Histoire Du Parfum

download Histoire Du Parfum

of 30

  • date post

    18-Jul-2015
  • Category

    Documents

  • view

    146
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Histoire Du Parfum

LHistoire du ParfumDu latin per-fumum, signifiant " travers la fume ", il a jou un rle dans toutes les civilisations passant du sacr au profane. Charg de transporter les prires des hommes jusquaux dieux ou instrument privilgi de la sduction, son histoire, passionnante, est lie au plus prs lhistoire des moeurs et des ides, chaque poque privilgiant une manire de se parfumer, une senteur parmi dautres. Il a galement suscit, travers les sicles, une incroyable production dobjets prcieux et raffins en albtre, faence maille, cramique, verre, mtaux ouvrags dont le luxe na dgal que la beaut. Le mot parfum est apparu tardivement dans la langue franaise (aucune mention avant 1528). Driv du verbe fumer, il a d'abord voqu des substances odorifrantes qui se brlaient, par exemple l'encens, puis a pris son sens actuel au XVIIe sicle. Mais si le mot est rcent, l'usage du parfum est trs ancien, remontant la plus haute Antiquit. De nombreuses tablettes cuniformes nous montrent que l'usage et le commerce du parfum taient connus ds les Sumriens. Tous les peuples antiques en ont fait une grosse consommation, notamment les gyptiens (Alexandrie possdait d'importantes fabriques). Mme s'il a eu aussi un usage profane, il tait surtout utilis lors de pratiques religieuses (offrandes aux dieux, embaumement des corps). Les techniques de production taient rudimentaires, et le resteront jusqu' la fin du Moyen ge : les produits taient broys, pils, bouillis, imprgns de matires grasses, et on utilisait surtout des corces, des rsines, des racines ou des matires animales servant de fixateurs. La vedette tait alors l'encens, produit d'abord Oman, et qui a largement contribu la cration des royaumes d'Arabie. titre d'exemple, l'encens est cit 118 fois dans la Bible, dont 113 dans l'Ancien Testament. Sont galement cits diverses reprises le cinnamome, l'acanthe, la myrrhe, le nard, l'alos, le safran ou le roseau odorant. Le commerce du parfum a galement fait la prosprit des villes phniciennes et grecques. C'est le cas notamment de Chypre, o de nouveaux parfums ont t mis la mode, utilisant les fleurs (rose, iris, lys, jasmin), ou encore de Corinthe, qui passe pour la cit ayant commercialis les flacons de parfum (aryballes et alabastres).

Les Romains ont continu utiliser les parfums, mais on ne leur doit gure d'innovations, sinon le remplacement de la terre cuite par le verre pour la confection des flacons. Le Moyen ge chrtien ne semble gure avoir fait usage des parfums, sinon lors de crmonies religieuses. Cependant, aprs les croisades, la consommation semble augmenter, en particulier sous forme de boules de savon et d'eau de rose. Le grand bouleversement se produit la fin du Moyen ge et la Renaissance, avec deux innovations : d'une part le perfectionnement de l'alambic, avec un systme de refroidissement facilitant la distillation; de l'autre la dcouverte de l'alcool thylique, permettant de donner au parfum un support autre que des huiles ou des graisses. Le premier alcoolat clbre est l'Eau de la Reine de Hongrie (XIVe sicle), prparation base de romarin et d'essence de trbenthine. Le parfum acquiert alors ses lettres de noblesse en Occident. On l'utilise notamment pour parfumer les vtements, en particulier les gants, le mtier de parfumeur tant alors associ celui de gantier. La ville de Grasse devient la capitale du parfum, on y met au point de nouvelles techniques permettant de mieux recueillir l'essence des fleurs fragiles. Au XVIIIe sicle, on parfume tout, depuis le corps jusqu'aux vtements et aux divers accessoires, notamment les cuirs. Mais il faudra attendre encore un sicle pour voir apparatre le vaporisateur. La dernire rvolution a lieu la fin du XIXe sicle, avec l'essor industriel dont les consquences sont considrables : conditionnement fabriqu en srie, apparition des grands magasins et surtout arrive des premiers produits de synthse, lis au dveloppement de la chimie organique. C'est Aim Guerlain, fils du parfumeur qui avait ouvert un magasin Paris en 1828, qui cre le premier parfum lments de synthse en 1889. Il contient alors de la vanilline et de la coumarine. La parfumerie moderne est ne. Voici que des effluves parfums nous transportent et que ce voyage peut nous mener jusqu'aux confins de la civilisation... L'histoire du parfum se conjugue avec celle de l'humanit : monnaie d'change, protection contre la maladie, potion aux vertus divines, message galant... le parfum est chaque poque tmoin d'une socit et nous renseigne sensiblement sur son sens du commerce, de la mdecine, du sacr et de la sensualit. Un monde sans parfum serait un monde sans histoire ! Antiquit Prsent en offrande aux Dieux de toutes les civilisations antiques, le parfum sublime et divinise le corps. Dans les civilisations antiques, de l'Egypte la Grce, les "parfums" n'existent pas en tant que tels. Fleurs, plantes aromatiques et rsines : ce sont d'abord des

matires premires brutes qui sont voues au culte des Dieux. L'usage des substances odorantes s'intensifie et les supports voluent rapidement : fumigations, huiles, baumes, liqueurs fermentes Riches et pauvres l'utilisent dans un effort pour s'approcher du divin : le parfum exalte la beaut et la puissance des Dieux. Avant que la dcadence n'entrane le parfum dans son cortge d'orgies, il sublime le corps et le gurit de ses maux. En Egypte Le parfum tire ses origines de lgypte, il y a 3.500 ans. Dabord cantonn au rle sacr doffrande aux dieux, il devient trs logiquement un lment fondamental de lembaumement. Peu peu, il fait son entre dans le monde profane, par des vertus qui lui viennent de son utilisation sacre : purification, thrapeutique, apaisement, envotement, sduction. La premire vritable eau de toilette, le Kyphi, compose de rsine de thrbinthe, de souchet, de raisins secs, de joncs odorants, de vin, de miel, de myrrhe, de safran et de cannelle, est ainsi apprcie et rpute pour ses vertus apaisantes. Les gyptiens sornent de petits cnes dessence balsamique qui, en fondant, parfument le visage. Les gyptiens matrisent dj deux techniques denfleurage pour recueillir le parfum lune, faisant macrer les plantes odorantes dans de lhuile avant de recueillir le liquide en essorant les plantes dans un linge, lautre par trempage des ptales de fleurs dans de la graisse. Dabord conserv dans des rcipients de terre cuite, les gyptiens optent pour des flacons en albtre, en onyx ou en porphyre. Le parfum, n'tait pas base d'alcool, comme de nos jours, mais il tait sous la forme du fumigation, baumes ou onguents. Les fumigations taient trs utilises dans les temples en hommage aux dieux. Les onguents, baumes et huiles parfumes s'utilisaient sur la peau pour la parfumer,mais aussi titre curatif. Ces produits taient conservs dans des petits flacons en faence, cramique, albtre ou terre gnralement de forme animalire.

En Grce Les grecs, hritiers des gyptiens, utilisent le parfum pour rendre hommage aux guerriers morts. Il est galement prsent dans la vie quotidienne, comme source dagrment (lors des banquets, dans le bain) et comme thrapie pour soigner la peau, prserver de lbrit, soigner les muscles des athltes. Les techniques denfleurage, hrites des gyptiens, sont amliores par lajout dpices, de gommes, de baumes et dhuiles parfumes issues de la macration des fleurs, dans des vases spciaux en bronze remplis dhuile ou de graisse liquide.

Les grecs amliorent galement le contenant grce la technique du verre souffl, dveloppe en Syrie vers 50 av JC. Donnant ainsi aux flacons des formes labores doiseaux ou danimaux de toutes sortes... et, grce aux moules, reproductibles linfini. Mme pratique qu'en Egypte, mais leur produits en plus de l'utilisation religieuse, sont beaucoup plus utiliss au quotidien lors du bain et avant et aprs le repas. Les grecs attribuaient aux parfums une origine divine, et parfumaient le corps des morts. La plupart des parfums taient fabriqus Corinthe, et stocks dans de grandes urnes, de grands vases, ou des cruches anse unique : Les Lcythes Une petite parenthse lcythes, lcythos .... = lcythiophiles ... cela ne vous dit rien ? En Italie A Rome, le parfum a de multiples usages. Sacr pour rendre hommage aux dieux, il trouve aussi une utilisation massive dans la vie quotidienne des romains : bains parfums, massages, soins de la peau et comme parfums dambiance. Le funeste empereur Nron utilisant mme un baume base dencens, aux vertus rgnratrices, pour liminer les traces de ses nuits dorgie. Limportance du parfum confre Rome le titre de " capitale du parfum " et lui permet de senrichir grce au commerce des plantes, fleurs, graines... Lindustrie se dveloppe autour des onguents, des pommades et des ptes parfumes et de lanctre du savon, le sapo, pte moussante base de graisse de chvre et de cendres de saponaire. Les flacons de verre romains ont des formes varies. Trs beaux et trs travaills, ils cotent chers et sont le privilge dune lite. Les flacons en faence sont rservs la classe moyenne romaine. Les Romains aussi attribuaient une grande place aux parfums :bien que Jules Csar rprime cet utilisation. Leur usage tait rserv aux rites religieux et funraires, mais aussi au quotidien pour leur vertus mdicinales. Grande innovation, ils sont conservs dans des ampoules et fioles en verre. Cette technique de verre souffl ft invente en Syrie au 1er Sicle avant Jsus Christ.

Moyen-Age

Au Moyen-Age, les plantes protgent des pidmies tandis que les parfums venus d'Orient se mlent aux plaisirs

charnels. L'Eglise rprouve les alchimistes. Au Moyen-Age, les Croiss ramnent d'Orient matires premires et techniques du parfum. A la suite des chinois et des arabes, les alchimistes d'Europe dcouvrent l'alcool thylique et la distillation. Aprs les voyages de Marco Polo, irrsistiblement, le commerce des pices s'intensifie. Au Moyen-Age Lart du parfum progresse grce aux arabes, ce qui leur vaut de devenir, pour plusieurs sicles, les matres incontests de la parfumerie. Ils inventent, en effet, la technique de la distillation, introduisent la culture des plantes grande chelle et trouvent de nouvelles substances odorantes, comme le musc. Cependant la monte du christianisme saccompagne de la rgression de lutilisation des parfums et des cosmtiques. Des plantes odorantes et mdicinales les simples demeurent cependant dans les jardins des couvents. Il faut attendre que les croiss reviennent dOrient avec, dans leurs bagages, des huiles, des potions et des senteurs nouvelles pour rintroduire dans toute lEurope un vritable engouement pour les parfums. En1190, le privilge du commerce des parfums est attribu aux gantiers, envis par les merciers. En1594, un dit interdit de sintituler parfumeurs ; vingt ans plus tard, les gantiers reconquirent le droit de sappeler " parfumeurs ", condition de ne vendre que des produits de leur fabrication. Le parfum est utilis sous toutes ses formes : poudres, lotions. Ils sont rputs pour leurs vertus purificatrices. La puanteur est, en effet, suppose transporter les miasmes ; le parfum, en sinfiltrant dans le corps, est sens gurir toutes les maladies (y compris les tumeurs). Mais il est aussi un outil de sduction : les femmes nhsitent pas glisser dans leurs vtements des sachets de poudre dIris. Les flacons sont de mtal maill ou raliss en verre souffl de Venise (selon des techniqus orientales utilises Murano et donnant au verre un aspect blanc laiteux ou filligranes) et de Bohme aux formes originales, mme si hrites de la tradition vnitienne. Les bonnes odeurs croit-on dsinfectent et protgent des pidmies : les riches portent des boules parfum remplies de musc, d'ambre ou de rsines aromatiques. L'usage du parfum accompagne la naissance d'un certain art de vivre. Les potes chantent avec lyrisme la fminit. En dpit des mises en garde de l'Eglise, les galants et leurs belles savourent les plaisirs charnels dans la sensualit des bains parfums. L'encens et la myrrhe, restent des fragrances sacres. Les courtisans dcouvrent les vertus hyginiques et sductrice du parfum. Les belles n'hsitent pas prendre leur bain dans des eaux fleuries et s'enduire d'huiles parfumes. Un nouveau

rcipient apparat le Le pomander en photo ci-dessus. C'est un globe en mtal qui laisse chapper le parfum travers ses dcorations ajoures. Venise s'impose comme capitale du parfum. Marco Polo, aide cette notorit en ramenant des pices de ses voyages: poivre, noix de muscade et clous de girofle qui entrent dans la composition des parfums. Alors que la cannelle, le gingembre, le safran et la cardamone ont t apport par les navigateurs arabes empruntant la route des pices qui les a conduit en Inde et Ceylan. En Europe on cultive dj l'anis, le thym, le basilic, la sauge, le cumin ... il faut attendre la seconde partie du XIVe Sicle pour voir la naissance des parfums base d'alcool. La premire est L'Eau de la reine de Hongrie base de romarin. La lgende raconte qu'elle fut offerte en 1380 la reine par un moine ! XVe Sicle, Venise perd sa position prpondrante, les portugais et les espagnols font leur tour le commerce des pices, vanille, cacao, cannelle ... XVIe Sicle, les hollandais, entre galement dans ce march. Si le Moyen Age accordait une grande place l'hygine, il n'en ai pas de mme la Renaissance. Les eaux parfumes sont souponnes d'tre le vecteur de la peste et de nombreuses maladies ... C'est au XVIIe Sicle que le parfum connat un grand succs. Poudres et eaux parfumes embaument le visage et les perruques de la cour du Roi Soleil en 1656. La corporation de gantier-parfumeur voit le jour : illustration ci-dessus. Cette appellation a t donne car on parfumait les gants en peau, pour masquer l'odeur nausabonde des produits de tannage. Le pomander, sera utilis jusqu' la fin du XVIIIe Sicle. Les flacons sont piriformes en verre tranparent, cristallin, color ou en opaline.

Renaissance (1490-1600) A la renaissance, reines et courtisanes se disputent les recettes des premiers chimistes italiens et dcouvrent les matires premires d'Asie et d'Amrique. La Renaissance constitue une poque transitoire dans lhistoire du parfum. Catherine de Mdicis lance vraiment la mode du parfum Paris. Des progrs techniques importants sont faits dans le domaine de la chimie permettant damliorer la distillation et la qualit des essences. La ville de Grasse assoit sa renomme sur les gants de cuir parfums, alors trs en vogue, et dveloppe une industrie qui lui offre le titre de " Capitale mondiale du parfum ", quelle conserve encore de nos jours. Ds le XIIe sicle, Grasse noue des liens commerciaux avec Gnes et lEspagne. Avec linvention de limprimerie de nombreux ouvrages techniques livrent des recettes

deaux odorifrantes, base florales ou animales, pour le corps, la maison mais aussi des parfums secs destins aux pommes de senteurs, aux gants et aux ceintures. La renaissance propose une nouvelle vision du monde. Architectes, ingnieurs, artistes et rudits voyagent travers l'Europe. C'est l'ge d'or du mcnat et de l'art. Succdant aux recettes alchimiques, apparaissent les premiers traits de chimie. Vasco de Gama, Christophe Colomb, Magellan, les grands explorateurs ramnent de nouvelles matires premires d'Amrique et d'Inde : cacao, vanille, baume du Prou, tabac, poivre, girofle, cardamome... A la Cour, grandes amoureuses et femmes de pouvoir rivalisent de secrets de beaut... et de poisons. Venus d'Espagne et surtout d'Italie avec les Mdicis, des parfumeurs trangers s'installent Paris et les gants parfums envahissent la France. LEpoque Classique (1600-1700) Versailles s'enivre de parfums tandis que les gantiers-parfumeurs-poudriers s'organisent et dveloppent leur commerce. Versailles rayonne et impose sa mode et ses usages. En quatre ans le Roi-Soleil n'a pris qu'un seul bain! La crasse rgne, femmes et hommes usent et abusent de parfums et de cosmtiques. Le parlement autorise les matres-gantiers prendre le titre de parfumeurs, puis de poudriers. Montpellier et Grasse se disputent la culture des herbes mdicinales et des fleurs, oeillet, violette, lavande, jasmin, rose et tubreuse. Sicle des Lumieres (1700-1789) Coiffure, fards et parfums : au sicle des Lumires, la femme suit avec prciosit les codes de la sduction et dcouvre la tyrannie de la mode. La Cour de Louis XV est baptise "la cour parfume" et l'usage d'un parfum diffrent chaque jour est prescrit. On y utilise aussi des vinaigres de toilette. Insouciance et ftes galantes, Marie-Antoinette foltre. La publicit relaie les canons de l'lgance fminine, qui sont suivis la lettre. On redcouvre l'hygine et les gots olfactifs voluent vers des parfums plus subtils qui font la fortune des premires grandes maisons parisiennes. Les chimistes de Grasse prosprent, ils amliorent grandement les techniques d'enfleurage et de distillation. Le sicle des Lumires est aussi celui des Philosophes, de la Rvolution et des Parfums ... La cour parfume est celle de Louis XV, tout tait parfum : la peau, les vtements, les ventails, les perruques et mme les meubles ! Les Vinaigre de toilette viennent concurrencer les Eaux. Ces Vinaigres ont un pouvoir dsinfectant, on dit que

le Vinaigre des quatre voleurs fit des merveilles Marseille, lors de l'invasion de peste en 1720. A la fin du XVIIe sicle, la tendance est aux senteurs naturelles et champtres : eau de mille fleurs, Eau divine mais surtout eau de Cologne trs rpute pour ses vertus thrapeutiques. Un sicle plus tard Napolon Bonaparte utilise chaque jour une bouteille en frictions. Paralllement la mise au point du cristal de plomb permet la cration de flacons en cristal enserrs dans des montures en or, en bois ou en cuir. Au XVIIIe sicle, la France domine le monde du parfum avec Grasse et Paris o les plus grands parfumeurs des cours dEurope, tel Jean-Franois Houbigant, se sont installs. La distillation et lenfleurage froid sont invents. La cour de Louis XV est qualifie de " cour parfume ". Il est de bon ton de changer de parfum tous les jours et davoir gants et vtements parfums. Les femmes raffolent des poudres, pendentifs, botes bergamotes " orangettes " obtenues Grasse avec lcorce de bergamote. Vers la fin du sicle, Marie-Antoinette relance la mode des senteurs champtres, fraches et naturelles. Les contenants prcieux envahissent les boudoirs et les tables de toilette. Les ncessaires de beaut, botes mouches, pommanders deviennent de vritables uvres dart. Le flacon maill est peint ou en porcelaine de Svres, de Chelsea et de Meissen partir de 1720. Cette manufacture propose aux dames des flacons en forme de gourde ou de balustre, illustrs de scnes de genre ou de chinoiseries. Sous linfluence du sculpteur Joachim Kaendler des flacons anthropomorphes sont crs. Le verre reste cependant privilgi. A lpoque, contenu et contenant sont encore vendus sparment. Le parfumeur fournit ses crations dans des fioles toutes simples. Les clientes transvasent les jus dans des flacons ouvrags. Rvolution de l'histoire du parfum, au XVIIIe Sicle apparait l'appellation Eau de Cologne Eau compose de romarin, nroli, bergamotte ou citron. On l'utilise sous plusieurs formes : dilues dans le bain, en bain de bouche, sur un morceau de sucre, dans du vin, en piqre,en empltre ou encore en lavement. Son origine provient sembe-t-il du couvent Santa Maria Novela Florence o des religieuses prparent l'Acqua de Regina. Elle arrive Paris en 1806, grce Jean Marie Farina. Paralllement, arrive Cologne en 1792, 4711, La vritable Eau de Cologne en photo ci-dessus. En France, le verre connat un grand succs, Baccarat ouvre en 1765. La renomme de Baccarat ou des critalleries Saint louis, est toujours d'actualit de nos jours... On voit galement apparatre des flacons d'orfvre en or et pierres prcieuses. A la fin du XVIIIe Sicle, apparat aussi, les entonoirs, des brosses dents, des gratte -langue ou encore des btonnets pour les oreilles.

LEpoque Napoleonienne (1789-1860) Aprs les excs du Directoire et de l'Empire, la femme-fleur de l'poque romantique cherche un parfum dlicat qui suggre sa personnalit. 1789. L'odeur de la poudre... canon se rpand avec la Rvolution franaise. Les parfums sont honnis. Ils reviennent en grce sous le Consulat et l'Empire. L'impratrice Josphine dpense des fortunes en senteurs exotiques et Napolon abuse des frictions l'eau de Cologne. Les hyginistes anglais relancent le got des bains parfums. A l'poque romantique les femmes dlaissent les fards et les parfums violents. Le teint ple, elles s'abandonnent aux langueurs, un mouchoir dlicatement parfum la main. La rvolution franaise n'a pas altr le got des parfums pour la France. Une fragrance a t baptise Parfum de la guillotine. Napolon et son entourage raffolent des parfums. On appelait Josphine La folle du musc. Paris s'impose trs vite comme la ville commerciale du parfum, faisant pendant avec Grasse. De grands parfumeurs voient le jour: L.T Piver, Houbigant, Lubin, Roger et Gallet .... Sans oublier, Pierre Franois Pascal Guerlain, jeune mdecin chimiste, qui ouvrit en 1828 un magasin rue de Rivoli Paris. On trouvait dans ce magasin, des poudres, des onguents, des crmes et des parfums personnaliss, ainsi que L'Eau de Cologne Impriale qui lui valut le titre de fournisseur de Sa Majest 'Impratrice Eugnie. Guerlain terminera le sicle en produisant Jicky , superbe cration toujours vendue de nos jours. Ce sicle, nous laisse aussi l'invention du vaporisateur que l'on doit l'crivain et astronome Brillat-Savarin Cet aussi cette poque qu'apparurent de superbes coffrets de toilette qui contenait des essences parfumes. Le dcor du coffret tait le plus souvent des marquises dans un dcor fleuri.

La Parfumerie Moderne (1860-1900) Au XIXe sicle, le parfum redevient le centre des proccupations des dames. Limpratrice Josphine lance la mode des senteurs exotiques comme la vanille ou la cannelle, qui lui rappellent son enfance crole. Sous la Restauration les senteurs lgres et douces sont plbiscites. Durant ce sicle des maisons de parfum, encore en activit aujourdhui, sont cres : L.T Piver en 1813, Guerlain en 1828, Molinard en 1849, Roger et Gallet en 1862, Bourjois en 1868 et Coty en 1898.

Le XIXe est le sicle o lactivit de la parfumerie prend vraiment son essor et entre dans lre de la modernit. Les " jus " sont dsormais moins phmres et de meilleure qualit. Mais le parfum reste un luxe (plus coteux quun bijou). La Rvolution Industrielle, vers 1850, provoque une mutation profonde dans le mode du parfum avec linvention de la mthode dextraction par solvants volatils (dont le brevet est dtenu par le grassois Lon Chiris), et celles des composants synthtiques pour reproduire des substances naturelles, comme la vanilline (vanille), la coumarine (fve tonka) ou la ionone (violette) et de crer de nouvelles odeurs. La fabrication devient industrielle permettant enfin, aux classes moyennes daccder au parfum. De grandes maisons se dveloppent, comme Guerlain, qui fonde sa notorit sur " Leau de Cologne impriale ", qui a conquis limpratrice Eugnie en calmant ses migraines. La prestigieuse maison est galement lorigine du premier parfum moderne. En effet, les parfumeurs ne crent que des parfums soliflore s ou note unique. En 1889, Aim Guerlain rvolutionne la parfumerie avec " Jicky ", premier parfum alliant avec subtilit essences naturelles et produits de synthse o est pris en compte le fait que les odeurs svaporent diffrentes vitesses : la note de tte (compose des essences qui ne durent que quelques minutes), la note de cur (les lments essentiels), et la note de fond (senteurs persistantes et fixateurs). Cette architecture pyramidale va rapidement devenir le modle dominant. Il impose nanmoins la mise en bouteille lusine. Le flacon se doit dsormais dtre beau et sduire lacheteur. Le parfum ne peut plus tre transvas. Les parfumeurs font appel de vritables artistes pour crer leurs flacons. Ils deviennent des crins emblmatiques de fragrances. Baccarat est la premire cristallerie rpondre ces nouveaux besoins. De cristal clair ou maill, chacun de ces flacons rvle la sophistication extrme des techniques de dcor. Deux innovations vont bouleverser lhistoire de la parfumerie la fin du Moyen ge le perfectionnement de l'alambic, par un systme de refroidissement facilitant la distillation et la dcouverte de l'alcool thylique, qui va offrir un support diffrent des huiles ou des graisses. Au XIVme sicle apparat ainsi l'Eau de la Reine de Hongrie, un alcoolat base de romarin et d'essence de trbenthine. Ds lors, le parfum va tre utilis en Occident pour parfumer les vtements, et plus prcisment les gants, le mtier de parfumeur tant alors associ celui de gantier. La ville de Grasse, o sont inventes de nouvelles techniques afin de mieux recueillir l'essence des fleurs fragiles, devient la capitale du parfum. A partir du XVIIIme sicle, on parfume aussi bien son corps que ses vtements et ses accessoires, mais le vaporisateur ne sera invent quau sicle suivant.

A la fin du XIXme sicle, la production prend une dimension industrielle, avec un conditionnement fabriqu en srie, lapparition des grands magasins et larrive des premiers parfums de synthse grce aux progrs de la chimie organique. Aim Guerlain fut le premier mettre au point une fragrance partir dlments de synthse (de la vanilline et de la coumarine) en 1889. Aprs un engouement bref et excessif pour le vtiver et le patchouli sous le second Empire, la deuxime partie du 19 sicle est marque par le triomphe de la bourgeoisie et la naissance du bon got olfactif. Le commerce de luxe fleurit, la parfumerie se dfinit peu peu comme un art. Coumarine, hliotropine, vanilline, ionone et premiers aldhydes... la chimie de synthse et ses notes indites provoquent une rvolution olfactive. C'est la naissance de la parfumerie moderne. 1900-1920 1900 c'est la Belle Epoque, le parfum devient un produit de luxe, il a dsormais un nom et un flacon. Avec le XXe et lArt Nouveau, la parfumerie a le souci exacerb de la beaut du flacon. En 1907, Franois Coty, pour qui le flacon doit tre une vritabl e uvre dart et reflter la qualit de son contenu, sassocie au verrier Ren Lalique pour la commercialisation du parfum " Ambre Antique ". Aprs la premire guerre mondiale vient la priode des annes folles, marques par la course la modernit, la recherche de la nouveaut et de lexotisme. LArt Dco succde lArt Nouveau. Paul Poiret, qui a dj libr la femme du corset et impose le parfum comme partie intgrante de la parure fminine, cre " Rosine " (du nom de sa fille ane), dont il dessine lui-mme les flacons. Il est bientt imit par un grand nombre de couturiers, qui offrent de petits flacons en cadeau leur clientle, puis vendre des parfums portant leur griffe : " Arpge " de Lanvin, cr en 1927 par Andr Fraysse, au fameux flacon boule noire ; le mythique " N5 " de Chanel, cr en 1921 par Ernest Beaux, et qui reste aujourdhui le prototype des parfums aldhyds ; " Shocking " de Shiaparelli en 1930, en forme de buste de femme. Les flacons sont de plus en plus ouvrags et originaux. En 1925, lExposition Internationale des Arts Dcoratifs sont reprsents les plus grands parfumeurs franais : Coty et ses superbes flacons Lalique, les parfums de Rosine, L.T Piver, et surtout Guerlain, qui prsente loccasion son lgendaire " Shalimar " dans un flacon sign Baccarat. Le parfum XXIII de Delettrez est prsent dans un faux collier de 13 perles de taille dcroissante, dont 11 sont de petits flacons placs lenvers dans lcrin, les deux perles extrmes tant factices; en 1938 la maison Varva (New-York) sort " suivez-moi ", dont le flacon est une bague portant une grosse perle. Tout rcemment, le parfumeur-joaillier Boucheron a repris lide du flacon-bijou avec " Japur ", au flacon en forme de bracelet, et tout rcemment avec " Initial ", " le parfumperle ".

C'est la Belle Epoque! L'Art Nouveau dclenche l'enthousiasme. Ct parfum, Coty, crateur d'avant-garde conjugue ses talents avec ceux de Lalique et fait du parfum un vritable produit de luxe. Ct mode : adieu faux culs! Poiret rinvente la silhouette de la femme. Aux Etats-Unis, commence le march de la beaut avec les premires maisons de soins et de cosmtiques d'Elisabeth Arden et d'Helena Rubinstein. Ce n'est que bien plus tard qu'elles fabriqueront des parfums. C'est l'Exposition Universelle de 1900 qui consacra la russite de la parfumerie en France. On retrouve l'Art Nouveau dans la parfumerie avec par exemple: Hector Guimard, crateur des bouches du mtro parisien, et qui a dessin les flacons pour le parfumeur Maillot. On peut citer aussi le graphiste Alfons Muchas qui travaillait pour Houbigant. La perception du parfum change un peu, l'emballage et la publicit deviennent importants. Le parfumeur et le verrier collaborent troitement : Ren Lalique avec Coty, D'Orsay, Lubin, Molinard, Roger Gallet. Baccarrat avec Guerlain, Caron, Houbigant Une nouvelle catgorie de parfumeur va bouleverser la parfumerie : Les couturiers. Le premier en 1911 Paul Poiret , qui eu l'ide de diffuser un parfum pour complter sa ligne de vtements. Les parfums de Rosine Il ft suivi en 1921 de Gabrielle Chanel , qui nous laissa son N5 , cr par Ernest Beaux. C'est partir de 1930, que tous nos grands parfumeurs voient le jour: Jeanne Lanvin, Worth, Caron , Jean Patou, Elsa Schiaparelli .Aprs la seconde guerre mondiale, une nouvelle vague : Marcel Rochas Madame Carven, Christian Dior, Nina Ricci .Les annes 50 voient l'apoge de la parfumerie franaise, avec galement cette poque l'arrive des parfums pour homme. Depuis 1950, jusqu' nos jours, un nombre impressionnant de parfums ont ts fabriqus . Il n'y a que certains parfums qui ne dmodent jamais, alors que certains ne durent pas plus d'un an ! C'est vous consommateurs et collectionneurs qui avez le pouvoir de rendre un parfum ternel ou de le supprimer de la gamme . 1920-1930 Emancipation et novation, la garonne des annes folles trouve dans les parfums aux aldhydes une fracheur indite. Dans ces annes d'extravagance, les femmes travaillent et s'mancipent. Adieu corsets! C'est l'poque de la garonne. L'esprit aussi est la lgret : on bat des records de vitesse, on danse le charleston et on se pme pour les stars du cinma muet. Les aldhydes amnent un nouveau souffle qui donne fracheur et dynamisme aux parfums. L'euphorie s'teint dans le krack de 29.

1930-1950 La haute couture et le parfum s'associent aprs guerre : ensemble ils composent pour la femme un modle de sduction inspir d'Hollywood. 1930, c'est la "grande dpression". Le chmage galope. Puis la guerre clate : fascisme et gnocide. La mode s'adapte aux restrictions. Hollywood est son znith, les studios font triompher le star system. Aprs guerre, Christian Dior lance le New Look qui signe l'arrive d'autres temps. Au sommaire de Marie Claire, premier hebdo fminin grand public, mode, beaut, roman feuilleton et courrier du coeur. Les couturiers imposent des fragrances de caractre : chacun son style, on porte un parfum de haute couture pour se singulariser. La Libration marque le dbut dune nouvelle re pour la parfumerie. Celle de labondance et de la varit de cration.1945 est marque par la sortie de nombreux parfums clbrant la victoire : "LHeure attendue" de Patou, "Cur joie" de Nina Ricci, "Le Roy soleil" de Schiaparelli, au flacon dessin par Salvador Dali. Une nouvelle vague de couturiers-parfumeurs dferle sur la France : "Vent Vert" de Balmain, "Ma griffe" de Carven, "Bandit" de Piguet, lintemporel "Air du Temps" de Nina Ricci et "Miss Dior" de Christian Dior. 1950-1960 Dans les annes 50 le parfum se dmocratise. C'est la naissance des eaux de toilette masculines et du parfum amricain. Chewing gum, blue jeans et rock'n roll : l'Europe rve d'Amrique et de sexsymbols tandis que commence la guerre froide. Les arts mnagers transforment le quotidien des femmes. Le prt porter supplante peu peu la confection. Les parfums aussi sont plus accessibles : ils se dmocratisent et dispensent des odeurs sages et plus faciles. Les annes 50 voient natre les eaux de toilette masculines. Lavande et vtiver signent une lgance discrte et restent attachs au rituel du rasage. L'influence amricaine se fait sentir! Este Lauder lance son premier parfum. 1960-1970 1960 : La rvolution des moeurs et la contestation s'accompagnent d'une nouvelle vague de

fracheur olfactive. Les annes 60, clbrent le plein emploi et la croissance conomique. Le mouvement hyppie n San Francisco s'tend l'Europe. Conscience du corps et des sens, c'est la libration sexuelle. "Faites l'amour, pas la guerre". Partout dans la jeunesse souffle un vent de rbellion, depuis les manifs contre la guerre du Vietnam jusqu' mai 68. Le patchouli envahit la rue mais les maisons de couture ne s'en soucient pas. C'est l'apparition des eaux fraches comme une envie alternative de lgret? Ou une critique du parfum? 1970-1980 Les annes 70/80 marquent le dbut dune trs grande diversit olfactive. La dcennie 70 voit un attrait marqu pour lInde, les gourous et la religion : les senteurs orientales comme le santal, le musc ou le patchouli sont la mode, et les parfumeurs suivent le mouvement : Lancme , avec "Magie Noire", Guy Laroche avec "Jai Os" et "Opium" dYves Saint-LaurentLe choc ptrolier et la crise conomique, aprs 1974, teinte la priode de pessimisme et dune certaine agressivit, confirme par lavnement des yuppies et des working-girls : " Poison " de Dior, " Obsession " de Calvin Klein. La femme des annes 70 revendique sa diffrence et affiche un parfum style de vie. L'homme accde aux parfums hors du rituel du rasage. Fminisme, retour la nature, mouvement gay, punk, no-romantisme, les annes 70 voient l'mergence de styles de vie contrasts. Le vtement est un systme de signes. Lequel adopter ? Plusieurs tendances coexistent. Pour le parfum aussi, l'important c'est dsormais le message qu'il dlivre. En France comme aux Etats-Unis naissent des parfums concepts qui sduisent une femme tour tour sophistique et provocante ou naturelle et romantique. Ceux qui ne l'ont pas compris vont l'chec. Aprs les eaux de toilette, de vritables parfums masculins font leur entre sur le march : l'homme dissocie parfum et aprs-rasage. 1980-1990 Individualisme et confrontation, le parfum des annes 80 est puissant comme les sensations fortes que recherchent les surfeur...et les yuppies. Les annes 80 sont des annes de sensations fortes. Le mur de Berlin entrane les idologies dans sa chute. Hommes et femmes sont au coude coude dans le marathon de la russite individuelle. C'est l'explosion du body building et des sports de glisse : le corps doit tre rapide et efficace. Le parfum masculin exalte le corps de l'homme, confront aux lments naturels. Quant aux femmes, elles marquent le territoire de leurs conqutes professionnelles par des vestes paules et des fragrances

puissantes, au bord de susciter le malaise. Venues des Etats-Unis, les notes fruites renouvellent la parfumerie pour les femmes et les hommes. Avec les annes 90, la parfumerie est entre dans lre de la mondialisation : 10 groupes, reprsentant 80 marques, se partagent 60% du march mondial : Lancaster/Coty qui, en rachetant Unilever, est devenu leader mondial de la parfumerie (avec des marques comme Elizabeth Arden, Cerruti, Calvin Klein, Chopard, Joop...), LVMH (avec Dior, Givenchy, Kenzo, Loewe et surtout Guerlain) et lOral (avec Armani, Cacharel, Lancme, Lanvin, Ralph Lauren, Paloma Picasso). Le marketing fait partie intgrante du processus de commercialisation. Avant on ciblait les coeurs, dsormais on a des coeurs de cible. Le flacon doit tre original et attrayant, la publicit dune grande qualit artistique et la marque souvent reprsente par une star. La distribution dchantillons, de miniatures et de cartes parfumes font la joie de collectionneurs et retiennent le consommateur. Le parfum est entr dans lre du zapping o les crations, parfois trs phmres, prolifrent pour une consommation de masse et non d'exception. Il ny a plus de relle tendance, la grande diversit olfactive permet aux femmes dadapter leur parfum leurs envies. Et les flacons... ? 1990-2000 Aprs une priode matrialiste, hommes et femmes aspirent un monde plus pur, ils s'changent des parfums, inspirs par la recherche d'une nouvelle fracheur. Guerre du golfe et sida : la fin du deuxime millnaire cristallise des peurs inconscientes. Pour chapper un monde matriel envahissant, on s'clate au rap ou la techno, on se rfugie dans le cocooning ou le new age. Internet tire l'infini les mailles de son filet. C'est le village plantaire. Certains parfums rassurent dans des persistances d'enfance. Ils allient en douceur le got et l'odeur : vanille, caramel, lait... L'homme s'ouvre au monde des motions, il se parfume pour sduire. Raction aux annes 80, les nouvelles eaux sentent l'eau comme pour assouvir un dsir de purification. Parfums marins, aquatiques, vgtaux puis nat urels pour retourner l'essentiel : la terre, le feu, l'eau, le vent.

Les familles de parfums Si leur composition exacte est entoure de beaucoup de mystre, les parfums proposs sur le march sont traditionnellement classs en sept grandes familles olfactives. Les floraux sont labors autour d'une ou plusieurs senteurs florales et se dclinent du frais au capiteux selon les plantes utilises. Un parfum fond sur une seule fleur, comme Diorissimo base de muguet, est appel un "soliflore". Les boiss sont domins par le santal, le patchouli et le cdre. Les chyprs ou chypres sont ns aprs la cration du parfum Chypre par Franois Coty en 1917. Ils sont labors base de bergamote, de mousse, de patchouli et dune fleur comme la rose ou le jasmin. Les hesprids, frais et lgers, sont principalement base d'agrumes et constituent la dominante des eaux de Cologne. Les orientaux, famille dont le premier reprsentant fut Shalimar en 1925, sont domins par un mlange de vanille et de rsines. Sensuels et mystrieux, ils prsentent des notes dambre et de muscs. Les fougres, construits sur une alliance de lavande, granium, vtiver, coumarine, mousse de chne, sont la base de nombreuses eaux de toilette masculines, telles que Pour un Homme de Caron, cr en 1934.Les cuirs, mlent des senteurs trs masculines de miel, de tabac et de bouleau. Description d'un parfum Un parfum ne se dcrit pas par la liste de ses composants (souvent trs nombreux et tenus secrets) mais plutt en fonction des notes qui apparaissent lors de son utilisation. Parmi ces notes olfactives, on distingue les notes de tte (les notes les plus volatiles correspondant la premire impression olfactive), les notes de c ur (qui demeurent pendant plusieurs heures), et les notes de fond (les plus persistantes, qui peuvent rester plusieurs mois sur un vtement). Nous vous indiquons ci -dessous ladresse dun site o vous pouvez vous inscrire des ateliers organiss par Thierry Mugler, pour dcouvrir lunivers magique des parfums. Les Essences Il y a trois catgories de matires premires qui sont utilises pour la fabrication des parfums. Matires Premires Animales Les matires premires animales ont aujourd'hui quasiment disparues. Ceci est d'abord d la rglementation sur la protection des animaux, ensuite cause de

leur cot qui est trs lev. Elles taient utilises comme fixateur pour le parfum, et elles sont donc aujourd'hui remplaces par des produits synthtiques. Cinq essences animales sont utilises dans la confection de parfums, le plus souvent aujourd'hui sous forme synthtique car des questions rglementaires ou d'thique empchent ou freinent leur emploi. Elles jouent le rle de fixateurs et se rencontrent surtout dans les parfums masculins, du moins pour les trois premires. Le musc, scrtion produite par un cervid mle appel chevrotin portemusc. Le musc est produit par le chevrotin du Tibet pour attirer la femelle (c'est une substance qui peut tre sentie plus de 1 km aux alentours). Pour protger l'espce, la chasse a t interdite et l'exportation de musc est svrement rglemente : autrefois il fallait tuer le chevrotin pour rcuprer ses glandes et dsormais les muscs de synthse sont beaucoup moins chers. Le castorum, excrtion sbace du castor. Le castorum est issu des glandes situes entre l'anus et les parties gnitales du castor du Canada (mle et femelle). Cette substance est un produit huileux qui sert impermabiliser la fourrure du castor. La civette, scrtion de l'animal du mme nom. Le produit recherch s'obtient par curetage dans la partie anale de l'animal. L'ambre gris, sorte de djection issue du cachalot, qui erre sur les flots pendant de long mois avant d'tre recueillie sur les plages des ocans indien ou pacifique, le plus souvent. La cire d'abeille, scrtion produite par les abeilles dans la ruche, on l'extrait sous forme d'absolue (produit final) au moyen de solvants volatils produisant une concrte qui, lave l'alcool donne l'absolue de cire d'abeille ou absolue de brche d'abeille Matires Premires Vgtales Les matires premires vgtales sont elles aussi moins utilises qu'auparavant. Dans un premier temps parce qu'il y a de plus en plus d'espces protges; ensuite parce que le cot de la matire elle-mme peut parfois tre trs lev. Fleurs :les plus nobles sont sans doute la rose et le jasmin, auxquels on ajoutera la tubreuse et l'iris, tout en sachant que le parfum de ce dernier n'est pas fourni par la fleur, mais par le rhizome. Les autres fleurs les plus utilises sont la violette (dont on prend surtout les feuilles), la fleur d'oranger (ou nroli), le mimosa, les narcisses et bien sr la lavande, sans oublier l'ylang-ylang (ou ilang-ilang), fleur originaire des les de l'ocan Indien. La mode de ces fleurs varie selon les poques.

Leurs essences sont aujourd'hui le plus souvent reconstitues plus ou moins bien, par des mlanges de molcules aromatiques synthtiques, ce qui en diminue largement le prix. Fruits : pour l'essentiel, les fruits utiliss en parfumerie sont des agrumes. Ils constituent une famille olfactive appele hesprids, trs prsente dans les eaux de Cologne. On y trouve les diverses varits de citrons et d'oranges, notamment la limette et la bergamote. Les autres fruits sont le plus souvent des produits de synthse, le plus frquemment utilis tant la vanille. Autres matires vgtales : elles sont nombreuses, depuis les arbres jusqu'aux herbes les plus modestes. Dans un arbre ou un arbuste, on peut utiliser l'corce ou le bois (cannelle, santal, cdre, bouleau, gaac), ou encore la rsine (encens, myrrhe, benjoin, labdanum), voire les mousses qui se dveloppent sur son corce (mousse du chne). Pour les plantes, on les prend telles quelles (romarin), ou bien on prfre leurs feuilles (patchouli, verveine), leurs racines (vtiver, gingembre) ou leurs graines (cardamome, coriandre, fve tonka). Les parties utilises sont diffrentes en fonction des plantes. Il y a : la Gomme et la Rsine pour la Myrrhe et l'Encens par exemple; les Graines comme pour la Coriandre; les Rameaux pour le Ciste; le Bois par exemple pour le Santal ou le Cdre; les Fleurs lorsqu'il s'agit de Rose, de Jasmin, d'Oranger ... ; les Feuilles du Patchouli, de la Sauge, bien souvent de la Violette aussi (elles sentent gnralement plus que les fleurs); l'corce pour la Cannelle ou le Bouleau; la Mousse comme pour le Chne; les Racines pour le Vtiver ou l'Iris entre autres;

et encore lesFruits avec le Citron, la Bergamote ... Pour ces derniers il s'agit en fait de l'corce du fruit, que l'on appelle aussi expression du zeste.

Matires Premires Synthtiques Les matires premires synthtiques sont de plus en plus utilises du fait d'abord de leur moindre cot; ensuite parce qu'avec l'volution des recherches et des technologies, on peut aujourd'hui reproduire normment d'odeurs, voir mme en rcrer lorsqu'il s'agit d'odeurs qu'on ne peut "capturer"; le chocolat, ou encore "l'air marin".

Un autre avantage est que l'on n'est jamais cours de matires synthtiques, aussi appelles matires de synthses. Il y a deux procds diffrents pour obtenir ces matires synthtiques. Il y a d'abord l'Hmisynthse. Ce sont en fait des matires de synthse obtenues partir de matires premires naturelles. Ainsi on obtient de la vanilline partir de l'essence de Girofle, ou encore une senteur de Muguet partir du Lemongrasse. Et puis il y a la Synthse Totale avec laquelle on a des matires premires totallement synthtiques qui sont issues des goudrons. Tel que le Tolune qui donne une senteur de Rose ou le Phnol avec lequel on obtient une senteur de Foin et de Tabac. On l'aura dj compris en lisant les lignes ci-dessus, la parfumerie est depuis la fin du XIXe sicle un art o la chimie joue un rle de plus en plus important. Trs chers et trs difficiles se procurer (c'est le cas par exemple des essences animales), demandant de longues manipulations, les parfums naturels sont remplacs par des produits synthtiques. Cette volution n'est pas trs potique, mais elle permet de faire que le parfum ne soit pas un produit inabordable, et dans bien des cas elle prserve la flore et la faune. Vers 1830, en France, des chimistes (et non des parfumeurs) ont mis au point pour la premire fois des techniques permettant la synthse de molcules odorantes. De nos jours, ces molcules synthtiques reprsentent 98 % de la totalit des substances utilises en parfumerie. Ce pourcentage s'explique du fait que la synthse reprsente de nombreux avantages. Tout d'abord, certaines odeurs comme elles du muguet ou du lilas n'avaient jamais pu tre extraites bien que le parfum qu'elles dgageaient ft plus que prometteur. Dsormais, grce aux progrs dans le domaine de la chimie organique leur synthse est possible. D'autre part, le cot de fabrication des essences vgtales, les quantits de fleurs et les difficults d'approvisionnement lies aux conditions climatiques ou conomiques ont rendu obligatoire le recours aux molcules de synthse. De mme pour les fragrances issues des scrtions produites par les animaux : depuis l'apparition de leurs quivalents synthtiques, les matires premires animales ne sont quasiment plus utilises pour des raisons videntes de protection des animaux ( noter qu'elles ne sont cependant pas interdites). Les parfums synthtiques ont donc des avantages conomiques (puisque avant les annes 1900 les parfums n'taient accessibles qu'aux classes aises), mais galement cologiques. Mais en plus de copier la structure

chimique des molcules existantes dans la nature, elle permet d'enrichir la palette des parfumeurs avec des odeurs totalement indites et souvent l'origine de succs commerciaux. Effectivement, autrefois, les crateurs en parfumerie avaient leur disposition seulement 300 odeurs diffrentes alors qu'aujourd'hui, ils en possdent plus de 4 000 pour composer leurs fragrances et ce chiffre ne cesse daugmenter ! Pour raliser la synthse d'une substance, il faut tout d'abord chercher les composants (molcules) de l'odeur reproduire en employant des techniques sophistiques d'analyse telles que le head space Une fois que les molcules ont t identifies et isoles, on peut les reproduire en laboratoire. Deux possibilits s'offrent aux chimistes : l'hmisynthse ou la synthse. L'hmisynthse est une technique qui permet de raliser une synthse partir d'une molcule naturelle, tire d'une essence vgtale, dj trs proche de celle qu'on recherche et qui subira seulement quelques transformations : elle deviendra ainsi totalement identique celle dsire. Par exemple pour la vanille, l'espce odorante majoritaire appele principe actif, est la vanilline. Elle n'est prsente qu' 2 % dans les gousses : son extraction ne suffirait donc pas couvrir les besoins mondiaux. C'est pourquoi on a dcid de raliser la synthse de la vanilline partir de la lignine, un sous produit de la fabrication du papier, on obtient ainsi une molcule identique mais 300 fois moins chre. La synthse totale, elle, recre les corps partir d'une matire fossile issue de la ptrochimie (alcool, benzne, acides, etc.) comme par exemple les ractions d'estrification ) qui correspondent l'action d'un acide sur un alcool. Une synthse ncessite parfois toute une srie de ractions chimiques (estrification, cyclisation : rendre une molcule linaire cyclique, hydrognation, etc.) Plus il y a d'tapes plus le produit final cotera cher.

Cration et Fabrication Cration A l'origine de tout parfum est une demande. Celle-ci peut provenir d'un parfumeur, ou de toute autre personne dsirant la cration d'un parfum. C'est un nez qui rpondra cette demande en prsentant au commanditaire plusieurs essais qu'il slectionnera parmis la multitude qu'il aura effectu partir de diffrentes essences et divers dosages. Le nez choisira les essences en fonction des exigences du demandeur ou, s'il a plus de libert, en fonction de ses aspirations, de ses gots et de ses souvenirs. Le parfum se compose de plusieurs "notes" que l'on appelle : note de tte, note de fond et note de coeur. Elles correspondent en fait l'volution du parfum dans le temps. La note de tte est celle que l'on sentira en premier, constitue de produits trs volatiles elle ne reste que quelques minutes. Puis on aura la note de fond qui dure quand elle un petit nombre d'heures, on y retrouve bien souvent des fleurs. Et enfin

interviendra la note de coeur, qui est "l'essence" mme du parfum, et qui, elle, restera plusieurs heures puisqu'elle est surtout compose avec les fixateurs. Lorsque la composition est dtermine, la fabrication peut tre lance. Fabrication La toute premire tape de la fabrication est la rcolte des matires premires, o de nombreux paramtres rentrent en jeu. Il y a bien videmment les saisons et le temps; et puis certaines fleurs doivent se rcolter des moments prcis de la journe; la rose et le jasmin par exemple doivent tre cueillies l'aube ou durant la nuit, fleur fleur, afin d'tre le plus fraches possible, le soleil tant un ennemi redout. On va ensuite procder l'extraction du parfum. Pour cela il y a diffrentes mthodes qui sont utilises en fonction des vgtaux traiter. Pour les fleurs fragiles telles que le jasmin ou les violettes on procdera avec l'enfleurage froid qui est la technique la plus ancienne. Il s'agit d'taler une paisse couche de graisse sur des chassis, sur laquelle on dpose les fleurs. Ces dernires sont renouveles tous les 3, 5 ou 7 jours. Et ce jusqu' ce que la graisse soit sature. Elle est alors utilise telle quelle, en concrte, ou alors en "absolue" lorsqu'on a mlang la graisse avec de l'alcool. Cette technique n'est presque plus utilise de nos jours cause de son prix lev. Il y a aussi l'enfleurage chaud lorsque les fleurs sont moins fragiles et qu'elles peuvent supporter la chaleur. En effet les fleurs sont plonges dans la graisse qui a t fondue au bain-marie et dans laquelle elles infuses quelques jours. Aprs quoi la graisse sera filtre, nous donnant le mme rsultat qu'avec l'enfleurage froid. Puis il y a encore la distillation qui se ralise avec un alambic. La vapeur d'eau qui est produite ici entrane l'essence des matires premires dans le serpentin de l'alambic. La sparation essence-eau se fait ensuite naturellement. Ceci nous permet d'obtenir de l'essence, ou "absolue" de parfum. Une fois toutes ces oprations techniques termines et que toutes les matires premires ncssaires ont rassembles, on rentre alors dans la composition mme du parfum, qui se fait partir de la formule qu'a labore le "nez". Les produits obtenus pourront alors tre de diffrentes concentrations. C'est l'eau de parfum qui est la plus concentre : 20%. C'est pour cela que c'est la plus chre, mais aussi la plus fragile. Il y a ensuite l'eau de toilette qui est concentre 10%; et enfin l'eau de cologne qui est entre 5 et 6%.

La fabrication se terminera alors par la mise en flacon et l'emballage. Les Familles Les parfums sont classs en sept familles, selon l'accord olfactif prdominant. Familles qui, en s'entrecroisant, crent ainsi des sous-catgories. Mais depuis quelques annes, avec les progrs et les dcouvertes qui sont faites notamment au niveau des produits de synthse, apparaissent de nouvelles familles telle que celle des parfums dits "gourmands". Le plus connu tant Angel de Thierry Mugler avec des accords olfactifs prdominants de chocolat. Ambrs Les parfums ambrs ont des notes chaudes et poudres. On y trouve les accords de vanille, vanilline, patchouli, hliotrope, encens bergamote et labdanum. On les nomment aussi orientaux. Les sous catgories sont : ambr doux; ambr fleuri bois; ambr fleuri pic; ambr hesprid; semi-ambr fleuri. Boiss Parmi les boiss on trouve surtout des parfums masculins, car les accord principaux sont faits de santal, cdre, vtiver et patchouli. Les sous-catgories sont : bois; bois conifre hesprid; bois aromatique; bois pic; bois marin; bois ambr; bois fruit.

Chyprs Pour les chyprs les notes essentielles sont la mousse de chne,le ciste, le labdanum, le patchouli et la bergamote. Les sous-catgories sont : chypr; chypr aromatique; chypr cuir; chypr fleuri; chypr fleuri aldhyd; chypr fruit; chypr vert. Cuirs Les parfums appartenant cette famille ont des notes trs particulires composes essentiellement base de castorum et d'essence de bouleau. Les sous-catgories sont : cuir; cuir fleuri et cuir fleuri tabac. Les parfums que l'on trouvera dans cette famille sont, par exemple, Cuir de Russie de Chanel en 1924 ou Tabac Blond de Caron en 1919. Floraux Les floraux sont des parfums qui ont pour accord principal prdominant une fleur ou un bouquet fleuri. On retrouve principalement l'oeillet, le muguet, la rose, le jasmin et la

violette. Les sous-catgories sont : soliflore; bouquet floral; fleuri aldhyd; fleuri bois; fleuri bois fruit; fleuri vert. Fougres Pour les fougres les principaux accords sont faits de granium, de ciste-labdanum, de lavande, de mousse de chne ou encore de coumarine. Les sous-catgories : fougre; fougre ambre douce; fougre aromatique; fougre pice; fougre fleurie ambre; fougre fruite. Hesprids Les parfums de la famille des hesprids se diffrencient par leur accord principal compos d'agrumes (citron, bergamote, mandarine, orange, pamplemousse...). Les sous-catgories sont : hesprid; hesprid aromatique; hesprid bois; hesprid pic; hesprid floral chypr. Description dun parfum Il est impossible de dcrire un parfum en faisant la liste de ses composants, d'une part parce que ceux-ci sont souvent trs nombreux, de l'autre parce que le parfumeur (malgr certaines pressions de l'Union europenne) n'est pas tenu de communiquer cette liste au public. Par contre, il est possible de classer un parfum selon sa famille olfactive, et de le dcrire en fonction des notes qui apparaissent lors de son utilisation. Ces notes olfactives se diffrencient en notes de tte (celles qui sont lies la premire impression olfactive et sont les plus volatiles), notes de c ur (celles qui constituent le c ur du parfum et demeurent pendant plusieurs heures), et enfin notes de fond (celles qui persistent longtemps aprs que le parfum ait t vaporis et qui peuvent rester des mois sur un vtement). titre d'exemple, voici la description du parfum Coco de Chanel: N5 est un parfum cr en 1921 par Ernest Beaux pour la couturire Coco Chanel qui dsirait un parfum pur en accord avec sa mode : Un parfum artificiel, je dis bien artificiel comme une robe, c'est--dire fabriqu. Je suis un artisan de la couture. Je ne veux pas de parfum odeur de rose, de muguet, je veux qu'il soit compos [rf. ncessaire]. Il s'agit peut-tre aujourd'hui du parfum le plus connu au monde. Coco Chanel rencontra Ernest Beaux lors d'un sjour sur la Cte d'Azur, elle lui dit : Je veux un parfum de femme qui sent la femme [rf. ncessaire]. Ernest Beaux prsenta Coco Chanel deux sries d'chantillons numrots de 1 5 et de 20 24. Elle choisit l'chantillon n 5. A la question "quel nom allez-vous lui donner ?", elle rpondit : "je lance ma collection le 5 mai, cinquime mois de l'anne, laissons lui le numro qu'il

porte et ce numro 5 lui portera chance"[rf. ncessaire]. Le N5 fut celui qui contenait l'aldhyde, et compos d'un total de quatre-vingts ingrdients. Ce sont des composs synthtiques la vague odeur d'orange, mais qui l'poque n'taient pas utiliss par les parfumeurs. En 1953, alors qu'il tait demand Marilyn Monroe ce qu'elle portait au lit, elle rpondit : Why, Chanel No. 5 of course! (Chanel N5, bien entendu). Les femmes les plus renommes qui reprsentrent ce fameux parfum furent Marilyn Monroe, Catherine Deneuve, Carole Bouquet et, plus rcemment, Nicole Kidman. En 1924, Pierre Wertheimer devint l'associ de Coco Chanel pour la partie parfumerie qu'il acquis pour 70%. Coco Chanel conserva 10% des parts et une tierce partie prit les 20% restants. Aujourd'hui encore, la famille Wertheimer est prsente dans cette affaire.

-

Famille : semi-ambr fleuri. Tte : bergamote, vert. C ur : jasmin, rose, fleur d'oranger, pche. Fond : frangipanier, vanille, baumes, opopanax, santal.

Chypre Chypre est un parfum de Franois Coty, cr par lui-mme en 1917. Sa fragrance est fonde principalement sur des accords de mousse de chne, de patchouli, de ciste et de bergamote. Ce parfum qui autorise des variations fleuries ou fruites, cuires ou vertes, a donn naissance la famille olfactive des chyprs Eau de Hongrie L'Eau de Hongrie est un parfum cr en 1370 pour la reine lisabeth de Hongrie. La reine en fit un usage intensif tout au long de sa vie. La lgende raconte que cette eau merveilleuse laida conserver sa beaut et que c'est grce elle qu'elle fut demande en mariage par le Prince de Pologne, alors qu'elle tait ge de 72 ans. Sa fragrance tait originellement base de romarin macr dans de l'esprit de vin selon le principe dcouvert par Arnaud de Villeneuve au XIIe sicle , mais elle fut enrichie plus tard avec de lessence de lavande, de la bergamote, du jasmin, du cirse et de lambre. Il est aujourd'hui labor et vendu par la maison Fragonard. Utilise la Cour du roi Charles V ds le XIVe sicle, elle tait au XVIIe sicle encore trs utilise la Cour du roi Louis XIV et fut le parfum de Madame de Svign, de sa fille Madame de Grignan et de Madame de Maintenon qui la conseillait ses

pensionnaires. Il lui tait attribu en effet des pouvoirs revitalisants, esthtiques et thrapeutiques (rhumatismes, palpitations cardiaques, peste, obstruction du foie, jaunisse, bourdonnements doreilles ou douleurs abdominales). Eau Parfume au Th Vert Eau Parfume au Th Vert est un parfum cr en 1992 par Bulgari Parfums qui souhaitait une fragrance frache, universelle, entirement naturelle. Ce parfum de la famille des eaux de cologne a cr une nouvelle branche en prenant le th vert comme base. Il a t cr par Jean-Claude Ellena qui travaille aujourd'hui exclusivement pour la maison Herms. Il a utilis une varit rare de th Darjeeling, le "Castle and Ton", un des ths les plus fins et les plus chers au monde et son prix est considrable. Ce parfum a servi de base d'inspiration pour Eau au Th Blanc de Bulgari, Th pour un t, Tea for two de L'Artisan Parfumeur, Green Tea d'lizabeth Arden, et Eau de Th Vert de Roger & Gallet. Habanita Habanita est un parfum cr par la maison Molinard de Grasse. Originellement il a t cr en 1921 et spcialement imagin pour attnuer l'odeur gnante du tabac en imprgnant le papier cigarettes. Ce n'est qu'en 1924 qu'il fut propos la vente en parfumerie. Dans sa fragrance on trouve des notes de vanille, de musc et d'pices. l'poque, sa publicit assurait qu'il tait le parfum le plus tenace du monde. Shalimar Shalimar est un parfum cr en 1925 par Jacques Guerlain qui l'a cr en hommage la jeune princesse hindoue, Mumtaz Mahal pour laquelle son poux fit construire et lui ddia le plus emblmatique des mausoles, le Taj Mahal. Le parfum Shalimar labor en 1921 fut prsent seulement en 1925 lors de l'Exposition internationale des arts dcoratifs de Paris, au Grand Palais 1. Shalimar est un des parfums phares de la parfumerie franaise. Toujours actuel, il traverse le temps sans prendre une ride et demeure le modle mme de la note orientale. On raconte que Jacques Guerlain a cr ce parfum pour rendre hommage la lgendaire histoire d'amour de Mumtaz et de l'empereur SHAHJAHAN dans les jardins de Shalimar au AGRA. Shalimar veut dire la demeure de l'amour en sanscrit. Aprs un amour sans limite vou cette femme, quand elle meurt, l'empereur dvast par le chagrin dcide de construire une tombe Mumtaz. Quatorze annes plus tard le Tahj Mahal tait construit. Shalimar est galement le premier parfum

utiliser l'thyl-vanilline, molcule chimique artificielle faisant penser la vanille avec une intensit exacerbe. Ce parfum a comme base, la Guerlinade un compos de baumes, d'iris et de vanille, cr partir d'un ancien parfum Jicky de Guerlain, cr par son oncle Aim Guerlain en 1889. Au dpart, une fracheur grce aux hesprids mis en dosage important (surtout la bergamote), puis les fleurs donnent l'vasion et l'ampleur au parfum avec des accords iriss, jasmins et ross trs enveloppants et poudrs. L'iris introduit un sillage d'une sensualit exacerbe par la fameuse vanille et rehausse de notes balsamiques comme l'opoponax. Ce parfum a servi de base d'inspiration pour : Habit Rouge et L'Instant de Guerlain de Guerlain, L de Lolita Lempicka, la vanille, Obsession de Calvin Klein, Opium d'Yves Saint-Laurent, Must de Cartier, Parfum de Lalique, Trouble de Boucheron, et Youth Dew d'Este Lauder. D'autre part le terme Shalimar est souvent copi par des parfums bas de gamme qui n'ont rien voir avec l'original. Ce sont seulement des "avatars gnalogiques" comme "Celimar" ou "Sanarar", ce qui, selon la maison Guerl ain, porte atteinte sa rputation, et l'oblige entamer autant de procs une dizaine par an. Vent Vert Le parfum Vent Vert a t prsent pour la premire fois par Balmain, lors du Festival de Cannes de 1947. Il s'agit du premier parfum cr par une femme Germaine Cellier et s'adresse aux personnes sensibles la nature et la vie au plein air. L'crivain Colette crivit son sujet : Il a un caractre vireux de vgtal cras la main. De quoi plaire ces diablesses de femmes d'aujourd'hui . Ce parfum a t labor avec 8% d'essence de galbanum, une plante ombellifre de la famille des Apiaces, originaire d'Asie centrale. Cette audace olfactive est l'origine de la famille des parfums verts. En 1990, la formule du parfum a subi une rvision olfactive, dans le but d'attnuer son exubrance printanire et sa trop forte odeur de muguet. Ce parfum a servi de base d'inspiration pour : Fidji de Guy Laroche, N19 de Chanel, So Pretty de Cartier, Envy de Gucci, Jardin en Mditerrane de Herms, Fleur du Matin de Miller Harris, Lime Basil et Jo Malone du Bon March, Tendre Poison de Christian Dior, et Eau de Campagne de Sysley, bti autour de la feuille de tomate. Prada Tendre Le parfum Prada Tendre est un parfum de Miuccia Prada labor en collaboration avec la socit Laboratoire Monique Rmy et orchestr par deux parfurmeurs de la socit-mre IFF, Carlos Benam et Clment Gavarry.

Ce parfum est inspir par le parfum Ambre de Miuccia Prada, et comprend les fragances suivantes : du patchouli nettoy , du labdanum chaud et liquoreux pic de cardamone, du benjoin, du bois de santal, du cdre, basilic, citron, mandarine, divers citrus adoucis de fleur d'oranger, des feuilles de mat, du jasmin sambac et du vtiver Parfums Givenchy Parfums Givenchy, 1957, crs par Monsieur Hubert de Givenchy, grand couturier franais de la maison Givenchy. Rattach au groupe LVMH depuis 1987, Givenchy est une des marques phares du nouveau luxe contemporain. Son activit se dveloppe autour de deux mtiers : la Mode et les Parfums-Cosmtiques. En cohrence avec la personnalit de son fondateur Hubert de Givenchy, couturier clbre pour ses crations dun extrme raffinement soulign dune touche de aristocratique, nourri de culture, de savoir-vivre et de gnrosit. Le "style Givenchy", Ds leur cration en 1957, les parfums Givenchy se sont inscrits dans une histoire devenue mythique : la rencontre d'Hubert de Givenchy et d'Audrey Hepburn, jeune actrice amricaine pleine de charme. Ensemble, ils ont invent le "style Givenchy", un mlange de gaiet et de sophistication d'une clatante modernit, la rencontre de l'lgance franaise et du glamour l'amricaine.C'est en hommage la fminit dlicate, romantique et gnreuse d'Audrey qu'Hubert de Givenchy compose son premier parfum, l'Interdit. Les parfums fminins Associs des personnalits dont la beaut venait du c ur, les parfums Givenchy vhiculent beaucoup d'motions qui se sont exprimes dans de nombreuses crations. Ysatis et Amarige dans les annes 1980, Organza en 1996 ont su traduire avec succs les vibrations intimes de leur poque. En conjuguant fminit et audace, Very Irrsistible Givenchy incarn par la jeune comdienne amricaine Liv Tyler ractualise en 2003 le mariage du cinma et de la mode, la pointe des nouvelles valeurs emblmatiques du luxe au XXIe sicle. Les parfums masculins Depuis Monsieur de Givenchy lanc en 1959, les parfums masculins

dclinent la

Gentleman attitude . Une vision lgante et race de la sduction

fantaisie, Givenchy incarne au niveau international le

chic ultime , un style franais,

masculine qui a su capter l'esprit du temps avec Givenchy Gentleman en 1975, Xeryus dans les annes 1980, Pi dans les annes 1990. Plus rcemment, Givenchy pour Homme, Givenchy Blue Label et Very Irrsistible Givenchy for Men apportent des rponses lumineuses au dsir de fracheur et de sensualit qui caractrise la premire moiti des annes 2000.

Le maquillage Depuis l'origine, l'image de Givenchy est associe la couleur, la gaiet. Avec le maquillage, la marque est la complice encore plus intime des femmes et de leur sduction. Sous la direction artistique de Nicolas Degennes, Givenchy le Makeup associe l'innovation dans la couleur et les formules une parfaite matrise de la lumire. Plus de 150 rfrences reprenant le principe emblmatique du Prisme, le signe de reconnaissance du maquillage Givenchy, s'enrichissent chaque saison de nouveauts la pointe de la mode ou d'ditions phmres. Trs raffins, griffs des 4G du logo dans des couleurs diffrentes, les conditionnements compacts apparaissent comme des objets culte, faciles vivre, disponibles en toutes circonstances pour un geste de beaut moderne et naturel. Les soins En alliant le luxe au plaisir et la performance, et grce des formules rellement innovantes, Givenchy est aujourd'hui un acteur majeur de l'univers du soin. En proposant une alternative cosmtique la chirurgie esthtique avec la ligne No Surgetics, ou des produits trs cibls comme la ligne No complex pour le corps, Skin Drink pour le visage, ou Power Youth pour les peaux jeunes, le soin Givenchy s'affirme toujours positif et complice, dans une approche dculpabilisante teinte d'une pointe de lgret. Depuis toujours l'coute des femmes, Givenchy fait rimer lgance avec personnalit, gaiet avec efficacit, et cultive avec excellence un style d'un luxe rsolument contemporain. Les Spa En plus d'offrir une vitrine internationale l'excellence de son savoir-faire, les Spa sont pour Givenchy l'occasion de dvelopper une recherche de pointe pour la cration de ses lignes de soin.Aujourd'hui, Givenchy compte six Spa travers le monde dont le haut niveau de luxe et de qualit se traduit autant par leur implantation dans des lieux d'exception, htels de prestige ou htels de charme, que dans la sophistication des soins.

Une Autre Ide du Parfum Il ne faut pas oublier les autres formes et utilisations du parfum qui sont multiples. Il y a bien sr une des plus anciennes formes qui est l'encens, dont l'utilisation n'est plus rserve aux seuls rythes religieux depuis bien longtemps, et que l'on retrouve aujourd'hui bien souvent dans nos maisons. Pour ces dernires il existe maintenant toute une gamme de produits parfums pour l'intrieur. Il y a ainsi le simple parfum vaporiser dans les pices, de la poudre parfume mettre dans les sacs d'aspirateurs, des bougies parfumes, des brles-parfum, des pots-pourris, des ronds d'ampoule parfumes en cramique ... Et tout cela dclin dans une gamme de senteurs de plus en plus vaste et originale voir surprenante. On peut ainsi parfumer sa maison par exemple l'herbe verte, au popcorn, la pomme ou encore la lavande ou au cdre. Il y a encore l'aromathrapie, qui se dveloppe de plus en plus. Elle utilise les huiles essentielles en massage, en inhalation, dans le bain, en application, en compresse ... pour combattre des petits maux, pour la beaut ou pour le bien -tre. HISTOIRE DU PARFUM MASCULIN Avant lapparition des eaux de toilette masculine, les hommes qui voulaient se parfumer navaient gure dautres choix que de choisir leau de Cologne de Madame. Il faudra attendre les annes 30, pour quapparaissent les eaux de toilette masculine : les premires fragrances tournaient autour du vtiver et de la lavande En 1934, Il semblerait que les deux premires eaux de toilette soient, Pour un Homme de Caron et Dunhill for Men de Dunhill. Mais ce nest qu partir des annes 70 que les parfums masculins se dlient du fameux rituel du rasage. Lhomme des annes 70 ne se parfume plus quaprs le rasage, mais quand bon lui semble. Les mouvements fministes, gays, hippies, punk etc. mettent en lumire des styles de vie plus contrasts quauparavant et notamment au travers des vtements. On reconnait dornavant dans la rue, lanonyme dantan et on peut mieux lidentifier comme appartenant telle ou telle communaut. Comme pour les vtements, le parfum aide distinguer les personnes : ceux qui portent une fragrance autour de la lavande, ne dlivrent pas le mme message que ceux qui laissent dans leur sillage, une odeur de patchouli.

Qui gagnera ? Qui sera le plus puissant ? Puissant : le parfum, lui, lest assurment. On pourrait galement dire tenace et parfois mme, enttant. Ceci tant chez les femmes ( Poison de Dior) que chez les hommes ( Antaeus de Chanel). Reflets de la socit de lpoque ? Puis arrive les annes 90 une priode plus harmonieuse, un certain retour des notes plus proches de la nature, des vgtaux et aussi de locan, par exemple le parfum de Kenzo Kenzo pour Homme qui est prcurseur au niveau des notes marines. Mme sil existait auparavant, le parfum unisexe de Calvin Klein CK One gnre une vritable rvolution. On schange, on se prte son parfum. Aujourdhui, le parfum pour homme a vritablement volu, continue son volution et na pas encore fini. Pourquoi ne pas rver dun parfum dans quelques annes qui change en fonction des humeurs de celui ou celle qui le porte ? Le parfum permet lhomme daujourdhui dafficher ses motions, son humeur Lhomme parait moins obnubil par la russite sociale et son choix de carrire, car ses habitudes et surtout ses attentes ne sont plus celles dhier, il accepte son intimit, dfend sa personnalit :"Aujourdhui lhomme saffirme dans lintime".

Les eaux de toilette existent alors, mais il apparait aussi sur le march de vritables parfums masculins. Cest le moment important de la dsunion du parfum et du rasage qui taient trs souvent associs. Le parfum dans les annes 80 reflte les vnements de lpoque : le fameux culte du corps mais aussi le dbut de la guerre qui nait entre les femmes et les hommes travers leur volont de russite sociale et une certaine accession au pouvoir.