Présentation prog

of 8 /8
20 FILMS DOCUMENTAIRES A DECOUVRIR Journées de prévisionnement 9 juillet à Inzinzac Lochrist Propositions de la Coordination Régionale Bretagne MORBIHAN Nodzari quitte la banlieue de Tbilissi pour s’installer avec sa femme et ses enfants dans un territoire déserté des montagnes du Caucase, la Khevsureti. Nourri de l’imaginaire collectif construit autour de ce territoire, il cherche à donner vie au village en ruine de son enfance. À travers son épopée se dessine l’histoire d’une famille, d’une communauté et d’un arrière-pays. Killing Time de Lydie Wisshaupt-Claudel (88 min) En plein désert californien, la petite ville militaire de Twentynine Palms côtoie une vaste base de Marines. Tout au long de l’année, elle accueille de jeunes soldats de retour d’Irak ou d’Afghanistan. Entre permissions et entraînements, ils tuent le temps, seuls, entre frères d’armes ou en famille, dans un décor particulièrement évocateur du front qu’ils viennent de quitter. La banalité de ce quotidien révèle la difficulté de ces hommes à se réapproprier une vie dont ils se sentent désormais étrangers. Mutso de Corinne Sullivan (50 min) Le Vulcain Salle 2 14h30 Le Vulcain 9H30

description

 

Transcript of Présentation prog

Page 1: Présentation prog

20 FILMS DOCUMENTAIRES A DECOUVRIR Journées de prévisionnement9 juillet à Inzinzac Lochrist

Propositions de la Coordination Régionale Bretagne

MORBIHAN

Nodzari quitte la banlieue de Tbilissi pour s’installer avec sa femme et ses enfants dans un territoire déserté des montagnes du Caucase, la Khevsureti. Nourri de l’imaginaire collectif construit autour de ce territoire, il cherche à donner vie au village en ruine de son enfance. À travers son épopée se dessine l’histoire d’une famille, d’une communauté et d’un arrière-pays.

Killing Time de Lydie Wisshaupt-Claudel (88 min)

En plein désert californien, la petite ville militaire de Twentynine Palms côtoie une vaste base de Marines. Tout au long de l’année, elle accueille de jeunes soldats de retour d’Irak ou d’Afghanistan. Entre permissions et entraînements, ils tuent le temps, seuls, entre frères d’armes ou en famille, dans un décor particulièrement évocateur du front qu’ils viennent de quitter. La banalité de ce quotidien révèle la difficulté de ces hommes à se réapproprier une vie dont ils se sentent désormais étrangers.

Mutso de Corinne Sullivan (50 min)

Le Vulcain Salle 2 14h30

Le Vulcain 9H30

Page 2: Présentation prog

Au risque d’être soi de Jean-Jacques Rault (59 min)

Fils de paysan, les convictions chevillées au corps, portant toujours cheveux longs, bagues et boucle d’oreille, Joël Labbé est un sénateur qui ne ressemble à aucun autre. Gêné dans ses nouvelles fonctions par sa prise de parole et la gestion de ses émotions, il s’engage dans un travail avec une comédienne. Au fil de ces séances et de sa vie parlementaire, le film trace un portrait intimiste d’un homme qui "va vers son risque".

Seuls, ensemble de David Kremer (88 min)

En mer de Barents, au nord du cercle polaire, une communauté éphémère et taciturne navigue à bord du Grande Hermine, chalutier surgélateur de Saint-Malo. Entrainés par un rythme industriel et soumis aux dangers de la pêche en haute mer, une trentaine d’hommes s’acharne pour quelques tonnes de poissons. Qu’est-ce qui rappelle ces hommes, marées après marées, à ce périlleux quotidien ? Comment tiennent-ils, ensemble ?Dans un espace exigu qui contraste avec l’immensité du large, une expérience immersive et sensorielle se révèle. Bande annonce

Le mystère Macpherson de Serge Giguère (77 min)

De son petit atelier situé au coeur de l'Office National du Film, Martine Chartrand confectionne une à une les images de Macpherson, un court métrage d'animation s'inspirant de la chanson du même nom de Félix Leclerc. Un texte auquel l'artiste d'origine haïtienne voue un très grand amour, elle qui, plus jeune, avait utilisé le récit de ce draveur noir pour trouver ses repères dans la culture québécoise. Regard généreux sur une artiste au travail, Le mystère Macpherson est une œuvre résolument humaniste, où sont mis à jour les liens imperceptibles mais indestructibles qui nous unissent les uns aux autres.

TRIO Théâtre 14H30

Le Vulcain 11h

Le Vulcain Salle 2 9H30

Page 3: Présentation prog

Les veilleuses de chagrin de Frederic Odye (44 min)

Les femmes de marins attendent que leurs hommes rentrent au port. La femme de marin est contrainte à une vie de solitude et ne doit compter que sur elle-même. Ces femmes, chefs de famille, prennent toutes les décisions. Sans jamais être présents à l’image, les marins absents, parfois disparus à jamais, sont au cœur de toutes les pensées. C’est à un voyage plein d’émotion, aux références artistiques bretonnes (sculptures, cinéma d’Epstein…) que nous invite la réalisatrice avec ces femmes aux vies si singulières.

TRIO Théâtre 13H30

Page 4: Présentation prog

Propositions Cinécran

Chante ton bac d’abord de David André (82 min)

Chante ton bac d’abord raconte l’histoire tumultueuse d’une bande de copains de Boulogne-sur-Mer, une ville durement touchée par la crise. Un an entre rêves et désillusion. Imaginées par ces adolescents issus du monde ouvrier ou de la classe moyenne, des chansons font régulièrement basculer le réel dans la poésie, le rire et l’émotion.

Edgard Morin, chronique d’un regard de Céline Gailleurd et Olivier Bohler (81’)

Dans un café, Mathieu Amalric se plonge dans les livres d’Edgar Morin : Le Ciné- ma ou l’Homme imaginaire, Les Stars, L’Esprit du temps... Sa voix nous emporte, le voyage débute. Les façades de Paris s’animent d’immenses projections de films en noir et blanc : trains lancés à toute vapeur, héroïnes éthérées des années 20, baisers romantiques. Dès l’adolescence, au début des années 30, le cinéma, autant que la littérature, a façonné la vie d’Edgar Morin. De Paris à Berlin, dans un parcours qui traverse paysages urbains, musées et salles de conférences, il va retracer pour nous son itinéraire de cinéphile, de penseur du cinéma et de cinéaste.

En friche de F. Poulin-Jacob (55 min)

Au début du XXe siècle, le bois de Vincennes accueille les vitrines de la grandeur coloniale française� : jardin d’essai tropical, expositions coloniales en 1907, puis en 1931. Depuis, les temps ont changé, les mentalités peut-être aussi. Et c’est là que s’infiltre l’oubli. A l’heure où le repli nationaliste et les réflexes racistes suintent à nouveau, ce film, en choisissant de se concentrer sur un lieu méconnu de cette histoire, le Jardin Tropical à Nogent-sur-Marne, se veut un nécessaire acte de mémoire.

TRIO Théâtre 9H30

Le Vulcain Salle 2 15H30

Le Vulcain Salle 2 13H30

Page 5: Présentation prog

La bataille de l’eau noire de B. Hennot (77 min)

La Bataille de l’Eau Noire raconte la lutte victorieuse des habitants d’une petite ville de Belgique contre un projet de barrage insensé en 1978. Un récit choral qui nous communique l’intensité d’un mouvement populaire exemplaire. Un fragment de l'Histoire de la société civile, raconté par ceux et celles qui l'ont faite.

Le Reflux

Dérives autour du cinéma

http://www.derives.tv/Le-Reflux

Le Reflux- constellation - Auteurs A-C - Bordier -

Description :Film de Guillaume Bordier, 2013

Dérives autour du cinéma Page 1/2

Le reflux de Guillaume Bordier (91 min)

Un échange documentaire, sur un plateau de tournage déserté, où se dévoile Didier , marqué par son expérience de la prison et d'un procès d'assises. Dans l'élaboration de sa parole, se dessine peu à peu la trajectoire complexe d'un homme conscient de ses impasses et de ses pr isons intér ieures . Grâce à la complicité du réalisateur, il tente de mettre à jour l'empreinte encore vive de ce parcours douloureux.

AU CINÉMA LE 11 FÉVRIER 2015u n f i l m d e I o a n i s N u g u e t

LOUVED’OR

CANNES 2014PROGRAMMATION

Spartacus et Cassandra d’Alexandre Nanau (80 min)

Deux enfants roms sont accueillis par une jeune trapéziste dans un cirque à la périphérie de Paris. Un havre de paix fragile pour ce frère et sa sœur de 13 et 11 ans. Déchirés entre le nouveau destin qui s’offre à eux et leurs parents vivant dans la rue, Spartacus et Cassandra vont devoir choisir.

Le Vulcain Salle 2 11H

TRIO Duke Ellington 9H30

TRIO Théâtre 11H

Page 6: Présentation prog

Tourisme international de Marie Voignier (50 min)

Comment une dictature se présente à ses touristes ? Quel récit, quels acteurs, quelle mise en scène mobilise-t-elle ? Tourisme International a été tourné comme la captation d’un spectacle à l’échelle d’un pays, la Corée du Nord. Musées, ateliers de peinture, studios de cinéma ou usine chimique nous sont présentés par des guides nord-coréens dont on n’entendra jamais les voix. Car le film a été entièrement re-sonorisé au montage pour créer de toute pièce un univers sonore déconnecté des discours officiels : tous les sons ont été réenregistrés pour restituer l’épaisseur des espaces, le frémissement des touristes, les gestes des guides, à l’exception des voix. Les guides parlent mais on ne les entendra jamais ; et paradoxalement, ce mutisme des discours donne mieux à voir, en creux, la contrainte du régime sur les espaces et les corps.

Le Vulcain 13H30

Page 7: Présentation prog

Inscrits en dernière année de BTS dans un lycée agricole du Finistère, G o u l w e n , M é l a n i e e t R o n a n s'apprêtent à devenir agriculteurs. Comme leurs parents et leurs grands parents. Etre jeune et paysan aujourd'hui est un choix de vie bien plus qu'une évidence toute tracée. Ancrés dans leur époque, dans un monde « connecté », ils sont sensibles au regard porté sur leur métier. Au fil des saisons, ce film les a c c o m p a g n e d a n s l e u r s cheminements, entre le lycée et l'exploitation familiale. Ces trois jeunes vivent une période transitoire et s'avancent vers le monde adulte et professionnel, à la croisée des chemins entre le poids de l'héritage familial et leurs aspirations personnelles.

Les héritiers de la terre de Sylvain Vesco (52min)

Le Nid des Phoenix de Richard Bois (52 minutes)

La première partie, «� genèse� » nous présente les cinquante premières années de ce lieu, alors sanatorium (de 1914 à 1964) à travers des patients actuels et passés. Ceux encore présents à Kerpape nous acceptent au cours de leur thérapie et nous montrent leur retour à l’autonomie. Douleur, rires et Histoire se mélangent et dépeignent la force du lieu.

Portrait croisé de deux députés bretonnants� : Paul Molac et Jean-Luc Bleunven. Rien au départ ne prédestinait à la politique les deux hommes, originaires tous deux du milieu rural et issus des milieux associatifs. Pourtant ils consacrent aujourd'hui leurs vies à l'action collective. Quelles sont les raisons profondes de leur engagement ?

Daou vreizhad e Pariz de Mai Lincoln et Kenan An Habask (52min)

Propositions Daoulagad Breizh

TRIO Duke Ellington 15H30

Le Vulcain 14H30

TRIO Duke Ellington 14H30

Page 8: Présentation prog

L‘archipel de Benjamin Huguet (40 min)

L'archipel des Féroé : un amas d'îles minuscules et infertiles, isolé dans les régions arctiques de l'océan Atlantique. Pendant des siècles, les Féringiens n'ont dû leurs ressources qu'aux quelques rares ressources naturelles dont disposent ces terres inhospitalières. Aujourd'hui ils continuent de chasser la baleine pour sa viande, un pratique non commerciale qui leur attire régulièrement la colère de la communauté internationale.

L’or rouge de Philippe Baron

Juin 1944. Les Alliés débarquent sur les côtes de Normandie. Dans leurs soutes et leurs frigos, des dizaines de milliers de litres d'un liquide précieux et ô combien symbolique : du sang humain. Overlord est aussi la plus grande opération de transfusion sanguine de l'histoire. Pour la première fois, une extraordinaire chaîne logistique permet à des centaines de milliers de dons de sang effectués à New York et Londres d’être transfusés une semaine plus tard à des soldats sur des plages françaises. Au sein de l’armée américaine, le médecin militaire Herbert Stern a en charge la gestion des stocks de cet "or rouge". À travers le parcours de ce quadragénaire américain d'origine allemande durant la première moitié du XXe siècle, ce film retrace l’histoire de la transfusion sanguine.

Un bateau ivre de Kristell Menez (52 min)

Tel le capitaine d’un navire en perdition, l’alcoolique embarque sa famille dans une noyade émotionnelle. A l’ombre de ses ivresses, la vie se fissure. Invisibles, meurtris, mais pas vraiment malades, les proches d’alcoolo-dépendants taisent leurs souffrances. Ces maux entretiennent le cercle de l’addiction. Ils sont co-dépendants. Anne, Sylvie, Aurore et Dominique ont pourtant trouvé la force d’en parler. Grâce à des groupes de parole qui depuis quelques années, les accompagnent dans leur volonté de survivre au drame de leur proche, pour le comprendre et l’aider.

TRIO Duke Ellington 13H30

TRIO salle Duke Ellington 11H

Théâtre 15H30

Le dernier continent de Vincent Lapize (77 min)

Le Vulcain 15H30

Du printemps 2012 au printemps 2014, Le Dernier Continent propose un regard subjectif sur l’expérience politique atypique vécue par les opposants au projet de l’Aéroport Grand-Ouest sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. La ZAD, c’est 2000 hectares de forêts et de prairies appelés «Zone à Défendre» par ceux qui y vivent et «Zone d’Aménagement Différé» par l’État et les promoteurs. Plusieurs centaines de personnes y partagent un quotidien et luttent ensemble “contre l’aéroport et son monde”. Ensemble, ils inventent des modes d’organisation collectifs et horizontaux pour dépasser la simple opposition au projet d’aéroport et mettre en place des modes de vie en cohérence avec leurs valeurs. Au travers des réussites et des impasses, l’expérience politique se réinvente chaque jour. Les militants transforment ainsi la ZAD par leur pratique de l’utopie, et la ZAD les transforme en retour