PROGRAMME DE FORMATION AIDE-SOIGNANTE · PDF file préventifs, curatifs ou palliatifs....

Click here to load reader

  • date post

    30-May-2020
  • Category

    Documents

  • view

    1
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of PROGRAMME DE FORMATION AIDE-SOIGNANTE · PDF file préventifs, curatifs ou palliatifs....

  • « Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant

    à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect des différences ».

    Françoise Dolto

    INSTITUT DE FORMATION

    FRANÇOISE DOLTO

    PROGRAMME DE FORMATION

    AIDE-SOIGNANTE

  • 2

    I. Définition du métier d’aide-soignant

    « L’aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre

    dévolu à celui-ci, conformément aux articles R. 4311-3 à R.4311-5 du Code de la santé publique.

    Dans ce cadre, l’aide-soignant réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie

    visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou

    d’un groupe de personnes. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte

    la dimension relationnelle des soins.

    L’aide-soignant accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son

    bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.

    Travaillant le plus souvent dans une équipe pluri professionnelle, en milieu hospitalier ou extrahospitalier,

    l’aide-soignant participe, dans la mesure de ses compétences et dans le cadre de sa formation aux soins infirmiers

    préventifs, curatifs ou palliatifs. Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé

    de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité 1 ».

    II. Organisation globale de la formation

    La formation en IFAS est une formation en alternance pour adultes. Le dispositif doit permettre à l’élève aide-

    soignant (EAS) de développer une autonomie professionnelle complémentaire aux autres acteurs de santé et de

    construire son identité professionnelle.

    III. La progression de chaque élève

    L’équipe pédagogique s’attache à respecter la singularité dans la prise en compte de la progression de chaque

    élève. Cette progression s’évalue à partir de la construction de ses compétences, de la découverte de sa propre

    manière de progresser et de son autoévaluation.

    1Annexe I du Référentiel de formation du diplôme d’Etat d’aide-soignant.

  • 3

    PROJET DE FORMATION A L’INSTITUT DE FORMATION F. DOLTO

    L’ensemble de la formation comprend 41 semaines soit 1435 heures d’enseignement théorique et clinique en

    institut de formation et en stage, réparties comme suit :

     Enseignement en institut de formation : 17 semaines soit 595 heures ;

     Enseignement en stage clinique : 24 semaines soit 840 heures.

    Durant la formation, les élèves bénéficient de deux semaines de congés en décembre et d’une semaine de congés

    en avril.

    La participation à l’ensemble des enseignements est obligatoire.

    L’ensemble de la formation comprend huit unités de formation correspondant à l’acquisition de compétences en

    stage et de huit modules théoriques déclinés comme suit :

    Modules Intitulé du module Théorie Stages

    Module 1 Accompagnement d’une personne dans les

    activités de la vie quotidienne 4 semaines : 140 h 4 semaines : 140 h

    Module 2 L’état clinique d’une personne 2 semaines : 70 h 4 semaines : 140 h

    Module 3 Les soins 5 semaines : 175 h 8 semaines : 280 h

    Module 4 Ergonomie 1 semaine : 35 h 2 semaines : 70 h

    Module 5 Relation - Communication 2 semaines : 70 h 4 semaines : 140 h

    Module 6 Hygiène des locaux hospitaliers 1 semaine : 35 h 2 semaines : 70 h

    Module 7 Transmissions des informations 1 semaine : 35 h Pas de stage

    Module 8 Organisation du travail 1 semaine : 35 h Pas de stage

    TOTAL 17 semaines : 595 h 24 semaines : 840 h

    Au regard de l’arrêté du 22 octobre 2005 modifié 1 , la formation aide-soignante donne la possibilité à l’élève

    d’accéder au diplôme d’Etat aide-soignant (DEAS) soit par un cursus complet de formation, soit par le suivi et la

    validation d’une ou de plusieurs unités de formation (module et stage) (annexe n°1 : tableau de dispense des

    modules), ainsi que par la validation des acquis de l’expérience (VAE) 2 .

    Le projet de formation, document de référence auquel chacun des acteurs de la formation doit adhérer, permet

    d’identifier le dispositif de formation, le cadre de l’apprentissage et son contenu.

    Le dispositif d’alternance construit par l’équipe pédagogique de l’IFAS Françoise Dolto prend en compte un

    ensemble de contraintes pratiques et organisationnelles liées notamment à l’organisation de l’année de

    formation :

     Faciliter l’articulation des modules en respectant la progression de l’élève au travers de situations intégratives

     Dispenser des contenus de cours en lien avec les objectifs de stage

     Favoriser le développement personnel de l’élève

     Intégrer à la promotion, dès le début de la formation, l’élève en cursus partiel.

    1 Arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant (e).

    2 Arrêté du 25 janvier 2005 modifié relatif aux modalités d’organisation de la validation des acquis de l’expérience pour l’obtention

    du diplôme d’Etat d’aide-soignant (e)

  • 4

    I. L’organisation des modules

    La formation doit permettre aux élèves d’acquérir des connaissances théoriques et pratiques, de façon

    progressive, et favoriser ainsi le développement de leurs compétences.

    La répartition des modules a été séquencée de manière à optimiser les acquis théoriques avant le départ en stage.

    (annexe 2 : alternance cours/stage).

    Au regard des diverses approches, décrites ci-dessus, vont être utilisées diverses méthodes pédagogiques :

     Cours magistral : la méthode, bien que présentant beaucoup de limites, est utilisée pour transmettre des informations a un grand nombre de personnes en un temps réduit.

     Recherche sur une thématique : en groupe ou en individuel suivi d’un temps de restitution collectif. Afin de nourrir son exposé, l’élève est amené à rechercher des informations, à questionner son expérience, à

    confronter sa représentation et à se poser des questions.

     Analyse de cas concrets ou situations cliniques : travail en groupe ou en individuel suivi d’un temps d’exploitation collectif. Pour analyser les situations, l’élève doit mobiliser ses connaissances, comprendre

    et se questionner, afin de développer son raisonnement clinique.

     Séquences de simulation en santé.

     Jeux de rôle : apprentissage par situations simulées.

     Table ronde : échanges avec des professionnels.

     Vidéo.

     Ateliers pratiques animés par :

    o des formateurs,

    o des professionnels de terrain.

    La programmation des enseignements permet l’acquisition progressive des connaissances nécessaires à la

    validation des compétences professionnelles.

    Chaque séquence de cours est en lien avec une situation intégrative (annexe 3 : situations intégratives), qui porte

    sur l’étude d’une situation de soins permettant de mobiliser un ensemble de connaissances. Le formateur aide

    l’élève à reconnaître la singularité de la situation tout en identifiant les concepts transférables à d’autres situations

    de soins.

    Chaque module est évalué en respectant :

     Les modalités du référentiel de formation

     La progression des apprentissages

    II. Les orientations pédagogiques spécifiques

    Ces orientations visent à favoriser le développement personnel de l’élève et s’appuient sur :

    1. Les ateliers d’écriture  Les objectifs pédagogiques

    o Développer les capacités des élèves à transcrire leur pensée en vue des Analyses de Pratiques Professionnelles, du travail d’analyse de situation relationnelle demandé en Module 5, et in fine

    de faciliter les transmissions écrites.

    o Susciter l’envie de participer à l’écriture d’articles professionnels

     Les modalités

    Plusieurs ateliers en quart de promotion sont programmés sur l’année de formation

  • 5

    2. « Trouver sa voix »  Les objectifs pédagogiques

    o Se faire entendre,

    o Vaincre son trac,

    o Se positionner dans un groupe pluriprofessionnel.

     Les modalités

    Une comédienne anime plusieurs ateliers, qui vont permettre aux élèves de poser leur voix et d’acquérir des

    techniques de prise de parole.

    3. Le «Quoi de neuf? »  Les objectifs pédagogiques

    o Lire et suivre l’actualité professionnelle...

    o Prendre la parole en public pour présenter des sujets ou des thématiques diversifiées liés à la profession. Exemples : journées mondiales ou nationales (Sida, Téléthon, semaine bleue...), plans

    nationaux de Santé publique, actualités… (association, film, livre, revue ou article de presse,

    documentaire...)

    o Enrichir son vocabulaire professionnel

    o S’ouvrir au monde