Le d©veloppement des communaut©s

download Le d©veloppement des communaut©s

of 19

  • date post

    02-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    25
  • download

    4

Embed Size (px)

description

Mieux connaître pour mieux agir! Tableau de bord des communautés de l’Estrie Les grandes lignes novembre 2009. Le développement des communautés. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of Le d©veloppement des communaut©s

  • Mieux connatre pour mieux agir!Tableau de bord des communauts de lEstrie Les grandes lignes novembre 2009

  • Le dveloppement des communautsun processus de coopration volontaire, dentraide et de construction de liens sociaux entre les rsidents et les institutions dun milieu local, visant lamlioration des conditions de vie sur les plans physique, social et conomique.Institut national de sant publique du Qubec, 2002.

  • Un tableau de bordpourquoi?Chaque rseau utilise dj plusieurs sources statistiques (conomique, sant, ducation, etc.)mais ce nest quun point de vue la foisLa ralit est plus complexeLe dveloppement des communauts implique une action intersectorielle qui ncessiteUne vision commune des acteurs sur la situation de leur communautUne connaissance plus globale des milieux

  • Un tableau de bordun outilPour mettre en commun ces points de vue et russir, ensemble, gnrer des changements sur des questions complexes (pauvret, dcrochage scolaire, etc.) Pour suivre lvolution de la situation de nos communauts, dun recensement lautre Comme le bon vin, le tableau de bord prend de la valeur en vieillissant : 2001, 2006, 2011, 2016

  • Un tableau de bord, ce nest pasUn tableau de bord implique de choisir les indicateurs les plus utiles pour laction dans chaque dimensionCest donc diffrent dun portrait o lon produit une srie de tableaux comprenant de trs nombreux indicateurs dans chaque sphre

  • De la Mauricie-Centre du Qubec lEstrieUn bon point de dpart : le projet de lquipe de Ral BoisvertCe nest pas du copier-collerNe pas attendre de tout avoir en main pour commencerDes dmarches prliminaires formelles qui prennent du tempsEngagement de partenaires experts : la DSP de lEstrie, Statistique Canada Autorisations lgales : comit dthique, Commission daccs linformation, etc.Un enjeu majeur de ressources

  • Un projet rsolument participatifUne initiative coordonne par lObservatoire estrien du dveloppement des communauts En collaboration troite avec la Direction de la sant publique et de lvaluation de lEstrie, responsable du volet statistiqueAvec le soutien financier ou en ressources de plusieurs partenairesDes choix collectifs faire chaque tape avec des reprsentants de chaque territoire de MRC

  • Un projet rsolument intersectoriel

    Sur le plan rgionalLa Ville de Sherbrooke, Centraide, les CSSS de lEstrie, Emploi-Qubec, la CDEC, les SADC, etc. lchelle de chaque MRC et de SherbrookeUn duo, un trio, un quatuor danimateurs dans chaque MRCAncrer le projet auprs dau moins une instance intersectorielle

  • Premire tape Le choix des territoiresZoom sur les 60 aires de diffusion les plus dfavorises en EstrieDes communauts localesdes communauts de 5 000 personnesdes enjeux mthodologiques et thiquesDes choix collectifs faire avec des acteurs du milieu

  • Deuxime tapeLe volet statistiqueUn plan de travail progressif Statistique CanadaDonnes socio-sanitairesAutres sources de donnes socialesDPJ, directeur des lections, criminalit, etc.

  • Troisime tapeLe volet qualitatifParce que les chiffres ont aussi leurs limitesUn tableau de bord quantitatif ET qualitatifUn outil sur mesureUne grille dapprciation du potentiel des communautsDautres dimensions dont il faudrait tenir compte ?Ex. : disponibilit de certaines ressources

  • Quatrime tapeUne phase danalyse collective la lumire des rsultats du volet statistique et du volet qualitatifUne discussion sur le profil de chaque communautUn plan daction sur mesure

  • Pour accompagner le projet : lvaluationUne dmarche participative avec le Collectif de recherche en dveloppement des communautsDans la suite des travaux de Paule Simard au sein du rseau Villes et villages en sant http://www.rqvvs.qc.ca/rechercheparticipative/guide.htmlUn financement auprs des organismes subventionnaires de recherche

  • Informations et suggestions

    Ginette Boyer, 819 780-2220 poste 47103gboyer.csss-iugs@ssss.gouv.qc.caNormand Laforme, 819 780-2220 poste 46483nlaforme.csss-iugs@ssss.gouv.qc.caPour accder aux cartes : http://www.santeestrie.qc.ca/sante_publique/surveillance_sante_publique_ evaluation/portrait_region.php

  • 2e partie

  • 3 critres pour dlimiter les territoiresLe dcoupage sera le rsultat dun quilibre ou dun compromis entre 3 critres : Une taille quivalente : 5 000 personnesDes caractristiques semblablesLes limites des aires de diffusion (autant que possible)

  • 3 critres pour dlimiter les territoires 1. Une taille quivalente : 5 000 personnes Crer des territoires avec une trs faible population implique un grand risque de ne pas pouvoir obtenir tous des indicateurs voulus cause : des standards de qualit scientifique Ex. : risque de biais cause dune sur-reprsentation dune ou lautre caractristique du milieu, par exemple biais des donnes sur la mortalit dans un quartier o il y a un CHSLD les standards thiquesEx. : risque de rompre lanonymat.

  • 3 critres pour dlimiter les territoires2. Des caractristiques semblablesObjectives Ex. : niveau de revenu Subjectives Ex. : petite histoire du milieuIl est primordial que la dlimitation des territoires soit la plus respectueuse possible du sentiment dappartenanceMais compte compte du critre prcdent, ce nest pas vident : un quilibre trouver!

  • 3 critres pour dlimiter les territoires 3. Les limites des aires de diffusion Autant que possible Sinon, respecter le rseau routier existantRespecter les limites des MRC actuelles