PONTOISE, TOUJOURS CONNECTÉS

Click here to load reader

  • date post

    18-Dec-2021
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of PONTOISE, TOUJOURS CONNECTÉS

14 • SPORT & JEUNESSE I TIR À L'ARC : DES FÉMININES D'ÉLITE
21 • SERVICE PUBLIC I RECENSEMENT CITOYEN OBLIGATOIRE
PONTOISE, TOUJOURS CONNECTÉS
7 Vie économique
EDITO VIVE LES PONTOISIENS !
Chères Pontoisiennes, Chers Pontoisiens,
On ne le dira jamais assez  : les Pontoisiens sont formidables  ! J'en veux pour preuve ces dizaines de sportifs que la Ville a honorés à l'occasion du traditionnel Trophée des Champions pour leurs résultats qui font rayonner notre commune dans le département, la région, sur l’ensemble du territoire, en Europe et même dans le monde. Nous sommes ainsi fiers de démontrer notre savoir-faire et nos capacités.
Ce Trophée des Champions, c'est l'occasion de célébrer des résultats, ceux des sportifs, mais aussi des entraîneurs, des bénévoles, des supporters... finalement des femmes et des hommes animés par une même passion, mais aussi par les mêmes valeurs. Le sport est définitivement une précieuse école de la vie.
Bien d'autres Pontoisiens font rayonner Pontoise, chacun à leur manière. Le mois dernier, nous évoquions la 30ème édition du Téléthon et la mobilisation des pom- piers du Centre de Secours d'Osny, le Conseil des Sages et l'association de Seniors ”les Baladins”.
Dans ce nouveau numéro de ”Pontoise Mag”, vous découvrirez les initiatives et les talents de bien d'autres Pontoisiens  : les organisateurs du ”Salon des Arts”, du ”Festival baroque de Pontoise”, de la ”Bibliothèque sonore de Pontoise”, de la soirée hip-hop préparée par ”Objectif Réussite”, des formations de secourisme proposées pour les jeunes par la ”Protection civile“, le promoteur qu'est l'asso- ciation ”Benj'& Friends“ des musiques actuelles au Caméléon... et puis bien sûr je voudrais saluer Tristan Ferré, ce Pontoisien étudiant en management à l'ESSEC, qui a réalisé en 2015 un voyage en Bolivie. Un portrait de deux pages est consacré à ce jeune homme de 23 ans qui vient d'éditer cette aventure dépaysante dans un roman musical ”Le Pacha sans sa Mama“ et qu'il viendra dédicacer au Dôme le 11 décembre, dans le cadre des festivités de Noël proposées ce week-end là.
Noël approche en effet... et comme chaque année, de nombreuses animations vous seront proposées, pour petits et grands : des ateliers de bricolage et des jeux pour les enfants au Dôme, le marché de Noël place du Grand-Martroy, un concert par les élèves de l'école de musique "Ensemble Harmonia", la parade dans les rues du centre ancien et le grand spectacle pyrotechnique au Jardin de la Ville.
Et encore une fois, parce que la commune ne vivrait pas sans les initiatives de ses partenaires, Noël se prolongera le week-end suivant grâce à nos commerçants. L'association ”Atouts Pontoise“ proposera en effet de nombreuses animations pour toute la famille : déambulation de mascottes, jongleurs, sculpteur de ballons et magicien... et un superbe spectacle de feu place des Moineaux le 17 décembre.
Finissons cette année dans la convivialité ! Je vous souhaite à tous de très belles fêtes de fin d’année.
Philippe HOUILLON Maire
N°165 - Décembre 2016 - Tirage : 15 000 ex - Imprimé avec des encres végétales sur papier 60 % recyclé et 40 % issu de la gestion durable des forêts - Co-directrice de publication : L. de Bourmont - Rédactrice en chef : M. de Tonquédec Rédaction et photographies : J. Bigorne, S. Farrugia. Photogravure et impression : Imprimerie RAS - 6, avenue des Tissonvilliers - 95 400 Villiers-le-Bel - Conception et réalisation : Agence WAOW - A. Thant Distribution en boîtes à lettres : Ville de Pontoise - Dépôt légal : à parution - Prix unitaire : 0,26€ - Correspondance : Direction de la Communication - Hôtel de Ville - 2, rue Victor-Hugo - 95 300 Pontoise - Tél. : 01 34 43 34 32 - E-mail : [email protected] > Retrouvez l’actualité pontoisienne en ligne sur le site Internet de la Ville de Pontoise à l’adresse suivante : www.ville-pontoise.fr
4
LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DE CERGY-PONTOISE PALMARÈS >Prix de la Ville : ‘‘La cueillette des oranges’’ de Rosana De Paula-Cessac et ‘‘Vibrations’’ de Pascal Niau ; >Prix du Conseil départemental : ‘‘Pure’’ de Thierry Benne Darses ; >Grand prix du jury : la peinture ‘‘Mes chats sous la verrière du Grand Palais’’ de Bernard Vercruyce, la sculpture ‘‘110m haies’’ de Guy Warin et l’aquarelle ‘‘Amsterdam’’ de Serge Bricet.
EXPOSITION | UN FABULEUX SALON DES ARTS
ÇA S’EST PASSÉ EN VILLE
D’année en année, le Salon des Arts gravit les marches du succès. En réunissant plus de 3 500 visiteurs du 14 au 23 octobre dernier au Dôme, sa 30ème édition a atteint un som- met de fréquentation. La qualité, la finesse et la diversité des œuvres exposées expliquent certainement cette réussite. Les visiteurs ont pu apprécier le talent de 74 artistes pro- fessionnels, peintres et sculpteurs. Le cœur du public a été
touché par d’éblouissants portraits de femmes, des paysages d’un réalisme saisissant, un style naïf héritier du Douanier Rousseau, des thèmes oniriques tendant vers le fantastique ou des peintures oscillant entre figuration et abstraction. Les sculpteurs disposaient, quant à eux, d’un espace dédié pour exprimer la beauté des corps, l’élégance d’un visage ou l’émotion d’une caresse. Magnifique !
RENCONTRE | BIENVENUE AUX NOUVEAUX PONTOISIENS ! Le 15 octobre dernier, le Maire Philippe Houillon a souhaité la bienvenue aux nouveaux Pontoisiens, qui participaient à une journée "découverte" organisée par la Ville, l’Association Accueil des Villes Françaises (AVF) et l’Office de Tourisme. "Je ne résiste pas au plaisir de vous rappeler que nous avons obtenu le Label Ville d'art et d'histoire. Pontoise est ainsi devenue la première ville du département du Val-d'Oise labellisée et la quatrième d'Ile-de-France. Ce n'est pas rien ! Ce label marque la richesse de notre patrimoine", a souligné l’édile municipal. Durant l’après-midi, les nouveaux arrivants ont eu l’op- portunité de visiter les sites remarquables de la commune comme l’Hôtel de Ville, le musée Tavet, le parc du Château de Marcouville ou encore la Cave des Moineaux et la place de la Harengerie où sont tournés de nombreux films. "Vous découvrirez qu’avec son histoire, son identité, son charme et son dynamisme, Pontoise n’est pas une commune comme les autres", a conclu le Maire Philippe Houillon.
5
ZOOM SUR | LE FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE Du 24 septembre au 23 octobre, le 31ème Festival Baroque de Pontoise a exploré le thème des turbulences du cœur et de l’âme cher aux compositeurs des XVIIème et XVIIIème siècles. Les ensembles ‘‘Les Muffati’’ et ‘‘Vox Luminis’’ ont ainsi brillamment interprété les mélodies vocales de la ‘‘Donnerode’’ et les musiciens de l'ensemble ‘‘Les Surprises’’ ont présenté l’opéra-ballet ‘‘Les Eléments’’, opéra jamais donné depuis 1781. Puis les voix mondialement connues de Mariana Florès et d’Anna Reinhold ont redonné vie aux personnages théâtraux du compositeur Cavalli. Une édition riche en émotions !
ÇA S’EST PASSÉ EN VILLE
Festival Baroque de Pontoise :
3-4 > Cappelle Mediterranea en concert à la cathédrale Saint-Maclou © DR.
5-6 > La pièce "The Tempest" jouée par la Cie "La tempête" © DR.
1
3
5
2
4
6
6
7
VIE ÉCONOMIQUE
Le tissu wax, popularisé par la chan- teuse Rihanna et les défilés haut de gamme de Burberry, est enfin dispo- nible à Pontoise. "Le wax est un textile de coton qui est résistant et très chic. D’ordinaire, on ne le trouve qu’à Paris. Je suis heureuse de le proposer en vente aux Pontoisiens et plus largement aux Valdoisiens, et ce à deux pas de chez eux", explique Edwige Houinsou, pro- priétaire du magasin Othentika, qui a ouvert ses portes au n°32, rue de l’Hôtel de Ville. La boutique propose en effet à la vente cette étoffe très colorée et facile à accessoiriser dans d’originales collections de prêt-à-porter, de maro- quinerie et de décoration d’intérieur.
La propriétaire Edwige Houinsou a fait le choix de l’authentique en créant ses propres articles de mode, réalisés à la main, au Bénin, son pays d’origine, à l'instar de ses sacs à main en batik (un tissu proche du jean aux magnifiques motifs) et de ses colliers perlés d’une finesse remarquable. Elle tenait à pro- poser ses créations à Pontoise, sa ville de résidence depuis plusieurs années. "Ce magasin à Pontoise est la première étape de mon projet. Dès 2017, plusieurs autres enseignes Othentika verront le jour en France", précise la dynamique chef d’entreprise.
LES PLUS >Des réductions de -5 à -10% sur les collections maroquinerie au mois de décembre. >La vente de tissu wax pour créer vos propres vêtements. Des décorations d’intérieur (sets de table, coussins) aux motifs colorés ; des portefeuilles et des boucles d’oreille à prix mini ; des confections sur mesure. >La vente et la commande en ligne sur le site www.othentikashop.com
ENTREPRISE | UNE MODE ‘‘OTHENTIKA’’
INFOS & CONTACT >Rens. auprès d’Othentika (32, rue de l’Hôtel de Ville) au 01 75 39 20 07, [email protected] ou sur www.ville-pontoise.fr
MARCHÉS | DES LIEUX DE VIE ET DE COMMERCE Chaque semaine, 70 commerçants-artisans présents sur les marchés de Pontoise vous garantissent la qualité et la provenance de leurs produits à des tarifs com- pétitifs. Grâce à leur savoir-faire, les marchés pontoisiens recèlent de bonnes surprises. Petits rappels des rendez-vous à ne pas manquer.
Marché des Cordeliers | Place Van Gogh
• Mardi et vendredi de 7h30 à 13h
Marché de la Gare | Place du Général de Gaulle
• Mercredi de 14h à 20h
Marché Notre-Dame | Place Notre-Dame • Jeudi de 7h30 à 12h30
Marché du Centre-Ville | Place et rue de l'Hôtel de Ville • Samedi de 7h à 13h
Marché du Grand-Martroy | Place du Grand Martroy • Samedi de 9h à 13h
8
SERVICES | LECTURE POUR TOUS La bibliothèque sonore de Pontoise déménage au n°10 de la rue Petit de Coupray et en profite pour proposer de nouveaux services. En plus de mettre gratuitement à dis- position des personnes souffrant d’un handicap visuel ou dans l'incapacité de lire 3 000 livres enregistrés sur CD, la bibliothèque propose désormais ses services aux enfants qui rencontrent des difficultés dans l'apprentissage de la lecture. "Pour ces élèves, les directeurs d’établissement, les professeurs, les pédiatres et les responsables d’enfants peuvent réserver l’un de nos 2 000 livres du secteur jeunesse ou accéder à 30 000 titres supplémentaires sur notre serveur national", explique Marc Hero, le président de l’association reconnue association complémentaire d'éducation par l’Éducation nationale. Mais l’association ne souhaite pas s’arrêter là. Elle désire enrichir son offre et, pour cela, la bibliothèque sonore recherche des donneurs de voix pour enregistrer de nouveaux livres et revues. Cette activité peut être réalisée chez soi à l’aide d’un ordinateur, d’un micro et d’un logiciel gratuit. Il suffit de lire distinctement, d’une voix haute et claire. N’hésitez pas, faites une bonne action !
>L’association vend des lecteurs Victor (munis de grosses touches et d’annonces vocales facilitant la lecture des personnes handicapées) au prix de 350€. Prêts de livres et traitement postal gratuits. >Rens. auprès de la bibliothèque sonore de Pontoise au 01 30 73 58 39, [email protected] ou sur http://bspont95.fr
DANSE | 1POSE TON STYLE #5 L’association ‘‘Objectif réussite’’ convie les fans de hip-hop à une soirée mémorable. Pendant plus de trois heures, plusieurs dizaines de danseurs se mesureront sur de courtes chorégra- phies improvisées. Ce concours de ‘‘battles’’ de house, break et new style valorisera l’adresse et les prouesses techniques sous le regard d’un jury de professionnels présidé par Karlos K Lekameleon (membre des ‘‘Serial Stepperz’’ et vainqueur du concours national ‘‘Juste Debout’’ en 2016). Chaque battle sera entrecoupée de cours et de démonstrations de danse orchestrés par les groupes phares des premières éditions, tels que N Zup, Nosaj, Tandem et Erine (membre de ‘‘Siter Siter’’).
ASSOCIATIONS
ATELIERS | INITIATIONS À LA BD ET AU CHANT
INFOS & CONTACT >Tarifs annuels : 240€ (BD) ou 280€ (chant) + une adhésion obligatoire de 15€ pour les moins de 18 ans ou 30€ pour les plus de 18 ans. >Rens. auprès d’Art et Muses au 06 89 90 10 98, [email protected] ou sur www.ville-pontoise.fr
INFOS & CONTACT >Tarifs : 3€ (inscription des groupes au concours) et gratuit pour le public. >Rens. et inscriptions auprès d’Objectif Réussite au 06 27 68 67 17 ou [email protected]
Les mercredis de 14h à 16h | Bibliothèque Guillaume-Apollinaire Un samedi par mois de 14h à 17h | Maison des Associations Dimanche 26 mars | Bibliothèque Guillaume-Apollinaire
Samedi 14 janvier à 19h | Dôme
Avec l’association pontoisienne "Art et Muses", il n’est jamais trop tard pour sonder l’inconnu et déployer ses talents. Chaque mercredi de 14h à 16h, ‘‘Frizou le Crabouilleur’’ vous proposera de titiller votre imagination et votre coup de crayon. Le dessi- nateur professionnel, révélé par les éditions Zenda, apprendra en effet aux enfants et aux adultes à écrire un scénario, à créer leurs personnages puis à découper leur histoire en images et en bulles. Les croquis ainsi réalisés seront exposés durant l’été 2017 à la bibliothèque Guillaume-Apollinaire.
Un samedi par mois de 14h à 17h, Laurence Saltiel vous invi- tera à pousser la porte de la Maison des Associations. L’auteur de la comédie musicale ‘‘But cool’’ vous apprendra le jazz vocal en vous initiant au chant, à l’interprétation et à l’approche scénique. Ces ateliers sont ouverts aux jeunes de plus de 12 ans et aux adultes. Le 26 mars, les participants se produiront aux côtés de musiciens professionnels lors d’un concert revisitant les standards du jazz et de la musique brésilienne.
9
HISTOIRE
FILM | LE ‘‘VIEUX FUSIL’’ TOURNÉ À PONTOISE Il y a 40 ans, le ‘‘Vieux fusil’’, long-métrage bouleversant de Robert Enrico réunis- sant Philippe Noiret et Romy Schneider, était primé aux Césars. Figurant parmi les films préférés des Français, ce drame inoubliable a en partie été tourné au collège Jean-Claude Chabanne à Pontoise.
LE SAVIEZ-VOUS ?
>En 1976, ‘‘Le Vieux Fusil’’ a reçu les César du meilleur film (Robert Enrico), du meilleur acteur (Philippe Noiret) et de la Meilleure musique (François de Roubaix).
“La remise des prix“ scène tournée dans la cour du collège Chabanne © DR.
Fin de la pemière scène tournée au collège Chabanne. Julien Dandieu (Philippe Noiret) discute avec le docteur Muller (Karl Michael Vogler) © DR.
Premier film primé aux Césars Le 1er avril 1976, le Palais des Congrès de Paris accueille la première cérémonie des César du cinéma, l’équivalent français des Oscar. Jean Gabin, qui apparaît pour la dernière fois en public, préside en personne l’événement. Michèle Morgan l’accompagne pour remettre le César du meilleur film. Grand moment d’émotion puis de suspense. ‘‘Le Vieux fusil’’ de Robert Enrico décroche le prix sous un ton- nerre d’applaudissements. Avec 3,3 millions d’entrées, le film est LE succès popu- laire de l’année 1975. Avec trois César ce soir-là, c’est la critique professionnelle qui célèbre à son tour ce long-métrage bouleversant. La rencontre des deux géants du cinéma français des années 1970 à savoir Philippe Noiret et Romy Schneider, le scénario de Pascal Jardin inspiré du massacre d’Oradour-sur-Glane et la narration originale de Robert Enrico pour évoquer le thème de la vengeance confèrent à cette fiction une aura mythique. Quarante ans plus tard, le film est classé deu- xième film préféré des Français devant ‘‘Intouchables’’ et ‘‘La Môme’’ !
La reconstitution d’un hôpital Philippe Noiret y interprète un chirurgien (Julien Dandieu) qui soigne aussi bien des civils français que des soldats allemands durant l’Occupation. Divorcé, il a refait sa vie avec Clara (jouée par Romy Schneider) et élève en "papa-poule" sa fille de 13 ans, Florence. Deux scènes majeures de l’œuvre ont été tournées au collège Jean-Claude Chabanne de Pontoise. Les repéreurs de décors du film ont choisi le site car le collège avait déjà accueilli auparavant les tournages de ‘‘La Verte moisson’’ en 1959 et ‘‘Le Franciscain de Bourges’’ en 1967. De plus, pour reconstituer l’hôpital de Montauban de 1944, rien de mieux qu’un ancien hôpital ! Le collège de Pontoise a en effet servi à l’accueil des blessés entre 1914 et 1916 sous le nom d’HC65 et a été occupé par l’Armée jusqu’en 1918. Dans la première scène après le générique, Philippe Noiret apparaît dans une salle de classe aménagée en dortoir. Il s’apprête à soigner une quinzaine de blessés allongés dans leur lit, tient tête à des miliciens français puis discute avec des soldats allemands. Dans une seconde scène, tournée cette fois dans la cour de l’établissement avec un groupe de jeunes figurants pontoisiens, le héros du film accourt assister à la remise de diplôme de sa fille et fait une entrée théâtrale pleine d’humour en citant un passage de Cyrano de Berge- rac. Un film à revoir pour y découvrir Pontoise autrement !
10
Site Internet dernière génération, services en ligne, formulaires dématérialisés, alertes SMS, newsletter...
La Ville de Pontoise propose à ses administrés toujours plus de services en ligne. Le dernier outil interactif est l'application "Pontoise, toujours connectés".
Objectif : simplifier les relations entre les usagers et la mairie.
En juin dernier, Pontoise lançait un tout nouveau site. Plus interactif, plus simple et plus pratique, ce portail Internet de la Ville affichait comme objectif de faciliter les démarches administratives et les recherches. Les "e-services" y sont en effet mis en valeur. Où que vous soyez et quand vous le désirez, 24h/24 et 7j/7, vous pouvez dorénavant réaliser en ligne vos démarches administratives, réserver la cantine de votre enfant, payer vos factures périscolaires, acheter une place de spectacle, renouveler votre numéro unique de demande de logement social ou encore obtenir un extrait d'acte de naissance... Au fil des mois, de nou- veaux actes en ligne ont été développés. Le dernier en date : les pré-inscriptions en crèche désormais dématérialisées. L'e-administration est en route à Pontoise et ne s'arrête pas là. La Mairie cherche à faciliter toujours davantage votre quotidien. C'est pourquoi, depuis le 22 novembre, vous pouvez également, via une appli- cation gratuite, accéder aux informations pratiques de la commune.
"Effectuer ses démarches en ligne, signaler une anomalie afin que les services municipaux puissent intervenir rapidement, programmer ses sorties, dispo- ser d'informations pour mieux circuler en ville, utiliser le plan interactif de la Ville, trouver la pharmacie de garde, connaître les menus des cantines, visiter les sites patrimoniaux de la seule Ville d'art et d'histoire du département, contacter un service, une association, un commerçant... l'application de Pontoise est l’outil idéal pour faciliter votre quotidien ! Elle vous permet également de recevoir en temps réel des alertes sur votre smartphone selon vos centres d'intérêt", explique Léna de Bourmont, Adjointe au Maire en charge de la Communication.
Pour en bénéficier, rien de plus simple. Sur votre mobile ou votre tablette disposant d'une connexion Internet, appuyez sur le module "App Store" ou "Play Store". Puis, dans le moteur de recherche, tapez "Pontoise". Téléchargez l'application et découvrez-là !
DOSSIER
DO SS
IER
11
DOSSIER
1 > TÉLÉCHARGER L'APPLICATION >Tapez sur le module "App Store" ou "Play Store" de votre smartphone ou de votre tablette > Recherchez "Pontoise" > Téléchargez l'application
3 > UNE APPLICATION ÉVOLUTIVE De nouvelles fonctionnalités seront ajoutées dans l'application au fil des mois et des années.
DÉCOUVREZ L'APPLICATION “PONTOISE, TOUJOURS CONNECTÉS”
2 > TOUT SAVOIR SUR L'APPLICATION
La météo de Pontoise, le jour et la date
Plan de la Ville Retrouvez toutes les rues, les sites patrimoniaux et les équipements de Pontoise répertoriés sur une cartographie.
Kiosque "Familles" Réservez et payez en ligne les activités périscolaires et la restauration scolaire de vos enfants.
Vos sorties Retrouvez l'agenda du mois pour planifier et réserver vos sorties.
Infos pratiques Visualisez toute l'actualité pratique de la Ville (les dates du calcul du quotient familial, les inscriptions sur les listes électorales...).
Menu Retrouvez toutes les rubriques
de l'application.
Circuler et stationner en ville Sur une carte de la ville, disposez
d'informations pour mieux circuler.
Numéros utiles Retrouvez le répertoire des numéros d'urgence et des
équipements publics de Pontoise.
Signaler une anomalie en ville Photo à l'appui, signalez aux
Services techniques de la Mairie une anomalie d'éclairage public,
d'espaces verts, de propreté ou de voirie.
Démarches en ligne Réalisez en ligne les démarches
suivantes : acte d'état-civil, change- ment d'adresse, inscription sur les
listes électorales, inscriptions périscolaires et aux centres de loisirs,
pré-inscriptions en crèche.
de garde les dimanches et les jours fériés.
Nous contacter Contactez facilement un service municipal.
12
CULTURE & LOISIRS
INFOS & CONTACT >Animations gratuites et tout public / Parking Jean-Jaurès gratuit. >Rens. auprès du Service Evénementiel au 01 34 43 34 47 ou sur www.ville-pontoise.fr
Samedi 10 décembre de 9h à 20h & Dimanche 11 décembre de 10h à 19h | En ville Samedi 17 & Dimanche 18 décembre de 14h30 à 19h | Centre ancien et place des Moineaux
L’ÉVÉNEMENT | LES NOËLIES À quelques jours des fêtes de fin d’année, la Ville vous accueillera dans une ambiance féérique et chaleureuse au rythme de concerts, d’animations pour enfants et du marché de Noël.
12
Le royaume du jeu | Dôme (place de l’Hôtel de Ville) uSamedi 10 décembre de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h45 Le Dôme deviendra le terrain de jeu favori des enfants qui pourront fabriquer des décorations de Noël, des personnages en pâte à sucre ou encore des serre-têtes lumineux. La boutique ‘‘R de Jeux’’ animera des jeux d’autrefois pour adolescents et adultes, tandis que les plus petits s’amuseront dans le château gonflable du Père Noël.
La parade et le spectacle | Place de l’Hôtel de Ville uSamedi 10 décembre à partir de 16h30 À 16h30, venez déguster chocolat chaud, petits gâteaux et clémentines. À 17h45, rendez-vous ensuite pour la parade de Noël qui débutera place de l’Hôtel de Ville pour rejoindre à 18h30 au Jardin de la Ville un conte pyrotechnique.
Le marché de Noël | Place du Grand Martroy uSamedi 10 décembre de 9h à 20h uDimanche 11 décembre de 10h à 19h Le marché de Noël de Pontoise a tout pour plaire. Vous y trouverez de nombreuses spécialités pour votre repas de Réveillon, ainsi que des cadeaux pour vos proches.
Les animations du Martroy | Place du Grand Martroy uSamedi 10 décembre de 10h à 12h et de 14h à 20h uDimanche 11 décembre de 10h à 19h Des animations ludiques seront organisées tout au long du week-end.
Le samedi de 10h à 12h et de 14h à 20h Fabrication de boules de Noël et de cristaux, création d’un objet déco en vitrail Tiffany, déambulation de lutins et de petits ânes, photos-souvenirs avec le Père Noël. À 15h, concert de l’école Ensemble Harmonia "100 cuivres".
Le dimanche de 10h à 19h Petits et grands pourront créer une fresque aux couleurs de Noël, confectionner des bonbons et des sacs cadeaux en tissu. uDe 14h à 18h, l’association ‘‘Kub’en bois’’ initiera les enfants à de nombreux jeux d’ambiance, de plateau et de stratégie. uEt à 18h30, le concert de la fanfare Noël Swing achèvera cette édition des Noëlies dans la joie et la bonne humeur.
Les concerts | Dôme uDimanche 11 décembre à 15h30 et à 17h30 Le dimanche, le Dôme accueillera deux concerts des élèves de l’école de musique ‘‘Ensemble Harmonia’’ (à 15h30) et de la chorale Calango (à 17h30).
La séance de dédicaces | Dôme uDimanche 11 décembre de 15h30 à 18h L'auteur Pontoisien Tristan Ferré dédi- cacera son roman musical "Le Pacha sans sa mama" (cf. page 16-17).
Les animations des commerçants | Centre ancien et Place des Moineaux uSamedi 17 et dimanche 18 décembre de 14h30 à 19h L'association des commerçants "Atouts Pontoise" proposera de nombreuses animations pour toute la famille : déam- bulations de mascottes, jongleurs, sculpteur de ballons et magicien. Le samedi 17 décembre à 18h30 ne manquez pas le spectacle de feu place des Moineaux.
13
INFOS & CONTACT
>Gratuit. >Rens. et réservations auprès de la Bibliothèque Apollinaire (14, rue A. Prachay) au 01 34 25 04 25 ou sur www.ville-pontoise.fr
INFOS & CONTACT
>Plein tarif : 24€ ; Tarif réduit : 19€ ; Tarif – de 12 ans : 12€. >Rens. et réservations auprès de L’apostrophe au 01 34 20 14 14 ou sur www.lapostrophe.net
INFOS & CONTACT
>Ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. >Plein tarif : 4€ ; tarif réduit : 2€ ; gratuit pour les – de 12 ans. >Rens. auprès du Musée Tavet-Delacour (4, rue Lemercier) au 01 30 38 02 40, [email protected] ou sur www.ville-pontoise.fr
Samedi 17 décembre à 10h, à 11h et à 15h & Mercredi 21 décembre de 10h30 à 12h | Bibliothèque Apollinaire
Jeudi 15 et vendredi 16 décembre à 19h30 | L' / Théâtre des Louvrais
Jusqu'au 17 janvier | Musée Tavet-Delacour
CULTURE & LOISIRS
Co nt
es d
ou do
EXPOSITION | ABSTRACTIONS
Collectionneurs réputés, Caroline et Maurice Verbaet ont accepté de prêter au Musée Tavet-Delacour une centaine d’œuvres issues de leurs collections pour l’exposition ‘‘Abstractions’’. Cette exposition temporaire vous permettra d’explorer l’abstraction géométrique ou informelle, dans les décennies qui ont suivi, en Belgique, la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les œuvres de 42 artistes, parmi lesquels figurent Pierre Alechinsky, Pol Bury, Henri Michaux et Michel Seuphor, seront exposées. Une excellente occasion de (re) découvrir la diversité des talents de l’art non-figuratif belge.
CONTES | NOËL À LA BIBLIOTHÈQUE ! Florence Desnouveaux, l’auteure de la ‘‘Compagnie des épices’’, retiendra immé- diatement l’attention par sa voix chaude et timbrée et sa farandole d’historiettes un peu décalées, librement inspirées de la tradition populaire. Le samedi 17 décembre, à 10h et à 11h, ses ‘‘contes doudous’’ captiveront les tout-petits âgés de 6 mois à 3 ans. À 15h, son spectacle ‘‘Les contes du c’est comme ça’’ sera destiné aux enfants de 3 à 8 ans. Un ours potelé, un poussin adoré et un chat-terreur tiendront les premiers rôles de ses chroniques imaginaires et de ses récits de vie glanés au fil de ses nombreuses rencontres. Autre rendez-vous à ne pas manquer : "Le Noël de Scrooge" le mercredi 21 décembre de 10h30 à 12h. Les enfants âgés de plus 6 ans pourront découvrir cette adaptation libre d'un "Chant de Noël" de Charles Dickens dans laquelle le person- nage principal se nomme Scrooge. Scrooge est un avare de la pire espèce, en cette veille de Noël son cœur est aussi froid qu'un morceau de glace. Lorsqu'il rentre chez lui, la visite de son ancien associé le surprend d'autant plus que ce dernier est mort il y a déjà quelques années... Scrooge va passer le plus extraordinaire des Noëls ! De formidables moments à partager en famille.
THÉÂTRE | ANGELUS NOVUS, ANTIFAUST
Après ‘‘Notre terreur’’ et ‘‘Le capital et son singe’’, sur les révo- lutions de 1789 et de 1848, Sylvain Creuzevault propose une nouvelle grande fresque théâtrale. Cette fois, le metteur en scène de la ‘‘Compagnie d’Ores et déjà’’ revisite le mythe du savoir universel de Faust dans une œuvre à la fois subversive et positive. Dans cette version, contemporaine, le démon laisse place à l’ange c’est-à-dire à l’espoir d’un nouveau monde dans lequel l’homme fertilise la terre au lieu de la détruire. Le spectacle dénonce une modernité marchande dévastatrice. Avec cette épopée infernale des plus inspirées, Sylvain Creuzevault concilie l’hyperréalisme et l’allégorique, des scènes oniriques et du mini-opéra. Brillant !
14
SPORTS & JEUNESSE
La Compagnie des Archers de Pontoise évoluera en élite en 2016-2017 ! Le 4 sep- tembre à Voves, l’équipe féminine composée de Coralie Rivoire, Héloïse Dubrocq, Laurence Fontaine, Yolande Maffray et Sophie Hérin, a en effet décroché sa place dans la plus haute division nationale en arc classique. Rien n’était pourtant gagné lors de la finale des Championnats de France D2. "Notre équipe avait terminé en tête du classement après la saison régulière (1ère à Issy-les-Moulineaux ; 3ème à Chatillon sur Seine et 2ème à Colmar). Mais lors de cette finale réunissant 16 équipes, tous les compteurs avaient été remis à zéro. Il fallait impérativement finir sur le podium pour rejoindre l'élite", rappelle le président du club, Didier Muller. Les archères pontoisiennes ont eu le mérite de ne pas céder à la pression. Menée par une excellente Coralie Rivoire (12ème senior une semaine plus tôt au Cham- pionnat de France fédéral), l’équipe coachée par Laurent Fontaine et entraînée par Thierry de France a d’abord pris la troisième place au terme des qualifications. Puis, en remportant des duels face à Sainte-Julie (6-2), Lyon (5-1), Léognan (5-3) et Issy-les-Moulineaux (6-2), elle a réussi à décrocher une médaille de bronze, décisive pour son objectif de saison.
TIR À L’ARC | DES FÉMININES D’ÉLITE
INFOS & CONTACTS >Le club pontoisien avait également décroché deux médailles aux Championnats de France Fita vétérans à Cholet : l’or pour Françoise Hue en arc à poulies et l’argent pour Laurence Fontaine en arc classique. >Rens. auprès de la Compagnie des Archers de Pontoise sur [email protected] ou sur www.ville-pontoise.fr
INFOS & CONTACTS >Rens. auprès de Cergy-Pontoise GR au 06 50 96 54 65 ou sur www.ville-pontoise.fr
Démonstration de GR au Forum des associations 2016 © DR.
GYMNASTIQUE | UN RÊVE ÉVEILLÉ La saison 2016 s’est achevée de façon rêvée pour Cergy-Pon- toise Gymnastique Rythmique (CPGR). Trois compétitrices du club sont en effet arrivées en finale nationale de la Fédéra- tion Française de Gymnastique (FFG) et ont décroché 6 titres et 11 podiums aux Championnats de France organisés par la Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT). À la tête de 50 compétitrices motivées, le nouvel entraîneur Elena Shumskaya (vice-championne du monde en 1993) a fait parler son expérience. Son savoir, ses conseils et son écoute ont été précieux pour ses protégées qui, à son contact, ont su créer l’exploit. "Pour la première fois, le club présentait plus de 40 compétitrices en FFG. Les résultats ont suivi aux Départe- mentaux (5 titres et 8 podiums) puis aux Zones (6 places dans le top 10). Lors de cette compétition, Marie Lachambre a créé la sensation en se qualifiant pour la finale nationale, en finissant 4ème du Trophée fédéral 14-15 ans", se réjouit Sophie Ardiot, responsable technique du club. Une mémorable ouverture de saison 2017 !
L’équipe féminine pontoisienne en arc classique. De g. à dr. : Yolande Maffray, Héloïse Dubrocq, Coralie Rivoire, Laurence Fontaine et Sophie Hérin © Compagnie des Archers de Pontoise.
15
SPORTS & JEUNESSE
STAGE | FORMATION AU SECOURISME Dimanche 18 décembre de 8h30 à 17h30, le Service Jeunesse de la Ville proposera aux jeunes pontoisiens âgés de 10 à 25 ans de passer leur brevet de secourisme. La formation dis- pensée au 6 rue Petit de Coupray, dans le quartier de l’Hermi- tage, sera assurée par des animateurs agréés de la Protection Civile. Chaque stagiaire, qui aura participé à l’ensemble de l’apprentissage, recevra le diplôme de ‘‘Prévention et Secours Civique de niveau 1’’ (PSC1). Cette attestation est préconisée pour les étudiants se destinant à une carrière professionnelle dans les secteurs de la petite enfance, des soins à domicile et des associations sportives. Elle garantit surtout à tous les participants de savoir réagir en cas d’accident et de prendre les mesures qui s’imposent en attendant l’arrivée des secours. "La formation dépasse largement la connaissance des gestes qui sauvent. Grâce à ce stage, les participants sauront donner l’alerte après un accident et transmettre aux profes- sionnels du secourisme toutes les informations nécessaires à la prise en charge des victimes. Ils pourront également prévenir les accidents de la vie courante en sensibilisant aux risques les plus fréquents", rappelle Anne Fromenteil, Adjointe au Maire en charge de l’Enfance et de la Jeunesse.
INFOS & CONTACT >Formation par groupe de 10 personnes. Justificatif de domicile à fournir. Tarif : 10€. >Rens. et inscriptions auprès du Service Jeunesse au 01 34 35 30 85 ou sur www.ville-pontoise.fr
INFOS & CONTACT
>Pour toutes ces activités, rendez-vous devant la bibliothèque Guillaume-Apollinaire, 14 rue Alexandre-Prachay. >Tarif : 8€ par enfant et par atelier. >Rens. et réservations auprès du Service Patrimoine au 01 34 43 35 89 ou sur www.ville-pontoise.fr
Dimanche 18 décembre de 8h30 à 17h30 | 6, rue Petit de Coupray
ATELIERS | DÉCOUVERTE DU PATRIMOINE À chaque période de vacances scolaires, le Service Patrimoine de la Ville propose aux enfants âgés de 8 à 12 ans des ateliers pour découvrir le patrimoine de Pontoise. Réservez dès maintenant vos places pour l’un des ateliers des vacances de Noël.
Loisirs d'autrefois uMercredi 21 décembre de 10h à 12h puis de 14h à 16h Une visite en ville fera découvrir aux participants les lieux de détente prisés par les Pontoisiens au début du XXème siècle. Cinémas, guinguettes et salles de spectacle feront partie des incontournables. L’après-midi, les enfants pourront, à leur tour, s’amuser à des jeux d’antan.
L’art abstrait : un jeu d’enfant ! NOUVEAU uMercredi 28 décembre de 10h à 12h puis de 14h à 16h Au Musée Tavet-Delacour, l’exposition ‘‘Abstractions’’ présentera aux enfants les nouvelles formes d’expressions artistiques inventées après 1945. Ils entreront ensuite dans la peau de ces artistes du XXème siècle et donneront libre cours à leur créativité.
16
TRISTAN FERRÉ AUTEUR
Tristan Ferré, étudiant en management à l’Essec, a réalisé en 2015 un voyage en Bolivie qui a changé sa vie.
Le Pontoisien âgé de 23 ans raconte cette aventure dépaysante dans son roman musical "Le Pacha sans sa mama".
Roman qu’il dédicacera dimanche 11 décembre de 15h30 à 18h au Dôme. Pontoise Mag’
a rencontré le jeune aventurier.
Domicile de Tristan Ferré Dès la fin des cours, assis à la table de son salon, Tristan Ferré prend la plume et recouvre d’encre, en quelques minutes, plusieurs pages de son carnet. Le Pontoisien prépare aujourd’hui un projet d’entreprise sociale et solidaire. Mais il y a quelques mois, il achevait, à cette même table, son pre- mier roman : "Le Pacha sans sa mama". “Ce livre, parsemé de chansons, retrace mon voyage de trois mois effectué en Bolivie, en 2015. À la suite d’une déception amoureuse, j’avais besoin de partir loin, de me retrouver et de rêver. J’ai choisi ce pays d’Amérique du Sud situé à 10 000 kilomètres, car, plus jeune, ma mère m’en parlait très souvent. C’était la grande aventure : je ne parlais pas espagnol et je n’étais pas habitué à vivre à plus de 4 000 m d’altitude dans des conditions plus que spartiates”, explique Tristan Ferré, qui commença à écrire son périple après deux mois d’aventures, sur un petit carnet recouvert de fines dentelles et de symboles incas.
Tristan Ferré referme son carnet pour préparer la dédicace qu'il fera au Dôme le 11 décembre prochain. Il n’a aucun mal à se replonger dans son aventure. Autour de lui, tout lui rap- pelle la Bolivie. Le paysage encadré au-dessus de son bureau. La couverture de son lit. Et puis des photos, qui illustrent des séquences de son roman. Le Pontoisien en sélectionne quelques unes pour le 11 décembre. Sa passion pour les animaux, née dès sa plus tendre enfance à Saint-Sorlin-de- Cônac au contact d’un grand-père paysagiste dans un zoo, y ressort autant que les paysages époustouflants. “Durant plusieurs semaines, j’ai été volontaire dans deux refuges pour animaux. Ces sites tenus par une ONG recueillaient des pen- sionnaires, sauvés d’un environnement néfaste (zoo délabré, marché noir, braconniers, particuliers peu scrupuleux). Ma mission consistait à nourrir et à promener un ours, des pumas, des singes araignées et des tapirs. Cela ne fut pas de tout repos et me valut quelques grandes frayeurs (la course de l’ours Balu vers les touristes, les attaques répétées des singes pour chiper de la nourriture), de la sueur (les montées sur des chemins escarpés avec de lourdes provisions sur le dos) mais surtout de grands moments de complicité et de bonheur”, témoigne Tristan Ferré.
18h
17h
INFOS PRATIQUES • ‘‘Le Pacha sans sa mama : voyage solitaire en Bolivie’’, livre autoédité. •Sur www.amazon.fr : en vente au prix de 13,99€ et en lecture électronique au format Kindle pour 2,99€. •Rens. sur http://pachasanssamama.fr ou sur Facebook (‘‘Pachasanssamama’’).
24H AVEC
17
L’auteur réunit quelques objets évocateurs qu’il présentera lors de sa dédicace. La couver- ture de son livre, illustrée par Fanny Massy, résume bien les 246 pages qui retracent son aventure au bout du monde. Tristan Ferré y décrit à merveille la jungle peuplée d’animaux sauvages, les dédales marécageux de patuju (une plante des régions tropicales), l’envol majestueux des flamants du lac rose, les geisers de Mañana, les fumées du volcan Saircabur ou le Salar d’Uyuni (le plus vaste désert de sel au monde) dont il conserva quelques cristaux, ramassés en dépit de vents violents. De ce pays enchanteur, le Pontoisien retient également des rencontres rares. “J’ai croisé des oiseaux merveilleux. Les plumes recueillies sont celles d'un émeu à la démarche majestueuse, des magnifiques toucans du parc d’Aru Biame et d’un Condor des Andes observé au zoo d’Oruro. J’aime la Bolivie car la protection des animaux fait partie de ses priorités, inscrites dans sa constitution”, raconte Tristan Ferré. “Ce voyage m’a aussi conduit dans les mines de Potosi, où j’ai vu de véritables héros qui travaillent dur pour faire vivre leurs familles, dans la ville la plus haute du monde”, poursuit-il.
“Et le temps passe / Sans que jamais on ne s’en lasse…”. Tristan Ferré entonne l’une des 13 chansons qui jalonnent les 45 chapitres de son livre. “Je me suis servi de mon expérience de parolier de ‘‘Money blues’’, une comédie musicale sur le Chicago des années Folles jouée par l’association Musical Essec, en 2014 aux Folies Bergère, pour concevoir cette narration originale, qui surprend le lecteur. Dans le livre, chaque air apparaît comme une respiration dans le récit et lui donne presque l’aspect d’une comédie musicale”, évoque l’auteur. Dans ses ballades, composées de quatrains, sont véhiculées ses pensées et ses sentiments les plus profonds. Tristan Ferré y manie l’humour, l’engagement écologiste, le dépit, l’émerveillement ou le cri du cœur.
L’auteur achève l’enregistrement de la dernière chanson de son livre. Il la met en ligne sur son site pachasanssamama.fr et invite les internautes à la reprendre en y ajoutant leurs propres compositions musicales. “De cette façon, ce livre, qui est un roman musical, sera aussi un peu le vôtre”, explique le Pontoisien. “Sur mon site, vous pouvez également découvrir mes incipits (résumés) et le lien vers le site Amazon pour la commande du livre”, souligne Tristan Ferré, qui a autoédité "Le Pacha sans sa mama" pour que son récit conserve son authenticité. “Tous les lecteurs peuvent ainsi voyager par procuration car mon roman dépasse le cadre strict de la bio- graphie. Chacun retrouvera sans doute son âme d’enfant. Un bien précieux qu’il ne suffit pas de commémorer mais qu'il faut entretenir”, précise Tristan Ferré. À méditer !
Tristan Ferré vient d’imprimer plusieurs marque-pages. Ces feuilles pliées, tel un éventail, retracent deux épisodes de son voyage et seront offertes aux visiteurs le 11 décembre. L’auteur relit les passages et traque la moindre faute. Sur ce docu- ment, le titre “Le Pacha sans sa mama” apparaît en grands caractères, au-dessus de la couverture. “Il résume tout : l’hommage à ma mère qui n’a pas eu la chance de voya- ger et qui aurait rêvé de découvrir la Bolivie ; ma quête solitaire et introspective ; ma source d’inspiration”, justifie l’auteur. “J’ai eu l’idée de ce titre en entendant parler de la ‘‘Pachamama’’. Dans la culture inca, il s’agit d’une divinité (la Terre-Mère) considérée comme l’être vivant à la base de tout (hommes, végétaux, minéraux, textiles, techno- logies, espace et temps). Les communautés Quechuas et Aymaras lui font toujours des offrandes chaque mois d’août pour s’attirer ses bonnes grâces”, dévoile l’auteur. En trois mois, les nombreuses traditions ancestrales boliviennes auront guidé ses pas, du célèbre marché de Cochabamba aux dessous du carnaval d’Oruro.
21h
VIE DES QUARTIERS
NUMÉROS UTILES Urgences Sapeurs-Pompiers 18 SAMU 15 Centre Hospitalier René Dubos 6, av. de l’Ile de France - Pontoise l 01 30 75 40 40 SOS Médecins l 01 30 40 12 12 Centre anti-poison l 01 40 05 48 48 Police Nationale Hôtel de Police - 4, rue des Maheux - Cergy l 01 34 43 17 17 ou 17 Commissariat de secteur Rue Séré-Depoin - Pontoise l 01 34 35 18 30 ou 17 Police Municipale Caserne Bossut Rue du 1er Dragons - Pontoise • 01 30 73 80 33 Mairies Hôtel de Ville Place de l’Hôtel de Ville l 01 34 43 34 43 - Télécopie 01 34 43 34 05 Mairie de Quartier - Larris-Maradas Espace Larris-Maradas - Parc des Larris l 01 30 32 90 55 Mairie de Quartier - Marcouville 30bis, Hauts de Marcouville l 01 34 24 94 82 Maison des Associations 7, place du Petit Martroy l 01 34 35 18 58 Point d’Accès au Droit (sur RDV) 2, place de la Fraternité 1er étage de la Maison de Quartier l 01 34 35 30 85 - [email protected] Service Emploi - Insertion 34, rue Alexandre-Prachay l 01 34 35 30 78 Bibliothèques Guillaume-Apollinaire 14, rue Alexandre-Prachay l 01 34 25 04 25 Louvrais Place de la Fraternité l 01 30 31 18 60 Marcouville 22, les Hauts de Marcouville l 01 30 31 51 25 Office de Tourisme de Cergy-Pontoise - Porte du Vexin Place de la Piscine l 01 34 41 70 60 Musées l 01 30 38 02 40 Musée Tavet-Delacour 4, rue Lemercier Musée Camille-Pissarro 17, rue du Château (fermé pour travaux jusqu'au 1er trimestre 2017) Piscine intercommunale 3, avenue d’Alsace l 01 30 32 98 79 Cinéma - Royal Utopia 16, rue Alexandre-Prachay l 01 30 37 75 52 Interventions urgentes l 01 34 41 54 28
Naissances : Mia GOMMÉ(25/04), Nolan VITEL (30/09), El Ghali BENADIL (15/10), Lina RIBOT (21/10), Hugo DRUGE (31/10), Meïssane MAROUCH (3/11).
Mariages : Nicolae BEJENARU et Laura GHERASE (01/10), Thierry LE STER et Laurence ROSA (01/10), Eric DAOUD et Marlène BOJOVIC (07/10), Sami MAAROUF et Lilia CHETTAR (08/10), Abdourahamane FADIGA et Diopolo COULIBALY (08/10), Jérôme GOMMÉ et Cindy LATOUCHE (21/10), Laurent AMOURETTE et Karine PEYRARD (22/10), Pierre DEMAN et Astrid KIBLEUR (22/10).
N’hésitez pas à nous informer de la naissance de votre enfant pour que nous puissions faire paraître la bonne nouvelle dans le magazine municipal.
Contactez le Service Communication au 01 34 43 34 32.
ÉTAT-CIVIL
19
••••••••••••••••
••••••••••••••••
••••••••••••••••
••••••••••••••••
••••••••••••••••
••••••••••••••••
••••••••••••••••
••••••••••••••••
•DU 19 DÉC. AU 2 JAN. INCLUS Fermeture de la Maison de quartier des Louvrais Rens. : 01 30 31 12 43.
L’AGENDA DES QUARTIERS
NOTRE-DAME/ LES PÂTIS | COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DE QUARTIER
Une réunion de quartier s'est tenue le jeudi 6 octobre dernier au groupe scolaire du Parc aux Charrettes, en présence des élus municipaux et des habitants du quartier. Voici, ci-dessous, le compte-rendu des sujets qui ont été abordés.
Un point sur les projets immobiliers dans le quartier Le programme prévu place du Général de Gaulle comprendra environ 399 loge- ments dont une résidence dédiée aux Seniors et une aux étudiants, ainsi qu’une crèche privée et des cellules commerciales. Sont également prévues 350 places de stationnement en sous-sol conformément au Plan Local d'Urbanisme (PLU), 110 places de stationnement de parking public le long des voies ferrées et une cinquantaine de places de stationnement sur voirie. Le projet est actuellement en cours de discussion avec l'Architecte des Bâtiments de France. Une réunion publique aura lieu avant la fin de l'année 2016 pour un démarrage des travaux au second semestre 2017. Concernant la rénovation de la passerelle, propriété de la SNCF, celle-ci est pro- grammée pour l'année 2018. Côté terrain de l'ancien Hôpital de jour situé rue des Maréchaux et propriété du Centre Hospitalier René-Dubos, deux promoteurs se sont manifestés pour la réali- sation de logements mais sans concrétiser le projet. La Ville n'a donc actuellement aucune information sur un projet à venir. Enfin, l'ancien garage situé rue de Rouen, fait l'objet d'un permis de démolir qui a été délivré par la Ville. Une étude pour un projet de réhabilitation est en cours de concertation avec l'Architecte des Bâtiments de France, la Ville et les propriétaires.
La transformation des locaux de l'ex-CCI en école La Ville a fait l'acquisition du bâtiment de l'ancienne Chambre de Commerce et d'Industrie en décembre 2015. L'objectif est de réhabiliter le bâtiment principal et ses espaces extérieurs pour en faire un groupe scolaire dont l’ouverture est prévue en septembre 2019. Ce programme comprend également la rénovation de la ‘’Maison Pierre’’ en centre de loisirs sans hébergement et de l'ancien bureau de Poste en salle polyvalente d'environ 90 m² au rez-de-chaussée. Le réaménage- ment des parkings existants avec un dépose-minute pour les parents, du station- nement pour les professeurs et un parking public font également partie du projet. Une réunion publique sera programmée au mois de juin 2017 afin de présenter le projet dans son ensemble.
Point d'étape sur le projet de ligne Serqueux-Gisors Le projet de ligne de Fret ferroviaire prévoit le passage de 25 trains de marchan- dises, de jour et de nuit, sur la ligne J traversant Pontoise. La commission d'enquête a donc rendu son rapport et ses conclusions sur le projet dit ‘’de modernisation de ligne Serqueux-Gisors’’. Ce rapport est consultable en ligne sur www.ville-pon- toise.fr ainsi qu'en mairie jusqu'en avril 2017. Le 6 septembre dernier, la Région Ile-de-France s'est officiellement prononcée contre le financement et le soutien de ce projet.
20
SERVICE PUBLIC
CONTACT >Rens. auprès du Service Scolaire au 01 34 43 35 25 ou sur www.ville-pontoise.fr
INFOS & CONTACT >Rens. et inscriptions auprès de Benj’ and Friends sur 06 25 24 33 18, [email protected] ou sur www.benjandfriends.com
Du 5 décembre au 11 mars I À la Mairie
Jusqu'au 13 janvier I Les studios du Caméléon
Jusqu’au 11 mars 2017, vous pouvez bénéficier de la bourse communale d’enseignement secondaire. Le principe est simple. Si vous êtes domicilié à Pontoise et que vous êtes collégien, lycéen ou étudiant de moins de 25 ans, la Ville vous accorde une aide financière. Les seules conditions sont de déjà disposer d’une bourse de l’Éducation Nationale, du Conseil départemental du Val-d’Oise (au taux 2 ou 3) ou du CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires) et de remettre un dossier de demande de bourse à l’Accueil Multi-Services avant la date limite.
Les pièces justificatives à joindre au dossier sont les suivantes :
• un RIB du représentant légal (si mineur) ou de l’étudiant majeur ;
• une copie de la pièce d'identité du représentant légal ou de l'étudiant majeur ;
• un justificatif de domicile de moins de 3 mois ;
• le livret de famille ou une copie intégrale de l'acte de nais- sance du jeune ;
• le courrier d'attribution de bourse émanant du Conseil départemental au taux 2 ou 3 pour les collégiens, de l’Édu- cation Nationale pour les lycéens ou du CROUS pour les étudiants ;
• un certificat de scolarité pour l’année scolaire 2016-2017.
MUSIQUE | INSCRIPTIONS À DÉCIBELS La Ville de Pontoise en partenariat avec l’association Benj’& Friends lance le dispositif ‘‘Décibels’’. Cette aide permet à trois groupes de musiques actuelles locaux de développer leur projet artistique au cours de 14 heures d’ateliers puis d’un concert donné au Caméléon. Chaque formation est soutenue gratuitement par des professionnels du monde de la musique. Compositeurs, metteurs en scène, ingénieurs du son, enregistreurs, chansonniers et communicants leur apportent conseils et expériences pour préparer de nou- veaux textes, arranger des partitions et faire connaître leurs titres auprès du grand public. Des heures de répétition dans les studios du Caméléon compléteront également ce soutien personnalisé. Les groupes intéressés peuvent postuler jusqu’au 13 jan- vier sur www.benjandfriends.com. Les pré-sélectionnés rencontreront les intervenants des ateliers. Et, au terme de ces entretiens, trois groupes seront choisis en fonction de la maturité de leur projet musical et de leurs possibilités d’évolution. Présentation du dispositif Décibels avec le groupe de The Crook and the Dylan's le 24
novembre 2016 au Caméléon © DR.
21
SERVICE PUBLIC
INFOS & CONTACT
>Les sacs jaunes et les sacs kraft sont distribués : - au Centre Technique Municipal du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h ; - à l’Espace Larris-Maradas du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h30 ; - en mairie aux horaires d’ouverture habituels.
>Rens. auprès de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise au 01 34 41 90 00 ou [email protected]
INFOS & CONTACT
>Rens. auprès de l’Accueil Multiservices au 01 34 43 34 43 ou sur www.ville-pontoise.fr
MULTI-SERVICES | RECENSEMENT CITOYEN OBLIGATOIRE Dans les trois mois suivant votre seizième anniversaire, vous devez vous faire recenser ! Cette démarche, à effectuer en mairie ou sur Internet, permet d’être ins- crit sur les listes électorales, convoqué à la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) et de passer des concours soumis au contrôle de l’autorité publique (BEP, CAP, BAC, conduite accompagnée). Il suffit de se munir d’une carte nationale d’identité et du livret de famille des parents. Un téléservice garantit également en quelques clics d’effectuer son recensement citoyen. Le procédé est simple : créer un compte sur www.mon.service-public.fr, répondre à l’intégralité des questions et numériser les pièces justificatives. L’attestation est ensuite envoyée par courrier ou remise en mairie.
PROPRETÉ | RAPPEL DES MODALITÉS DE COLLECTE DES DÉCHETS Depuis le 1er juillet, la collecte des déchets relève de l’entière compétence de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pon- toise. Mais parce que la propreté est l’affaire de tous, petits rappels des règles à respecter :
Les jours de collecte En centre-ville u Ordures ménagères : lundi, mercredi, vendredi, samedi ; u Déchets verts et bioseaux : mardi ; u Emballages recyclables : jeudi.
Dans les quartiers sud u Ordures ménagères : mardi et vendredi ; u Déchets verts et bioseaux : mardi ; u Emballages recyclables : jeudi.
Dans les quartiers nord u Ordures ménagères : lundi et jeudi ; u Déchets verts et bioseaux : mardi ; u Emballages recyclables : mercredi.
Les emballages recyclables Les emballages recyclables sont à mettre dans le conteneur à couvercle jaune ou dans un sac jaune translucide. Les emballages pouvant être recyclés sont : les bouteilles et flacons en plastique, les boîtes métalliques, les conserves, les briques, cartons et cartonnettes, les journaux et magazines.
Les encombrants u Pour les résidents en pavillon Téléphonez au 0 800 80 81 86 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 16h – appel gratuit depuis un poste fixe) pour fixer avec la société Sepur la date de sortie de vos encombrants.
Vous n’avez pas le droit, sous peine d’amende, de sortir vos encombrants avant la date communiquée.
u Pour les résidents en immeuble Les encombrants sont collectés le deuxième mercredi du mois pour le quartier Sud et le quatrième mercredi du mois pour le quartier Nord.
Pensez à sortir vos poubelles la veille au soir à partir de 19h et à rentrer votre conteneur après le passage de la benne.
22
"Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire" ou le "Parking du centre, véri- table serpent de Maire."
Dans son tirage du 26/10, un journal local titrait : "Du plomb dans l’aile pour le parking du centre-ville ?". Que penser, se demande le Pontoisien incrédule devant une telle avanie. En effet, depuis 15 ans, telle une pièce de théâtre, pas moins de 5 actes furent joués. Avec quel résultat ?
Acte 1, sous l’Hôtel de Ville. Abandonné à cause des "fameux" sous-sols de Pontoise ;
Acte 2, en 2008, côte des Fossés, présenté par le maire comme "bouclé financièrement". Abandon- né sans raison objective ;
Acte 3, place St Louis, un puit hélicoïdal de 30 mètres (sic). Abandonné pour risque d’effondre- ment du bâti voisin ;
Acte 4, quartier Lemercier, projet qui avait pour lui de régler le sort du bâti frappé d’arrêté de péril. Abandonné sans plus d'explications ;
Acte 5, sous le Jardin Public, projet qui prendrait l’eau, la faute à l’Archi- tecte des Bâtiments de France, nous répète-t- on en boucle. Ah !, si ça prend l’eau, "c’est la faute à Rousseau". Car à Pontoise - ville d’Art & d’Histoire - si on ne peut pas se garer, c’est toujours à cause des autres.
Toutefois, lors du Conseil de Novembre, furent débattues les orientations budgétaires 2017. Les questions du parking – déjà financé - et du stationnement animèrent le débat et le Maire dans le rôle du metteur en scène se voulu rassurant, avec comme réplique "des investissements massifs à venir ".
Une fois de plus, sans être dupe, nous prenons acte, et espérons sérieusement non le énième acte d’un peu glorieux Vaudeville, mais un lever de rideau salvateur pour notre ville.
Pascal Bourdou, pour “Un Nouveau Souffle
pour Pontoise”.
Egalité femme-homme : le chemin reste long
La loi exige que les collectivités territoriales rendent publiquement compte de leur politique d’égalité entre hommes et femmes avant l’adop- tion des budgets. A cette même période automnale, certains députés se livrent impunément à un chahut sexiste indigne même de collégiens en pleine crise pubertaire !
Lors de la séance des questions au Gouver- nement du mardi 7 novembre, Laurence Rossignol, (Ministre des Familles, de l’En- fance et des Droits des femmes) s’exprimait au micro quand des députés l’ont huée, obligeant le président de séance à demander plusieurs fois le calme.
Ces réactions de sexisme ordinaire sont répétitives à l’Assemblée nationale : sif- flets adressés à la ministre du Logement osant venir en robe, caquètements en direction d’une députée prenant la parole. Elles visent à l’intimidation des femmes engagées en politique.
Hélas, ce n’est pas seulement à l’Assemblée nationale que les compor- tements machistes veulent intimider les femmes. C’est dès l’enfance que le harcèlement masculin les incite à raser les murs et à se taire.
Tous les lieux et services publics gérés par les collectivités sont concer- nés : la cour d’école, les stades, les piscines. C’est lors de toutes leurs actions en direction des enfants et des usagers que les collectivités territoriales doivent prévenir ces comportements. Pour cela elles doivent sensibiliser puis former leurs inter- venants à la lutte contre cette violence sociale.
Non au machisme impuni. Oui à la lutte contre les comportements sexistes par tous ceux qui inter- viennent dans la sphère publique.
Contact : [email protected] Bénédicte Ariès,
pour la transition écologique à Pontoise.
Solidarité avec les person- nels hospitaliers de l’hôpi- tal public de Pontoise
Depuis presque 10 ans, les hôpitaux publics sont soumis à des mesures dras- tiques d’austérité visant à réduire les déficits et à se plier aux exigences du conseil européen. Ainsi, les lois Hôpital, Patient, Santé, Territoire et la loi Santé, votée en janvier 2016, ont favorisé la déstructuration du système hospitalier en exigeant l’optimisation des dépenses. Pour les personnels hospitaliers, la réduction des déficits s’est traduite, entre autres choses, par de nombreuses restructurations, des sup- pressions de postes, l’aug- mentation du temps de travail, le gel des salaires depuis 6 ans et une pré- carisation galopante. Pour les patients, cela signifie des fermetures de lits, des temps d’attente allongés et de nombreuses incita- tions à se tourner vers les structures de soins privées. Malgré ces mesures d’aus- térité, le déficit de l'hôpital de Pontoise s’élève à près de 7 millions d’euros en cette fin d’année 2016, 20 millions d’euros si l’on cumule les dix dernières années. Nous l’affirmons, les méthodes d’austérité on fait la preuve de leur inefficacité. Elles mettent les personnels à très rude épreuve et mécontentent les usagers. Nous devons défendre le droit à un ser- vice public hospitalier de qualité et mettre fin à des pratiques qui favorisent une médecine inégalitaire à deux vitesses. Soyons solidaires des personnels hospitaliers en lutte. Réclamons avec eux des conditions de travail décentes, un financement plus ambitieux et plus juste d’un système de santé dont tout le monde s’accorde à dire qu’il fait, encore aujourd’hui, la fierté des habitants de ce pays.
Solveig Hurard, pour “Pontoise à gauche vraiment”.
Parking de centre ville : l’éternelle Arlésienne
On parle souvent d’Arlé- sienne pour évoquer le parking de centre-ville de Pontoise mais force est de constater que nous sommes nettement bien moins lotis que le centre ville d’Arles qui dispose de nombreux parkings… On évoque l’architecte des bâtiments de France qui handicaperait le dévelop- pement de la ville mais en même temps on semble découvrir qu’il y a toujours eu à négocier avec lui pour obtenir la moindre chose dans le centre ancien. Tout ceci fait les affaires de l’incivisme mais pas de la Rue Thiers où le stationnement en double file est devenu monnaie courante… Pour prendre un verre place du petit Martroy certains n’hé- sitent plus à condamner la rue à une voie en sens unique… Heureusement la grande partie des Pontoisiens et des commerçants fait preuve de civisme, même s’il y a toujours un réfrac- taire pour aller poser ses portants sur une place de stationnement devant sa boutique… Ce qui hélas est rarement sanctionné comme d’ailleurs la plu- part de ces attitudes qui nuisent à tous… on attend donc avec impatience une verbalisation possible par le système vidéo en cours d’installation. On ne peut que se réjouir en tout cas, même si tous les élus de la majorité ne partagent pas cet avis, que la parking Jean Jaurès soit gratuit pendant les Noélies qui se dérouleront sur deux journées car il faut bien reconnaître qu’il est difficile de promouvoir notre cité si on ne donne pas très rapidement aux visiteurs la possibilité d’y stationner, d’autant que cette ville prouve qu’elle dispose d’un vrai poten- tiel avec le récent succès rencontré par la crêperie dans la rue principale. Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d’année à tous !
Annick Ferré, Patrick Morcello pour “Pontoise à cœur”.
Grandes manifestations à l’hôpital de Pontoise : Soutenons les agents qui se dévouent dans cet établissement
L’hôpital de Pontoise, qui est le principal pourvoyeur d’emplois sur la commune est un établissement de référence disposant d’une offre de soins variée. C’est une chance pour les Pontoisiens d’avoir à proximité un tel hôpital public : les Pontoisiens peuvent bénéficier de soins médicaux de qualité à proximité. Cependant, la situation financière déficitaire de l’hôpital fait l’objet d’un nouveau plan de retour à l’équilibre. Les manifestations de colère qui viennent de l’hôpital concernent donc directe- ment les Pontoisiens.
A l’appel de l’intersyndi- cale, de très nombreux salariés ont exprimé leur colère au cours de manifestations au sein même de l’hôpital de Pontoise, sur le pont de l’Oise, et dernièrement dans les rues de Pontoise. Ils dénoncent le manque de dialogue social de la direction. La direction envisagerait de réduire le nombre d’heures supplé- mentaires pour le person- nel de nuit et le nombre de RTT…
Devant le déficit de l’hô- pital estimé à 16 millions d’euros, le nouveau direc- teur semble ne pas avoir trouvé la bonne solution avec les agents. Cette situation est préoccu- pante. Il ne faudrait pas laisser dégrader les condi- tions de travail des salariés à moins d’accepter la dégradation de la qualité des soins attendus par les patients.
Nous appelons à un dia- logue franc et apaisé entre la direction et les repré- sentants des personnels, demandons au Maire, président du conseil de surveillance de l’hôpi- tal, d’intervenir pour un rapide retour au calme et souhaitons que la ministre des affaires sociales et de la santé se saisisse au plus vite de ce dossier.
Contact : [email protected] gmail.com
pour "Pontoise pour tous".
TRIBUNES
23
Pontoise Ville d’art et d’histoire Pontoise appartient au réseau national des "Villes et Pays d’art et d’histoire" depuis mars 2006. Le ministère de la Culture et de la Communication, attribue l’appellation "Villes et Pays d’art et d’histoire" aux collectivités locales qui animent, préservent et valorisent leur patrimoine historique, artistique et culturel. Ainsi la Ville de Pontoise consciente des enjeux que représente l’appropriation de son architecture et de son patrimoine par les habitants, s’engage dans une démarche active de connaissance, de conservation, de médiation et de soutien et à la qualité architecturale et du cadre de vie. Des vestiges antiques à l’architecture du XXIème siècle, les villes et pays mettent en scène le patrimoine dans sa diversité. Aujourd’hui, un réseau de 184 villes et pays vous offre son savoir-faire sur toute la France.
AGENDA
G EN
D E
5 décembre à 17h30 Commémoration "Journée Nationale d'hommage aux Morts pour la France pendant la Guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie" Cimetière de Pontoise Rens. : 01 34 41 54 27.
8 décembre à 9h Sortie au Marché de Noël de Rouen pour les Seniors organisée par le Service Seniors Rens. : 01 34 35 30 70.
8 décembre à 19h30 9 décembre à 20h30 Danse "Trois grandes fugues" L' / Théâtre des Louvrais Rens. : 01 34 20 14 14.
Jusqu'au 9 décembre Collecte de jouets organisée par la STIVO Point relais à l'accueil de la Mairie Rens. : 01 34 35 30 75.
10 décembre de 15h à 19h Crèche Vivante Cathedrale Saint-Maclou Rens. : 01 30 32 27 12.
10 décembre à 18h Visite guidée "Pontoise à la bougie" Office de Tourisme de Cergy-Pontoise – Porte du Vexin Rens. : 01 34 41 70 60.
11 décembre à 17h Concert de Noël organisé par l'association Les Heures Musicales de Pontoise Cathédrale Saint-Maclou Rens. : 01 30 37 33 80.
15 et 16 décembre à 19h30 Théâtre "Angelus Novus" L' / Théâtre des Louvrais Rens. : 01 34 20 14 14.
16 décembre à 19h30 Match de tennis de table ASPCTT/Gdansk (Grudziaz) Rens. : aspctt.com
17 décembre à 10h, à 11h et à 15h Contes "Noël à la cave" Bibliothèque Apollinaire Rens. : 01 34 25 04 25.
17 et 18 décembre de 14h30 à 19h Les animations des commerçants proposées par l'association "Atouts Pontoise" Rens. : 01 30 31 26 82.
19 et 20 décembre de 10h30 à 12h Les ateliers de Juliette Ferme pédagogique, 2 rue des Pâtis Rens. : 01 30 32 03 72.
21 et 28 décembre de 10h à 12h et de 14h à 16h Les ateliers du patrimoine Rens. : 01 34 43 35 89.
21 décembre de 10h30 à 12h Conte "Le Noël de Scrooge" par Ingrid Collet Bibliothèque Apollinaire Rens. : 01 34 25 04 25.
30 décembre à 19h30 Soirée jeux de Kub'en Bois Académie Maison des Associations Rens. : 06 68 50 72 00.
6 janvier à 18h45 Vœux à la population Dôme Rens. : 01 34 43 34 47.
6 janvier à 20h30 Concert "Pour le temps présent" L' / Théâtre des Louvrais Rens. : 01 34 20 14 14.
LES INCONTOURNABLES
8 décembre à 20h30 Conseil municipal Hôtel de Ville Rens. : 01 34 43 34 43.
10 décembre à 16h Musique à la cave "Andrews & Bilon Trio" Bibliothèque Apollinaire Rens. : 01 34 25 04 25.
10 et 11 décembre à partir de 9h "Les Noëlies" Centre-ville Rens. : 01 34 43 34 47.
12 décembre à 20h30 Réunion de quartier des Louvrais Groupe scolaire Eugène-Ducher Rens. : 01 34 43 35 65.
Du 27 janvier au 5 mars Piano Campus En ville Rens. : 01 34 35 18 53.