LA DURABILIT‰ € CO›T MAITRIS‰ - .notions li©es   la...

download LA DURABILIT‰ € CO›T MAITRIS‰ - .notions li©es   la durabilit©? Marc Vanderick ... - IBGE

of 27

  • date post

    15-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of LA DURABILIT‰ € CO›T MAITRIS‰ - .notions li©es   la...

  • 16 dcembre 2016

    Sminaire Btiment Durable

    Le regard dun entrepreneurComment une entreprise intgre-t-elle les nouvelles

    notions lies la durabilit?

    Marc Vanderick

    Les Entreprises Louis De Waele

    LA DURABILIT

    COT MAITRIS

  • OBJECTIF(S) DE LA PRSENTATION

    Ralisation des critres nergtiques sur

    chantier

    Conscientisation sur limportance dune

    conception bien pense pour une ralisation

    bien excut

    Influence dun choix conceptuel sur la

    mthode de ralisation

  • PLAN DE LEXPOS

    Nouvelles notions dans le domaine de la

    construction durable

    I. Impact sur lentreprise

    II. Pratique de chantier

    1. FAADE

    2. BALCONS

    3. TRMIE

    4. CHSSIS

    5. GESTION DES NOEUDS CONSTRUCTIFS

  • Les Entreprises Louis De Waele

    I. IMPACT SUR LENTREPRISE

  • Projet : Brutopia

    Anne de construction : 2011 2013

    Construction d'un complexe de logements comprenant :

    1 btiment ct avenue Van Volxem

    1 btiment ct rue de Mrode

    1 sous-sol commun aux 2 btiments

    Le complexe comprend :

    29 logements (moiti passifs, moiti basses nergies)

    7 commerces non parachevs (casco)

    1 sous-sol avec 27 emplacements de parking

    II. PRATIQUE DE CHANTIER

  • Projet : Brutopia

    Illustrations

    II. PRATIQUE DE CHANTIER

  • Projet : Brutopia

    Prix remports par ce projet

    II. PRATIQUE DE CHANTIER

  • Analyse des nouvelles notions de la construction

    1. FAADE

    2. BALCONS

    3. TRMIE

    4. CHSSIS

    5. GESTION DES NOEUDS CONSTRUCTIFS

    II. PRATIQUE DE CHANTIER

  • 1.1 Composition

    Ossature bois fix sur support en bton

    Dimensions des gtes particulires

    Laine minrale (24 cm)

    Isolant dpaisseur non ngligeable

    Panneaux de fibres Celit 3D (18 mm)

    Produits aux fonctions multiples particulires

    Panneaux Kalzip

    Aspect esthtique

    attention particulire l'alignement des balcons

    et des joints debouts

    1. FAADE

  • 1.2 Coupures thermiques

    Systme de fixations des panneaux

    Kalzip sur ossature bois afin de rpondre

    aux exigences de la prise en compte des

    nuds constructifs

    Ralisation dune maquette grandeur nature

    afin de visualiser et matriser les diffrentes

    fonctions auxquelles doit rpondre la faade

    tanchit leau

    Etanchit lair

    Rsistance, tanchit et isolation au feu

    Enveloppe thermique

    Esthtique

    1. FAADE

  • La ralisation dune maquette au pralable permet danticiper les difficults

    lis aux manques de cooprations entre les diffrents intervenants savoir :

    -La validit du complexe raliser avec tous les critres auxquels il

    doit rpondre

    -La coordination des travaux afin dassurer le rsultat obtenu

    -Le contrle de lexcution sur des points dattention bien prcis

    -La mthodologie du montage devant tre adapt suivant les cas

    La notion de cots au niveau dune faade aux performances nergtiques

    levs se situe au niveau :

    - de la complexit dassurer une isolation continue

    - Faade Toiture

    - Faade Chssis

    - Faade Sous-sols

    - Faade Balcons

    - Faade Elments traversants

    - de la nature de lisolant

    - du type de revtement, de bardage

  • 2.1 Coupure thermique

    Ancrage ponctuel

    Ferraillage spcifique pour

    lincorporation du rupteur thermique

    afin de reprendre le balcon de type mtallique

    Rupteur thermique incorpor au support

    de fixation des balcons afin de limiter la

    dperdition thermique

    2. BALCON

  • Les lments de faade doivent tre considrs depuis ltude de stabilit

    jusqu la finition c--d jusquaux caractres esthtiques attendus

    La notion de cots au niveau des balcons pour un btiment aux

    performances nergtiques levs se situe au niveau :

    - de la stabilit : ferraillage suffisant de la dalle afin dassurer la

    reprise des efforts aux droits des ancrages de fixation

    - de la compatibilit entre lpaisseur de lenveloppe isolante et le

    modle dancrage du balcon

    - du modle de rupteur thermique : ponctuel ou linaire

    - du type de revtements, de bardages de la faade

    - ex : alignement des ttes de supports dancrages par

    rapport aux joints debouts des panneaux kalzip

  • 3.1 Incorporation des techniques dans lenveloppe

    3.1.1 Gaines de ventilation

    Appareillage non adapt pour lintgration

    et la pose correcte :

    de la membrane dtanchit lair

    du clapet coupe feu

    3. TRMIE

  • 3.1.1 Gaines de ventilation

    Clapet coupe feu et membrane dtanchit lair

    Trmie trop petite Dimension importante de la gaine de ventilation principale tant donn le besoin en apport dair vers chacundes appartements.Au droit de ces derniers vient se piquer un lment de taille standardprovoquant le dcalage du clapetcoupe feu par rapport lalignementde la paroi Rf.Cela entraine lajout dune plaque de type promat assurant le respect descritres Rf et de ltanchit lair

    3. TRMIE

  • 3.1.2 Fourreaux lectriques, conduites, cbles,

    Plafonner au pourtour des percements avant de coller la membrane afin de

    garantir ltanchit lair

    Remarque : ce jour, pour ce type de dtail, il est possible dappliquer un

    produit liquide => soit la brosse (badigeonner ou au pistolet)

    3. TRMIE

  • 3.1.2 Fourreaux lectriques, conduites, cbles,

    Membrane tanche lair en contact

    direct avec le cblage et non le fourreau

    Infiltration dair entre les fourreaux

    accols lun lautre; les fourreaux et la

    dalle bton.

    Les percements ne doivent pas se faire

    ras du sol sinon la membrane ne sait pas

    entourer compltement le fourreau

    3. TRMIE

  • La notion de cots au niveau des trmies pour un btiment aux

    performances nergtiques levs se situe au niveau :

    - de lisolation de la trmie en elle-mme

    - de lisolation des conduits suivant leurs fonctionnalits et les

    espaces quils traversent

    - de ltanchit lair suivant la nature du test et le rsultat attendu

    c--d test par appartement ou seulement sur lenveloppe global du

    btiment

    - de la cohrence entre le dimensionnement des techniques (gaines

    de ventilation, .) et le gabarit (m) dfinit sur plan pour la trmie

  • Membrane dtanchit lair

    Pose de la membrane tanche lair

    dans les coins

    Laisser un jeu (oreille) afin de permettre

    au plafonneur de ramener correctement la

    membrane vers le support bton sans la dchirer

    La membrane tanche lair est fix sur

    le dormant du chssis. La patte de fixation

    vient aprs

    4. CHASSIS

  • La notion de cots au niveau des chssis pour un btiment aux

    performances nergtiques levs se situe au niveau :

    - de ltanchit lair

    - pose de la membrane dtanchit lair

    - modle de chssis tenant compte de ce critre

    - ex : continuit du joint tout au tour de louvrant

    - des critres disolations dfinis suivant ltude de la performance

    nergtique exige

  • 5.1 Application des rgles de bases

    Continuit de lenveloppe isolante au droit des chssis

    5. GESTION DES NUDS CONSTRUCTIFS

  • 5.1 Application des rgles de bases

    Isolation poutre-dalle de manire avoir le chemin de plus grande

    rsistance c--d 1m

    5. GESTION DES NUDS CONSTRUCTIFS

  • 5.1 Application des rgles de bases

    Fondation :

    Laine de roche : 5 cm

    PUR : 5cm

    A partir du r-d-ch :

    Laine de roche : 10cm

    5. GESTION DES NUDS CONSTRUCTIFS

  • La notion de cots au niveau des nuds constructifs pour un btiment aux

    performances nergtiques levs se situe au niveau :

    - des modles de rupteurs thermiques

    - de la matrise des rgles de base lors des modifications

    conceptuelles et excutives

    - le calcul du nud constructif pour un dtail particulier

  • CE QUIL FAUT RETENIR DE LEXPOS

    Pour maitriser les couts de construction dun

    btiment performant, il faut :

    Une entreprise de construction qui a conscience des

    spcifis dun btiment performant

    Un dossier de conception bien tudie

    Une bonne coordination sur chantier entre les diffrents

    intervenants

    quipe de conception Entreprise

    Sous traitants Entreprise

    Oser : chantier pilote, mockup, etc

  • OUTILS, SITES INTERNET, SOURCES :

    Sites Internet

    - IBGE : btiment Batex

    - CSTC :

    - energie.cstc.be

    - NIT sur ltanchit lair

    - Proclimat : guide et produits pour ltanchit lair

    - Confdration de la construction : soire dinformations sur les thmes de la performance nergtique des btiments

    => tude de cas + visite de chantier

    http://www.environnement.brussels/thematiques/batiment/sinspirer-des-batiments-exemplaires/vous-cherchez-un-projet-batexhttp://energie.cstc.be/http://www.confederatiebouw.be/

  • CONTACT

    Vanderick Marc

    Responsable SQE et SAV

    Coordonnes

    : 0477/850.768

    E-mail : marc.vanderick@louisdewaele.be