Lecture partag©e 2 - A. Witko

download Lecture partag©e 2 - A. Witko

of 32

  • date post

    25-May-2015
  • Category

    Documents

  • view

    1.511
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of Lecture partag©e 2 - A. Witko

  • 1. RSUM : Cette tude sinscrit dans le champ mergent de lintervention prcoce en orthophonie et traite de lva-luation de la communication et du langage de lenfant de 24 mois. Elle concerne une population de 15 dyadesmre/enfant tout-venant, et propose un protocole dvaluation exprimental. Celui-ci sappuie sur lobser-vation fine denfants en interaction autour de supports et dinterlocuteurs diffrents, grce la ralisationdenregistrements vido lors dune lecture partage dun livre illustr et dun moment de jeu avec des marion- Glossa, n 103 (4-35), 2008,nettes doigt symbolisant les deux personnages principaux de lalbum. Pour complter, le Reynell III estadministr chaque enfant afin de recueillir des donnes normatives. Les corpus recueillis ont permis le calcul dindices psycholinguistiques tels que la Longueur MoyennedEnonc (LME), lIndice de Vocabulaire (IVOC), lIndice de Diversit Lexicale (IDL), ainsi quune clas-sification grammaticale du lexique de chaque enfant. De plus, lanalyse multimodale a tenu compte des dif-frents canaux utiliss par lenfant pour communiquer : langage verbal, gestes, activit. La situation de lecture partage est analyse de manire plus approfondie pour montrer : 1. certaines comptences cognitives telles que le pointage, les conduites dimitation, les images mentales, 2. la co-construction interactionnelle mre/enfant apprhende dune part en termes de structures pourreprer des types de format, dautre part en termes de fonctions pour rendre compte de lintentionna-lit mutuelle partir du codage des actes de langage. La complmentarit des approches psycholinguistique et interactionniste engendre ainsi de nouveauxoutils dvaluation, vise formelle et pragmatique, quil sera intressant dadapter la ralit de la cli-nique orthophonique.MOTS-CLS: Enfants (24 mois) - Evaluation - Comptences communicatives - Interaction mre/enfant - Pragmatique- Livre illustr - Communication non verbale.Agns WITKO Cline TESTUDSITUATION DE LECTURE PARTAGE ET Anne TOUQUETTEOrthophonistesUCBL - ISTREnseignantes lcoleINTERVENTION PRCOCE EN ORTHOPHONIE. dorthophonie de Lyon Ecole dOrthophonie de Lyonagnes.witko@wanadoo.frUNE TUDE EXPLORATOIRE POUR DCRIREET VALUER LES CONDUITES LANGAGIRES ETCOMMUNICATIVES DENFANTS DE 24 MOIS*par Agns WITKO, Cline TESTUD et Anne TOUQUETTESUMMARY : Picture-book reading and early intervention in speech therapy. Anexploratory work to describe and assess language and communicative behavior*Prsentation au Colloque dOrtho-phonie inter-universits De lain 24 months old childrenRecherche la Clinique Paris, les30 et 31 mars 2006, et aux Journes This study is inspired by recent work in the emergent field of early intervention by speech therapists. TheScientifiques dOrthophonie UCBLgoal of this research is to experiment an assessment protocol aimed at evaluating communicative and lan-et ISTR (Ecole dOrthophonie de guage abilities in 24 months French-speaking toddlers. In order to collect childrens production, a group ofLyon) Langage oral et orthopho- 15 mother-child dyads have been audio-video recorded in two specific situations : picture-book reading andnie. Diversit clinique, diversit despratiques , les 12 et 13 janvier 2007.finger-puppets play. In addition, Reynell III was administered to the child. Collected data was analysed inCette tude est ne dune collabora-terms of utterance length, lexical diversity and grammatical distribution. Moreover, data were observedtion avec deux tudiantes de lcoleaccording to communication modality : oral language, gestures and activity.dorthophonie de Lyon, Cline Testud The picture-book reading situation is especially analyzed to show how :et Anne Touquette, dans le cadre dummoire de recherche en orthopho-1. language abilities are to be considered in relation to cognitive competences such as pointing, imita-nie soutenu en juillet 2006 intitul :tion, mental imagesObservation de linteraction 2. the child and mother exchanges are observed to examine interactive format, and to characterize mutu-mre/enfant autour dun livre illus-al intentionality via speech acts theory. The psycholinguistic approach on the one hand, and the interactionist approach on the other hand allowtr dans un protocole dvaluationdu langage et de la communicationdenfants gs de 24 mois. Lyon : a more detailed description of formal and pragmatic aspects in the field of speech pathology.Ecole dOrthophonie.KEY-WORDS :Young child (24 months) - Assessment protocol - Communicative behavior - Mother/child interaction - 4Pragmatic - Picture-book - Non verbal communication.

2. INTRODUCTION Le bilan orthophonique du langage oral nous parat relever dune complmentaritentre la passation dpreuves standardises (tests talonns) et lobservation clinique**Ciccone, 1998du langage dans des situations propices un recueil de donnes plus souple. Ce com-promis parat envisageable grce ladaptation dun protocole tel que celui de Dunn etcoll.*, afin de contourner les contraintes inhrentes lobtention dun langage dit spon-*1996tan , un des paradoxes de lvaluation du langage conduisant lorthophoniste pro-voquer un tel langage. A partir dun vnement communicatif tel que la dcouverte conjointe dun livre entreune mre et son jeune enfant g de 24 mois, et complmentairement une situation detest, nous faisons une double hypothse : 1. une situation dinteraction de lecture partage, la fois flexible et indite, sera pro-fitable lobservation des conduites communicatives du jeune enfant, 2. cette situation tant fortement ritualise, elle sera le lieu de production de procdslangagiers quil sera possible de formaliser. Limportante variabilit interindividuelle caractrisant les productions langagiresdes enfants de 24 mois*, il parat insuffisant danalyser les productions orales sur les*Le Normand, 2000plans phonologique, lexical ou morphosyntaxique ; il sagit de complter lobservationformelle par celle des situations dchange adulte/enfant afin dvaluer les comptencescommunicatives de ce dernier en terme de finalits et de moyens. Linteractionmre/enfant lors dune lecture partage prsente la caractristique de proposer len-fant une situation routinise, rassurante et souvent trs investie par la dyade. Le livreest en effet un support attrayant qui constitue un objet symbolique auquel lenfant de24 mois peut accder. Il contient des informations linguistiques structures et organi-ses autour du droulement dun rcit*. Cette situation dinteraction est a priori propi- *Lentin, 1979, 2001 ; Vertalier, 2001ce rvler des savoir-faire communicatifs ainsi que certaines capacits cognitives delenfant, de mme que des procdures dtayage maternel*. Proposer une observation*Jan, 1979de linteraction langagire dans laquelle un jeune enfant est engag consistera dunepart clarifier la notion dobservation par rapport celle dvaluation, dautre part sintresser aux comportements de communication dans le dveloppement langagier,en revisitant notamment la notion de format. Le premier axe sappuie sur des travaux interactionnistes issus de lethnographie dela communication*, de la microsociologie du quotidien** et de la pragmatique lin- *Hymes, 1962 **Goffman, 1973guistique*, avec lobjectif suivant : concilier une approche situationnelle de type macro *Kerbrat-Orecchioni, 1990; Traverso,avec une approche communicationnelle de type micro, en intgrant lactivit aux canaux1999de communication observs. Sur le plan mthodologique, nous procdons une analy-se sur corpus vido selon les mthodes de transcription et de dcoupage de lAnalysedu Discours en Interaction* en privilgiant les allers-retours entre analyse structurelle *Voir pour la prsentation de ce champet fonctionnelle. (ADI) : Kerbrat-Orecchioni,0 2001 et Le deuxime axe est conu partir de travaux en psychologie du dveloppement,pour une application aux interactionsde groupe : Witko, 2004appliqus soit des outils de recherche tel que ECSP *, soit des outils cliniques *Guidetti, Tourette, 1993tel que Dialogoris *. Deux types de travaux sont alors convoqus : ceux qui portent*Antheunis, Ercolani-Bertrand, Roy,sur les formats dinteraction et leur rle dans la squentialit de linteraction commu-2003nicative*, notion reprise par Trognon et Sorsana** qui insistent sur le fait quune situa-*Bruner, 1983, 1984, 1987 **2005tion fortement ritualise sera le lieu de production de procds langagiers ordonns,raisonns et finaliss. La dmarche globale tient compte invitablement, dune part dela rencontre entre psychologie et pragmatique*, et dautre part des apports de la psy-*Bernicot, Trognon, 2002cholinguistique*. *Snow, Goldfield, 1982, 1983 ;Rondal, 1983 ; Le Normand, 2000 ;Parisse, Le Normand, 20065 3. LMENTS THORIQUES RETENUS Il est dsormais tabli que les expriences que lenfant vit au contact de son environ- nement physique, matriel et humain conditionnent son dveloppement global. Les inter- actions au sein desquelles il est impliqu participent llaboration de ses capacits de*Guidetti, 2002communication en lien avec son dveloppement moteur, cognitif et psychoaffectif*. Lapproche interactionniste est envisage par les deux axes prcdemment mentionns. LE COURANT INTERACTIONNISTE DAPPARTENANCE MICROSOCIO- LOGIQUE ET LINGUISTIQUEDfinir la notion dinteraction revient tirer partie des deux propositions formules*1973par Goffman* : au sens 1, linteraction de face--face est considrer comme () len- semble des interactions qui se produit en une occasion quelconque quand les membres dun ensemble donn se trouvent en prsence continue les uns des autres . Selon cette acception, nous utiliserons galement le terme de rencontre ; au sens 2, linteraction est dfinie comme linfluence rciproque que les partenaires exercent sur leurs actions respectives lorsquils sont en prsence physique immdiate lun de lautre .Lors dune rencontre (sens 1), le droulement des changes est conditionn par les*1962caractristiques de la situation dveloppes notamment dans le modle de Hymes*, com- prenant, entre autres, des contraintes inhrentes lvnement de communication