Edouard Fran§ois, "le nouvel esprit ©colo"

download Edouard Fran§ois, "le nouvel esprit ©colo"

of 4

  • date post

    21-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    221
  • download

    0

Embed Size (px)

description

AD repères n°1 — 11.2009 — Edouard François, "le nouvel esprit écolo"

Transcript of Edouard Fran§ois, "le nouvel esprit ©colo"

  • NOVEMBRE 2009 / 1

    Concevoir lhabitat autrement pour vivre plus en accord avec lenvironnement, cest ce quont fait huit architectes avec des maisons indites, inventives et affichant un rel parti pris esthtique. La preuve avec ce

    refuge-tape pour marins et pcheurs ralis par Sami Rintala sur les bords de la mer de Barents, en Norvge.

    ARCHITECTURE / ART / DCOR ATION / DESIG N

    Photo : DR / Sami Rintala (1)

    Repres

  • AD ARCHITECTURE

    2 NOVEMBRE 2009 NOVEMBRE 2009 / 3

    Le nouvel esprit coloMaisons de papier recycl, de bois rcupr ou de terre voici huit propositions darchitectes pour rpondre un souci commun : vivre davantage en symbiose avec lenvironnement.Par Christian Simenc

    Il y a eu les pionniers de larchitecture dite organique, tels lAmricain Frank Lloyd Wright ou le Finlandais Alvar Aalto, puis les figures dune architecture quon ne qualifiait pas en-core dcologique, comme le Norvgien Sverre Fehn ou lAus-tralien Glenn Murcutt. Aujourdhui, une multitude de matres duvre ont pour objectif affich cette qute dune architec-ture durable. Entre lco-dveloppement de laprs-crise ptrolire des annes 1970 et lco-responsabilit actuelle-ment en vigueur, ils tentent de se frayer leur chemin, y compris dans un secteur combien sensible: lhabitat. preuve : ces huit projets choisis pour leur qualit et la pertinence de la r-ponse quils peuvent apporter cette problmatique capitale.

    tre en symbiose avec le paysage ne suffit plus. Les enjeux du dveloppement durable appellent un renouvellement des pra-tiques. Puiser localement dans les ressources pour construire, emprunter aux techniques traditionnelles, conomiser les moyens et les matriaux, voire les recycler les pistes sont videmment lgion. Pour larchitecte finlandais Sami Rintala, acteur singulier de la scne nordique: La prise de conscience de ses responsabilits cologiques doit permettre larchitec-ture de retrouver sa vocation premire: tre labri protecteur de lhomme. Sans doute est-il galement temps aujourdhui de retrouver une sobrit originelle. Sans pour autant aller sinstaller dans une cabane en bois

    Le Finlandais Sami Rintala na dcidment pas la langue dans sa poche: Lorsque lon sait que lindustrie du btiment consomme le tiers de lnergie globale, construire a minima serait donc une contribution cologique et conomique majeure. Une observation

    que larchitecte a notamment mise en pratique dans ce refuge bti, en 2005, Kirkenes, petite ville au nord-ouest de la Norvge. Ses dimensions: L 6 m x l 2,5m x H 5m. Matriaux : bois, briques et filins dacier. Dure du chantier: 10jours. La structure, entirement en bois, repose sur un soubassement de briques.

    Lintrieur est peint en blanc pour un maximum de luminosit, surtout pendant lhiver. A contrario, lextrieur, lui, est revtu dun noir profond afin dattirer la chaleur solaire. Chauff au pole, cet habitat a minima offre nanmoins deux chambres.www.rintalaeggertsson.com

    Recrer la natureBaptise Im Lost in Paris, autrement dit Je suis perdu dans Paris et pour cause : cette maison 130 m2 pour quatre personnes disparat littralement sous la vgtation. Une esthtique de la dissimulation signe Franois Roche et son agence R&Sie(n). Cest comme si, en ce cur dlot typiquement parisien, la construction tentait de sextirper dune microfort vierge, sans toutefois y parvenir. Cette maison est constitue dune sorte de robe vgtale qui habille distance les murs grce une structure mtallique entirement articule, laquelle est plante de 1 200 fougres. Leau de pluie est videmment rcupre et le tout est aliment par un systme de goutte--goutte qui dispense une solution dlments nutritifs. En outre, quelque 300 prouvettes en verre souffl dont le but est de gnrer une bactrie qui augmentera le taux dazote diffractent la lumire naturelle lintrieur de la maison, sur les murs de bton brut, augmentant encore lillusion dune matire vivante.www.new-territories.com

    Jouer la simplicit extrme

    Phot

    os : D

    R / S

    ami R

    inta

    la (2

    ) ; R

    &Si

    e (n

    ) (3)

  • AD ARCHITECTURE

    4 NOVEMBRE 2009

    Rinventer la maison en terre

    Utiliser au maximum la qualit de la topographie du lieu, crer un plan fonctionnel sur une petite surface et rduire les cots des travaux in situ, tels sont les trois objectifs que sest fixs Johannes Norlander pour dessiner la Villa lta, construite, en 2008, dans la ville ponyme, quelques kilomtres au sud de Stockholm. La parcelle tait triangulaire, sa forme sera angulaire, do ce plan ouvert. Le bton a t coul sur place. Largeur: 4,60 mtres. Hauteur: 6 mtres. Surface totale: 160 m2, rpartis sur deux niveaux. Le polycarbonate choisi pour lisolation garantit une temprature intrieure idale, tandis que le systme de chauffage au sol, reli une pompe chaleur, recycle aussi lair chaud. Rsultat: une faible consommation dnergie qui minimise le cot de fonctionnement.www.norlander.se

    Sintgrer lenvironnement

    Que faire dune grange devenue encombrante, sinon inutile, mais dont les matriaux se rvlent une matire premire non ngligeable? Imaginer une nouvelle maison partir de ladite matire premire, en loccurrence de longues planches de bois dont la beaut sourd de cette patine engendre par le temps et les lments. Cest le dfi qua relev le trio norvgien Einar Jarmund, Hakon Vigsns et Alessandra Kosberg. Construite Toten, en Norvge, en 2008, Farm House (maison-ferme),

    occupant 165 m2, fait assurment cho cette vieille grange dmantele, tant du point de vue de la rutilisation des matriaux quen termes dorganisation spatiale. Autre originalit: une bande continue mlant fentres et parois vitres fixes se droule lenvi sur les faades, multipliant, de fait, les vues sur le paysage alentour et dployant, au fil de la journe, une lumire naturelle lintensit sans cesse changeante.www.jva.no

    RCUPRer des matriaux existants

    En esthte de la terre crue, le cramiste Martin Rauch a construit, en 2008, Schlins, dans le Vorarlberg (Autriche), une maison qui ne pouvait que lui ressembler : la sienne. Son originalit: les matriaux qui la composent ont, 85%, t extraits sur place. Si bien que ldifice de 125m2, ralis en collaboration avec larchitecte Roger Boltshauser, parat littralement surgi de la roche dont il est issu. Carreaux cuits au sol, plaques dargile en guise de marches, terre tasse lextrieur et pltre argileux lintrieur Bref, la terre dans tous ses tats et, en particulier, pour ses qualits disolation, donc de confort thermique et hygromtrique. Familier en Afrique, le pis sadapte ici aux standards europens et est rutilis pour sa simplicit et sa beaut brute. En clair: la terre se passe dornement.www.lehmtonerde.at

    Phot

    os : N

    ils P

    ette

    r D

    ale

    (2) ;

    Ras

    mus

    Nor

    land

    er (2

    ) ; A

    lbre

    cht

    Schn

    abel

    (1)

  • AD ARCHITECTURE

    6 NOVEMBRE 2009

    Espoo, en Finlande, en 2006, Olavi Koponen a conu la Kotilo House, en clair: la maison-bigorneau. Surface: 237 m2. Le btiment, en spirale, se dploie autour dun axe central, un pilier de bton. Second lment fort de la construction: la structure entirement en bois. Ainsi, les planchers et le toit sont constitus de 180 lments prfabriqus qui tournent autour du pilier central et sont en partie soutenus par des armatures mtalliques. Adepte dune autoconstruction faisant appel des matriaux modestes et aux comptences techniques locales, Olavi Koponen a opt pour un procd traditionnel et ancestral: le bardeau, cette planchette en forme de tuile qui est utilise pour couvrir une toiture ou une faade. Les surfaces extrieures sont recouvertes par des bardeaux de mlze de Krasnoarsk (Russie), les surfaces intrieures par des bardeaux daspen finlandais. Leffet est des plus lgants. C.S.olavi.koponen@kolumbus.fi

    Sinspirer du sAVOIR-FAIRE TRADITIONNEL

    Culture pop + charpentiers amricains + systme D = Folk Architecture. Loin de tout rigorisme ou de norgionalisme, Rural Studio use de dchets industriels, de matriaux recycls ou achetables en petite quantit. Seul mot dordre: Linventivit dfie la pauvret. En tmoigne cette maison en fiches cartonnes recycles, difie, en 2001, Newburn, Alabama, aux tats-Unis. Le matriau neuf consiste ici en un ballot de fiches informatiques imprgnes de cire, donc non recyclables en papier. Les brler cote cher car leur masse compacte et cireuse se consume mal. Or ces dfauts nen sont plus si lon recycle ledit ballot en briques. Voil alors un composant industriel sr, isolant, conomique, dimensionn, abondant Empils et croiss telles des bottes de paille, les ballots deviennent les murs dune maison, leur poids assurant stabilit et tanchit. Un voisin: You can make something beautiful out of trash! Traduction: Vous faites quelque chose de beau avec des dchets! Eh oui.www.cadc.auburn.edu/soa/rural-studio/

    Oser tous les recyclages

    Tout le monde, ou presque, connat les ganivelles, ces petites palissades en lattes de chtaignier que lon dispose le long du littoral pour piger le sable et reconstituer les dunes. douard Franois, lui, na pas hsit les utiliser pour habiller ces 18 logements sociaux difis en 2006 Louviers, dans lEure. Avant dtre fixes lavant des faades, celles-ci ont au pralable t raidies par des barres mtalliques et solidarises par un fil torsad en Inox. Outre son aspect esthtique, cette double peau fait la fois office de pare-pluie, de pare-vent et de pare-soleil. Larchitecte, qui souhaitait ainsi mettre en valeur des matriaux de la rgion et nanmoins recyclables, a aussi imagin une faade porteuse en briques de terre cuite isolation intgre. Deux avantages: point nest besoin de doublage thermique ni denduit intrieur o les briques, soigneusement ajustes, sont laisses telles quelles. Une faon indubitablement sduisante duser de m