plastiques - · PDF fileOn parlera plutôt de matières plastiques que de...

Click here to load reader

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of plastiques - · PDF fileOn parlera plutôt de matières plastiques que de...

  • AUBRY Latitia PE2A

    '(/$328%(//($85(&

  • 2

    Sommaire

    Introduction .....I. Le recyclage des emballages plastiques ......

    A. Les emballages : quelques donnes..B. Le diagramme intemporelC. Les diffrents composantes...

    1. Les plastiques ..2. La lgislation 3. Les socits agres ... 4. Les collectivits locales.5. Les modes de valorisation, des termes ne pas confondre ..

    D. Tous les dchets peuvent-ils tre recycls ? 1. La valorisation nergtique 2. Lincinration 3. Le CET

    II. La chane de recyclage des bouteilles et flacons plastiques A. Comment fonctionne la chane du recyclage ?...

    1. Schma explicatif . 2. Quelques explications ...

    B. Les applications des plastiques recycls. 4. Le textile 5. La chimie 6. La plasturgie 7. Quelles applications selon le compos ?

    III. La rgnration des plastiques, une tape du recyclage A. Le processus de rgnration mcanique....

    1. Les diffrentes phases du processus . 2. Quelques explications ...

    B. Que deviennent les plastiques rgnrs mcaniquement ?... Conclusion Lexique (les mots surligns en bleu ont leur dfinition dans le lexique) ... Rfrences documentaires... Annexes.

  • 3

    ,QWURGXFWLRQJeter a toujours t un geste quotidien pour les tres humains depuis la Prhistoire. Le dchet est le produit invitable de tout cycle de vie et de consommation. Les pays riches nont jamais produit autant dordures. Lan dernier, les Franais en ont jet 26 millions de tonnes. Aujourdhui, chaque Franais produit, en moyenne, 450 kg de dchets par an. Cest deux fois plus quil y a 40 ans.

    La composition de nos poubelles a aussi volu. On trouve de plus en plus demballages de matires diffrentes. Le gisement des emballages mnagers, tous matriaux confondus, est estim en France PLOOLRQVGHWRQQHV

    &RPSRVLWLRQGHQRVSRXEHOOHV

    Emballages, bouteilles, jouets usags : les plastiques reprsentent NJGHGpFKHWV par an. Ces dchets ne se dcomposent pas dans le sol. Avec le temps, ils se fragmentent en morceaux de plus en plus petits, sans jamais disparatre.

  • 4

    Il existe diffrentes faons de traiter les dchets. 7UDLWHPHQWGHVGpFKHWV

    La solution la plus simple est la mise en dcharge, cest pourquoi plus de la moiti de nos ordures mnagres finissent leur vie en dcharge. Mais cette solution conduit la non-possibilit de donner une seconde vie nos dchets et donc dconomiser les matires premires puisque les dchets sont seulement rassembls et ne subissent aucun traitement (mcanique ou chimique).

    Il y a 3 moyens de mettre en valeur nos dchets, ce sont des procds de valorisation des dchets :

    Le FRPSRVWDJH consiste faire de lengrais (compost) laide de nos dchets organiques cest--dire des dchets qui peuvent pourrir (putrescibles) comme les restes de nourriture, les tontes de pelouses, les mauvaises herbes

    Prs de 40 % du contenu de nos poubelles est brl dans des usines dLQFLQpUDWLRQ. Une partie sert produire de lnergie sous forme de chaleur ou dlectricit.

    Recycler, cest refaire du neuf avec du vieux. Le UHF\FODJH permet donc aux dchets davoir une seconde vie. Dans nos ordures, beaucoup de matriaux peuvent tre recycls.

    Les emballages plastiques reprsentent WRQQHV GRQW WRQQHV GHERXWHLOOHVHWIODFRQVSODVWLTXHV. Cest pourquoi la France a fait le choix de valoriser les flacons et bouteilles plastiques. Le plastique est un matriau de plus en plus utilis dans notre socit de consommation grce lavance technologique qui lui confre de nombreuses qualits.

    Nous allons donc nous intresser au recyclage des emballages plastiques et plus particulirement celui des bouteilles et flacons plastiques.

    Nous verrons dans un premier temps ce qui se cache sous le UHF\FODJHGHVSODVWLTXHV,puis nous dtaillerons la chane (temporelle) de leur recyclage. Nous nous attacherons ensuite une tape particulire du recyclage des plastiques : la rgnration.

  • 5

    I. Le recyclage des emballages plastiquesA. Les emballages : quelques donnes

    Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la pratique de lemballage devient une activit technique et conomique de plus en plus importante. Les principaux facteurs lorigine sont : - les modifications des habitudes de consommation, lies notamment la croissance

    du pouvoir dachat ; - lessor de la grande distribution ; - la ncessit de rationaliser les transports et lemmagasinage ; - les exigences lgales ; - lapparition de nouvelles technologies et de matriaux nouveaux.

    1. Dfinition de lemballage

    Lemballage est un assemblage de matriaux destins protger un produit, le transporter, le distribuer, le stocker, le vendre et le consommer. Il est galement un moyen de garantir la scurit de la distribution du produit jusquau consommateur dans de bonnes conditions et un cot minimum pour une entreprise. (IFEC-Fdration Franaise de lEmballage et du Conditionnement)

    2. Des exigences essentiellesDQQH[H,,GHODGLUHFWLYH&(H[WUDLW

    Exigences portant sur la fabrication et la composition de lemballage - Lemballage sera fabriqu de manire limiter son volume et son poids au

    minimum ncessaire pour assurer le niveau requis de scurit, dhygine et dacceptabilit aussi bien pour le produit que pour le consommateur.

    - Lemballage sera conu, fabriqu et commercialis de manire permettre sa

    rutilisation ou sa valorisation, y compris le recyclage, et rduire au minimum son incidence sur lenvironnement lors de llimination des dchets demballages ou des rsidus des oprations de gestions des emballages.

    - Lemballage sera fabriqu en veillant rduire au minimum la teneur en substances

    et matires nuisibles et autres substances dangereuses du matriau demballage et de ses lments, en ce qui concerne la prsence dans les missions, les cendres ou le lixiviat qui rsultent de lincinration ou la mise en dcharge des emballages ou des rsidus doprations de gestions des emballages.

    3. Les fonctions de lemballage

    Lemballage doit tre considr comme un produit part entire. Trois fonctions bien diffrentes peuvent coexister dans un mme emballage :

  • 6

    /HPEDOODJH ORJLVWLTXH qui permet les manutentions, le stockage, le transport et la distribution ;

    /HPEDOODJHSURWHFWHXU qui sert protger et conserver le produit ;

    /HPEDOODJH YHQGHXU qui sert de support au message commercial et qui participe la vente.

    Ces trois niveaux correspondent diffrents tats que devra subir le produit : de son enlvement chez le producteur son arrive dans le magasin et jusqu son achat pour le client final.

    4. Lemballage nous informe

    Sur les emballages on trouve de nombreuses inscriptions. On peut trouver notamment des pictogrammes qui nous donnent des renseignements sur le produit :

    Les labels de qualit

    Les pictogrammes de danger

    Les pictogrammes de protection de lenvironnement (cf. Les socits agres)

    5. Des filires par matriaux

    Le secteur de lemballage est trs diversifi. Depuis le XIXme sicle, les industriels de lemballage se sont spcialiss par filires de matriaux.

    /HV PDWpULDX[ SODVWLTXHV sont principalement utilises pour lemballage des biens dquipement (machines-outils, parties dusines, quipement lectronique, contenants divers pour les produits de grande consommation : lait, eaux minrales, produits dhygine et de beaut, ). Elles continuent jouer un rle prpondrant pour leur qualit de protection contre les chocs et les intempries : mousses polyurthanes, feuilles de polythylne, bandelettes et rubans adhsifs. ( les caractristiques de ce matriau seront dveloppes plus prcisment dans la suite de ce dossier)

    /H PpWDO est utilis pour lemballage des produits de consommation courante, les types de contenants et de matriaux sont dune grande diversit. Le fer blanc sert pour les conserves alimentaires, les vernis et

  • 7

    les peintures, les huiles de moteur, les produits dentretien, Laluminium est employ pour les fts de bire, les arosols, les canettes, les tubes souples, les feuilles minces usage divers.

    /H YHUUH a fait dimportants progrs techniques grce la nouvelle gnration de verres allgs ( 170 g au lieu de 330 g pour une bouteille de bire). Ce verre allg est plus rsistant aux chocs thermiques et mcaniques. Il sert lemballage des aliments pour enfants, du caf en poudre, de la plupart des boissons, des huiles et vinaigres, des mdicaments, de certaines conserves,

    /HV SDSLHUV HW FDUWRQV interviennent peu prs dans tous les types

    demballages en raison de leurs multiples qualits : rsistance, lgret, facilit dimpression, Le carton, notamment, constitue un support publicitaire de grande importance dans les systmes de vente en libre- service. Le carton ondul est le plus utilis pour le transport et lemballage group dunit de consommation.

    /HERLV, sci, droul ou contreplaqu sert pour les emballages lgers ou en

    combinaison avec du papier (allumettes, botes fromages, cageots pour fruits et lgumes), pour les gros emballages et les palettes de manutention.

  • 8

    B.

    Le

    diag

    ram

    me

    inte

    mpo

    rel

    /(5(&

  • 9

    C. Les diffrentes composantesLes composantes surlignes en jaune seront dveloppes dans les autres parties de ce dossier.

    1. Les plastiques

    On parlera plutt de matires plastiques que de plastiques. Cest un produit constitu de substances organiques de grande masse molculaire auxquelles on a ajout des composs destins amliorer leurs caractristiques.

    a. Les diffrentes matires plastiques

    On distingue : Les matires plastiques QDWXUHOOHV (ex : la corne, lcaille, la glatine)

    Les matires plastiques DUWLILFLHOOHV obtenues partir des produits naturels (ex : nitrocellulose, cellophane)

    Les matires plastiques