, Miss Penelope Cruz !

    Je mobserve et ne me reconnais pas.On ma parfois dit que javais des airsde la belle actrice, mais l cest flagrant.Je ne peux pas me retenir de plaisanter :

    Penelope, sors de mon corps !

    Mary se met rire, avant de lcher :

    Tu es charmante avec tes jeans ettes dbardeurs, mais cette robe tetransforme en femme fatale, Leah. Cestdingue comme tu es glamour !

  • Je me mords la lvre infrieure enpensant que cest bien la premire foisque je me sens si fminine.

    Je ne suis pas une bimbo, ni mme untop model, mais je suis vraimentsubjugue. Mes cheveux bruns tombenten cascade sur mes paules nues, le linnoir de cette robe accentue le grain dema peau mate, pouse mes formes laperfection et met en valeur mes grandsyeux marron.

    Et puis la ralit me rattrape.

    Aujourdhui, cest le jouranniversaire de la mort de mon pre. Etje me prpare pour une soire prive au

  • cours de laquelle aura lieu une vente auxenchres duvres dart. Cest Mary quia particulirement insist pour que jyaille : Je ne peux pas y aller, Winstonrevient de Berlin plus tt que prvu et jene lai pas vu depuis quinze jours.Alors, vas-y ma place. Et puis a techangera les ides ! Jai dabordrefus, avant de constater avecstupfaction quun certain Julian Stormen tait lorganisateur. Jai crumvanouir ! Comme chaque anne cette date prcise, jtais alorsprcisment en train de me plonger dansla nostalgie des souvenirs de famille. Jeregardais les photos de notre anciennegalerie dart familiale, des portraits de

  • mes parents, des clichs mouvants dessourires de mon pre, tous les jolismoments avant le drame. Je repensais cette dchirure en moi quand javaisassist la mise en bire de mon pre.Cest un jour si douloureux pour moi etvoil quau mme moment cette ordurede Julian Storm compte faire la fte danssa villa de milliardaire. Ctait commeun signe du destin.

    Mon sang na fait quun tour, unepense ma travers lesprit :

    Je pleure mon pre et ce salaud deJulian Storm organise une fiesta !

    Voil pourquoi jai accept

  • linvitation de Mary, jai rcuprmachinalement le pistolet de mon preau fond dun carton que je venais deretrouver et je lai gliss dans mon sac main.

    Jai dcid de faire crever de trouillecelui qui nous a fait tant de mal.

    Ainsi, je peux bien ressembler uneprincesse dans cette tenue, je ne meprpare pas le moins du monde larencontre avec le prince charmant. De charmant , lhomme que je vaisretrouver quelque part dans Los Angelesnen a que le physique. Pour le reste, jedteste ce type et je compte bien luifaire payer ses actes.

  • Lheure a sonn.

    Je passe une ravissante veste decachemire crue (encore un trsor de mastyliste attitre) en prvision de lafracheur du soir, et jembrasse Mary quipose avec douceur ses mains sur mespaules :

    Tu as lair un peu bizarre, ma Leah.Tu es sre que tout va bien ?

    Impeccable, je tassure, mens-je.Alors, heureuse de retrouver Winston cesoir ?

    Ouais Ne change pas de sujet enparlant de mon bad boy, tu veux ?

    Euh Comment a, Mary ? Je ne sais pas, tu sembles tendue

  • comme un arc. On dirait que tutapprtes braquer une banque ou assassiner le prsident des tats-Unis.

    Je loupe un battement de cur,fascine et inquite quon puisse lire sifacilement en moi.

    Non, je laime bien notre prsident,tout va bien ne ten fais pas.

    Elle hoche la tte tout en passant unemain dans ses beaux cheveux noirs. Sesyeux meraude me scrutent et je dtournele regard par crainte quelle ne devinemes intentions. Enfin je comprendsquelle sinquite cause de ce tristeanniversaire de la mort de mon pre.

  • Je sais que cest toujours unepriode difficile pour toi. a va aller,Leah ?

    Je mclipse avant les effusions et jevais rcuprer mon vieux break Volvodans le parking souterrain de notreimmeuble.

    Jengage un CD de Gorillaz dans lelecteur, avant de mettre le cap surBeverly Hills.

    Aprs une traverse plutt fluide deLos Angeles, tandis que les enceintesdiffusent lair entranant de SuperfastJellyfish , je mengage sur StradellaRoad, dans le quartier de Bel Air. Cest

  • un espace part que lon nomme le triangle dor , au cur duquel ontvcu Elvis Presley, Ronald Reagan etAlfred Hitchcock, entre autres.

    Je me gare proximit de ladresseindique.

    Je serre entre mes doigts le ticketdentre cette rception des plusprives. Mary a reu linvitation unesemaine plus tt en qualit de jeunestyliste dans la maison influente quilemploie. Jentends encore les parolesquelle me lanait tout lheure du salonalors que jtais dans ma chambre,hsitant quant au choix dune robe parmicelles quelle avait poses sur le lit :

  • Tu pourras y faire des rencontres pourbooster ta carrire artistique !