Inpix transmedia storytelling

of 45 /45
Transmedia storytelling Par Etienne Turcotte, designer web | Designer web | [email protected] Etienne Turcotte

Embed Size (px)

description

Présentation interne réalisée par Étienne Turcotte, designer web chez Inpix

Transcript of Inpix transmedia storytelling

  • 1. Transmedia storytelling Par Etienne Turcotte, designer web Etienne Turcotte | Designer web | [email protected]
  • 2. Table des matires 1. Ce quest le Transmedia storytelling 2. Les bases 3. ARG 4. Applications cinmatographiques 5. Applications tlvisuelles 6. Conclusion inpix.ca 12/01/2010
  • 3. Partie 1. Ce quest le Transmedia Storytelling inpix.ca 12/01/2010
  • 4. 1. Ce quest le Transmedia Storytelling The art of conveying messages themes or storylines to mass audiences through the artful and well planned use of multiple media platforms. inpix.ca 12/01/2010
  • 5. 1. Ce quest le Transmedia Storytelling Cest une nouvelle forme dcriture permet dsormais au visionneur daller en profondeur dans linformation sil le dsire. inpix.ca 12/01/2010
  • 6. 1. Ce quest le Transmedia Storytelling Diffrents points dentre = Diffrents public inpix.ca 12/01/2010
  • 7. Partie 2. Les bases inpix.ca 12/01/2010
  • 8. 1 2. Les bases 1. Disperser des lments dune histoire travers diffrents mdiums pour crer une exprience unie ou chaque mdium fait une contribution particulire au droulement de lhistoire. inpix.ca 12/01/2010
  • 9. 2 2. Les bases 2. Permettre de crer une histoire plus immersive et panouie, travers les diffrents mdias. inpix.ca 12/01/2010
  • 10. 3 2. Les bases 3. Les histoires sont bases sur des mondes fictifs complexes qui peuvent soutenir plusieurs personnages inter-relis et leur histoire. inpix.ca 12/01/2010
  • 11. 4 2. Les bases 4. Crer des suites pour maintenir lintrt du public. Ces suites, ou extensions, peuvent donner de linformation supplmentaire sur les personnages, alimenter certains aspects du monde fictif, ou faire le pont entre certains vnements de lhistoire. inpix.ca 12/01/2010
  • 12. 5 2. Les bases 5. Permettre plusieurs points dentres lhistoire pour diffrents public cible, et ainsi permettre un public dj cibl dexprimenter une autre approche. inpix.ca 12/01/2010
  • 13. 6 2. Les bases 6. Comprhension additionnelle, un terme qui explique que chaque nouvelle pice dinformation doit nous faire rviser la comprhension de lensemble de lhistoire. En gros, chaque nouveau mdium ou segment, doit faire une contribution unique lensemble de lhistoire. inpix.ca 12/01/2010
  • 14. 7 2. Les bases 7. Permettre lutilisation de lintelligence collective du public pour aider rsoudre des intrigues. Les consommateurs de lhistoire deviennent en quelque sorte des enquteurs et amassent de linformation pour essayer de reconstituer lhistoire. Les consommateurs peuvent alors travailler ensemble pour interpoler linformation. inpix.ca 12/01/2010
  • 15. 8 2. Les bases 8. Lide derrire une histoire transmdia est dintroduire des nigmes qui ne peuvent pas tre compltement dtaille, mais qui donne lintrt au public dinterpoler sur ces lments pour essayer de comprendre ou rsoudre les nigmes poss. inpix.ca 12/01/2010
  • 16. Partie 3. ARG (Alternate Reality Games) inpix.ca 12/01/2010
  • 17. 3. ARG Utiliser lengagement intense dun participant dans une histoire fictive qui prends place dans le monde rel et qui volue selon la rponse du participant inpix.ca 12/01/2010
  • 18. 3. ARG Le transmedia incorpore des lments du ARG en utilisant les mdiums pour propager de linformation complmentaire un film ou une mission. inpix.ca 12/01/2010
  • 19. 1 3.1 Les principes du ARG 1. Raconter lhistoire comme de larchologie: Diffuser et rpandre les morceaux de lhistoire travers diffrents mdias ( internet et autres ) pour que les joueurs le rassemble. inpix.ca 12/01/2010
  • 20. 2 3.1 Les principes du ARG 2. Aucune plateforme fixe: Utiliser tous les mdias pour se faire voir et crer un effet viral. inpix.ca 12/01/2010
  • 21. 3 3.1 Les principes du ARG 3. Un chuchottement est plus fort quun cri: Utiliser le secret pour attirer les joueurs plutt que de pousser le tout comme une promotion. inpix.ca 12/01/2010
  • 22. 4 3.1 Les principes du ARG 4. This is not a game (TINAG): Garder les mme lois que dans la vraie vie (pas de retour en arrire), toutes les information de contact sont vraies. Le jeu se fait en temps rel et on ne peut pas rejouer. inpix.ca 12/01/2010
  • 23. 5 3.1 Les principes du ARG 5. La vie quotidienne devient un medium: Utiliser la vie des joueurs comme un mdium pour trouver des informations ou des indices. Miser sur leur curiosit. inpix.ca 12/01/2010
  • 24. 6 3.1 Les principes du ARG 6. Une histoire collaborative: Mme si les grandes lignes de lhistoire sont dj crites, laisser des vides pour des fins de spculation, danalyse et de questionnements. inpix.ca 12/01/2010
  • 25. 7 3.1 Les principes du ARG 7. Ne doit pas avoir lair dun canular: Ne pas donner dindice que cest un jeu. Le faire comme si ctait une ralit. Le rsultat sera beaucoup plus efficace (i.e. Blairwitch Project) inpix.ca 12/01/2010
  • 26. Partie 4. Applications cinmatographiques inpix.ca 12/01/2010
  • 27. 4. Applications cinmatographiques Le mouvement a dbut avec le film The Matrix. Ils ont ensuite sorti des extensions sur dautres supports mdias: Un jeu vido. (Informations divulgues sur la suite des films) Dessins anims Animatrix. (Information divulgues sur le pass) Bande dessine imprime (Introduction de nouveau personnages) inpix.ca 12/01/2010
  • 28. 4. Applications cinmatographiques Dautres films ont embots le pas, dont Terminator. Ils ont donn une deuxime vie la srie grce une srie tlvise dpictant le pass de Sarah Conner. Ce ft un complment dinformation intressant pour les fanatiques. inpix.ca 12/01/2010
  • 29. 4. Applications cinmatographiques Le dernier film de Batman utilis le principe du ARG (Alternate Reality Game) comme teaser/promotion. Une campagne lectorale pour promouvoir un film, du jamais vu ! inpix.ca 12/01/2010
  • 30. 4. Applications cinmatographiques Spider-man a utilis un diffrent point dentre pour susciter de lintrt de la gente fminine. Ils ont sorti une bande- dessine nomme Spider-Man Loves Mary-Jane. inpix.ca 12/01/2010
  • 31. Partie 5. Applications tlvisuelles inpix.ca 12/01/2010
  • 32. 5. Applications tlvisuelles La tlvision devient alors une cible logique pour le transmedia. Avec les sries de longue haleine, le potentiel dy crer quelque chose de plus dense et plus riche est clairement prsent. inpix.ca 12/01/2010
  • 33. 5. Applications tlvisuelles LOST ARG Le site de HansoFoundation donne des information supplmentaire sur le financement de lquipement sur lle. Livre Ils ont sorti un livre en citant que cest le dernier livre de lcrivain avant davoir pri sur le vol Oceanic Flight 815. Site web Ils ont cr un site de la compagnie davion, ou on Oceanic Airlines peut essayer de se rserver un vol. inpix.ca 12/01/2010
  • 34. 5. Applications tlvisuelles DEXTER Webisodes Ils ont fait un webisode anim de la vie/meurters de Dexter avant le dbut de lmission (Early Cuts). Donne des informations qui permettent den comprendre plus sur Dexter. Jeu Permet de devenir Dexter, et permet aussi probablement de rcolter dautres information sur la nature du personnage de Dexter, sur son pass, et sur ses motifs. inpix.ca 12/01/2010
  • 35. 5. Applications tlvisuelles SORORITY FOREVER MetaVerse Un monde parralle a t cr pour crer une (beyond universe) exprience transmedia ou on pouvait avoir des points dentres. Tous les membres ont une prsence en ligne (Twitter, MySpace). Ils se parlent entre eux aussi. Un site de la sorority, avec une section rserve au sisters et un calendrier dvnements qui peuvent en dire plus sur la suite de lmission. De plus, les membres ont mme des blogs vidos, ou les mettent sur My Space, ce qui rend lexprience encore plus relle. inpix.ca 12/01/2010
  • 36. 5. Applications tlvisuelles HEROES Fausse compagnie Un site de compagnie, Primatech Paper, a t cre. Ils offraient des emplois. Le monde qui postulait pour les postes recevait par voie de courriel ou de message texte, des informations privilgies sur les personnages de lmission. inpix.ca 12/01/2010
  • 37. 5. Applications tlvisuelles EUREKA Twitter Il ont mis le personnage S_A_R_A_H de lmission sur Twitter. Les fans de lmission ont commenc la suivre sur twitter. La radio fait des pubs pour dire que S_A_R_A_H twittait. Les followers lui posaient des questions, elle rpondait. Bref, le concept a attir beaucoup de gens. La base tant de connecter avec 10 passionns, que vont en rejoindre 100, qui vont en rejoindre 1000. Bref, utiliser le web pour faire du bouche oreille. On peut voir le SlideShare des faits et statistiques de cette initiative. http://www.slideshare.net/akispicer/fallon-case- study-for-sarah-presentation?type=powerpoint Suite inpix.ca 12/01/2010
  • 38. 5. Applications tlvisuelles EUREKA Twitter On y relate dailleurs 10 choses apprises par linitiative: 1. Aimez vos fan, ils vous le remettrons bien ! 2. Rpondez. 3. Donnez, ne faites pas de pression. 4. Amenez quelque chose de plus a lmission. 5. Vous tes toujours actif. 6. Soyez un ami, pas une promotion. 7. Pensez long terme. 8. Rendez le rel. 9. Supportez/Bnficiez vos passionns. 10. Ideas as press release, not press release about ideas inpix.ca 12/01/2010
  • 39. Partie 6. Conclusion inpix.ca 12/01/2010
  • 40. 6. Conclusion Le principe est plutt simple vous direz, mais lide qui va faire que le spectateur se sente engag et ait envie de chercher, de participer, est trs difficile trouver. inpix.ca 12/01/2010
  • 41. 6. Conclusion Sous un rgime plus traditionnel, quand un gros film sort, on offre ensuite les extras, soit le livre, ladaptation en bande dessine, un jeu vido, etc. jusqu temps que le citron soit press au complet. inpix.ca 12/01/2010
  • 42. 6. Conclusion Lapproche transmedia nous donne diffrentes pices de lhistoire sur diffrentes plate-formes pour quon puisse voir le film, mais quensuite on puisse en apprendre plus sur les personnages ou les vnements dans les autres mdias. inpix.ca 12/01/2010
  • 43. 6. Conclusion Pris dans lensemble, lexprience du spectateur devient beaucoup plus profonde et complte, ce que tout producteur dsire! inpix.ca 12/01/2010
  • 44. 6. Conclusion Rsum des techniques: Diffrents points dentre = diffrent public Jeu (console, en ligne) Diffrents mdias pour construire des Webisodes histoires complexes. (pass ou futur ou complment prsent) Utiliser un thme de lhistoire pour crer Vrai contacts donnant des information une porte dentre dun autre public. privilgies Utiliser le secret (viral) MetaVerse ou Beyond universe et non la promotion. (rseaux sociaux interelis) ARG (Alternate Reality Gaming). Parsemer informations travers un monde parallle (Site web provenant de compagnie dans lmission, livres, etc.) inpix.ca 12/01/2010
  • 45. Merci. Cest fini. Remerciements : Rebecca Coggan | Directrice conseil | [email protected] Franois Boulet | Directeur contenus | [email protected] Patrick Sirois | Producteur | [email protected] inpix.ca 12/01/2010