Paul Verlaine

download Paul Verlaine

of 16

  • date post

    02-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    34
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Paul Verlaine

  • Paul Verlaine 1

    Paul Verlaine Pour les articles homonymes, voir Verlaine.

    Paul Verlaine

    Donnes cls

    Nom de naissance Paul Marie Verlaine

    Activits pote

    Naissance 30mars1844Metz, Royaume de France

    Dcs 8janvier1896 ( 51ans)Paris, France

    Langue d'criture franais

    Mouvement symbolisme

    Genres Posie

    uvres principales Pomes saturniens (1866) Ftes galantes (1869) Les Potes mauditsSignature

    Paul Marie Verlaine est un pote franais, n Metz le 30mars1844 et mort Paris le 8janvier1896.

  • Paul Verlaine 2

    Aprs la dmission de l'arme de son pre, la famille Verlaine s'installe Paris en 1851. Paul Verlaine suit des tudessecondaires en pension et devient bachelier en 1862, il renonce par la suite des tudes de droit et entre commeemploy l'Htel de ville de Paris en mme temps qu'il frquente cafs et cercles littraires comme celui des VilainsBonshommes. Admirateur de Baudelaire, il s'essaie la posie et publie son premier recueil, Pomes saturniens en1866 22 ans. Frapp par le mariage, puis la mort de sa cousine dont il tait amoureux, il bascule dans l'alcool et laviolence : il en sort provisoirement par son union avec Mathilde, mais le comportement de Verlaine entrainera vite lasparation du couple.Sa vie est en effet bouleverse en septembre 1871 quand, aprs avoir perdu son emploi municipal cause de sonsoutien la Commune de Paris, il rencontre Arthur Rimbaud. Leur vie amoureuse tumultueuse et errante enAngleterre et en Belgique dbouche sur la scne violente o, Bruxelles, Verlaine blesse superficiellement aupoignet celui qu'il appelle l'poux infernal : jug et condamn, il restera en prison jusqu'au dbut de 1875,retrouvant le catholicisme de son enfance et crivant des pomes qui prendront place dans ses derniers recueilsSagesse (1880), Jadis et Nagure (1884) et Paralllement (1889).Il gagne ensuite sa vie comme professeur Londres, puis en France Rethel o il noue une relation quivoque avecun de ses lves, Lucien Ltinois. Cette amiti particulire qui dure de 1877 la mort de Lucien en 1883 les mne une vie instable en Angleterre, puis dans les Ardennes o Verlaine a achet une ferme avec l'argent de sa mre.L'installation rve choue et Verlaine rentre Paris en 1882 : commence alors une dchance sociale et morale quile rduit l'tat de semi-clochard alcoolique. Us, Verlaine meurt 51 ans, le 8 janvier 1896, d'une congestionpulmonaire.Figure de pote maudit, Verlaine est alors reconnu comme un matre par les jeunes potes du temps. Son influencesera importante et la postrit saluera cet art potique verlainien, Sans rien en lui qui pse ou qui pose , fait demusicalit et de fluidit qui jouent avec les rythmes impairs. La tonalit de nombreux de ses pomes qui associentsouvent mlancolie et clairs-obscurs, rvle, au-del de la simplicit apparente de la forme, une profonde sensibilit,qui entre en rsonance avec les approches de certains peintres impressionnistes et de musiciens comme ReynaldoHahn ou Claude Debussy, qui mettront d'ailleurs en musique des pomes de Verlaine.

    Biographie

    Maison natale de Paul Verlaine Metz

    Dbut de vie

    Aprs treize ans de mariage[1], Nicolas-Auguste Verlaine et son pouselisa Stphanie Dehe donnent naissance un fils le 30 mars 1844, au2, rue de la Haute-Pierre, Metz. Ils le prnomment Paul. Et plusprcisment Paul Marie pour rendre hommage la Vierge Marie pourcette naissance tardive : cet enfant tait espr depuis 13 ans, lisaayant fait auparavant trois fausses couches et gardant dans des bocauxd'alcool sur la chemine familiale les ftus dont il est le sosie[].Catholiques, ils le font baptiser en l'glise Notre-Dame de Metz. PaulVerlaine restera le fils unique de cette famille de petite-bourgeoisieassez aise qui lve aussi depuis 1836 une cousine orpheline,prnomme lisa.

    Son pre, militaire de carrire, atteint le grade de capitaine avant dedmissionner de l'arme en 1851 : la famille Verlaine quitte alors Metzpour Paris[2]. Enfant aim et plutt appliqu, Paul Verlaine devient unadolescent difficile, il est mis en pension par sa famille et obtient sonbaccalaurat en 1862.

  • Paul Verlaine 3

    Entre dans la vie adulte

    Paul Verlaine jeune homme

    C'est durant sa jeunesse qu'il s'essaie la posie. En effet, en 1860, lapension est pour lui source d'ennui et de dpaysement. Admirateur deBaudelaire, par consquent de la posie symboliste, et s'intressant lafaune africaine, il exprime son mal-tre d l'loignement de sonfoyer, travers une posie dnue de tout message si ce n'est celui deses sentiments, Les Girafes. "Je crois que les longs cous jamais ne seplairont/ Dans ce lieu si lointain, dans ce si bel endroit/ Qui est monAlaska, pays o nul ne va / Car ce n'est que chez eux que combls ilsseront". Ce court pome en quatre alexandrins reste sa premireapproche sur le domaine potique, mme s'il ne sera publi qu' titreposthume. Bachelier, il s'inscrit en facult de Droit, mais abandonneses tudes, leur prfrant la frquentation des cafs et de certainscercles littraires parisiens comme les Vilains Bonshommes. Ils'intresse plus srieusement la posie et, en aot 1863, une revuepublie son premier pome connu de son vivant: Monsieur Prudhomme,portrait satirique du bourgeois qu'il reprendra dans son premier recueil.

    Il collabore au premier Parnasse contemporain et publie 22 ans en 1866 les Pomes saturniens qui montrentlinfluence de Baudelaire, mais aussi une musique personnelle oriente vers la Sensation rendue [3]. En 1869,parat le petit recueil Ftes galantes, fantaisies inspires par les toiles des peintres du XVIIIesicle que le Louvrevient d'exposer dans de nouvelles salles[4].

    Dans la mme priode, son pre, inquiet de son avenir, le fait entrer en 1864 comme employ dans une compagnied'assurance, puis, quelques mois plus tard, la mairie du 9e arrondissement, puis l'Htel de ville de Paris. Il vittoujours chez ses parents et, aprs le dcs du pre en dcembre 1865, chez sa mre avec laquelle il entretiendra unerelation de proximit et de violence toute sa vie. Paul Verlaine est aussi trs proche de sa chre cousine lisa,orpheline recueillie ds 1836[5] et leve par les Verlaine avec leur fils : il souhaitait secrtement l'pouser, mais ellese marie en 1861 avec un entrepreneur ais (il possde une sucrerie dans le Nord) ce qui permettra lisa de l'aider faire paratre son premier recueil (Pomes saturniens, 1866). La mort en couches en 1867 de celle dont il restaitamoureux le fait basculer un peu plus dans l'excs d'alcool qui le rend violent : il tente mme plusieurs fois de tuer samre. Celle-ci l'encourage pouser Mathilde Maut qu'un ami lui a fait rencontrer : il lui adresse des pomesapaiss et affectueux qu'il reprendra en partie dans la Bonne Chanson, recueil publi en 1872. Le mariage a lieu le 11aot 1870 (Paul a 26 ans et Mathilde, 17) et un enfant, Georges, natra le 30 octobre 1871.

  • Paul Verlaine 4

    Le tumulte Rimbaud (1872-1875)

    Arthur Rimbaud en 1872

    Cependant la vie de Paul Verlaine se complique durant la priodetrouble de la Commune de Paris que soutient le jeune pote qui s'estengag dans la garde nationale sdentaire, o il est de garde une nuitsur deux dans un secteur calme. Il fuit Paris pour chapper larpression versaillaise et est radi de l'administration. Sa vie sanshorizon devient tumultueuse aprs la rencontre en septembre 1871d'Arthur Rimbaud avec lequel il va vivre une relation amoureuseconflictuelle jusqu'en 1873[6]. Ruinant son mariage avec Mathilde qu'ilfrappe et viole aprs s'tre saoul l'absinthe[] et qui entame uneprocdure de sparation qui sera prononce le 24 avril 1874 (le divorcesera prononc en 1885 : la loi Naquet qui le rtablit date du 27 juillet1884[7]), Paul Verlaine vit par intermittence avec Arthur Rimbaud :leur homosexualit affiche fait scandale et la violence de Rimbaudcre aussi le tumulte dans le cercle des potes zutiques o Verlaine l'aintroduit, et finalement le pauvre Lelian (anagramme de PaulVerlaine) comme il se nomme lui-mme, part pour Londres avec l'poux infernal en juillet 1872, sa femme rompant de fait

    dfinitivement avec lui[5]. Durant des mois de vie errante en Angleterre et en Belgique qui nourriront le recueilRomances sans paroles se succdent sparation et retrouvailles avec Rimbaud d'une part et tentatives de retour safamille o sa mre ne l'abandonne pas. L'pisode Rimbaud s'achve au cours d'une dispute le 9 juillet 1873 Bruxelles, par les coups de revolver de poche Lefaucheux de Paul Verlaine qui, craignant de voir s'loigner sonamant, blesse superficiellement Arthur au poignet gauche : incarcr le jour mme dans un centre de dtentionprovisoire, il est inculp pour son geste et stigmatis pour son homosexualit. Il est condamn deux ans de prisonle 8 aot 1873 mme si Rimbaud a retir sa plainte, la pdrastie tant un lment aggravant[]. La sentence estconfirme en appel le 27 aot 1873 et Verlaine est incarcr la prison de Bruxelles[8]. la prison de Mons o il esttransfr en octobre 1873, Verlaine retrouve la foi catholique et crit des pomes en prose qui prendront place dansses derniers recueils Sagesse (1880), Jadis et Nagure (1884), Paralllement (1889) et Invectives (1896), puis dansles uvres posthumes. La composition en prison de trente-deux pomes (posie nave et savante teinte de lyrismeromantique, elle voque sa crise d'idendit), insrs dans ces recueils, est issu d'un manuscrit autographe datant de1873-1875, intitul Cellulairement, entr dans le Muse des lettres et manuscrits depuis 2004 et class trsor nationaldepuis le 20 janvier 2005[9].

    Libr le 16 janvier 1875 avec une remise de peine de presque une anne pour bonne conduite, Verlaine tente envain une rconciliation avec Mathilde qui obtiendra finalement le divorce et la garde de son enfant en mai 1885[7]. Ilpasse deux jours et demi avec Rimbaud Stuttgart reniant son dieu : c'est leur dernire rencontre et Rimbaudremet Verlaine le texte des Illuminations que Verlaine fera publier en 1886[5]