Matériaux de construction à base de chanvre

of 60/60
Direction régionale et interdépartementale de l’Equipement et de l’Aménagement d’Ile-de-France www.driea.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr Matériaux Matériaux de construction de construction à base de chanvre à base de chanvre Juin 2014
  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    226
  • download

    3

Embed Size (px)

Transcript of Matériaux de construction à base de chanvre

  • Direction rgionale et interdpartementale de lEquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    www.driea.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

    Matriaux Matriaux de construction de construction

    base de chanvre base de chanvreJuin 2014

  • Les matriaux de construction base de chanvre2

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    Cette tude a t ralise par la DRIEA et lassociation Construire en Chanvre au cours de lanne 2013 et publie en 2014.

  • 3

    Avant propos .......................................................................................................................5

    Introduction .........................................................................................................................6

    Le chanvre ............................................................................................................................9

    Bton et mortiers de chanvre.................................................................................15

    lments prfabriqus en bton de chanvre.................................................22

    Laine de chanvre ............................................................................................................25

    Isolation en chnevotte en vrac ............................................................................29

    Les matriaux et produits de construction chanvre :la maturit dune filire innovante...................................................................................32

    Fiches monographiquesFiche : Maison de lhabitat et du cadre de vie ........................................ 36Fiche : Maison de la ruralit ................................................................................38Fiche : Maison diocesaine .....................................................................................40Fiche : Logement collectif BBC ...........................................................................42Fiche : Habitation cot jardin ..............................................................................44Fiche : Habitat social ................................................................................................46Fiche : Maison du tourisme..................................................................................48Fiche : Maison lumire temps ............................................................................50Fiche : Maison sur la colline.................................................................................52Fiche : La campagne la ville ............................................................................54Fiche : Maison saine & passive ..........................................................................56

    Sommaire

  • Les matriaux de construction base de chanvre4

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

  • 5

    Le dveloppement des filires vertes et des matriauxbiosourcs dans le secteur de la construction permet le dveloppement de linnovation et contribue la mise en

    uvre de la transition nergtique.

    Les producteurs et utilisateurs de matriaux de construction sontappels rendre compte de l'impact de leur utilisation sur l'environ-

    nement, sur la sant des travailleurs en charge des travaux et des utilisateurs des btiments raliss. Avec le dveloppement d'outils d'analyse du cycle de vie desmatriaux (ACV) ou de leur empreinte carbone, il sera possible d'avoir une connais-sance plus complte de ces matriaux et de prendre en compte les effets de leurproduction et de leur utilisation sur l'environnement, notamment sur la qualit del'air, la gestion des ressources naturelles, l'nergie ncessaire leur production et leur acheminement sur les chantiers.

    Pour les occupants, propritaires ou locataires, l'utilisation de tels matriaux par desprofessionnels qualifis permet de rduire de manire significative le cot descharges de chauffage.

    L'utilisation des matriaux d'origine vgtale, qui stockent le carbone et dont laproduction et les transformations successives ont un impact rduit sur l'environnement,s'imposera plus clairement aux maitres d'ouvrage comme aux maitres duvre. Ildeviendra alors possible de privilgier les circuits courts de production et deconsommation des matriaux de construction qui stimulent le dveloppement conomique local et minimisent la distance entre les sites de production et ceux oils sont utiliss.

    Ces quelques considrants plaident pour le dveloppement de l'utilisation de matriaux de construction base de chanvre en rgion Ile-de-France. Cette brochureest ddie ces matriaux qui runissent les qualits dcrites ci-dessus et pour les-quels une filire de production se dveloppe actuellement trs concrtement sur leterritoire francilien.

    La Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagementd'Ile-de-France, avec le soutien du commissariat gnral au Dveloppement durabledu Ministre de lcologie, souhaite favoriser ce mouvement en faisant mieuxconnaitre ces matriaux innovants et performants. Pour cela, avec l'aide de l'asso-ciation Construire en Chanvre, elle souhaite faire dcouvrir leurs multiples applicationsaux prescripteurs, qu'ils soient matres duvre ou matres d'ouvrage, professionnelsou particuliers.

    Seule une connaissance plus largement partage des potentialits de ces matriauxpermettra d'en conforter la demande et de contribuer activement au dveloppementde cette filire verte mergente.

    Gilles LEBLANCDirecteur rgional et interdpartemental

    de la rgion Ile-de-France

    Avant propos

    L

  • Les matriaux de construction base de chanvre6

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    Dans la construction de btiments, le chanvre est d'abord utilis pour ses qualitsisolantes, ses proprits de rgulation d'ambiance et d'hygromtrie de l'espace habit qui amliorent notamment les conforts d'hiver et d't. Il peut tre mis enuvre principalement :

    sous forme de laine, ralise partir des fibres du chanvre et commercialise enplaques ou en rouleaux. Il peut ainsi se substituer aux autres isolants thermiquesplus courants (laine de verre, laine de roche, etc...) ;

    sous forme de bton ou de mortier de chanvre, obtenus partir de la paille dechanvre (chnevotte) mlange un liant base de chaux arienne. Il peut alorsformer l'enveloppe d'un btiment. Les techniques de mise en uvre sont mul-tiples, qu'elles procdent par hourdage de blocs prfabriqus, par remplissageet/ou projection, manuelle ou mcanique, sur une structure porteuse, gnralementen bois, ou encore par application d'un enduit isolant sur une surface maonne ;

    enfin, en vrac. Il sert surtout au remplissage d'alvoles de structure de plancherou de charpente en toiture.

    Dans ce document, nous proposons de montrer que le chanvre, produit aujourd'huien Ile de France par une filire agricole et une industrie de premire transformationnaissante, peut trouver dans le contexte rgional un terrain propice son dvelop-pement, notamment sur un certain nombre de secteurs de la construction neuve etde la rhabilitation.

    Dans le cas de la rhabilitation du patrimoine bti ancien (tous les btiments enpierre de faon gnrale), le chanvre, associ au mortier de chaux, est un excellentisolant, respectueux et rgulateur des quilibres de l'humidit dans les murs. Il peuty tre mis en uvre sous forme de blocs prfabriqus ou d'enduits projets.

    Dans le domaine de la construction de maisons individuelles, le bton de chanvre,qu'il soit projet ou banch, s'associe parfaitement une ossature bois. Cette asso-ciation permet d'obtenir de meilleures performances, en termes d'inertie thermique,de rgulation de la qualit de l'air, de protection contre l'incendie, que celles d'unbtiment qui ne serait construit qu'exclusivement en bois.

    Ces qualits de rsistance au feu font du chanvre un matriau qui peut galementtre utilis pour des btiments plus importants (logements collectifs, btiments tertiaires, ERP, etc...) en association avec une structure porteuse en bton, bois oumixte (bois/bton).

    Introduction

    Pourquoi utiliser le chanvre dans la construction ?

  • 7

    Comment utiliser ce document ?

    Cette brochure se compose de 5 fiches techniques et de 11 fiches monographiques. Chacun de ces documents peut tre lu indpendamment des autres.

    Les fiches techniquesLa fiche technique gnralits dresse un tableau global de l'utilisation du chanvre travers l'histoire, de sa production etde ses diffrentes utilisations dans d'autres secteurs, notamment dans l'industrie, de la filire franaise de production et desdiffrents organismes qui lui sont associs.

    Les quatre autres fiches techniques concernent chacune une catgorie de matriaux raliss base de chanvre. Ces matriauxsont :

    le bton de chanvre coul en place ;le bton de chanvre prfabriqu ;la laine de chanvre ;le chanvre en vrac.

    Elles font le point sur :

    les diffrents matriaux concerns ;leurs performances (mcaniques, thermiques, etc...) ;leurs caractristiques techniques ;une brve description de leur mise en uvre ;le cadre normatif qui leur est applicable.

    Une dernire fiche technique, intitule Maturit d'une filire innovante, fait la synthse des arguments qui permettent dedissiper les prjugs les plus courants sur l'utilisation des matriaux de construction base de chanvre.

    Les fiches monographiquesLes monographies ont pour but de montrer que l'utilisation du chanvre est envisageable en Ile de France dans un grand nombrede configurations, y compris dans le bti collectif qui reprsente prs des deux tiers des logements de la rgion.

    Le chanvre tant encore peu rpandu dans le cur des villes, certains matres douvrage, publics et privs, confiants dans lareconnaissance court terme des nombreuses qualits de ce matriau biosourc, ont fait le pari de l'utiliser dans un projet deconstruction ou de rhabilitation d'un btiment.

    Les 11 fiches monographiques que comprend cette brochure rassemblent, sur un recto-verso, les lments suivants :

    la dfinition et la localisation de l'opration ;l'intention originelle du matre d'ouvrage ;les motifs qui ont amen le matre duvre proposer l'utilisation d'un matriau base de chanvre pour rpondre l'intentionoriginelle du matre d'ouvrage ;la description succincte du projet ;les techniques chanvre utilises ;la fonction isolante remplie (sol, murs, cloisons, toit) : voir le logo situ en bas gauche de l'image introductive ;les acteurs (entreprises, BET, architectes, donneurs d'ordres) impliqus ainsi que leurs coordonnes respectives ;la logique constructive du projet ;les tmoignages des usagers.

  • Les matriaux de construction base de chanvre8

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    Les diffrentes applications des matriaux de construction base de chanvre utilises dans les 11oprations sont rsumes dans le tableau suivant :

    36

    38

    40

    42

    44

    46

    48

    50

    52

    54

    56

    La maison de lhabitat / Clermont-Ferrand (63)

    La maison de la ruralit / Moroy-le-Boug (70)

    La maison Diocsaine / Chlon-en-Champagne (51)

    Logements collectifs BBC / Paris 13e

    Habitation ct jardin / Montreuil (93)

    Habitat social / Ernolsheim-ls-Saverne (67)

    Maison du tourisme / Troyes (10)

    Maison Lumire Temps / Morbihan (56)

    Maison sur la colline /Neuviller-ls Saverne (67)

    La campagne la ville / Saint Clment ( 89)

    Maison saine & passive/ Morbihan (56)

    Page

    Sols en bton de chanvre

    Murs en bton branch

    Murs en bton projet

    Murs en briques de bton

    Toiture en bton de chanvre

    Rabilitation

    Neuf

    Logement collectif

    Logement individuel

    Tertiaire ERP

  • 9

    Le chanvre

    a prennit d'une production durable Le chanvre accompagne et influence lhistoire humaine, aux quatre coins de la plante, depuis fort longtemps et sa cultureest sans doute une des plus anciennes qui ait t pratique pour des usages trs diffrents : habillement, marine (cordage

    et voiles, calfatage, filets) clairage (huile), pharmacope La France en cultivait 176000 Ha au dbut du XIXe sicle. Mais la fin de la marine voile, la concurrence du coton et des fibressynthtiques et, sans doute, lvolution de lagriculture et de lindustrie textile lui ont t apparemment fatales ; il ne restera plusque quelques dizaines dhectares sur le territoire franais au milieu du XXme sicle. Pour la majorit des autres pays occidentaux,tats-Unis en tte, la culture a t totalement interdite pour cause de prohibition.La culture recommencera lentement se dvelopper en France partir des annes 1970. Puis, un peu plus tard, les autres payseuropens et le Canada lveront progressivement linterdiction de production.Ce renouveau a des motifs trs divers, mais cest certainement la volont des producteurs agricoles, la recherche de cultures dif-frencies, qui en est le moteur le plus efficace. Par ailleurs, les utilisations traditionnelles ayant disparues, ce renouveau ne peuttre significatif quen sappuyant sur de nouveaux marchs et des innovations importantes. linstar de la plante, reconnue pour sa vigueur, les acteurs de la filire chanvre font preuve depuis des annes de dynamismeet dinventivit dans un contexte favorable aux qualits durables de la plante et des produits qui en sont issus.Tout porte croire que le chanvre nest pas encore appel disparatre.

    L

  • Les matriaux de construction base de chanvre10

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    LA FILIRE DE PRODUCTION DU CHANVRE INDUSTRIEL

    La filire de production du chanvre industriel comprend trois grandes phases:

    La production agricole Cette phase inclut, en premier lieu, la production de semences pour la laquelle la France bnficie dun outil de qualit unique en Europe comprenant, dune part, un ensemble de varits, toutes proprit de la Fdration Nationale de Producteurs de Chanvre (FNPC) quiassure galement le dveloppement gntique, et, dautre part, une cooprative spcialisedans la production de semences qui approvisionne, entre autres, la trs grande majorit des besoins europens.Pour ce qui concerne la production agricole, le chanvre sinsre parfaitement dans la rotationdes cultures comme une excellente tte dassolement laissant des terrains propres - la vitalitdu chanvre touffant les adventices - et ameublis en profondeur grce un systme racinaire qui peut descendre jusqu deux mtres sous le niveau du sol; il permet ainsi uneamlioration sensible du rendement de la rcolte suivante, gnralement des crales.La rcolte de la graine (le chnevis) exige dattendre sa maturit, qui arrive gnralement partir de la mi-septembre, malgr un risque de dtrioration d aux conditions mtorolo-giques moins favorables. Suivant les zones climatiques et les choix culturaux, les producteursne rcoltent donc pas systmatiquement le chnevis, limitant la rcolte la paille, condi-tionne en balles rondes ou paralllpipdiques.

    ll y a chanvre et chanvreLes usages du chanvre peuvent tre trs varis et il est admis de le classer selon deux catgories : le chanvre usage psychotrope et le chanvre usage industriel .Au-del des cultures, de lhistoire et des innombrables anecdotes plus ou moins vrifieset souvent mythifies linterfrence de ces deux facettes, lune sulfureuse et lautre laborieuse, a considrablement influenc la physionomie contemporaine de la production dechanvre. Et, en particulier, cest la confusion de ces deux usages qui a amen, avec de bonnes ou demauvaises intentions, la majorit des pays occidentaux mettre en place un interdiction to-tale de sa culture partir de 1930, interdiction toujours en vigueur aux tats-Unis. La France a fait le choix de diffrencier ces usages en autorisant uniquement la culture devarits de chanvre ayant une quantit de composant psychotrope limite. Ce choix a permis de conserver des savoir-faire uniques en particulier dans le domaine de la slection va-ritale et de la production de semences mais de dvelopper nouveau une filire de production rpartie sur le territoire, de mettre en place des structures organisationnelles etde crer des comptences et des rseaux dacteurs. La 1re transformation

    La paille est gnralement stocke chez lesproducteurs agricoles puis transporte tout aulong de lanne vers des ateliers de dfibrage,les chanvrires, dont lobjet est, en premierlieu, de sparer la fibre de la chnevotte. Aujourdhui ce travail est uniquement mca-nique, avec deux aspects importants : le dfibrage proprement dit qui consiste dcoller la fibre de la chnevotte et le trides diffrents composants fibres, chne-votte et poudres.Le dfibrage permet galement daffiner lesfibres afin dobtenir la qualit souhaite, encherchant un compromis entre finesse et lon-gueur. Par exemple, en ce qui concerne la fabrication de laine isolante, la finesse desfibres peut avoir une influence significativesur la rsistance thermique.Le deuxime objectif, le tri des diffrents co-produits, est rendu difficile par lenchevtre-ment des matires aprs le dfibrage. Il esttoutefois indispensable, pour de nombreusesutilisations, dobtenir un taux de sparationlev ; cest le cas, entre autres, pour les ma-triaux composites plastiques qui deman-dent des fibres contenant de trs faiblesquantits de chnevotte ou encore des b-tons de chanvre dont les qualits seront al-tres par la prsence de poussires(poudres) dans les granulats . Dautres utili-sations, comme lisolation en vrac, sont moinsexigeantes mais nen demandent pas moinsune matrise de loutil de transformation.Les chaines de 1re transformation actuelle-ment en service sont de dimensions et denatures extrmement diffrentes et tous lesoutils ne permettent pas de rpondre tousles marchs.Pour les utilisations du chanvre dans le bti-ment mais aussi pour nombre dautres utilisations les chanvrires doivent, afin degarantir les performances des matriauxfinis, tre en mesure de fournir des matirespremires prsentant des caractristiquesmaitrises et stables. Pour les mortiers et btons de chanvre, ces caractristiques sont garanties par le Label Granulats Chanvre Construction.

    La culture du chanvre se pratique couram-ment en production biologique mais elleprsente, y compris en culture convention-nelle, des qualits environnementales par-ticulires. Outre que cette culture nedemande que de faibles quantits den-grais, la vitalit de la plante lui permetdtouffer les adventices et de ntre sensible pratiquement aucun parasite, insecte ouchampignon. Cette caractristique, uniqueen grande culture, permet dviter le recours lpandage de produits phytosa-nitaires (herbicides, insecticides et fongi-cides) et garantit une qualit sanitaire.

  • 11

    LES COPRODUITS DU CHANVRE ET LEURS PRINCIPALES UTILISATIONS

    La 2e transformation lissue de la 1re transformation, les coproduits peuvent tre utiliss directement cest lecas des granulats pour la confection de btons de chanvre ou subir dautres transforma-tions pour obtenir des produits labors.

    La production du chanvre fournit trois coproduits et un sous-produit :

    Le chnevis (la graine) : riche en acides gras essentiels (Omga-3 et Omga-6 ), le chnevis a galement une bonne teneuren protines et en autres lments nutritifs comme les vitamines E ouB1, des minraux ou de la lcithine. Le rendement agricole, dans de bonnes conditions, est de lordre dunetonne lhectare.

    Les fibres : situes en priphrie de la tige de chanvre, les fibresforment lcorce de la plante et sont reconnues pour leur soliditet leur rsistance. Ces qualits ont justifi pendant des sicles lusagedu chanvre pour la confection des cordages et des voilures de la ma-rine et, traditionnellement, il tait cultiv en occident pour obtenirces fibres. lissue du dfibrage, celles-ci reprsentent 30 35% du poids de lapaille initialement transforme soit un rendement denviron 2,5 tonnes par hectare.

    La chnevotte, le bois central de la tige de chanvre,prsente une structure poreuse qui lui confre une faible masse vo-lumique, une forte capacit dabsorbation de leau et une rsistancethermique leve.Traditionnellement considre comme un sous- produits, la chnevotteest devenue, grce aux valorisations modernes, en particulier dans lebtiment, un vritable coproduit. La recherche de matires de qualit est prise en compte toutau long de la chaine avec des impacts significatifs sur les process de production et de transfor-mation. Dautre part, la valorisation de la chnevotte fait partie intgrante de lquilibre finan-cier des filires et devient mme lobjet prioritaire de certains groupes de producteurs.A lissue du dfibrage, elle reprsente environ 50% du poids de la paille initialement trans-forme soit un rendement de 3 4 tonnes par hectare correspondant un volume foisonnde 30 40 mtres cubes.

    Lvolution des utilisationscontemporainesTraditionnellement le chanvre tait cultiv pourobtenir des fibres destines la confection detextiles ou de cordages ; certaines de ces pro-ductions ont perdur en France jusquau milieudu XXe sicle. partir des annes 1970, le re-nouveau du chanvre en France est initialementli lindustrie papetire et la volont desagriculteurs de lAube de mettre en place unoutil performant pour rpondre ce march.Dans un souci de rentabilit, les producteursont ensuite initi des travaux de dveloppe-ment pour trouver dautres valorisations.Sans que cela soit exhaustif, il est probableque lavenir du chanvre se fasse selon troisaxes principaux de dveloppement :

    lalimentation base, linstar du modlenord-amricain, sur les spcificits du chneviset lintrt croissant pour la dittique ;

    les composites plastiques, secteur en ex-pansion pour lequel les fibres vgtales, ensubstitution aux fibres minrales ou doriginesfossiles, sont en mesure dapporter des r-ponses des exigences tant environnementalesque techniques. Le chanvre possde des caract-ristiques qui lui permettent de trouver des dbou-ches pertinentes dans ce secteur dactivits et denombreux travaux sont raliss dans ce sens.La construction automobile et les volumes po-tentiels de ce secteur dactivit fascinent dura-blement les producteurs. Mais les compositesplastiques ont des utilisations dans beaucoupdautres secteurs dactivits, parfois beaucoupmoins exigeants sur les aspects technico-conomiques ; cest le cas du btiment quiconsomme plus de 20 % des composites plastiques ;

    Enfin, les matriaux de construction, grosconsommateur de matires premires et acteuressentiel du dveloppement durable, pour les-quels les vgtaux, et en premier lieu lechanvre, sont en mesure dapporter des solu-tions des problmatiques souvent difficile-ment conciliables, quelles soient techniques,environnementales, sociales ou conomiques.Pour diffrentes raisons, les dveloppementsconcernant le secteur du btiment ont, en trsgrande partie, t dmarrs en France o ilscontinuent tre particulirement dynamiques.

    Les poudres, mlange taux variablede poussires vgtales et minrales et defibrilles, nont trouv, jusqu ce jour, quepeu de valorisations importantes et sont con-sidres comme un sous-produit. lissue du dfibrage, elles reprsentent 15 20 % du poids de la paille initialementtransforme soit environ une tonne parhectare.

  • Les matriaux de construction base de chanvre12

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    La place de la production franaise en EuropeLa France est le premier producteur de chanvre avec environ 10 000 hectares par an, soitquelques 75 % de la production europenne. Cette position se confirme danne en anneen dpit des dcisions dautorisation de production prises par les autres pays de lUnion Europenne depuis maintenant plus de 15 ou 20 ans.Il est certain que lhistorique de la production du chanvre, voqu plus haut, et le potentielagricole franais joue en faveur des producteurs de lhexagone. Toutefois, le dveloppementdes surfaces est directement dpendant des outils de 1re transformation sans lesquels la pro-duction ne peut tre valorise. La zone dapprovisionnement de ces outils tant relativementrestreinte, le nombre doutils et leurs potentiels conditionnent directement le dveloppe-ment. Or, comme cela est expos ci-dessous, la filire franaise connat depuis plusieurs annes un accroissement rapide du nombre de chaines de 1re transformation et des groupesde producteurs qui les exploitent ; ce phnomne semble spcifiquement franais et ne seretrouve pas, ce jour, dans les pays voisins.

    volution de la production en FranceLongtemps implante dans lEst de la France, la production de chanvre contemporaine a tendance se diffuser de plus en plus sur lensemble du territoire national.En Ile-de-France, la filire chanvre sorganise depuis quelques annes avec des structurestelles que Plante Chanvre qui regroupe une dizaine dagriculteurs et qui propose aujour-dhui diffrents produits issus de la culture du chanvre et Chanvre Avenir-PNR du Gatinais quiva produire et transformer du chanvre sur le territoire du Gatinais (Sud Seine et Marne et SudEssonne).

    La structuration de la filireAu del des atouts voqus ci-dessus, la filire franaise du chanvre a mis en place des struc-tures oprationnelles, mais elle a surtout su les faire voluer pour sadapter aux besoins.Cette filire met en synergie toute la chaine de valeur, depuis lamont agricole jusquauxutilisateurs, particulirement pour la filire construction chanvre. Elle permet galement defdrer les moyens, afin doptimiser les ressources dune filire de dimension encore beaucouptrop modeste et lui permettre de faire face des dveloppements ambitieuxLes producteurs (environ un millier) sont regroups au sein de la FNPC (Fdration Nationaledes Producteurs de Chanvre) et les transformateurs au sein de lUTC (Union des Transforma-teurs de Chanvre). Par ailleurs, Interchanvre, interprofession reconnue (depuis 2011) et constituedes producteurs agricoles (reprsents par la FNPC) et des transformateurs (reprsents parlUTC), est un outil de promotion et de lobbying pour la filire.

    LEXCEPTION FRANAISE ET SON ORGANISATION Techniquement, elle dispose de varits dechanvre (proprit de la FNPC) et dun orga-nisme de production de semences perfor-mant, la CCPSC (Cooprative Centrale desProducteurs de Semences de Chanvre),unique en Europe, voire au monde. Elle peutgalement sappuyer sur un centre techniquespcialis (dpartement du CETIOM CentreTechnique Interprofessionnel des Olagineuxet du Chanvre).En collaboration avec ces diffrentes struc-tures, CenC (Construire en Chanvre), qui regroupe les acteurs des filires agricoles etdu btiment, a pour mission de dvelopperlutilisation du chanvre dans la construction.

    Les organismes de la filireLa FNPC (Fdration Nationale des Produc-teurs de Chanvre) assure la reprsentationdes groupements, syndicats et associationsfranais des producteurs de chanvre au niveau des pouvoirs publics et des acteursprofessionnels agricoles et de la filirechanvre. Par ailleurs, elle est propritairedes varits de chanvre produites par laCCPSC (voir ci-dessous) et dveloppe desprogrammes de cration varitale.La CCPSC (Cooprative Centrale des Pro-ducteurs de Semences de Chanvre) a pourobjet la production et la commercialisationde semences de chanvre.LUTC (Union des Transformateurs deChanvre) est une association, cre en2003, qui fdre les acteurs de la 1retransformation du chanvre industriel. Interchanvre, association cre en 2003, aacquis le statut dInterprofession reconnuepar le Ministre de lAgriculture le 1ermars 2011. Son mandat principal est dereprsenter la filire du chanvre industriel(production et premire transformation)auprs des pouvoirs publics nationaux etcommunautaires. Interchanvre a aussipour mandat damliorer la visibilit de lafilire auprs de la socit civile. Le CETIOM (Centre Technique Interprofes-sionnel des Olagineux et du Chanvre) estun centre technique comprenant un d-partement CULTURE DU CHANVRE tra-vaillant sur la production agricole et lemachinisme de rcolteCenC (Construire en CHANVRE), organismeindpendant, a t cr en 1998 par les pro-fessionnels du btiment et lamont agricolepersuads de lavenir du chanvre dans laconstruction, pour rassembler des comp-tences et des nergies, changer et confron-ter des expriences, faire voluer et acqurirdes savoir-faire et des connaissances et former de nouveaux professionnels.

  • 13

    Les missions de Construire en Chanvre concernent le dveloppement technique (particulirementdans le but de rpondre aux exigences rglementaires), la formation (dont la formation etlagrment des formateurs) et la communication (promotion de la filire et des bonnes pratiques).Par ailleurs, au travers des comptences de ses diffrents adhrents, CenC accompagne lesdveloppements, quil sagisse danalyser les potentiels, dlaborer des stratgies, de mettreen rseau diffrents acteurs ou dassister les matres duvre ou les matres douvrages.

    Au niveau europen deux structures de promotion et de dveloppement des marchs dap-plication du chanvre coexistent : lEIHA (European Industrial Hemp Association) et la CELC(Confdration Europenne du Lin et du Chanvre).

    O, POURQUOI ET COMMENT UTILISER LE CHANVRE DANSLES TRAVAUX DE CONSTRUCTION ET DE RNOVATION ?

    Le chanvre fournit deux co-produits utiliss en construction : les fibres et la chnevotte (le bois).Les fibres servent la confection de complexes isolants prsents en panneaux ou en rouleauxdans lesquelles les traditionnelles fibres minrales sont remplaces par des fibres de chanvre.

    Concernant la chnevotte, les utilisations dans le btiment valorisent essentiellement la porosit de ces particules, porosit qui lui confre sa faible masse volumique et son pouvoirisolant. Aujourd'hui, ces particules servent essentiellement la confection de mortiers et btons,lgers ou extra lgers, dont les performances sont directement lies leurs compositions.

    Enfin, bien que ces applications soient actuellement peu dveloppes, la chnevotte peutgalement tre utilise comme isolant par dversement ou comme sous-couche nivelanteainsi que pour la fabrication de panneaux de particules.

    Dans leurs diffrentes applications, les matriaux de construction base de chanvre, comptetenu de leurs caractristiques et de leurs performances (thermique, hygrothermique, acous-tique), contribuent de faon importante au confort intrieur des btiments.

    CONCURRENCE ENTRE LA CULTURE DU CHANVRE POUR LA CONSTRUCTION ET CULTURES AGROALIMENTAIRES

    Il est lgitime de sinterroger sur la concurrence entre la culture du chanvre destine uneutilisation dans la construction et les cultures agroalimentaires. Pour cela, il est important desintresser aux volumes en jeu. Sur la base dune hypothse trs optimiste dun taux de pntration des matriaux base de chanvre de 20 % de la construction neuve, la surfacede culture ncessaire serait denviron 100000 Ha. Or, une telle surface reprsente moins de0,5 % de la surface agricole utile franaise. La concurrence peut donc tre considre comme marginale.

    ASPECTS SANITAIRES Pour les personnels lors de la mise en uvre:Il ny a pas dirritation cutane connue inhrente au matriau, ni de dmangeaisons pendant la pose. Concernant les poussires cres lors de la manipulation des produits, dune part, les proc-ds de fabrication de matriaux base de chanvre permettent dobtenir aujourdhui des pro-duits stables quant au taux de poussire et, dautre part, la dure dexposition des personnelsralisant les travaux est extrmement limite. Toutefois, par prcaution, il convient deprendre les mesures dusage pour limiter linhalation des poussires.

    Pour les occupants des btiments:Pour les occupants des lieux raliss laide de ces matriaux aucun inconvnient nest signaler, ni mme imaginer, car les habitants ne sont jamais exposs directement au matriau, chnevotte ou fibres, confin dans les parois et/ou les planchers.

    ATTAQUES BIOLOGIQUES Concernant les dveloppements fongiques potentiels, il convient de rappeler, dune part, queles produits entrant dans le cadre des avis techniques (ou agrments techniques europens)sont soumis a des tests de rsistance au dveloppement fongique et que, dautre part, les

    ISOLATION ET RGLEMENTATION THERMIQUE

    Les matriaux de construction base dechanvre, compte tenu de leurs caractris-tiques intrinsques, permettent de rpondreaux exigences des rglementations ther-miques en vigueur (RT 2012 et RT exis-tant). Concernant les exigences en terme deconsommation dnergie primaire du bti(cas de btiments neufs : RT 2012) ou enterme de rsistance thermique de la paroi(cas de rnovations: RT existant), il estaujourdhui possible de proposer des solu-tions constructives adaptes. Il sagit notam-ment de dimensionner les paisseurs dematriaux (de 10 cm 40 cm) en fonctiondu matriau utilis (laine, bton, vrac), delapplication (murs, planchers, toitures) etde la performance attendue. On notera aussi que les rglementationsthermiques en vigueur ne prennent pas en-core en compte les comportements hygro-thermiques des matriaux qui amliorentaussi les performances thermiques des parois.Concernant les exigences en termes deconfort dt, les matriaux de construction base de chanvre, compte tenu de leurs caractristiques intrinsques (capacit thermiqueleve et comportement hygrothermique),apportent des solutions trs performantes.

    Il est aussi important de rappeler, lorsquelon parle disolation, que la disparition de lashon au profit de la surface de plan-cher permet dutiliser des techniques diso-lation faisant appel des murs pais pourrpondre la rglementation thermique(comme cela peut tre le cas pour des ma-triaux tels que le bton de chanvre) sansgrever le droit construire.

    documents de type normatif prcisent lesbonnes pratiques mettre en uvre pour nepas crer des conditions favorables au dve-loppement fongique.

    Concernant les rongeurs, aucun retour dex-prience ne met en vidence des dgrada-tions importantes causes par ce typed'animaux.Concernant les insectes (termites, poux dulivre), il est important de respecter les recommandations de mise en uvre et, pourcertains produits (chnevotte en vrac parexemple), dutiliser des produits traits pourlimiter le risque.

  • Les matriaux de construction base de chanvre14

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    RGLEMENTATION INCENDIE DANS LES ERP (TABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC)

    Tous les matriaux de construction base de chanvre ne prsentent pas les mmes caract-ristiques en termes de raction au feu. Par consquent, dans le cas des matriaux chanvreutiliss pour lisolation, on se rfrera larrt du 6 octobre 2004. Il conviendra par exemple,dans certains cas, de protger le matriau par un cran thermique sur la face susceptibledtre expose un feu intrieur au btiment.

    CADRE NORMATIF

    Certains matriaux base chanvre sont sous avis techniques ou agrments europens (laineisolantes, vrac), dautres (par exemple les btons) bnficient de Rgles professionnellesacceptes par la C2P (Commission Prvention Produit) de lAgence Qualit Construction. Cesdiffrentes procdures garantissent la qualit et la prennit des produits et des ouvrages etpermettent aux entreprises du btiment de travailler dans le cadre assuranciel franais.

  • 15

    tiliss depuis plus de 20 ans dans la construction, les btons et mortiers de chanvre sont des conglomrats constitus dungranulat vgtal issu de la plante de chanvre et dun liant minral. Il sagit dun matriau ayant des caractristiques spcifiques lui permettant de rpondre aux enjeux et aux exigences actuelles et futures de la construction.

    Les caractristiques microstructurales de ces btons, notamment leur importante porosit (environ 80 % en volume), leur confrentdes proprits thermiques, acoustiques et mcaniques particulires. Il est aujourdhui possible dadapter et de dimensionner les proprits des btons et mortiers de chanvre par le choix des matires premires (liant et granulat) et des dosages de ces matires premires afin quils assurent des fonctions spcifiquesde haut niveau telles que lisolation thermique, la rgulation hygrothermique ou encore labsorption acoustiquePar consquent, les btons de chanvre vont jouer un rle cl dans le confort intrieur des btiments.

    U

    Les btons et mortiers sont aujourdhui principalement utiliss pour raliser, en travauxneufs ou en rnovation :

    des murs et des doublages de murs ;des isolations de sol ;des isolations de toiture ;des enduits.

    Ce document prsente les principales performances et utilisations des btons de chanvre.Les points suivants sont abords:

    les matires premires: granulats et liants ;les caractristiques: masse volumique et microstructure ;les performances: thermique, hygrothermique, mcanique, acoustique et environnementale ;les principales utilisations ;le cadre normatif.

    Btons et mortiers de chanvre

  • Les matriaux de construction base de chanvre16

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    Les liants utiliss pour confectionner les btons de chanvre sont des liants minraux basede chaux arienne, de chaux hydraulique ou de ciment naturel prompt. Ces liants sont utiliss seuls avec le granulat chanvre, en mlange, ou peuvent servir de base la formulation de liants spcifiques pouvant aussi tre adjuvants.

    Tous ces liants peuvent se diffrencier par leur composition minralogique.

    Les chaux ariennes sont produites partir de calcaire pur. Sur le plan minralogique,elles sont constitues de dihydroxyde de calcium (Ca(OH)2) aussi appel portlandite.Les chaux hydrauliques naturelles sont obtenues partir de calcaire argileux et demarnes, elles contiennent donc de la silice et de lalumine. Elles sont constitues de dihydroxyde de calcium(Ca(OH)2), de silicates dicalciques (C2S en notation des cimen-tiers), de silicates tricalciques (C3S en notation des cimentiers) et daluminates mono-calciques. Les proportions de ces diffrents constituants dpendent des quantitsdargiles initiales. Quant au ciment naturel prompt, il est obtenu partir dun calcaire argileux de qualitconstante. Ils sont constitus principalement de silicates dicalciques et daluminatesmonocalciques.

    On notera que tout liant doit avoir fait lobjet de tests pour valider la compatibilit avec legranulat chanvre afin de garantir les performances des btons.

    La microstructure du bton de chanvre dpend directement des proportions entre le granulat chanvre et le liant.Les btons de chanvre prsentent trois types de porosit: une porosit intra-particulaire,une porosit inter-particulaire et une microporosit. Dans leur majorit, les pores sont interconnects.

    Cette porosit, trs caractristique des btons et mortiers de chanvre et pouvant varier de60 % 80 %, a une influence dterminante sur leurs proprits thermiques, hygrother-miques et acoustiques.

    Compte tenu de cette porosit, les btons et mortiers de chanvre sont donc des btons lgers et leurs masses volumiques varient entre 250 kg/m3 et 800 kg/m3.

    Afin de caractriser le confort hygrothermiquedun ouvrage en bton de chanvre dans son ensemble, il convient de prendre en compteplusieurs paramtres tels la conductivit ther-mique du matriau, les phnomnes de transfertde vapeur deau et les changements de phasede cette vapeur deau au sein du matriau.

    Lune des grandeurs permettant de caractriserles performances thermiques des matriaux estla conductivit thermique.Ainsi la conductivit thermique () des btonsde chanvre, mesure ltat sec, est, pour diffrentes masses volumiques et diffrentesutilisations:

    UtilisationsMasses

    volumiquesConductivit

    W/(m.K)

    Rsistancethermique

    m2K/W

    Isolation detoiture

    250 kg/m3 0,066,66

    (pour 40 cm)

    Mur et doublage 420 kg/m3

    0,09 4,44

    Isolation desol 500 kg/m

    3 0,12

    (pour 20 cm)

    Enduits 800 kg/m3 0,150,33

    (pour 5 cm)

    La capacit thermique est une grandeur quipermet de quantifier la capacit qua un corps absorber ou restituer de lnergie parchange thermique. En dautres termes, la capacit thermique du matriau caractrise lacapacit du matriau stocker de la chaleur.

    Pour un bton de chanvre, elle est de lordre de1500 J/(kg.K).

    Compte tenu dune capacit thermique leve,les btons de chanvre peuvent absorber rapidement des calories sans se rchauffer notablement et limiter ainsi le dplacement dela chaleur au sein du matriau (et donc de lextrieur lintrieur du btiment). Par cons-quent, ils contribuent ainsi au confort dt.

    Conductivit thermique et Rsistance thermique

    Les caractristiques intrinsques du bton dechanvre, tels que sa chaleur massique et lestransferts de vapeur deau au sein du matriau,induisent une inertie thermique et des dpha-sages jour/nuit contribuant ainsi au confortthermique intrieur.

    LE GRANULAT CHANVRE

    Le granulat chanvre est issu de la transformation de la paille de chanvre. Il est principale-ment constitu de particules de chnevotte (partie interne de la tige de la plante dechanvre), de fibres (partie externe de la tige) et de poussires ou fines.Sur le plan chimique, la chnevotte et les fibres sont constitues de cellulose, dhmicel-lulose, de pectines, de lignines, de cendres, de cires et de protines.Les fines sont dorigines minrales et organiques.Sur le plan morphologique, les particules de granulat peuvent tre assimiles des paral-llpipdes rectangles de 1 2 mm de largeur environ et de 1 20 mm de longueur environ. lchelle macroscopique, le granulat chanvre peut tre caractris par sa rpartition gra-nulomtrique. lchelle microscopique, les particules de granulat chanvre ont une structure poreuse.Les pores sont des tubes qui traversent la tige dans le sens de la longueur et dont les dia-mtres peuvent varier entre 10 m et 400 m.

    Cette porosit varie de 60 % 80 %.La porosit du granulat chanvre induitune forte sensibilit du matriau leauliquide et la vapeur. Ainsi, en 10 mi-nutes, un granulat chanvre en milieuaqueux absorbe plus de 300 % de sonpoids en eau.

    LES LIANTS

    MICROSTRUCTURE ET MASSE VOLUMIQUE

    CONFORT HYGROTHERMIQUE

    Capacit thermique

    Inertie et dphasage

  • 17

    Compte tenu de la forte porosit naturelle de la chnevotte, le bton de chanvre est permable la vapeur deau (facteur de rsistance la vapeur deau =5). Il va donc assurer des transferts devapeur deau entre milieu intrieur et extrieur et ainsi contribuer au confort intrieur des btiments.

    Le bton de chanvre prsente un comporte-ment lastoplastique, qui lui confre souplesseet dformabilit, lui permet de sadapter dessollicitations sans rupture fragile, limitant ainsilapparition de fissurations.

    Les ordres de grandeur de la rsistance lacompression, du module dlasticit, ainsi quede la dformation maximum la rupture de btons et mortiers de chanvre, en fonction deleur masse volumique, sont les suivants:

    Utilisa-tions Densit

    Rc *(MPa)

    E*(MPa) Emax*

    Isolationde sol

    420kg/m3

    0,3 20 0,07

    Mur etdoublage

    500kg/m3

    0,3 20 0,04

    Isolation de toiture

    250kg/m3

    0,1 3 0,15

    Enduits800

    kg/m30,4 25 0,15

    * 28 jours de schage

    Les mortiers et btons de chanvre sont des matriaux poreux, cette porosit leur confre des proprits dabsorption acoustique leves. Ils permettent donc de limiter la rsonance des paroiset damliorer sensiblement lacoustique des locaux. Ils peuvent galement contribuer de faonsignificative lisolation phonique des locaux en tant associs dautres matriaux qui apportentpar ailleurs une masse.Le coefficient dabsorption acoustique () dun bton de chanvre de 20 cm est suprieur 0,5 etpeut atteindre 0,9 entre 100 Hz et 200 Hz.

    Par ailleurs, lindice daffaiblissement acoustique pondr est denviron 35 dB pour une paroi denviron 25 cm de bton de chanvre dune masse volumique de 500 kg/m3.

    Euroclasse B pour un bton de chanvre utilis pour raliser les murs. (Euroclasses: classement eu-ropen de la raction au feu des produits de construction, classement de A F avec A produit peuou trs peu combustible, F produit combustible dont la contribution lembrasement gnralisest trs important).

    Les impacts environnementaux de 1 m2 de mur en bton de chanvre de 26 cm dpaisseur ont tvalus dans le cadre dune analyse du cycle de vie (ACV).1 m2 de mur en bton et mortier de chanvre absorbe 75,7 kg de CO2 quivalent et en met40,2 kg soit au final un bilan favorable de 35,5 kg de CO2 quivalent.

    La porosit ouverte du bton de chanvre entrane des phnomnes complexes de changementsde phase au sein du bton de chanvre saccompagnant dabsorption ou de libration dnergie. Cesphnomnes hygrothermiques ont des influences sur le confort dhiver et dt.En hiver, lors dune baisse de temprature (jour-nuit), il se produit un phnomne de condensation lintrieur du bton engendrant une action exothermique accompagne dune libration dnergiequi va freiner lvacuation de la chaleur interne vers lextrieur et donc entraner un retard de refroidissement amliorant ainsi le confort dhiver.En t, lorsque la temprature augmente (passage de la nuit au jour), un phnomne d'vaporation l'intrieur du bton absorbe la chaleur qui se dgage et retarde le rchauffement ambiant, am-liorant ainsi le confort d't.

    CONFORT HYDRIQUE

    CARACTRISTIQUES MCANIQUES

    ABSORPTION ACOUSTIQUE

    COMPORTEMENT AU FEU: RACTION AU FEU

    IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX

  • Les matriaux de construction base de chanvre18

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    Les btons et mortiers de chanvre sont utiliss pour raliser des murs (avec ossature), desdoublages de murs, des isolations de sol, des isolations de toiture ou encore des enduits.

    lls peuvent tre mis en uvre manuellement,auquel cas ils sont confectionns la bton-nire ou au malaxeur directement sur chantierpuis sont dverss entre des banches (cas desmurs), sur les surfaces isoler (cas des sols oudes toitures) ou encore projets la truelle(cas des enduits).Ils peuvent aussi tre mis en uvre mcani-quement laide de machines qui permettentde projeter sous pression le bton de chanvresur une surface verticale ou de dverser lebton de chanvre sur des surfaces horizontales,obliques ou entre des banches.

    Les btons et mortiers de chanvre sont utilissen construction neuve et en rnovation, no-tamment comme matriau de doublage ca-ractre isolant sur mur ancien.

    UtilisationsMasses

    volumiquesConductivit

    W/(m.K)

    Rsistance thermiquem2K/W

    Isolation de toiture 250 kg/m3 0,066,66

    (pour 40 cm)

    Mur et doublage 420 kg/m3

    0,09 4,44

    Isolation de sol 500 kg/m3 0,12

    (pour 20 cm)

    Enduits 800 kg/m3 0,150,33

    (pour 5 cm)

    Conductivit thermique (W/(mK))

    Bton de chanvre 0,06 - 0,12

    Btoncellulaire 0,17

    Isolant base de fibres vgtales 0,04

    Panneau de paillecomprime

    0,12

    Bton hydraulique 0,66

    Mcanique:

    Thermique: Acoustique:

    Absorption acoustique

    Bton de chanvre 0,29 - 0,9

    Btoncellulaire 0,21 - 0,32

    Bton hydraulique 0,3 - 0,4

    TABLEAUX RCAPITULATIF ET COMPARATIF

    LES PRINCIPALES UTILISATIONS

  • 19

    Murs, cloisons et doublage en bton de chanvre

    Le bton de chanvre peut tre utilis pour ra-liser des murs, des cloisons ou des doublagespour des travaux neufs ou en rnovation. Lebton de chanvre ntant pas porteur, il est g-nralement associ une ossature et peut tremis en uvresoit mcaniquement par projec-tion machine sur une banche, ou manuelle-ment par dversement entre deux banches.

    Les murs, cloisons ou doublages en bton dechanvre sont revtus dun enduit ou dun pare-ment (bardage).

    Dversement manuel entre deux banches.

    Projection mcanique par machine sur une banche.

    Deux exemples de ralisation

    LArche des petites btes, au parczoologique de Thoiry (77).

    500 m2 de mur bomb et courbe enbton de chanvre de 5,20 m de hauteur

    Ralisation BATIETHIC

    SainnevilleSalle de rception

    Ralisation BATIETHIC

  • Les matriaux de construction base de chanvre20

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    Le bton de chanvre, prpar la btonnire ou au malaxeur, est dvers sur la surface isoler, tal au rteau, dress la rgle puis taloch.En isolation de sol, les btons de chanvre sont mis en uvre sur des paisseurs minimumde 15 cm.

    Aprs schage (suprieur 30 jours), les btons de chanvre en isolation de sol peuventrecevoir les revtements suivants:

    revtements souples ;carrelages (cramiques, terre cuite) ;parquets.

    Un exemple douvrage intgrant une isolation de sol en bton de chanvre: la maison de la ruralit Noroy-le-Bourg (muse).

    La mise en uvre du bton de chanvre est ralise avant la mise en place de la couverture.Le bton de chanvre est dvers sur un plafond coffrant fix sur la charpente.

    Ralisation Domus Ars

    ISOLATION DE SOLS EN BTON DE CHANVRE

    ISOLATION DE TOITURE EN BTON DE CHANVRE

  • 21

    Lenduit chanvre peut tre mis en place manuellement ou mcaniquement en plusieurs couches: 1. le gobetis ;2. le corps denduit ;3. la couche de finition.

    Les enduits ainsi raliss assurent les fonctions disolation thermique, desthtique et amliorentlacoustique des pices dans lesquelles ils sont mis en uvre.

    Concernant les btons de chanvre, le document de rfrencesont les Rgles professionnelles dex-cution douvrages en btons et mortiers de chanvre.Plus qu'un simple document de mise en uvre, les Rgles professionnelles dexcution douvragesen btons et mortiers de chanvre dfinissent aujourdhui un cadre global dont lobjectif est de garantir la qualit et la durabilit des ouvrages. Ainsi ces Rgles Professionnelles se matrialisent par diffrents lments et intgrent les pointscls suivants :

    quatre documents dcrivant les points cls de la mise en uvre des btons de chanvre dansquatres applications (ralisation de murs, ralisation denduits, ralisation disolation de toiture,ralisation disolation de sol) ainsi que les exigences attendues en terme de performances desbtons et mortiers ;

    un carnet prsentant une quarantaine de dtails constructifs conformes aux rgles de construction ;

    un document dcrivant les procdures dessais utiliser pour mesurer les performances (m-canique et thermique) des btons et mortiers de chanvre et prsentant une liste de laboratoiresindpendants comptents pour raliser ce type dessais ;

    un rfrentiel qualit pour le granulat chanvre et une marque associe chanvre btiment dont lobjectif est de garantir aux utilisateurs un granulat de chanvre qui rpond de manire satisfaisante des exigences de suivi et de stabilit de ses caractristiques ;

    une procdure dagrment des formateurs habilits dispenser aux entreprises des formationsconformes aux Rgles professionnelles.

    ENDUITS

    CADRE NORMATIF

    RFRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

    ARNAUD Laurent, HUSTACHE Yves. 2008. Synthse des connaissances sur les btons et mortiers dechanvre. Construire en CHANVRE. 102 pages.

  • Les matriaux de construction base de chanvre22

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    lments prfabriqus en btonde chanvre

    Les lments prfabriqus en bton de chanvre sont des lments de petites dimensions de type bloc ou des lments de grandes dimensions de type panneau de mur. Ils sont fabriqus dans le cadre de process industriels ouen atelier.

    Ces lments sont assembls sur le chantier, s'ils sont de grandes dimensions, ou maonns, s'ils sont de petites dimensions. Ilspeuvent tre tout aussi bien utiliss pour la construction ou la rnovation de btiments, qu'il soient tertiaires, industriels ou d'ha-bitations collectives ou individuelles.Compte tenu des caractristiques des btons de chanvre qui les constituent, les lments prfabriqus prsentent des perfor-mances hygrothermiques et acoustiques de haut niveau.

    L

    Ce document prsente les principales performances et utilisations des lmentsprfabriqus. Les points suivants sont abords:

    la matire premire: le bton de chanvre ;la masse volumique ;la conductivit thermique ;les performances hygrothermiques ;les caractristiques mcaniques ;les caractristiques dimensionnelles ;les modes de fabrication ;la mise en uvre et les principales utilisations ;le cadre normatif.

    Blocs de bton de chanvre maonnerCrdit photo ChanvrA

  • 23

    La matire premire utilise pour raliser leslments prfabriqus est le bton dechanvre.Le bton de chanvre est un conglomratconstitu dun granulat vgtal issu de laplante de chanvre et dun liant minral (chauxarienne, chaux hydraulique, ciment naturelprompt ou mlanges). Les caractristiques microstructurales de cesbtons, notamment leur importante porosit(environ 80 % en volume), leur confrent des proprits thermiques, acoustiques et mcaniques particulires.

    MATIRE PREMIRE: LE BTON DE CHANVRE

    MASSE VOLUMIQUE

    Les lments prfabriqus en bton de chanvre prsentent des densits allant de 320 kg/m3 420 kg/m3.

    CONDUCTIVIT THERMIQUE

    La conductivit thermique () des produits prfabriqus en bton de chanvre est de lordrede 0,07 W/(mK).

    PERFORMANCES HYGROTHERMIQUES

    Les produits prfabriqus en bton de chanvre prsentent les mmes performances hygrothermiques que celles du bton de chanvre. Ainsi, les caractristiques intrinsques du bton de chanvre, telles que sa chaleur massiqueet les transferts de vapeur deau au sein du matriau, induisent une inertie thermique etdes dphasages jour/nuit amliorant le confort thermique intrieur.La porosit ouverte du bton entrane des phnomnes complexes de changements dephase au sein du bton saccompagnant dabsorption ou de libration dnergie. Ces ph-nomnes hygrothermiques influent notablement sur le confort dhiver et dt.

    CARACTRISTIQUES MCANIQUES

    Les caractristiques mcaniques des btonsde chanvre sont de lordre de :

    Rsistance la compression : 0,3 MPa.Module dYoung : 20 MPa.

    Les caractristiques mcaniques des l-ments prfabriqus en bton de chanvre neleur permettent pas dtre utiliss commelments porteurs, ils sont donc toujours misen uvre en association avec des lmentsporteurs tels quune ossature (bois, bton oumtallique) ou un voile de bton lger.

    Les lments prfabriqus de petites dimen-sions (blocs) sont disponibles en paisseursvariant de 10 cm 30 cm.

    Les lments prfabriqus de grandes di-mensions sont dimensionns en fonction delouvrage raliser.

    CAPACIT THERMIQUE

    La capacit thermique est une grandeur qui permet de quantifier la capacit qua un corps absorber ou restituer de lnergie par changes thermiques. En dautres termes, la ca-pacit thermique du matriau caractrise sa capacit stocker de la chaleur.

    Pour les btons de chanvre qui constituent les lments prfabriqus, elle est de lordrede 1500 J/(kg.K).

    Compte tenu dune capacit thermique leve, les btons de chanvre peuvent absorber rapidement des calories sans se rchauffer notablement et limiter ainsi le dplacement dela chaleur au sein du matriau (et donc de lextrieur lintrieur du btiment). Par cons-quent, ils contribuent efficacement au confort dt.

    CARACTRISTIQUES DIMENSIONNELLES

    LES MODES DE FABRICATION

    Les lments prfabriqus sont raliss surdes chaines industrielles, semi-industriellesou en atelier.

    Unit de fabrication de blocs de bton de chanvreConstruirEco

    Ligne de fabricationdlments

    prfabriqus de grande

    dimension MNBC

  • Les matriaux de construction base de chanvre24

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    Les lments prfabriqus relvent de la procdure des avis techniques ou des agrmentstechniques europens.

    LE CADRE NORMATIF

    EXEMPLES DE BTIMENTS REALISS AVEC DES LMENTSPRFABRIQUS EN BTON DE CHANVRE

    Maison individuelle ralise en voiles btonsde chanvre + bton lger structurant.

    Les lments prfabriqussont utiliss pour raliser des murs ou des cloisons.

    Dans le cas dlments de petites dimensions (blocs),ils sont assembls par collage joint mince.

    MISE EN UVRE ET PRINCIPALES UTILISATIONS

    Les lments prfabriqus peuvent tre utilisspour raliser des doublages de parois exis-tantes, intrieures ou extrieures.

    RALISATION DES MURS ET CLOISONS

    Mur maonn de blocs de bton de chanvreCrdit photo: HA Segalen

    Les murs ainsi raliss sont recouverts dun enduit permable la vapeur deau.

    Dans le cas dlments prfabriqus degrandes dimensions, les diffrents lmentsconstituant louvrage sont assembls entreeux par fixation mcanique en veillant assurer ltanchit lair de louvrage.

    Assemblage de voiles bton de chanvre + bton lger.Crdit photo MNBC

    RALISATION DE DOUBLAGE DEPAROIS EXISTANTES

    Crdit photo: ChanvRA

    Conception MNBCCrdit photo: MNBC.

  • 25

    es laines de chanvre sont des produits disolation qui se prsentent sous forme de rouleaux ou de panneaux rigides ou semi-rigides.Elles sont produites partir de fibres de chanvre et dun liant (polyester, polyolfines, amidon de mas). Les fibres de chanvre

    peuvent tre mlanges dautres fibres vgtales telles que le lin, le bois ou le coton.Elles assurent la fonction disolation thermique et contribuent au confort dhiver et dt des btiments.Les laines de chanvre sont aujourdhui utilises pour isoler des combles perdus, des rampants de toiture, des planchers, des mursmaonns ou des parois ossature.

    L

    Ce document prsente les principales performances et utilisations des laines dechanvre. Les points suivants sont abords:

    masses volumiques ;caractristiques dimensionnelles ;conductivit ;chaleur massique ;diffusion de vapeur ;comportement au feu ;principales utilisations ;cadre normatif.

    Laine de chanvre

  • Les matriaux de construction base de chanvre26

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    MASSE VOLUMIQUELa masse volumique des laines de chanvrevarie, en fonction des produits, de 25 kg/m3

    80 kg/m3.

    CARACTRISTIQUES DIMENSIONNELLES

    Sous forme de rouleaux ou de panneaux, leslaines de chanvre ont des paisseurs pouvantaller de 40 mm 200 mm.

    CONDUCTIVITE THERMIQUELa conductivit thermique () des laines dechanvre varie, en fonction des produits, de0.038 W/(mK) 0.042 W/(mK).

    CHALEUR MASSIQUELa chaleur massique est la quantit de chaleurou d'nergie qu'il faut fournir un corps pourlever une masse de 1 kg de 1 C.La chaleur massique des fibres qui consti-tuent les laines de chanvre est de lordre de1500 J.kg/K 2000 J.kg/K.

    DPHASAGE ET CONFORT DT

    Compte tenu de leur masse volumique et dela chaleur massique leve des fibres qui les constituent, les laines de chanvre vont permettre de crer des parois assurant undphasage thermique suffisant pour retarderles pics de temprature une heure o il estpossible de ventiler l'intrieur du btiment. Les dphasages sont denviron 8 h.

    DIFFUSION DE VAPEURLa rsistance la diffusion de vapeur (Sd),pour des laines de chanvre de 100 mmdpaisseur, varie de 0,15 m 0,3 m en fonction des produits.

    COMPORTEMENT AU FEU :RACTION AU FEU

    La raction au feu des laines de chanvre dansle cadre des euroclasses est E ou F en fonctiondes produits. (Euroclasses : classement europen de la raction au feu des produits de construction,classement de A F avec A produit peu ou trspeu combustible, F produit combustible dont lacontribution lembrasement gnralis esttrs important).

    LES PRINCIPALES UTILISATIONS

    Deux cas peuvent tre envisags :

    cas dune charpente pannes et chevrons ;cas dune charpente fermettes.

    Isolation des rampants

    CHARPENTE PANNES ET CHEVRONS

    Entre chevrons et contre-chevrons

    Ou entre chevrons et sur suspentes mtalliques :

    Dans le cas dune charpente pannes et chevrons (pannes horizontales et chevrons fixssur ces pannes), la laine de chanvre est gnralement mise en uvre:

    CHARPENTE FERMETTES

    Dans ce cas, la charpente est constitue de fermettes inclines. La laine de chanvre est mise enplace entre les fermettes (premire couche) et sur une ossature mtallique (deuxime couche).

  • 27

    Les laines de chanvre peuvent tre utilises pour isoler :

    des murs maonns (parpaings, moellons, briques, btons banchs, pierre). Dans ce cas,la laine de chanvre est mise en place entre tasseaux bois, fixs sur une lisse haute et surune lisse basse, ou dans une ossature mtallique pour parement en plaques de pltre. ;

    Isolation des rampants

    des parois de maisons avec ossature. Dans ce cas, la laine de chanvre est mise en placeentre les pices dossature verticales

    Isolation des planchers

    LE CADRE NORMATIF

    La laine de chanvre peut tre mise en place sur plancher de combles non amnags

    ou entre solives.

    Les laines de chanvre relvent des procdures davis techniques ou dagrments techniques europens.

  • Les matriaux de construction base de chanvre28

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    BTIMENTS INTGRANTS DES LAINES DE CHANVRE

    Surlvation dune maison individuelle Herblay (95).30 cm de laine de chanvre en isolation horizontaleArchitecte: Jean-Marc Naumovic

  • 29

    Isolation chnevotte en vrac

    a chnevotte est la partie interne de la tige de la plante de chanvre transforme mcaniquement. Elle se prsente sousla forme de particules paralllpipdiques.Dverse en vrac dans un espace vide, elle assure la fonction disolation.

    Au-del de ses proprits disolant thermique, la chnevotte en vrac amliore linertie thermique et lattnuation acoustique. Facile et agrable mettre en uvre (absence de dcoupe, lgret), la chnevotte en vrac est un produit de constructionqui peut tre utilis pour isoler des combles perdus, des rampants de toitures, des parois verticales ou encore des planchersentre tages.

    L

    Ce document prsente les principales performances et utilisations de la chnevotteen vrac. Les points suivants sont abords:

    masse volumique ;caractristiques morphologiques ;conductivit ;comportement au feu ;principales utilisations ;cadre normatif.

  • Les matriaux de construction base de chanvre30

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    La chnevotte en vrac est constitue de particules paralllpipdiques. La microstructurede ces particules se compose de tubes spars par de fines parois vgtales.La chnevotte en vrac a donc une forte porosit, suprieure 90 %.

    La masse volumique de la chnevotte en vrac est de lordre de 100 kg/m3.

    MASSE VOLUMIQUE

    CARACTRISTIQUES MORPHOLOGIQUES

    Au niveau macroscopique, les particules de chnevotte ont une forme paralllpipdique dequelques millimtres quelques centimtres de longueur. La figure suivante prsente unexemple de courbe granulomtrique de chnevotte en vrac.

    )+ '(+5 Courbe granulomtrique

    CARACTRISTIQUES MORPHOLOGIQUES

    La conductivit thermique () de la chnevotte en vrac est de lordre de 0.048 W/(mK).

    COMPORTEMENT AU FEU : RACTION AU FEU

    La raction au feu de la chnevotte en vrac dans le cadre des euroclasses est F. (Euroclasses : classement europen de la raction au feu des produits de construction, classement de A F avec A produit peu ou trs peu combustible, F produit combustible dontla contribution lembrasement gnralis est trs important).

    LES PRINCIPALES UTILISATIONS

    MISE EN UVRE

    ISOLATION DES PLANCHERS

    ISOLATION DES MURS ET CLOISONS

    La mise en uvre se fait manuellement par dversement ou mcaniquement par souf-flage ou insufflation.

    La chnevotte en vrac peut tre utilise pourisoler :

    des murs maonns (parpaings, moellons,briques, btons banchs, pierres).

    Dans ce cas, la chnevotte est mise en placeentre le mur et le parement intrieur.

    des parois de maison avec ossature. Dans ce cas, la chnevotte en vrac est miseen place entre les pices dossature verticales

    La chnevotte en vrac peut tre mise enplace par dversement ou soufflage sur plan-cher ou lintrieur du plancher.

  • 31

    ISOLATION DES RAMPANTS

    La chnevotte en vrac relve de la procdure des avis techniques ou des agrments techniques europens.

    Quelque soit la configuration de la charpente, charpente pannes et chevrons ou charpente fermettes, la chnevotte en vrac est dverse par le dessus (donc avant mise en place de la couverture) sur le parement intrieur et entre les pices de charpente.

    LE CADRE NORMATIF

    EXEMPLE DE BTIMENT INTGRANT DE LA CHNEVOTTE EN VRAC

    Maison dhabitation Sevran.Surlvation-extension pour gagner troispices, et isolation radicale de la maison.30 cm de chnevotte en vrac dans les ram-pants de toiture.Architecte Jean-Marc Naumovic

  • Les matriaux de construction base de chanvre32

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    Les matriaux et produits deconstruction chanvre: La maturit dune filire innovante

    Avec plusieurs milliers de chantiers raliss depuis plus de 20 ans et plus de 15 ans de travaux dans diffrents centres de recherche du secteur du btiment, en France et en Europe,les matriaux et produits de construction base de chanvre bnficient aujourdhui dun important retour dexprience.Cette longue exprience, forge la fois sur le terrain et dans les laboratoires, permet de garantiraujourdhui la qualit et les performances des ouvrages intgrant ces matriaux et produits.

    La filire chanvre-construction sest structure depuis prs de 15 ans. Cette structurationimplique lensemble des acteurs dans une mme dmarche: de lamont agricole (producteurs,transformateurs de chanvre), aux constructeurs en aval (entreprises du btiment, architectes,bureaux dtude, industriels, ) et galement, les laboratoires de recherche. Cette structu-ration unique assure un engagement de tous les acteurs de la filire autour dun objectif commun: apporter aux utilisateurs (matres douvrage) des rponses adaptes et scurises chaque niveau de lacte de construire, quil s'agisse des produits, de la conception et de lamise en uvre.

    Quelles soient techniques, environnementales ou conomiques, les performances des matriaux chanvre sont values conformment aux cadres usuels et normatifs du secteur dela construction.La diversit des matriaux et systmes constructifs permet aujourdhui de rpondre toutesles exigences de la construction moderne: rglementation thermique, acoustique, perfor-mance nergtique des btiments ainsi que leurs qualits environnementales et sanitaires.Du point de vue conomique, les systmes constructifs des matriaux base de chanvre, utiliss bon escient, sont totalement comptitifs par rapport aux systmes constructifs desautres matriaux.

    tous les niveaux de la filire, les acteurs ce sont engags dans une dmarche dexcellencedepuis plusieurs annes. Cette dmarche se traduit par:

    le suivi de la qualit des matires premires utilises et des produits tels que le labelchanvre btiment pour les granulats pour bton ou la certification Acermi pour les lainesisolantesla mise en place de textes de rfrence : rgles professionnelles pour les btons et mortiers, avis technique pour les laines isolantes.la mise en place de procdures permettant de garantir la qualit de la formation des entreprises de mise en uvre.

    Cette dmarche dexcellence, garantissant la qualit et la prennit des produits et des ouvrages, permet aujourdhui de travailler dans le cadre assuranciel franais.

    DES MATRIAUX PERFORMANTS ADAPTS LA CONSTRUCTIONMODERNE

    UNE DMARCHE DE QUALIT GLOBALE ET DEXCELLENCE

    UNE LONGUE EXPRIENCE

    UNE FILIRE STRUCTURE

  • 33

    LES MATRIAUX DE CONSTRUCTION BASE DE CHANVRE, CADRE NORMATIF

    Matriaux - Produits Cadre normatif Certifications Marquage CE* Assurabilit**

    Btons et mortiers de chanvre

    Rgles professionnelles non oui

    lments prfabriqusAvis technique ou ATE+DTA non oui

    Laines de chanvreAvis technique ou ATE + DTA ACERMI possible possible oui

    Chnevotte en vrac Avis technique ou ATE + DTA possible oui

    Marquage CE* suivant le nouveau rglement des produits de construction applicable partir de juillet2013, seuls les produits disposant dune norme europenne harmonise (qui fait consensusdans tous les pays europens) doivent tre marqus CE. Pour les autres produits, les industrielspeuvent, sils le souhaitent, obtenir un marquage CE sil existe un guide dATE (AgrmentTechnique europen).

    Assurabilit** Les produits et systmes constructifs rentrant dans le cadre de lassurance dcennale sontles produits considrs comme relevant des techniques courantes. Entrent dans le champ destechniques courantes les produits relevant :

    des DTU ; des Rgles Professionnelles valides par la C2P (c'est--dire sur liste verte de la C2P) ; des avis techniques, lorsquils ne sont pas mis en observation par la C2P (Commission Prvention Produit) de lAgence Qualit Construction ; des ATE (Agrment Technique Europen) ayant un DTA (Document Technique dApplication).

  • Les matriaux de construction base de chanvre34

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    LES MATRIAUX DE CONSTRUCTION BASE DE CHANVRE ET LE LABEL BTIMENT BIOSOURC

    Depuis dcembre 2012, le MEDDE a mis en place un cadre rglementaire dapplication volontaire (le dcret n 2012-518 relatif au label btiment biosourc publi le 19 avril2012 et arrt de dcembre 2012) qui encadre la dlivrance du Label btiment biosourcdans le cadre dune certification multicritre dlivre par des organismes de certification d'ouvrages accrdits par le COFRAC. Ce label concerne la construction de btiments neufsuniquement.La premire exigence de ce label concerne la quantit minimale de matire biosource intgre dans louvrage avec 3 niveaux dexigences (voir tableau ci-dessous).

    Type dusage principal 1er niveau 2013 2e niveau 2013 3e niveau 2013

    Maison individuelle 42 63 84

    Industrie, stockage, service detransport

    9 12 18

    Autres usages (btiment collectifdhabitation, hbergement

    htelier, bureaux, commerce, enseignement, btiment agricole)

    18 24 36

    Les autres exigences associes ce label concernent: la mixit des produits et les impacts environnementaux et sanitaires des produits.

    Lobtention des niveaux 2 et 3 est conditionne par la mise en uvre dau moins deux matriaux biosourcs diffrents issus de familles diffrentes de matriaux (par exemple le bois et le chanvre)

    Exemple de btiments chanvre pouvant tre labelliss:

    Comme le montrent ces exemples, la simple contribution du chanvre dans le calcul du label (hors bois duvre) permet d'atteindre aismentune quantit de matriaux biosourcs suffisante pour atteindre le 3e niveau.

    Logement Collectif BBC, 25 rue Bourgon 75 013 Paris.Contribution du chanvre dans le calcul: 240 m3 x 100/540 m2 (SP) = 44 kg/m2 SP.Label btiment biosourc 3e niveau 2013.

    Maison Saine et Passive, Morbihan 56680.Contribution du chanvre dans le calcul: 99 m3 x 100/113 m2 (SP) = 87 kg/m2 SP.Label btiment biosourc 3e niveau 2013.

    Maison de la ruralit, Noroy le Bourg 70000. Contribution du chanvre dans le calcul: 250 m3 x 100/272 m2 (SP) = 92 kg/m2 SP.Label btiment biosourc 3e niveau 2013.

    Habitation ct jardin, Montreuil 93100.Contribution du chanvre dans le calcul: 78 m3 x 100/64 m2 (SP) = 122 kg/m2 SP.Label btiment biosourc 3e niveau 2013.

    Maison Lumire Temps, Morbihan 56480.Contribution du chanvre dans le calcul: 134 m3 x 100/154 m2 (SP) = 87 kg/m2 SP.Label btiment biosourc 3e niveau 2013.

  • 35

    Les fiches monographiques

  • Les matriaux de construction base de chanvre36

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    Intitul & localisation deloprationMaison de lHabitatet du Cadre de Vie / Construc-tionneuve / Public / ERP / Immeuble de bureaux / Av.de la Rpublique - 63000 Clermont-Ferrand.

    Intentions du matre dOuvrage /Conseil Gnral du Puy de Dme Concevoir un immeuble de bureaux pour hberger unnouveau service public ddi lHabitat, rassemblant desacteurs publics et associatifs intervenant sur ce champ. Ilsagit dun lieu d'accueil du grand public, des profession-nels et des acteurs politiques: services et conseils gra-tuits, auditorium pour sminaires, expositions, etc.

    Intentions du matre doeuvre /A. Duverger & Y. Perret, architectesCe projet, vitrine du dpartement, devait tre por-teur dinnovations, et cela, particulirement dansle domaine des orientations environnementalesactuellement engages. Le souhait du matre douvrage tait de raliser un projet exemplaireutilisant des technicits fort potentiel environ-nemental vocation pdagogique auprs dugrand public. Lobjectif est de contribuer fairevoluer leur manire de voir et denvisager autre-ment leur habitat et leur cadre de vie. Le projetsimplante sur la parcelle selon les grands prin-cipes bioclimatiques. Sur lavenue de la Rpu-blique situe au sud, une faade vgtaliseprsente laspect dun jardin vertical derrire lequelsabritent les bureaux.

    Au sommet, la toiture tient lieu de support la CentralePhotovoltaque qui couvre les consommations lec-triques des parties communes.

    Nature des travauxChoix techniques retenus et place du chanvre. LA STRUCTURE PORTEUSE / La structure poteaux-dalle en bton arm se marie des ossatures bois, des murs rideaux de structure porteuse en bois ou des murs de briques de chanvre raliss en paroismonomurs (avec structures porteuses bois).LUSAGE DU CHANVRE/ 180 m3. Toits: sans objet.Murs: 600 m x 0.30 m dpaisseur, soit 180 m3 de bton de mur. Outre quelques murs intrieurs en bton de chanvre, tmoins de cette pratique alors trs innovante, len-semble des 600 m de murs enduits ocres, raliss en parpaings de chanvre, sont bruts lintrieur, commele montre les clichs page suivante, et enduits la chaux en extrieur (visibles sur les faades ci-dessus).Sols: sans objet.

    Maison de lhabitatet du cadre de vie

    Puy de Dme / Clermont Ferrand (63 000)

    CONSTRUCTIONNEUVE

  • 37

    Informations utiles

    DESCRIPTIF SOMMAIRE / Le complexe se dfinit comme suit: - Un rez-de-chausse daccueil du publiccomprenant un hall dexposition, une matriauthque, des salles de runion et un auditorium de 100 places. - Cinq niveaux de bureaux dont une partie du 5e tage est ddie au personnelqui reoit une salle mangeret une terrasse. - Un parc de stationnement de 46 places sorganise en sous-sol.

    SURFACES / COTS / DATES

    Surface au sol: 740 m rez-de-chausse + 458 m deterrasses vgtalises sur sous-sol.Sous-Sol: 1198 m.Toit: 700 m de toitures vgtalises et 40 m de toittechnique.Surfaces habitables: 2700 m circulations comprises. SHON: 3000 m.Cot de construction:Budget: 3750000 HT (Marchs de travaux - 2004). Ratio: 1250 / m SHON. Cot des installations en chanvre:Murs & cloisons intrieures: 116110 HT.Ouverture de chantier: mars 2004; Fin de chantier: septembre 2005.

    Les acteurs

    Caractristiques environnementales complmentaires:voiles de protection solaire ou treille vgtale ; terrasses vgtalises sur support bton pour le R+6,sur support bois pour lAuditorium; rcupration des eaux pluviales; linolum en tage, parquet en chne en RDC; peintures sans COV (Composs Organiques Volatiles); quipements techn. performants: Chauffage - Ventilation -Climatisation.

    Caractristiques techniques complmentaires:les plafonds acoustiques sont en fibres de boisdans lescirculations;la structure mtallique, situe sur la faade Sud, consti-tue le support des vgtaux faisant office de protectionsolaire.

    Autres prestations Haute Qualit Environnementale

    Suivis techniques & consommations

    Tmoignage M. Vernin / CG 63: cet quipement, voulu,conu et construit selon une Dmarche de Qualit Envi-ronnementale, a atteint de nombreux objectifs. Il d-montre quune volont politique et une restauration dudialogue entre les acteurs du bti et de l'amnagementsont ncessaires si lon veut rduire notre empreinte en-vironnementale sans perdre en qualit de vie et de tra-vail. En revanche, il rvle aujourdhui que lon doits'interroger nouveau, au-del de la conception et de laconstruction,sur nos pratiques de gestion et de mainte-nance que la Qualit Environnementale ne fait pas dispa-ratre, mais transforme.

    Tmoignages

    Communications &reconnaissancePlaquette de la Maison de lHabitat et du Cadre de Vie;Le prsent document.

    MATRISE DOUVRAGE / Conseil Gnral du Puy-de-Dme 24, rue Saint Esprit - 63000 Clermont Ferrand / Tl.: 04 73 42 20 20

    MATRISE DOUVRAGE DLGUE/ OPHIS du Puy-de-Dme32, Rue de Blanzat - 63 028 Clermont-Ferrand Cedex 2 /Tl.: 04 73 41 16 64

    CONCEPTION / A. Duverger & Y. Perret, architectes dplgAtelier dArchitecture Aline Duverger / [email protected] 12, Bd de lEtivallire - 42000 Saint Etienne / Tl.: 04 77 21 31 57 Atelier dArchitecture Yves Perret/ [email protected], rue Honor dUrf - 42 000 Saint Etienne / Tl.: 04 77 34 59 72

    SUIVI TECHNIQUE /Cabinet Massardier, CM conomiste6 bis, rue Gutenberg - 42100 Saint Etienne / Tl.: 04 77 81 23 17BET B.A. : Ingenierie Construction24, Rue Poylo - 42 000 Saint-Etienne / Tl.: 04.77.91.30.50BET Fluides & HQE : ITF 62 rue du Bolliet - 73 230 Saint Alban Leysse / Tl.: 04 79 75 00 29 BET Bois: ANGLADE Structures Bois - 22 Rue Lamartine 66 660 Port Vendres / Tl.: 04 68 98 07 12

    MISE EN UVRE /Bois: Ent. Faugre Charpentier Chemin croisette - 63504 Issoire Cdex / Tl.: 04 73 89 18 74Menuiseries extrieures: Entreprise Meunier Marnat Les Daguets - 42 600 Pralong - Tel: 04 77 97 02 25Chanvre: Ent. Bati Renov - Mr Taill et Mr Btin (Photo)44 rue Centrale - 42 610 St.Georges Hauteville / Tl. : 04 77 76 06 76Fourniture chanvre: Entreprise Oliver Duport Les Prats - 38 350 Oris-en-Rattier / Tl.: 04 76 81 27 45

    FINANCEMENT / Dpartement et subventions.

    Par les Architectes: Aline Duverger et Yves Perret ;Laboratoire: CETE de Lyon / Centre dEtudes Technique delEquipement 46, rue Thobald - 38080 LIle dAbeau / Tl.: 04 74 27 68 75 Pour le chanvre: ENTPE / 3, Rue Maurice Audin - 69120Vaulx-en-Velin / Tl. 04 72 04 72 88Contrleur Technique: APAVE / 30, Bd Maurice Pourchon -63100 Clermont-Ferrand / Tel: 04 73 31 90 00

  • Les matriaux de construction base de chanvre38

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    Intitul & localisation deloprationMaison de la Ruralit / Construction neuve / Public /ERP / route Cerre les Noroy - 70 000 Noroy-Le-Bourg.

    Intentions du matre douvrage / Commune de Noroy-Le-BourgLe projet s'inscrit dans le ple d'excellence rural ddiau chanvre du Pays de Vesoul, Val de Sane et PaysGraylois.Il est le sige d'une association d'animation de dcou-verte du milieu rural et de sauvegarde du patrimoine.Il intgre un projet plus global qui comprend:

    la cration d'un Eco-lotissement;la construction dun Ple ducatif;les liaisons douces entre le centre et la zone desconstructions;la cration de la Maison de la Ruralit.

    Les donnes du programmetaient : La Maison de laruralit doit tre d'une criture architecturale contem-poraine, fonctionnelle et flexible..... le matriau princi-palement utilis sera le chanvre et l'ossature sera enbois. Des chantiers coles seront organiss lors de laconstruction......

    Intentions du matre doeuvre /Claude Eichwald, matre doeuvre &Baobab architecture. Le concept retenupar la matrise duvre a t decrer une architecture de type agricole, cest--direun hangar qui abriterait trois modules qui seraientune illustration des diffrentes techniques deconstruction en bton de chanvre. Les diffrentestechniques utilises pour chacun des modules ontpermis dorganiser autant de chantiers coles. Certains travaux ont t raliss par une entreprised'insertion et ont permis deux stagiaires de dcrocher par la suite un contrat de travail dureindtermine.

    Nature des travaux Choix techniques retenus et place du chanvre. LA STRUCTURE PORTEUSE / La structure ossature bois (82 m3) a t ralise en Pin Douglas, pour les caissons du plancher bas, l'ossature des murs, la charpente de couverture, et en Mlze pour les bardagesextrieurs.

    LUSAGE DU CHANVRE/ Trois plots, trois modes de construction: 250 m3 de chanvre toutes variantesconfondues.

    Toits: ralis en poutre bois solivium feuillure, support de blocs de chanvre de 20 cm d'paisseur, for-mant hourdis coffrant [320 m / 64 m3] et recouvert de 10 cm de bton de chanvre projet [320 m /32 m3].

    Murs: projets, maonns, banchs, d'une paisseur de 35 cm. Murs projets contre paravent, paisseur 35 cm [110 m / 38.50 m3]; Murs maonns 20 + 15 cm dpaisseur: - blocs de 20 cm[74m / 15 m3] en vture extrieure, - blocs de 15 cm[61m / 9 m3] en remplissage entre structure intrieure, Murs banchs 35 cmdpaisseur [25 m / 9 m3].

    Sols: Dalle basse en caissons de bois et remplissage en bton de chanvre mlange toit. Sous face enplanches brutes et plancher sapin en fermeture (bois ossature & plancher: 26 m3) et bton de chanvre (66 m3).Enduits de finition sable et chaux teints et badigeons sur murs en chanvre banch et blocs de chanvre.Enduit isolant (10cm sur 50m) sur maonnerie de moellons calcaires.

    Maison de la ruralitFranche Comt / Noroy-le-Bourg (70 000)

    CONSTRUCTIONNEUVE

  • 39

    Informations utiles

    DESCRIPTIF SOMMAIRE / Un toit platreposant sur quatre troncs qui abrite deux espaces :L'un constitu de deux modules de bureaux et un module sanitaire spars par les deux entres et l'accueil. Cet espace est chauff par le sol par une PAC air-eau;Le second comprenant l'espace animation - exposition de 200 m2, n'est pas chauff (hors gel garanti).

    Trs peu vitr au Nord et l'Est (entre de la btisse), il faut pntrer dans l'espace d'exposition, largementvitr au Sud et l'Ouest, pour s'ouvrir sur la prairie "espace de dmonstration extrieure", le verger conser-vatoire, la truffire et la fort.Les finitions intrieures sont de chanvre brut, d'enduit sable et chaux, de badigeons, de pierres naturelles,de bois, qui prendront la patine du temps.

    SURFACES / COTS / DATES

    Surface au sol (dpassement de toiture compris): 441 m.SHAB : 300 m.SHOB: 441 m - SHON : 326 m.

    Cot de construction:Montant hors deau, hors dair: 368198 HT soit1131 HT / m.

    Cot des installations en chanvre:Murs, Planchers bas et haut: 40959 HT.Ouverture de chantier: 01-07-2009;

    Fin de chantier: 30-06-2010. .

    Les acteurs

    Caractristiques environnementales complmentaires:valorisation des filires courtes pour les travaux de me-

    nuiseries intrieures en bois de pin du pays, portes etlambrissage des bureaux ainsi que le parquet des sallesd'animation;

    menuiseries extrieures en bois avec double vitrageArgon. Caractristiques techniques et sociales complmentaires:ventilation Hygrothermique B en sanitaires (vmc simpleflux auto rglable);lassociation Intercommunale d'Insertion de la rgion deSaulx (A2IS), dont le coordonnateur technique avait suivile cycle de formation de Construire en Chanvre, a ralisles travaux de bton de chanvre banch, de maonnerie de blocs et en pierres naturelles, et l'en-semble des enduits et badigeons intrieurs et extrieurs.

    Autres prestations Haute Qualit Environnementale

    Suivis techniques & consommations

    Le mot du Maire: Les principaux espaces sont ventilsmanuellement par ouvertures des portes et fentres, et, l'usage, en occupation maximum (200 personnes) pourdes runions, expositions et animations. Aucun phno-mne de condensation nest observable ;Le confort acoustique est la premire qualit mise enavant par les utilisateurs de la salle, malgr les grandessurfaces vitres.

    Tmoignages

    Communications &reconnaissancePresse locale.

    MATRISE DOUVRAGE / Commune de Noroy-Le-BourgLa Mairie - 70 000 Noroy-Le-Bourg.

    CONCEPTION / Claude Eichwald & Baobab ArchitectureClaude Eichwald, matre doeuvre, conception et chantier,5 route de Weinbourg / F. 67 340 Weiterswiller.Tl. : 03. 88.89.55.65 / [email protected] / 89 rue Maxime Guillot- 21 300 Chenove /Tl.: 03.80.54.91.40 / [email protected]

    SUIVI TECHNIQUE /Bureau de Structure: CBS / CBT- JL Sandoz-25 140Les Ecorces / Tl.: 03 81 44 03 10Bureau de Contrle:SOCOTEC/ 30D, avenue du GnralLeclerc- 90 000 Belfort / Tl.: 03.84.21.51.45/[email protected] / Mr. Alain DELQUEet Mme Caroline CamozziEtudes thermiques: Hliosol, Daniel Burrus4, rue Gnral Koenig - 67330 Neuwiller-Les-SalernesTl.: 06 89 40 37 06

    MISE EN UVRE /Bois: LIFTEAM/ ZA du Heron - 73110 Rotherens / Tl.: 04 79 70 41 88 / [email protected]: DOLCI btp / rue de la tannerie - 25 150 Autechaux Roide/ Tl.: 03 81 92 45 74/[email protected] / route de Villers ls Luxeuil - 70 240 MailleroncourtCharrette / Tl. : 03 84 89 08/ [email protected]

    FINANCEMENT / Commune et Etat (Ple d'excellence rural)

    Sans objet.

  • Les matriaux de construction base de chanvre40

    Direction rgionale et interdpartementale de lquipement et de lAmnagement dIle-de-France

    Intitul & localisation deloprationMaison diocsaine Sur Odette Prvost /Rhabilitation / Public / ERP / 1bis, rue Saint Joseph - 51 000 Chlons-en-Champagne.

    Intentions du matre douvrage /Association Diocsaine de Chlons-en-Champagne.Lobjectif premier est de reconvertir ce btiment exis-tant en mettant en uvre une dmarche de qualitenvironnementale, propose par lquipe de conception,destine limiter, par souci de cohrence, les nuisanceslies la dmolition et au gros uvre.

    Intentions du matre doeuvre /Mandre, Atelier dArchitecture Emmanuelle Patte-Colardelle et Christian Hackel, architectes associs. La rhabilitation demande une comprhensiondu fonctionnement du bti existant, construit empiriquement et sans calcul. Au cours du chan-tier, nous avons pu constater que la dmarche HQE rejoignait certaines pratiques du pass : connais-sances des conditions et de lcologie locale, utilisation de matriaux naturels disponibles proximit, moindre consommation dnergie. Touten respectant la structure du btiment, notre intervention architecturale se voulait audacieuseet contemporaine. Cette ralisation a rpondu auxsouhaits du matre douvrage de raliser une maisonouverte sur la ville et communicante, lieudchanges des associations .

    Nature des travaux /Choix techniques retenus et place du chanvre.

    LA STRUCTURE PORTEUSE / Le btiment originel est dune grande simplicit structurelle. Il se prsentecomme suit: - mur denveloppe pais (50cm) et composite, constitu dun parement extrieur en pierre de craie,

    dune peau intrieure en brique pleine et dun remplissage en terre et tout venant, le tout harp pardes pierres boutisses traversantes;

    - murs intrieurs pans de bois revtus dun enduit la chaux fibr;- planchers en solivage portant sur les murs longitudinaux.Le projet, avec sa cration de la rue intrieure, respecte le schma structurel initial. Une surlvation enossature bois dun appentis existant permet la cration dun logement indpendant prvu au cahier descharges.

    LUSAGE DU CHANVRE/ 134 m3. Compte tenu de la nature permable des murs denveloppe, trs vite le choix du bton chanvre estapparu comme pertinent du fait de ses proprits hygrothermiques. En effet lventualit de fermerla paroi par un doublage du type plaque de pltre + isolant (dorigine organique ou minrale) apparais-sait empiriquement comme un non-sens, particulirement du point de vue du confort dt.

    Toits& dalles : Sans objet.

    Murs: 146 m x 0.36 m dpaisseur, soit 88 m3 de bton de mur. Le chanvre, de production locale et mis en uvre sous la forme dun enduit isolant projet (chanvre etchaux arienne) d'une paisseur de 5 8 cm en fonction des irrgularits des murs priphriques, a tchoisi en raison de ses proprits hygrothermiques et acoustiques. Il a t appliqu sous la forme d'un mortier, coul par banchage, en remplissage des pans de bois des murs intrieurs qui marquent la rue intrieure du btiment.

    Maison diocesaineChlons en Champagne (51 000)

    NEUF& RHABILITATION

  • 41

    Informations utiles

    DESCRIPTIF SOMMAIRE Transformation dunbtiment du 19e sicle en maison des associations.Son ramnagement comprend:

    un hall dexposition ;des bureaux paysagers ;des salles de runion, grandes et petites ;un centre documentaire ; un logement de fonction en extension ;un parvis et un parc de stationnements.

    SURFACES / COTS / DATES

    SHON: 1 720 m.Surfaces utiles: 1 393 m

    Cot de construction:Cot global de construction: 1494600 , soit 1073 /mutile.

    Ouverture de chantier:

    Mise en service : mars 2004.

    Les acteurs

    Confort hygrothermique:Lenduit intrieur chanvre et chaux prserve la qualitrespirante des murs intrieurs en pans de bois et desfaades, rgule lhygromtrie et conserve linertie ther-mique des parois en craie. Ces caractristiques sont par-ticulirement apprciables pour