Organisation et planification des activit©s .QCM 1 : Travail collaboratif QCM 2 ; Travail...

download Organisation et planification des activit©s .QCM 1 : Travail collaboratif QCM 2 ; Travail collaboratif

If you can't read please download the document

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    367
  • download

    9

Embed Size (px)

Transcript of Organisation et planification des activit©s .QCM 1 : Travail collaboratif QCM 2 ; Travail...

  • cterrier / ditions Delagrave 1/21 08/04/2013

    Organisation et planification des activits administratives

    Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com

    Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pdagogique et non commercial

    Rfrentiel

    A4.3 Participation une organisation de travail collaboratif A.4.3. Participation une organisation de travail collaboratif T.4.3.1 laboration, mise en uvre et contrle d'une procdure de partage des documents T.4.3.2 Gestion de la messagerie lectronique

    Sommaire Rflexion

    Rflexion 1 : Travail coopratif et travail collaboratif Rflexion 2 : Messagerie electronique

    Mission

    Mission 1 : Annoter, commenter, fusionner des documents Mission 2 : Rdiger un rapport plusieurs Mission 3 : Applications en lignes et partage de fichiers Mission 4 : Formulaire en ligne Mission 5 : Organiser un vnement Doodle Mission 6 : Gerer ses contacts Mission 7 : Gerer et optimiser ses mels

    Cours

    A4.3 Participation une organisation de travail collaboratif

    Problmatique Contexte 431 laboration, mise en uvre et contrle d'une procdure de partage des documents

    1. Les outils de communication collaboratifs 1.1. La messagerie lectronique (courriel, mail, email, ml) 1.2. La liste de diffusion 1.3. Les forums de discussions 1.4. La messagerie instantane (dialogue en ligne, chat ou tchat) 1.5. La visio confrence ou visiotlphonie

    2. Outils de travail collaboratifs 2.1. Lespace de travail et de stockage, la plateforme colllaborative 2.2. Lagenda partag 2.3. Lannuaire partag 2.4. Fonctions collaboratives Bureautique Office en ligne ou hors ligne 2.5. Les outils collaboratifs en ligne

    432 Gestion de la messagerie lectronique

    1. Adresse lectronique 2. La bote aux lettres lectronique 3. Configurer un compte de messagerie lectronique

    - Par un serveur en ligne (ou webmail) - Par une application locale

    4. Optimiser lutilisation dune messagerie - Paramtrer l'envoi et la rception de messages - Filtrer les messages reus

    5. Dysfonctionnements des messageries - Un courriel nest pas achemin son destinataire - Le destinataire ne rpond pas alors qu'aucun message d'erreur n'a t reu - Quelques conseils

    QCM

    QCM 1 : Travail collaboratif QCM 2 ; Travail collaboratif QCM 3 : Messagerie electronique

    Etude de cas

    Etude de cas 01 : BTS AG 2012 Bernon Etude de cas 02 : C4I

    mailto:webmaster@cterrier.com

  • cterrier / ditions Delagrave 2/21 08/04/2013

    A.4.3. Participation une organisation de travail collaboratif

    431 laboration, mise en uvre et contrle d'une procdure de partage des documents

    Rflexion 1 : 15 - le travail collaboratif

    Former des groupes de 3 4 tudiants et rpondre aux questions poses en compltant le fichier source qui vous est remis

    Document 1 - qu'est-ce que le travail collaboratif ? Source : http://www.travail-collaboratif.info/?DefinitionTravailCollaboratif.fr

    Le travail collaboratif dsigne la coopration entre les membres d'une quipe afin d'atteindre un but commun. Cooprer repose principalement sur une valeur, celle du partage. Cooprer, c'est partager avec les autres (partenaires, clients, fournisseurs,

    collaborateurs, prescripteurs...):

    des valeurs pour crer des liens et la confiance,

    un projet pour atteindre des objectifs communs,

    des connaissances pour amliorer les dcisions,

    des ressources pour consolider les engagements,

    des outils pour coordonner les activits.

    Le travail collaboratif repose galement sur des comportements, notamment vouloir et savoir cooprer.

    Vouloir cooprer, c'est tre motiv pour entrer en relation avec l'autre, et partager avec lui une partie de son pouvoir et de son savoir.

    Savoir cooprer, c'est comprendre la psychologie de l'autre et matriser les comptences relationnelles qui permettent de construire une relation humaine de qualit.

    Document Travail coopratif et travail collaboratif

    Il est possible de distinguer le travail coopratif du travail collaboratif.

    Dans le travail coopratif, lobjectif du groupe est atteint par une rpartition des tches entre ses membres. La somme des taches de chacun permet de mener bien le projet gnral. Le travail coopratif peut prendre trois formes: La coo-pration additive : chaque membre apporte ses capacits ; la coopration intgrante : chaque membre est spcialis dans sa tche ; La coopration de dbat : Chaque membre contribue la rflexion globale par la communication.

    Dans le travail collaboratif lobjectif du groupe est atteint par un travail commun sans partage les tches. Chacun, apporte ses comptences la ralisation optimale des tches en vu de laccomplissement du projet.

    La russite, dpend : de la qualit de la communication, de la volont des membres collaborer, du nombre de membres ; du temps consacr par chacun au projet et des comptences de chacun. Les outils de communication facilitent le travail coo-pratif et collaboratif.

    Lefficacit du travail coopratif ou collaboratif implique le respect des conditions suivantes :

    Dfinir des objectifs du groupe,

    Dterminer les membres du groupe,

    Rpartir les taches et les objectifs attendus pour chaque membre du groupe,

    Dfinir les outils utiliser et mettre en place une bonne communication,

    Dfinir les rgles de fonctionnement du groupe Questions

    Quelles sont les conditions runir pour raliser un travail collaboratif ?

    Quelle est la diffrence entre le travail coopratif et le travail collaboratif ?

    Quels sont les avantages et inconvnients du travail coopratif ?

    Quelles sont les grandes tapes dfinir lorsque lon entreprend un travail coopratif ou collaboratif ?

    Fichier source outil

    Corrig

    http://www.travail-collaboratif.info/?DefinitionTravailCollaboratif.frhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Comp%C3%A9tence0701-reflexion-01-source.docx0701-reflexion-01-source.docx0701-reflexion-01-corrige.pdf0701-reflexion-01-source.docx0701-reflexion-01-corrige.pdf0701-reflexion-01-corrige.pdf

  • cterrier / ditions Delagrave 3/21 08/04/2013

    Rflexion 2 : La messagerie electronique 15

    Former des groupes de 3 4 tudiants et expliquer ou illustrer les diffrentes lois par des exemples ces diffrentes lois en compltant le fichier source qui vous est remis

    L'e-mail en chiffres http://www.arobase.org/culture/chiffres-email.htm

    Nombre d'utilisateurs Monde : 2 milliards en 2011. Prvision pour fin 2015 : 2.6 milliards (Radicati Group, mai 2011) France : 25.9 millions en 2009. (Mdiamtrie, OUI - mai 2009)

    Nombre de comptes e-mail Monde : 3.1 milliards en 2011. Prvision pour fin 2015 : 4.1 milliards

    75 % des comptes sont personnels, 25 % professionnels (Radicati Group, mai 2011) France : 68 millions de botes utilises habituellement (ContactLab, 2011, base dclarative)

    Nombre de mails envoys chaque jour Monde : 294 milliards en 2010, dont spam. Prvision pour 2013 : 507 milliards (Radicati Group, avril 2010) Monde : 39.7 milliards de personne personne (hors spam donc) (IDC, 2007) France : 1,4 milliard (hors spam). Un internaute franais reoit en moyenne 39 e-mails par jour. (ContactLab, 2011, base dclarative)

    Nombre d'adresses e-mail par Internaute En France, les internautes ont en moyenne 2 adresses e-mail mais 46 % dclarent n'en avoir qu'une seule. 61 % des autres

    privilgient une adresse principale. (Etude SNCD - EMA 2010. Consulter galement la prsentation dtaille de l'tude 2008 sur Email Way)

    Les principales messageries (monde, octobre 2012, source comScore) Gmail 288 millionsd'utilisateurs

    Hotmail 286 millions d'utilisateurs

    Yahoo! Mail 282 millions d'utilisateurs

    L'usage de l'e-mail Aprs la consultation des sites Web, l'e-mail se classe en deuxime position des services les plus utiliss sur Internet. Le webmail est le moyen privilgi pour consulter les e-mails (44 %). Viennent ensuite le logiciel de messagerie (33 %) et le mobile (23 %). (Return Path - novembre 2011)

    L'e-mail en entreprise

    72 courriels sont reus et 33 sont envoys en moyenne par jour en entreprise par chaque collaborateur. Seuls 14 messages sont identifis par les usagers comme tant du spam. (Radicati Group, mai 2011)

    Les courriers lectroniques augmentent sensiblement le volume des communications dans l'entreprise. En France, mme si le courrier lectronique progresse (21 emails quotidiens), le tlphone arrive encore en tte avec 41 communications par jour. En revanche, aux Etats-Unis, le courrier lectronique est devenu, pour la premire fois, l'outil principal. Au Royaume-Uni, il a progress en un an de 50 %. (Enqute ralise par Gallup et The Institute For the Future auprs de 500 grandes entreprises franaises, allemandes, britanniques, amricaines et canadiennes.)

    L'abondance des messages un effet pervers sur le salari. 43 % des salaris franais sont interrompus au moins toutes les dix minutes et 31 % avouent tre distraits dans leur travail. (Crfac)

    72 % des Amricains consultent leur courrier lectronique professionnel en dehors des heures de bureau. (Xobni, septembre 2010)

    Questions

    En quoi lemail est devenu incontournable ?

    Prouver sa russite

    Quels sont les effets pervers de lemail ?

    Fichier source outil

    Corrig

    http://www.arobase.org/culture/chiffres-email.htmhttp://www.radicati.com/?p=7269http://www.mediametrie.fr/internet/communiques/dix-ans-apres-le-web-triomphe.php?id=66http://www.radicati.com/?p=7269http://www.fr.contactlab.com/paper/emcr/384/email-marketing-consumer-report.htmlhttp://www.radicati.com/?p=5282http://www.idc.com/http://www.fr.contactlab.com/paper/emcr/384/email-marketing-consumer-report.ht