Oui, la France est un paradis pour les entrepreneurs

download Oui, la France est un paradis pour les entrepreneurs

of 35

  • date post

    25-Jul-2016
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    2

Embed Size (px)

description

 

Transcript of Oui, la France est un paradis pour les entrepreneurs

  • Oui ! La France_001-288.indd 4 22/12/15 15:58

  • Fabrice Cavarretta

    Oui ! La France est un paradis

    pour entrepreneurs

    PLONwww.plon.fr

    Oui ! La France_001-288.indd 5 22/12/15 15:58

  • ditions Plon, un dpartement ddi8, 201612, avenue dItalie75013 ParisTl. : 01 44 16 09 00Fax : 01 44 16 09 01www.plon.fr

    ISBN : 978-2-259-24847-1

    Le Code de la proprit intellectuelle interdit les copies ou reproductions destines une utilisation collective. Toute reprsentation ou reproduction intgrale ou partielle faite par quelque procd que ce soit, sans le consentement de lAuteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaon sanctionne par les articles L 335-2 et suivants du Code de la proprit intellectuelle.

    Oui ! La France_001-288.indd 6 22/12/15 15:58

  • 7Prface

    Il mest arriv parfois dassocier les mots France et paradis , mais je navais pas imagin que cette expres-sion puisse tre reprise par dautres entrepreneurs ou mme apparatre dans le titre dun livre.

    Lide tait simplement de contrer les ternels pessi-mistes et de partager la joie et lnergie que de nombreux entrepreneurs ressentent en France.

    Oui ! La France est un paradis pour entrepreneurs fait cho cette nergie.

    Fabrice Cavarretta a eu plusieurs vies et son rcit en bnficie pleinement. Nous nous sommes dj croiss dans deux de ces vies. Au dbut de lInternet franais dans les annes 1990, nous avons sig ensemble lAssociation des fournisseurs daccs (AFA), collgues et concurrents la fois, lui reprsentant un grand groupe, moi lune de mes PME. Douze ans plus tard, Fabrice tait devenu professeur et nous avons longuement chang propos dune recherche quil conduisait sur lvolution de ce march de laccs Internet.

    Oui ! La France_001-288.indd 7 22/12/15 15:58

  • Prface

    8

    Aujourdhui, nous nous retrouvons de nouveau, sur une croyance et lenvie de la partager : la France est un ter-rain trs favorable lentrepreneuriat. Pour lenseignant quil est, communiquer ses ides est certainement une obligation. Pour ma part, communiquer mon enthou-siasme pour notre pays est une manire dencourager les jeunes crer leur bote. Ce serait une preuve darro-gance davoir cr tant dentreprises, dont certaines avec succs, et den attribuer le mrite mes seules qualits personnelles. Nos jeunes, nos politiques, nos concitoyens, comme ceux qui vivent ltranger doivent savoir que la russite en France est possible, que notre systme a des qualits, quil vaut la peine dy investir.

    Il se trouve que Oui ! La France, est un paradis pour entrepreneurs colle de nombreux domaines dans lesquels je me suis personnellement investi rcemment. Ainsi, ce livre identifie parmi les grands facteurs du succs la franaise nos formidables comptences, par exemple en ingnierie. Dans ce domaine toutefois, les besoins en ingnieurs sont dans la plupart des pays insatisfaits et notre systme ducatif reste parfois dsesprment li-tiste. Partant de ce constat, nous avons dcid de lancer 42, une cole dinformatique compltement diffrente, gratuite, originale par sa pdagogie et son recrutement ouvert.

    Cette cole ne prend son sens que dans le dynamisme de notre milieu entrepreneurial. Elle a pour vocation former les meilleurs dveloppeurs et les meilleurs cra-teurs dans le domaine du numrique dont un grand nombre seront les entrepreneurs de demain.

    Oui ! La France_001-288.indd 8 22/12/15 15:58

  • Prface

    Cet ouvrage insiste aussi sur la qualit de lenvironne-ment dont nos entrepreneurs bnficient, et la richesse des incitations dont ils peuvent bnficier. Quel dom-mage ce serait de ne pas en profiter, de ne pas se lancer encore plus dans laventure ! Cest ce qui ma incit construire, en partenariat avec la Banque publique din-vestissement (BPI), le plus grand incubateur au monde la Halle Freyssinet qui doit ouvrir Paris tout dbut 2017. Une telle initiative tmoigne de ma croyance forte dans la richesse de notre tissu entrepreneurial. Nous allons y hberger 1 000 startups dans un lieu unique par sa dimension et dans lequel un cercle vertueux va sta-blir entre la comptence, lactivit conomique et la crativit.

    Les snateurs romains taient appels voter avec leurs pieds . En tant quentrepreneur, je vote avec mes initiatives pour dfendre lide que la France est un paradis pour entreprendre, et ce, au-del de toute provocation.

    Plongs dans la litanie du French bashing, mme les plus convaincus de la qualit de notre systme peuvent en venir douter ou manquer parfois darguments. Oui ! La France est un paradis pour entrepreneurs nous apporte la matire pour rflchir aux ressorts profonds de lentre-preneuriat et aux raisons pour lesquelles cette activit est si bien lotie en France.

    Xavier Niel

    Oui ! La France_001-288.indd 9 22/12/15 15:58

  • Oui ! La France_001-288.indd 10 22/12/15 15:58

  • 11

    Introduction

    Souvenez-vous doctobre 2012. Des mesures fiscales dans le projet de loi budgtaire dclenchent un mouve-ment de protestation : les plus-values sur linvestissement dans une startup seraient taxes comme les revenus du travail, menaant daugmenter le plafond de taxation de 32 % 60 %. Cette dcision provoque une grogne qui se mue bientt en un mouvement dentrepreneurs et dinvestisseurs en colre se baptisant les Pigeons .

    Patrick Robin, lune des figures de la high-tech pari-sienne, vient tmoigner dans mon cours de lESSEC, une grande cole de commerce parisienne, de son extra-ordinaire exprience, de la presse aux tlcoms en passant par la publicit et finalement linvestissement. Les Pigeons, il connat : il est, dans les mdias, lun des porte-parole de cette colre. Et, pour les tudiants de mon cours, son tmoignage est troublant : ce nest pas un patron-entrepreneur nerv, fatigu quils dcouvrent, mais un homme rayonnant du plaisir quil semble avoir pris au cours de ses dcennies dentrepreneuriat. Que comprendre ?

    Oui ! La France_001-288.indd 11 22/12/15 15:58

  • Introduction

    12

    Un an plus tard, septembre 2013. Le magazine Challenges publie un article au titre involontairement pro-vocateur : La France, meilleur pays du G20 pour crer son entreprise . Ben voyons... , pensent les apprentis entrepreneurs avec qui je discute de cet article. Pour eux, cest de lhumour noir, encore un journaliste mal inform sur la situation de notre pays.

    Janvier 2015, ctait hier. La presse internationale fait le buzz : les startups franaises constituent le plus gros contingent hors tats-Unis dans le hall innovation du plus grand salon mondial consacr la technologie grand public, le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas1. Une arme de startups franaises y prsen-tent des produits innovants, malins, formidables. Mais cela ne change rien pour les adeptes du French bashing : pour eux, cette russite ne peut tre due qu un hasard trange ou une hallucination mdiatique quil est urgent doublier.

    En trois exemples, trois moments rcents, le problme est rsum : on se doit de considrer lentrepreneuriat en France comme un sujet dinquitude, une faiblesse congnitale, une dfaillance collective. Quid si les faits suggrent par ailleurs que lentrepreneur y est heureux,

    1. Salmon, How venture capital is broken , Reuters Blogs, 7 mai 2012, http://blogs.reuters.com/felix-salmon/2012/05/07/how-venture-capital-is-broken

    Oui ! La France_001-288.indd 12 22/12/15 15:58

  • Introduction

    13

    que lenvironnement lui est favorable et quil russit mieux quailleurs ?

    Quand la lgende devient ralit, imprimez la lgende , suggrait le cinaste John Ford dans Lhomme qui tua Liberty Valance. Une approche trs amricaine.

    En France, quand il sagit de notre capacit crer des entreprises, prfrerait-on la lgende, surtout si elle est moins belle que la ralit ? La bulle Internet vient peine dinitier la population, les politiques et les mdias aux dlices de lentrepreneuriat... et une bonne part de la communaut nationale aurait dj dcid de sa propre mdiocrit ?

    Ces vnements, apparents paradoxes, ont t pour moi loccasion dune rflexion. Dun ct, je constatais, attrist, un dnigrement que nous ne remarquons mme plus tant le French bashing est dans lair du temps. De lautre, jobservais une multitude de signaux positifs suggrant que la France serait un terrain favorable lentrepreneuriat. Qui avait raison ? O est la vrit ? Pourrait-elle tre plus belle que la lgende ?

    Mon intrt pour le sujet est autant personnel que professionnel. En tant quenseignant-chercheur sur len-trepreneuriat, je suis amen en salle de classe commen-ter de tels signaux et tudier, en profondeur, si cela serait mieux ailleurs . Confront toute lanne un mlange dlves franais et trangers, tous ambitieux et gographiquement mobiles, la comparaison entre les grands cosystmes entrepreneuriaux est une question rcurrente et parfaitement lgitime.

    Oui ! La France_001-288.indd 13 22/12/15 15:58

  • Introduction

    14

    Pas seulement en salle de cours dailleurs : ce dbat sinvite galement dans des discussions improvises avec des amis qui commencent envisager une autre vie aprs avoir pass toute leur carrire dans de grands groupes comme BNP Paribas, LOral ou Danone. Et mme avec leurs enfants, jeunes adultes ou grands adolescents, qui se posent des questions davenir.

    Tous sont imprgns de la doxa : Mais, de toute faon, la France nest pas propice lentrepreneuriat, nest-ce pas ? Comment leur en vouloir ?

    Depuis la fin des annes 2000, cette ide sest immis-ce profondment dans les dbats conomiques et politiques. Et on entend rpter lenvi que nos entre-preneurs, surtout les jeunes, feraient mieux de partir... ailleurs... pour des destinations o le ciel entrepreneurial serait uniformment plus bleu.

    Selon les tenants de ce French bashing conomique, notre environne