Le pilier implantaire personnalis© victory

Le pilier implantaire personnalis© victory
Le pilier implantaire personnalis© victory
Le pilier implantaire personnalis© victory
Le pilier implantaire personnalis© victory
download Le pilier implantaire personnalis© victory

of 4

  • date post

    26-Jul-2016
  • Category

    Documents

  • view

    220
  • download

    1

Embed Size (px)

description

Parution LS 69 mars 2016

Transcript of Le pilier implantaire personnalis© victory

  • 6N69 - mars 2016LLSS

    Mots cls :

    Pilier implantaire, laboratoire de prothse, CFAO

    Les choix issus du projet thrapeutique implantaire ont une impor-tance capitale : quel implant, quel pilier, quel type de prothseallons nous envisager ? Les standards de rhabilitation slevantsans cesse, lostointgration nest plus synonyme de succs enimplantologie. En effet, comme le rappelait rcemment le Dr PatrickMissika, le succs aujourdhui repose essentiellement sur le respectdes attentes du patient, et notamment le rsultat esthtique.

    Le gold standard en la matire sera fond sur lalignement descollets, le profil dmergence, et la prsence des papilles. Cestdonc bien au niveau cervical que se joue le succs ou lchec.

    Ainsi, dans les cas ddentement antrieur, nous avons assist lessor de la prothse scelle sur un pilier anti rotationnel adapt et

    transviss directement sur le col implantaire.

    Trois types de piliers sont traditionnellement notre disposition :

    - Pilier usin en titane non modifiable : ces piliers nont plus beau-coup dintrt et prsentent peu davantages par rapport la pro-thse visse.

    - Pilier calcinable et/ou surcoulable modifiable : les piliers calci-nables noffrent pas toujours la prcision souhaite. Les piliers sur-coulables type UCLA ayant une base en or prolong par une gainecalcinable modifiable sont trs prcis, mais leur cot limite leur utili-sation.

    - Pilier usin en titane ou en cramique personnalis issu de laCFAO (conception et fabrication assists par ordinateur) :Aujourdhui les plus utiliss, lusinage de ces piliers se fait laidedune fraiseuse commande numrique. Bien que difficile retou-cher, la zircone est employe de plus en plus en raison de ses pro-prits physiques remarquables (solidit, radio opacit, adaptation

    (...)

    implantologie Le pilier implantaire personnalis

    Victory Renaud Petitbois*, Robert Manire, Jacque Hornbeck **

    *D.U. dImplantologie, Charg de cours au DU dimplantologie basale de la Facult de Mdecinede Nice-Sophia Antipolis

    Prothsiste dentaire, Matre artisan, CPES prothse adjointe

    **Prothsiste dentaire

    Rsum : Chaque pilier implantaire est un dispositif mdical unique ncessitant une matrise technique,

    ainsi quune troite collaboration au sein de lquipe praticien/prothsiste. Lavnement de la CFAO a per-

    mis lutilisation de la zircone et du titane pour la ralisation de piliers personnaliss.

    FigureFigure 1: 1: Dtail Dtail de de la la bague bague en en titane titane qui qui est est insre insre de de manire manire rigide rigide par par le le fabricant fabricant dans dans lintrados lintrados du du pilier pilier en en zircone, zircone, en en cas cas dusure dusure prmature, prmature, cette cettepicepice peut peut tre tre change change facilement facilement

    P06-09-LS69-petitbois_n69P06-09-petitbois.qxd 03/03/16 14:50 Page6

  • Les implants dentaires Victory et l'Ostotenseur Victory sont des dispositifs mdicaux qui rpondent aux exigences essentielles de la Directive 93/42/CEE. Les implants dentaires Victory sont des produits de classe IIb et portent le marquage CE0459, dlivr par le Laboratoire National d'Essai (organisme noti franais). L'Ostotenseur est un dispositif mdical de classe I. Les produits Victory ne sont pas pris en charge par la CPAM. Lire attentivement la notice avant toute utilisation d'un produit Victory. Mars 2013.

    Victory30 ans d'excellenceMade in France

  • physiologique, biocompatibilit, etc.).

    La CFAO constitue une avance majeure dans lamlioration delharmonie des dents artificielles et dans la prcision des pro-thses implantaires. Ceci est dautant plus important puisquechaque pilier correspond dispositif mdical sur mesure. Il fautdonc la fois une matrise technique et une parfaite collaborationentre le praticien et le prothsiste. Cette volution a aussi permislutilisation de la zircone pour la fabrication de piliers individuali-ss.

    Sadaptant chaque situation, les piliers personnaliss essaientde rendre le contour gingival aussi physiologique que possible.Leur hauteur sera au minimum de 4 mm et leur hauteur totale parrapport lantagoniste devra par consquent tre suprieure ougale 6 mm. De couleur blanche ou teinte, les piliers en cra-mique suppriment le reflet noir d au mtal visible travers unegencive fine. Ils permettent aussi de positionner le joint des pro-thses en juxta gingival. Quant aux piliers en zircone, ils ont unpoids moindre que les piliers en mtal tout en liminant le surcotdes mtaux prcieux et les problmes dimprcision lis la cou-le. Par contre, le devenir long terme des piliers en zircone ins-rs directement dans la partie interne de limplant reste inconnuparce que des micromouvements risquent de se faire aux dpensdu titane, plus tendre. Ainsi, pour scuriser la connectique, nousavons mis au point une bague anti-rotationnelle en titane clipseet transvisse dans lintrados de nos piliers en zircone (Figure 1).Ceci garantit une tanchit et une parfaite adaptation de linter-face bague/implant, vrifie par une radio de contrle. Cespiliers individualiss sont plutt rservs des restaurations uni-taires. Le vissage se fait manuellement durant les essayages ; endfinitif il seffectue 32 N/cm laide dune clef dynamom-trique.

    SEQUENCES OPERATOIRES- Aprs avoir dpos la vis de cicatrisation spcialement vaseafin de prparer le lit receveur de la future prothse provisoire(Figure 2), on ralise une empreinte classique aux silicones

    laide une porte-empreinte modifiable usage unique et un trans-fert viss anti-rotationnel.

    - Aprs avoir viss lanalogue dimplant sur le transfert, lem-preinte est coule au pltre (classe 4 scannable) avec une faussegencive en silicone afin de faciliter la lecture optique de lmer-gence implantaire.

    - Le futur pilier est scann puis digitalis laide dun scan body(Figures 3 et 4). Les fichiers (.stl) sont ensuite envoys par internetau centre dusinage. Alternativement, on peut utiliser une mthodeplus traditionnelle : le prothsiste modlise le pilier la cire ou laide dune rsine et envoie celui-ci au centre dusinage qui rali-sera le scannage puis la fabrication.

    - Essayage du pilier individualis et vrification du vissagemanuel par une radiographie de contrle (Figures 5, 6, 7 et 8).La mise en place du pilier en bouche est facilite par un effet de clips de la bague en titane. A ce stade, des retouches du pilierrestent possibles au fauteuil laide de fraises spcialises mon-tes sur turbine sous spray, elles seront suivies dun polissage laide de meulettes gomme montes sur contre angle baguesbleue sous spray.

    implantologie

    8N69 - mars 2016LLSS

    FigureFigure 2 : 2 : bague bague de de cicatrisation cicatrisation vase vase en en place place afin afin de de faciliter faciliter le le profil profildmergencedmergence gingival gingival

    Figure 3 : Scan body allong afin de faciliter la lecture optique

    Figure 4 : Pilier digitalis

    (...)

    P06-09-LS69-petitbois_n69P06-09-petitbois.qxd 03/03/16 14:50 Page8

  • - Essayage, rebasage, rglage de locclusion et scellement tempo-raire de la dent en rsine.

    (Figure 9). Cette dent sera modifie petit petit jusqu obtenir unemergence gingivale idale pour la future couronne dusage (deprfrence une cramique presse ou usine).

    - Aprs une priode dau moins 6 semaines, le pilier sera une der-nire fois contrl et valid. Une empreinte conventionnelle seraalors prise avec le pilier en place et un cordonnet rtracteur sincessaire.

    - Essayage de la couronne dusage (Figure 10), puis vissage dfini-tif du pilier 32 N/cm et protection du puits de vissage laidedune boulette de Tflon foule et dun composite. Collage de lacramique presse ou scellement ou collage sil sagit dune cou-ronne en zircone.

    CONCLUSION

    Le traitement implantaire de ldent partiel antrieur laide duneprothse scelle offre diffrentes options en ce qui concerne le pilieranti-rotationnel. Grce lavnement de la CFAO, le pilier indivi-dualis en zircone semble trs prometteur. Son avantage principalest la qualit de lmergence implantaire obtenue qui est propice une restauration esthtique. Cette qualit va influencer lquipedentiste-prothsiste-patient lors de son choix. Bien entendu, cest aufinal lanalyse du cas implantaire, du biotype osseux et gingival, delocclusion, ainsi que la matrise technique de lquipe dentiste-pro-thsiste qui sera gage du succs.

    implantologie

    Figure 7 : contrle radiologique dela bonne insertion et du bon vissagedu pilier

    Figure 5 : Vue densemble du Pilier Victory antirotationnel en Zircone

    Figure 6 : Dtail de la prcision de lajustement du pilier transviss ralispar CFAO

    Figure 8 : Essayage et vissage manuel du pilier en bouche

    9N69 - mars 2016LLSS

    Figure 9 : Bridge provisoire en place

    Figure 10 : cramiques presses colle sur 11, 12, 13

    P06-09-LS69-petitbois_n69P06-09-petitbois.qxd 03/03/16 14:50 Page9