Le D.P.P.I. R©union - Mayotte Dossier Patient Partag© Informatis©

download Le D.P.P.I. R©union - Mayotte Dossier Patient Partag© Informatis©

of 29

  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    110
  • download

    3

Embed Size (px)

Transcript of Le D.P.P.I. R©union - Mayotte Dossier Patient Partag© Informatis©

  • Page 1
  • Le D.P.P.I. Runion - Mayotte Dossier Patient Partag Informatis
  • Page 2
  • Linformation, la seule richesse qui augmente quand on la partage DPPI, Partage des informations Mdicales Dr Christophe Trbuchet
  • Page 3
  • Le G. I. E. T. O. I. Regroupant son dbut : Les tablissements publics de sant Les tablissements PSPH Un groupe hospitalier priv Des cabinets de radiologie rcemment rejoint par : Lunion rgionale des mdecins libraux La fdration rgionale des rseaux de soins
  • Page 4
  • G. I. E. T. O. I. Le conseil dadministration 6 pour les tablissements publics de sant 3 pour les tablissements PSPH 3 pour les tablissements privs 3 pour les mdecins libraux 3 pour la fdration des rseaux de soins Le comit de pilotage Le conseil de surveillance
  • Page 5
  • LE D.P.P.I., Les bases Une identit patient rgionale Un annuaire des professionnels de sant Un portail Un entrept X. D. S. Une messagerie scurise Une gestion scurise des accs Le respect des droits des patients
  • Page 6
  • DPPI, les donnes des tablissements de sant Ncessit dun dossier mdical dtablissement informatis Ncessit dune slection automatise des documents pertinents Ncessit une demande automatique de transfert aprs confirmation de lidentit, autorisation du patient et validation
  • Page 7
  • DPPI, les rseaux de sant Leur gestion coordonne doit tre un des objectifs majeurs dune plate-forme rgionale Ils doivent avoir leur disposition Tous les outils classiques dune plate-forme Un gnrateur de formulaires Un dossier de rseau se dfinit essentiellement par un accord sur des formulaires communs qui sont la traduction d'une observation commune
  • Page 8
  • DPPI les rseaux de soins Un mdecin ne doit pas choisir de travailler soit dans son dossier personnel ou dtablissement soit dans le rseau Le problme fondamental des annes venir est donc le transfert bidirectionnel de donnes structures entre les diffrentes bases des rseaux et de la plate-forme Rseau Prinat, Rseau de cancrologie
  • Page 9
  • DPPI les rseaux de soins En attendant une nomenclature commune des donnes mdicales la possibilit de transfert bidirectionnel des donnes structures dun formulaire gnrique entre la base rgionale et les logiciels des professionnels de sant Ceci permet dassurer le fonctionnement des rseaux avec efficience
  • Page 10
  • D.P.P.I. Lien avec le DMP Objectif majeur du dossier rgional La gestion des documents pertinents dun patient devrait tre ralise par le DMP La gestion des rseaux devrait rester rgionale Dans le cadre particulier de la Runion la base rgionale pourrait tre agre pour hberger le DMP Une convention a t signe entre le G.I.P.D.M.P. et le G. I. E. T. O. I
  • Page 11
  • D.P.P.I. les droits des patients Autorisation formelle pour linformatisation de donnes le concernant Droit daccs son dossier Droit de masquer des donnes Choix des acteurs de sant ayant accs son dossier Contrle des acteurs de sant ayant accd son dossier
  • Page 12
  • D.P.P.I., gestion d'une autorisation crite Impression automatique dune autorisation portant le code barre du patient, de la date,du professionnel, de ltablissement ou du rseau Envoi en masse des documents au dossier rgional Scannerisation et lecture automatise Archivage automatique et ouverture des droits
  • Page 13
  • DPPI Mise en oeuvre Oprationnelle Fabrice Fantaisie
  • Page 14
  • Mise en place de la plate-forme Appel d'offres : choix de la socit SQLI Mise en place de la plate forme rgionale Spcifications Installation matrielle Dploiement logiciel de la plate-forme
  • Page 15
  • Identits Annuaire PS Entrept donnes Habilitations Portail DPPI Messagerie Dossiers rseaux Architecture de la plate-forme
  • Page 16
  • Identits Annuaire PS Entrept donnes Habilitations Portail DPPI Messagerie Dossiers rseaux Dossiers mdicaux d'tablissements Logiciels de gestion de cabinets Logiciels LAM Architecture de la plate-forme
  • Page 17
  • Identits Annuaire PS Entrept donnes Habilitations Portail DPPI Messagerie Dossiers rseaux Connecteurs Dossiers mdicaux d'tablissements Logiciels de gestion de cabinets Logiciels LAM Architecture de la plate-forme
  • Page 18
  • Axes du DPPI Dcoupage du projet Plate-forme rgionale de sant Adaptation des logiciels mdicaux Besoin de plate-forme d'interoprabilit Stratgie de passage l'chelle Identification des transferts de patients Appui sur les rseaux de sant Dploiement par structures de sant
  • Page 19
  • Chantiers du DPPI Mise en oeuvre par chantiers Identit Annuaire des PS / Habilitations Portail / Dossiers de rseaux Interoprabilit Exemple du chantier Identits Problmatique fonctionnelle, spcificit rgionale, interoprabilit
  • Page 20
  • QUALIFICATION DE LA BASE IDENTITE Dr Frdric Chomon
  • Page 21
  • Sommaire Les principes de la dmarche La dfinition de la mthode Les rsultats de la mthode Inventer de nouveaux outils Conclusions
  • Page 22
  • Les principes de la dmarche Alimentation du MPI Contexte Quid des bases locales ? Peuplement en masse dun MPI Possible ? Avec quelle qualit ? Rglementation en matire didentit Connaissance Changements Mayotte !!! Interface... Rdaction des chartes didentit Livre Blanc (rgional) Charte locale Mise en place des instances de gestion de lidentit CLIV et CRIV Dfinition dune mthode de qualification ->
  • Page 23
  • La dfinition de la mthode Le fichier de dpart Les 5 traits stricts didentit + IPP Les fichiers darrive Les rejets (taille + absence + illicites + formats interdits) Les doublons potentiels (couples) La mthode: Traitement IdoWeb (SQLI) Un match sur les 5 traits associant du Soundex et des pondrations sur des traits ou des fractions de traits se rapprochant. Le seuil de lindice global est fix 0,8 A t test 3 mthodes de match
  • Page 24
  • Les rsultats de la mthode Constitution dune base rgionale didentit zro dfaut 352.593 identits Rapprochement automatique facilit Le nommage...catastrophe Les interfaces de saisie Les modles de donnes Les infocentres Les exports Les messages PIX source... Les particularits rgionales Concentration des Prnoms Concentration des Noms Concentration des dates de naissance !!! -> Les doublons... Dcouverte dagrgats !!! -> Ouverts ou ferms Les noms curieux... Test, Toto, Titi, Crossway, Bb, ZZ, XX... Hpital, CTS, un, deux, Janvier !!! -> Prise en compte des 20 premiers noms dune base didentit: Entre 15 et 32% Prise en compte de certains prnoms Marie chez les femmes: 36% Jean chez les hommes 14%
  • Page 25
  • Inventer de nouveaux outils Le constat: Surreprsentation du 01 du jour de la date de naissance Constat dans toutes les base de donnes Thorie: Elment non maitrisable lors de la naissance Si lon considre que lon a autant de chance de naitre un 01 quun 02 etc... alors le pourcentage observ dans chaque base patient doit tre comparable celui du calendrier (thorique), en sachant que nous trouvons partout une surreprsentation des 01 Rsultats: Test de X non significatif sur la base de lINSEE Sauf lEtat Civil de Mayotte !!!!!!! Ecart significatif dans toutes les bases 25% au lieu de 3,29% pour lhpital de Mayotte. Conclusion: Elment de mtrologie de la qualit intrinsque dune base dID
  • Page 26
  • Inventer de nouveaux outils Le constat: Comment regarder les identits et trouver celles qui sont douteuses ? Taille 500.000 ID Visualiser une une ? !!!!! Query !!!!! Oui mais lequel ??? Forage dynamique en cache OUI !!!! Outil: QlikView Intgration de toutes les donnes en cache Relations dynamiques avec les autres dimensions (rejets, doublons...) Intgration loutil de reprsentation des agrgats (Graphviz) Rsultats: Sous forme de favoris dynamiques Evolution des filtres Base de travail pour la CLIV Possibilit de connecter les donnes sur la base de production Conclusion: Document de application trs simple dutilisation Possibilit de visualisation immdiate
  • Page 27
  • Le constat: Les lignes de couples constituent des agrgats... Comment les visualiser ? Quelles sont leur caractristiques ? Outil: Modlisation des graphes (Graphviz) Intgration loutil de reprsentation des agrgats (QlikView) Rsultats: Les agrgats Nombre (TUPLES) Taille Caractre ouvert ou ferm Conclusion: Fusionner sans tenir compte des agrgats, rompt la chaine de liens Les agrgats de grande taille correspondent des dysfonctionnement dans le recueil des traits Le caractre ouvert traduit un loignement des fins de chaines Performance Beaucoup de vrais positifs dans les tuples type couple Beaucoup de faux positifs dans les tuples > de grande taille Inventer de nouveaux outils
  • Page 28
  • Conclusions Elments prendre en considration: Taille de la base Lantriorit de la base Les modalits dalimentation Les primtres dalimentation La prsence dune CLIV Lexistence de rgles La formation du personnel Les blocages informatiques (attention aux contournements) Lutilisation dun module de dtection Lutilisation dun module de fusion Puis enfin les rejets et les doublons potentiels... Recommandations Le mapping sur le MPI par les PIX source Intgration du module de dtection et de fusion dans la mme application Processus et stigmate de validation des identits Processus de fusion et T2A ne font pas bon mnage Utiliser la richesse des profils PAM dIHE pour le DMP XPN -> Francisation des Noms PID ->