ISOLATION ET CONFORT ACOUSTIQUE MILIEU .PROTECTION SISMIQUE ‰dition 10/2016. Install©e...

Click here to load reader

download ISOLATION ET CONFORT ACOUSTIQUE MILIEU .PROTECTION SISMIQUE ‰dition 10/2016. Install©e   La Cr¨che

of 48

  • date post

    14-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of ISOLATION ET CONFORT ACOUSTIQUE MILIEU .PROTECTION SISMIQUE ‰dition 10/2016. Install©e...

  • Guidedes solutions

    techniques

    ISOLATION ET CONFORT ACOUSTIQUE

    MILIEU TRS HUMIDE

    PROTECTION INCENDIE

    PROTECTION SISMIQUE

    dition 10/2016

  • Installe La Crche (79), le groupe Profils et Systmes Industrie - PSI regroupe les socits de profilage SPP, S2P ; PAI pour la fabrication et la vente des accessoires et la socit SGB pour la fabrication de trappes et plafonds mtalliques

    Une socit franaise de rfrenceAvec dj 30 ans dexprience, le Groupe PSI est spcialis dans la fabrication et la vente de profils et accessoires pour le march des plaquistes et plafistes.

    Un outil industriel performantDans ses diffrentes usines rparties sur la France des profileuses galet, des plieuses et des presses produisent lanne 80 millions de mtres linaires et plus de 50 millions de pices pour le march du second uvre.

    Un bureau dtudes innovantLe bureau dtudes prend en charge et tudie tous les profils et pices pour rpondre aux diffrentes applications. Ouvert sur les mtiers du second uvre, il rpond en direct ou en partenariat avec dautres fabricants aux demandes de nouveaux produits ou systmes.

    Une quipe commerciale votre couteSPP assure la distribution de ses fabrications dans les rseaux professionnels et distributeurs spcialiss, grce son quipe commerciale implante sur toute la France.Elle assure dj une couverture maximum avec des livraisons par palettes dans plus de 1500 points de vente.

    2

  • GUIDE DES SOLUTIONS TECHNIQUES

    Isolation et confort acoustique 4Les solutions en cloisons et contre-cloisons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8a. Resilien DB . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8b. Appui 2DB . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10c. Appui SAD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12Les solutions en cloisons et plafonds . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14d. Resilien DBH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14Les solutions en plafonds . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16e. Cavalier DB. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16f. Cavalier DBH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18g. Omega DB . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20h. Omega DBH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22i. Support DBH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24Les solutions en sols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26j. Impact DB . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26k. Viscoren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28Les solutions pour les descentes deaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30l. Resilien DB . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30

    Milieu trs humide 32

    Les solutions en murs et plafonds . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 a . Ossatures spciales milieu humide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .38

    Protection incendie 36Les solutions en cloisons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 a . Rails et montants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .38 Les solutions en plafonds . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 b . Fourrure 17/55 FEU . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .40 c . Fourrure 17/55 FEU avec ossature longue porte OMNIFIX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .42

    Protection sismique 44Les solutions en murs et plafonds . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 a . Rails, montants et fourrures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .46

    3www.psigroupe.com

  • 4

    ISOLATION ET CONFORT ACOUSTIQUE

    66% des franais se dclarent gns par le bruit leur domicile.

    A contrario de lisolation, ils considrent le bruit comme une

    fatalit, une acceptation dun choix de vie propre au XXIe sicle. En

    fait, il nen est rien : des solutions simples, financirement accessibles

    et peu encombrantes suffisent pour amliorer lacoustique dun

    appartement ou dune maison individuelle.

  • GUIDE DES SOLUTIONS TECHNIQUES

    Principe acoustique

    Le bruit est un son indsirable qui nous produit une sensation dinconfort et que nous subissons habituellement dans notre lieu dhabi-tation ou dans notre environnement de travail. Lexposition prolonge des sources de bruit peut gnrer fatigue, troubles du sommeil, stress, diminution du rendement au travail et, si le niveau est trs lev (au-del de 90 dB), est susceptible de causer des dommages irrversibles loue Dun point de vue physique, le bruit est un son complexe, form de la combinaison de frquences diverses. Selon leur nature, on peut classer les bruits que lon peroit en trois groupes majeurs :

    Bruit arien :Tout bruit transmis par lair. Il est transmis par les cloisonnements (cloisons, planchers, plafonds, etc.). Des exemples de ce bruit sont la circulation, les travaux, les conversations, la radio, la tlvision, etc

    Bruit de choc :Le bruit de choc est caus par un coup qui fait vibrer les lments structurels. Des exemples de ce bruit sont la chute dobjets, un claquement de porte, le dplacement de personnes, de meubles que lon trane, etc...

    Bruit de vibration :Le bruit de vibration est un bruit de caractre continu, gnralement de basse frquence. Des exemples de ce bruit sont ceux mis par des moteurs et des machines.

    Propagation du bruit

    Lorsque quun son se propage dans un milieu et rencontre un obstacle, plusieurs phnomnes peuvent survenir :

    Rflexion :Lnergie qui arrive sur lobstacle est renvoye vers le milieu de propagation.

    Diffraction :Ce phnomne de distorsion se produit lorsque la valeur de la longueur donde du son incident est de dimension similaire louverture dans un obstacle, le champ sonore incident se rgnrant.

    Absorption :Lnergie qui arrive sur lobstacle nest pas renvoye vers le milieu de transmission mais elle se transforme en chaleur. La quantit dnergie absorbe dpendra de la nature du matriau.

    Transmission :Lnergie incidente franchit lobstacle, revenant vers le milieu de transmission.Dans la plupart des situations, ces phnomnes se pro-duisent simultanment, tel quillustr sur la figure :

    5www.psigroupe.com

    Energie rflchieEnergie incidenteEnergie absorbeEnergie transmise

  • 6

    ISOLATION ET CONFORT ACOUSTIQUE

    Le traitement acoustique des locaux :

    Il convient de distinguer entre lisolation acoustique et la correction acoustique. Lisolation acoustique a pour but dempcher que les bruits gnrs dans un local ne se transmettent dans des locaux adjacents. De la mme manire, on vise viter la transmission des bruits venant de lextrieur lintrieur dune enceinte. La correction acoustique consiste obtenir un degr de diffusion acoustique uniforme dans tous les points dune enceinte. On vise ainsi amlior