Echosdescollines juin 2013 .sla noir et blanc

download Echosdescollines  juin 2013 .sla noir et blanc

of 12

Embed Size (px)

Transcript of Echosdescollines juin 2013 .sla noir et blanc

  • 1. www.echosdescollines.com Juin 2013 numro 17 Juin 2013 Prix: 200 FCFA Le journal mensuel de la radio communautaire de Kdougou SSoommmmaaiirree RRddaaccttiioonn:: Adama Diaby Amadou Diop Khoudousse Diallo Oumar Diallo Cheikhou Kita DDiirreecctteeuurr ddee PPuubblliiccaattiioonn Kalidou Cissokho PPrriiooddiicciitt Mensuelle NNoommbbrree dd''eexxeemmppllaaiirreess 100 ECHOS DES COLLINES PPrrooggrraammmmee GGAAVVII--RRSSSS journe rgionale de mobilisation sociale pour lamlioration de la sant de la mre et de lenfant, Kdou- gou trois axes priori- taires pour atteindre cet objectif.((ppaaggee 88)) CCoommmmeennttaaiirree :: AA KKddoouuggoouu,, aavvoonnss-- nnoouuss llee sseennss cciivviiqquuee ?? En tout cas certains comportements de tous les jours font signe de mauvaise augure pourle dveloppement de cette belle rgion.((ppaaggee 55)) CCaammpp ddee MMaakkoo EExxpplloorraattiioonn CCoommppaannyy La commis- sion auxiliaire de protection civile visite les installa- tions de cette socit minire.((ppaaggee33)) OOrrggaanniissaattiioonn ssoocciioo --ttrraaddiittiioonnnneellllee dduunn ppeeuuppllee eennrraacciinn Les bassaris face la modernit: limpossible repli dune socit par nature matriarcale ((ppaaggee 1111 )) RRuunniioonn ddee ccoooorrddiinnaattiioonn ttrriimmeessttrriieellllee ddeess AARRDD,, KKddoouuggoouu rreeooiitt(( ppaaggee 77)) RRaappppoorrtt dduu CCRREESSPPEESS 22001122 Kdougou met laccent sur les apports du secteur minier dans lconomie locale. ((ppaaggee 44)) LLaanncceemmeenntt ddee llaa ccaammppaaggnnee ddee ccoouuvveerrttuurree uunniivveerrsseellllee eenn MMIILLDDAA A Kdougou, les acteurs se mobilisent pourreleverles dfis((ppaaggee 99)) Chez les fils du camlon , le film trs attendu de Dijana Sulic ((ppaaggee 11 22)) VVoottee dduu bbuuddggeett 22001133 ddee llaa cchhaammbbrree ddee ccoommmmeerrccee Le prsident ,Mamadou Hadji Ciss dcline les priorits ((ppaaggee 66)) KKddoouuggoouu :: 22mmee ddiittiioonn ddeess jjoouurrnneess ccuullttuurreelllleess ddee llAARRCCAANN LAssociation des Ressortissants de la Casamance Naturelle( ARCAN) a clbr le week-end dernier ses journes culturelles places sous le signe de la solidarit. ((ppaaggee 22)) JJoouurrnnee ccuullttuurreellllee BBaassssaarrii PPuubblliicciitt JJoonnii JJoonnii,,ttrraannssffeerrtt dd''aarrggeenntt ffiiaabbllee ((ppaaggee 55)) Dangers de la circulation routire (( ppaaggee 77)) Insalubrit,les jeunes en action (page 7)

2. www.echosdescollines.com Juin 2013 2 LAssociation des Ressortissants de la Ca- samance Naturelle est ne en 2004 suite un accident qui a cot la vie dun des leurs dont il fallait rapatrier le corps alors quaucune structure ne runissait les fils de la Casamance. Cest ainsi quils ont jug ncessaire de crer cette association caractre social qui a pourobjectifs: Promouvoir la culture de la rgion natu- relle de Casamance, dvelopper des stra- tgies de solidarit entre ses membres les de participer au dveloppement socioco- nomique et culturel de la rgion hte, tel que le jumelage entre les ethnies entre autres . Aprs la premire dition organise les samedi 9 et dimanche 10 juillet 2011 , lARCAN a organis la seconde dition de ses journes culturelles les 6 et 7 Juillet 2013. Pendant deux jours, Kdougou a vibr au son du djambaa dng de la verte et traditionnelle Casamance. Pour magnifier les temps forts dans la vie dune commu- naut nostalgique de sa civilisation, de sa culture, la troupe yeumeukey de Finthiok localit situe environ 25 km de Bignona a effectu le dplacement. Et la prsenta- tion des facettes des cultures de la Ca- samance naturelle a occup une place de choix dans ces manifestations. La premire activit a consist en une grande procession de la troupe yeumeu- key travers les principales artres de la commune de Kdougou. Les autorits administratives ont rehauss de leur prsence la crmonie officielle douverture de ces manifestations cultu- relles au cours desquelles outre les prestations de la troupe yeumeukey et de la troupe dialonk, des soutiens ont t apports aux lves les plus vulnrables. Ce qui cadre bien avec le thme de ces journes culturelles. SSoolliiddaarriitt,, aaiiddeerr lleess llvveess ddmmuunniiss Le fait dtre solidaire est une relation entre personnes ayant conscience dune com- munaut dintrts, qui entraine, pour un lment du groupe lob- ligation morale de ne pas desservir les autres et de leur porter as- sistance. Cette assistance, la population de Kdougou la toujours porte la com- munaut casamanaise. Cette anne, notre ambition est dassister des lves en situation difficile en les dotant en fourni- tures scolaires. Malgr nos moyens limi- ts, nous nous engageons aussi les suivre jusquen classe du cours moyen deuxime anne(CM2) a laiss entendre M Yaya Badji, le prsident de lARCAN. Il reviendra la charge pour dire : Ne nous jugez pas par la modicit du soutien, mais jugez-nous plutt par rapport notre intention dapporter du soutien ces lves vulnrables . LARCAN vient de relever un grand dfi, celui de runir tous les fils de la Ca- samance originelle autour de lessentiel en simpliquant dans la rsolution de certains problmes de la population de Kdougou notamment des lves dmunis. UUnnee iinniittiiaattiivvee bbiieenn ssaalluuee ppaarr llaaddmmi-i- nniissttrraattiioonn A loccasion de la crmonie officielle douverture de ces manifestations cultu- relles M Moussa B, adjoint au prfet de Kdougou a magnifi sa juste valeur cette initiative de lARCAN en prsence de M El hadj Ndao, inspecteur dAcadmie, de M Maroufou Tour 1er vice-prsident du conseil rgional et de M Tama Bindia,1eradjoint au maire de Kdougou. Je suis venu reprsenter le gouverneur de rgion pour la deuxime dition des journes culturelles de lARCAN. Cest une occasion pour magnifier le travail abattu par de telles associations afin pour soient relevs des dfis en terme de ren- forcement de la cohsion sociale entre les ethnies, le sens de la solidarit. Cest une bonne initiative saluer. Les ressortissants de la Casamance naturelle se sont retrou- vs dans cette association pour que le dialogue des cultures soit vivifi, pour quil yait une bonne symbiose, des changes permanents. Kdougou rappelle bien la rgion naturelle de la Casamance. Et lARCAN ne peine pas avoir des crneaux pour dvelopper la culture de la Casamance a-t-il prcis. Pour traduire ces propos en actes, popu- lations autochtones et ressortissants de la Casamance naturelle nont pas cess de se lancer sur la piste au pas de danse djambaa dng en passant parla danse kendeng des djalonks. AAddaammaa DDiiaabbyy LLAAssssoocciiaattiioonn ddeess RReessssoorrttiissssaannttss ddee llaa CCaassaammaannccee NNaattuurreellllee (( AARRCCAANN)) aa ccllbbrr llee wweeeekk--eenndd ddeerrnniieerr sseess jjoouurrnneess ccuullttu-u- rreelllleess ppllaacceess ssoouuss llee ssiiggnnee ddee llaa ssoolliiddaarriitt.. KKddoouuggoouu :: 22mmee ddiittiioonn ddeess jjoouurrnneess ccuullttuurreelllleess ddee llAARRCCAANN 3. www.echosdescollines.com Juin 2013 3 Toro Gold est une socit dexploration dor oprant uniquement en Afrique. Elle intervient dans 6 pays afri- cains, 3 en Afrique de louest 2 en Afrique centrale et 01 en Afrique de lEst. 9 projets sont en cours en Afrique et parmi lesquels Mako constitue le projet phare.Mako Exploration Compagnie(MEC) dtient 4 permis dans la boutonnire prospective de Kdougou 1 100% TGL(Mako) et les 3 autres (Kniba, Ma- dina Foulb et Vlingara) en association avec dautres partenaires. Le permis de Mako fait 214 Km2 et est situ environ 40 km louest de Kdougou et se situe dans la srie volcano-sdimentaire trs prospective de Mako. TTrraavvaauuxx ddeexxpplloorraattiioonn eett ddee ssuurrffaaccee Mako exploration company volue dans le secteur depuis 2009 o elle a entrepris des travaux dexploration en procdant principalement lchantillonnage syst- matique de roches et des fragments, lchantillonnage des termitires, la carto- graphie, la ralisation de tranches et la gophysique aroporte. Les travaux de sondage ont permis ce jour la ralisation de 162 forages pour en- viron plus de 30200 m et la mise en vi- dence dun gisement dont les ressources values en 2012 atteignent 1,6 millions donces environ 50 t dor. Cest dans ce camp quune dlgation de la commission auxiliaire de protection ci- vile conduite par M Abib Lon Ndiaye, pr- fet de Kdougou sest rendue le vendredi 7 juin dernier pour une visite des installa- tions. Le camp de Mako Exploration Company se situe environ 4 Km louest de Mako centre. Sur place dans chacun des ateliers ,quelques ouvriers saffairaient au travail habituel. La dlgation a t accueillie par les responsables de la socit. Lobjectif de cette visite est dchanger avec les res- ponsables de Toro Gold pour mieux connatre leur travail et jeter un coup dil sur les installations (Habitat, Atelier). Cette visite entre en droite ligne avec la mission de la commission auxiliaire de protection civile a prcis M Abib Lon Ndiaye, pr- fet de Kdougou. A la suite de la brve prsentation des ob- jectifs de cette mission, les membres de la dlgation ont eu droit une visite guide des diffrentes installations.Cette visite a permis chaque chef de service de rele- ver des manquements relatifs son do- maine de comptence. M le prfet trs satisfait de lesprit douverture pour les responsables de la socit les a exhorts tenir compte des diffrents manque- ments relevs au cours de cette visite. Nous avions fait des suggestions par rapport lamlioration de la scurit des travailleurs en insistant sur le port dqui- pements de protection, le volet sant concerne la prise en compte des opra- tions pr hivernales. Nous avions gale- ment insist sur les autorisations administratives quil faut avoir par rapport aux installations et surtout le volet social de la socit travers les appuis quelle devra faire lendroit des communauts. a prcis M Abib Lon Ndiaye, le prfet de Kdougou tirant le bilan de cette visite au camp de Toro Gold. La socit a dj fait des efforts dans la sant et lEducation, dans le secteur de lhydraulique ma