Recherches Fonds Erasme 2015-2016

download Recherches Fonds Erasme 2015-2016

of 40

  • date post

    23-Jul-2016
  • Category

    Documents

  • view

    221
  • download

    0

Embed Size (px)

description

92 chercheurs soutenus par le Fonds Erasme - ULB, Brussels, Belgium

Transcript of Recherches Fonds Erasme 2015-2016

  • 1Fonds ErasmePour la recherche mdicale

    92 chercheurs se mobilisent

    pour la recherche mdicale

    2015-2016

  • 2IntroductionCancrologie Neurosciences Soins Intensifs Gntique Pathologies digestives Pneumologie Biologie clinique

    DermatologieEndocrinologie Nphrologie OphtalmologieAvancesThses et publicationsNous soutenir

    34121620252830

    3233343511,19,233638

    Sommaire

  • 3Chers Amis,

    Depuis 1982, le Fonds Erasme stimule la recherche dans les diffrents services de lHpital, favorise la crativit et contribue lavance de la mdecine au profit du plus grand nombre.

    Nous nous rjouissons que, suite au classement rigoureux ralis par des experts belges et internationaux composant nos Comits scientifiques, des groupes de cliniciens chercheurs et des jeunes mdecins spcialistes se soient vus financer, grce au soutien des mcnes, dambitieux programmes de recherche.

    Citons les quipes de Serge Goldman avec le financement hauteur de 1 800 000 euros de la Magntoencphalographie, celle dIsabelle Salmon permettant une recherche sur lhtrognit tumorale ou encore celle de Jacques Creteur qui tudiera la dysfonction crbrale associe au sepsis toutes deux pour une dure de six ans et bnficiant chacune dun budget de 1 800 000 euros.Sans oublier les recherches menes sur lhydrocphalie primaire, la transplantation rnale et pulmonaire, les tumeurs cancreuses, les mcanismes de rsistance aux antibiotiques, le psoriasis, le diabte, lAVC, les troubles auditifs, la cirrhose, lpilepsie, les allergies et les pathologies digestives.

    92 chercheurs seront impliqus, durant lanne 2015-2016, dans des projets de recherche financs par le Fonds Erasme. Une extraordinaire mobilisation au profit des patients.

    Nous remercions toutes celles et tous ceux qui nous permettent de financer ces ambitieux programmes qui visent transfrer les rsultats de la recherche fondamentale la pratique clinique.Nous remercions galement Philippe Geluck, Parrain de notre dner de gala en 2015. Il sest mobilis nos cts avec tout lenthousiasme quon lui connat.

    Grce leur soutien, nous souhaitons contribuer faire bnficier les patients des connaissances gnres au sein des Cliniques Universitaires de lHpital Erasme, par la recherche au laboratoire.

    Nous restons votre disposition pour tous complments dinformations et vous invitons, Chers Amis, dcouvrir nos projets actuels et quelques avances dans le cadre des projets mens.

    Bien cordialement,

    Paul Alain Foriers Muriel Moser Myriam Remmelink Genevive BruynseelsPrsident du Conseil Prsidente Secrtaire Scientifique DirectricedAdministration du Comit Scientifique

    Fonds ErasmePour la recherche mdicale

    Conseil dAdministrationTrsorier Jean-Pierre Bizet, Membres Didier Bellens, Michel Crois, Bernard de Launoit, Alain De Wever, Paul Dujardin, Anne Emsens, Patrick Goblet, Michel Goldman, Sylvia Goldschmidt, Pierre Gurdjian, Michle Hasquin, Alain Lebens, Stphane Lejeune, Alain Schockert, Michel Van Doosselaere, Jean-Paul Van Vooren, Prsident Honoraire Pierre Van Ommeslaghe

    Comit ScientifiqueMembres Cdric Blanpain, Daniel Blero, Pierre Coulie, Pieter Demetter, Bruno Flamion, Alain Le Moine, Mario Manto, Christian Melot, Robert Muller, Olivier Van Den Berg, Benot Vanhollebeke, Karim Zouaoui Boudjeltia

  • 4Canc

    rol

    ogie

    Conv

    entio

    n d

    exce

    llenc

    e de

    Gai

    ffier

    dE

    mev

    ille

    2015

    -202

    1

    Le g

    roup

    e p

    roje

    t coo

    rdon

    n p

    ar le

    Pro

    fess

    eure

    Isa

    belle

    Sal

    mon

    , Che

    f de

    serv

    ice

    dAn

    atom

    ie p

    atho

    logi

    que,

    est

    con

    stitu

    de

    s q

    uipe

    s de

    che

    rche

    urs

    des

    Prof

    esse

    urs

    Cdr

    ic B

    lanp

    ain

    (IRIB

    HM

    ), V

    ron

    ique

    del

    Mar

    mol

    - Ch

    ef d

    e se

    rvic

    e de

    Der

    mat

    olog

    ie,

    Serg

    e G

    oldm

    an -

    Chef

    de

    serv

    ice

    de M

    dec

    ine

    nucl

    aire

    , Ser

    gio

    Has

    sid

    - Che

    f de

    serv

    ice

    dO

    to-r

    hino

    -lary

    ngol

    ogie

    , You

    ri So

    kolo

    w -

    Chef

    de

    clin

    ique

    adj

    oint

    en

    Chiru

    rgie

    thor

    aciq

    ue

    et Is

    sam

    El N

    akad

    i - C

    hef d

    e cl

    iniq

    ue e

    n G

    astr

    o-en

    tro

    logi

    e.

  • 5Thme de rechercheAnalyse de lhtrognit tumorale dans les xnogreffes drives de patients et leur implication pour la mdecine spcialise

    L'enjeuLimportance de lhtrognit tumorale et son impact potentiel dans la mdecine personnalise est maintenant largement reconnue. Au sein dune mme tumeur, les cellules cancreuses peuvent prsenter diffrentes caractristiques histologiques de prolifration, dinvasion et de potentiel mtastatique ainsi quune sensibilit diffrente la thrapie. Cette htrognit phnotypique et fonctionnelle est considre comme dpendante des modifications gntiques et non gntiques survenant dans les cellules initiatrices de tumeur.

    Le projet Nous dfinirons le rle de lhtrognit tumorale dans lvolution naturelle et la rponse thrapeutique des tumeurs primaires humaines.

    Pour cela, nous utiliserons des techniques de pointe de xnogreffes issues de tissus humains que nous combinerons une caractrisation globale histologique, immuno-histochimique, fonctionnelle et molculaire des tumeurs primaires ainsi que des diffrents passages des greffes dans les souris immunodficientes.

    Nous dfinirons galement pour chaque tumeur limpact des diffrentes voies de signalisation actives afin dlaborer des traitements adjuvants anti-cancreux cibls et personnaliss.

    Cette tude donnera lieu des rsultats fondamentaux pour la comprhension de lhtrognit tumorale et aura une implication majeure dans la thrapie anti-cancreuse et la mdecine personnalise.

    Cest grce un legs reu de Monsieur de Gaiffier dEmeville que cette Convention d'excellence bnficie dun budget de 1 800 000 euros sur une dure de six annes.

    Cancrologie

    Comprendre lvolution du cancer pour une mdecine personnalise

  • 6Bernard Corvilain et Serge Goldman

    Convention de Recherche AVN ddie la mdecine nuclaire et la radioprotection

    Thme de rechercheRadiosensibilit cellulaire, imagerie du trafic cellulaire et risque individuel de pathologies radio-induites

    La radioactivit entretient avec la sant des liens d'allure contradictoire. Ds sa dcouverte, la radioactivit a t utilise des fins diagnostiques et thrapeutiques. Cet usage mdical bnfique n'a fait que crotre et se raffiner. l'inverse, se sont rvls des effets potentiellement nfastes pour la sant de cette radioactivit, ou plus exactement des radiations ionisantes (usage de bombes atomiques en 1945, accidents de Tchernobyl et Fukushima en 1986 et 2011,). Cette apparente contradiction trouve son explication dans le fait que les radiations ionisantes ont une double capacit: celle de traverser les tissus et d'en sonder la structure ou le fonctionnement avec une extrme efficacit et celle d'y dposer, au cur mme des cellules, une nergie capable de provoquer des lsions de l'ADN porteur du code gntique. Cette atteinte de l'ADN peut perturber la rgulation de la prolifration cellulaire entranant l'apparition de cancers.

    Lenjeu de la rechercheLes groupes impliqus dans ce projet sont actifs dans la recherche qui touche aux deux aspects mdicaux de la radioactivit, savoir son usage diagnostique et son caractre carcinogne. Ils ont en commun d'exposer des cellules isoles des sources radioactives afin d'explorer les mcanismes cellulaires impliqus dans la radiosensibilit.

    Leur projetLes deux volets du projet s'inscrivent dans le nouveau dveloppement des thrapies individualises, c'est--dire adaptes aux caractristiques propres chaque patient. En particulier, le volet consacr l'tude des ractions cellulaires aux radiations ionisantes est destin comprendre la sensibilit variable des individus aux effets cancrignes de la radioactivit.

    Cette recherche a dmarr le 1er janvier 2013. Initialement prvu pour une dure de deux ans, l'asbl AIB Vinotte a dcid de prolonger son soutien pour une nouvelle priode de deux annes. Cette convention bnfice dun budget global de 260 000 .

    Radi

    oact

    ivit

    et c

    ance

    r

    Le groupe de recherche coordonn par les ProfesseursBernard Corvilain, Chef de Service dEndocrinologie et Serge Goldman, Chef de Service de Mdecine nuclaire, se compose de Dominique Egrise, Docteur en Sciences en Mdecine nuclaire, Flicie Sherer, Chercheur au CMMI lULB, Aglaia Kyrilli, Rsidente en Endocrinologie, Vincent Detours, Docteur en Neurosciences lIRIBHM et Franoise Miot, Docteur en Sciences chimiques lIRIBHM.

  • 7Aglaia KyrilliBourse Ilya Prygogine

    Thme de rechercheCaractrisation de laction mutagne de lH2O2 et de lirridiation sur la thyrode

    Lenjeu de la rechercheLes nodules thyrodiens sont frquents et peuvent tre observs chez environ 50% des sujets gs de plus de 50 ans. Environ 5 % des nodules de plus dun centimtre de diamtre sont des cancers. Nous avons mis lhypothse que la grande frquence des nodules et des cancers thyrodiens tait lie une production importante dans la thyrode deau oxygne (H2O2) ncessaire la synthse des hormones thyrodiennes. A lheure actuelle, seule lirradiation thrapeutique ou accidentelle est un facteur de risque identifi de dvelopper un cancer de la thyrode.

    Mon projetMon projet con