Dossier p©dagogique "Kif Kif le Calife"

Click here to load reader

download Dossier p©dagogique "Kif Kif le Calife"

of 31

  • date post

    30-May-2018
  • Category

    Documents

  • view

    222
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of Dossier p©dagogique "Kif Kif le Calife"

  • 8/14/2019 Dossier pdagogique "Kif Kif le Calife"

    1/31

  • 8/14/2019 Dossier pdagogique "Kif Kif le Calife"

    2/31

    Kif Kif le califeKif Kif le califeKif Kif le califeKif Kif le calife le sens de la mesurele sens de la mesurele sens de la mesurele sens de la mesure 1

    Kif Kif le calife, le sens de la mesure est une exposition produite par Cap Sciences en collaborationavec Mme Bernadette Gueritte-Hess (enseignante, psychomotricienne orthophoniste, rducatrice de lapense logico-mathmatique) et son quipe, notamment Mme Frdrique Philipp, Mme Nathalie Reyes,Mme Sophie De Saint Roman et Mme Marie Simonnet.

    L'exposition se droule au temps de l'ge d'or de la civilisation arabe. Elle propose auxenfants de se familiariser avec la mesure dans le dcor du palais du calife.

    Au temps des mille et une nuits, Kif Kif est un calife bien aim. Dans son palais il a cr lagrande maison de la sagesse dans laquelle il accueille des savants. Le calife est le grandprotecteur des savants. Il encourage la recherche et l'exprience. Les enfants sont de jeunesmathmaticiens scientifiques en rsidence dans le palais. Ils vont devoir travailler sur les

    activits que le calife leur a rserv.Le grand vizir explique aux enfants que le calife a un instrument de mesure prfr, son corpomtre . Sils sont la hauteur des preuves du calife ce dernier leur offrira uninstrument de mesure comme le sien.

    L'exposition propose aux enfants de se confronter la ralit concrte, de se mesurer, demesurer avec leur corps, de classer et dordonner... C'est une premire tape qui lesamnera plus tard dans le champ de l'cole ou du quotidien mieux comprendre le systmemtrique.

    Lambition de lexposition est de donner aux enfants le got de dcouvrir la science en lesrendant acteurs de leur apprentissage.Le jeu et la manipulation visent leur faire comprendre des phnomnes de leur quotidienpar une approche exprimentale.Ils vont s'organiser, dissocier ce qu'ils croient de ce qu'ils observent, argumenter leursconclusions...La scnographie de lexposition privilgie les messages visuels et kinesthsiques pour unemeilleure apprhension de lunivers par les enfants.

    Objectifs g n rauxObjectifs g n rauxObjectifs g n rauxObjectifs g n raux

    Eveiller la curiosit des enfants pour lamesure ds le plus jeune ge.Les mettre en situation de conflit cognitifpour faire voluer leurs expriences dansce domaine.Favoriser une approche spontane de lamesure en se servant soit de son corps,soit dtalons arbitraires ou dinstruments.Agir pour comprendre l'ide de mesurer.

    Objectifs p dagogiquesObjectifs p dagogiquesObjectifs p dagogiquesObjectifs p dagogiques Utiliser son corps comme un instrument demesure de longueur et d'angle.Soupeser, estimer et comparer desmasses.Srier des longueurs et des masses.Evaluer sa taille, sa pointure, une hauteuret en effectuer les vrifications.Raliser des mesures dans les troisdimensions de l'espace.Etre capable de dire ce quon fait, ce quon

    voit, ce quon ressent, ce quon pense.

    D o s si e

    r d a

    o

    i u e

  • 8/14/2019 Dossier pdagogique "Kif Kif le Calife"

    3/31

    Kif Kif le califeKif Kif le califeKif Kif le califeKif Kif le calife le sens de la mesurele sens de la mesurele sens de la mesurele sens de la mesure 2Contexte historiqueContexte historiqueContexte historiqueContexte historique

    Le Moyen ge de lOccident estcontemporain de lge dor de la civilisationde lIslam. Une langue commune, larabe,la prosprit d'un empire, dont lampleur duterritoire - de lEspagne lInde - a favorisle commerce international, les califes et lesprinces, la libert de pense et latolrance, sont autant de facteurs qui ontpermis de faire progresser le patrimoinescientifique de l'humanit.La civilisation arabo-musulmane sestempare de toutes les branches du savoirintellectuel et technique. Elle a accomplides dcouvertes prodigieuses dansdiffrents domaines de la science.Les astronomes arabes ont mis au point ungrand nombre dinstruments leurpermettant daccomplir des mesures partir de leurs observations du ciel, le plusconnu tant lastrolabe; mais il en existedautres tout aussi sophistiqus : alidade,quadrant, quil sagisse aussi de la mesure

    du temps (horlogeries varies) et dureprage dans lespace (cration de cartesgographiques).Lhistoire des sciences occidentales alongtemps occult ce quelle devait lascience arabe et, dsormais, celle-ciapparat comme un chanon indispensabledans lhistoire universelle des sciences.Les savants des pays dIslam ont dabordtudi et assimil, puis prolong dapportsnouveaux les disciplines pratiques dans

    les civilisations antrieures (surtoutgrecque, msopotamienne et indienne) enayant recours la science exprimentale eten dfrichant des domaines et destechniques qui ne se constitueront que bienplus tard en Europe.

    Contexte historique de la mesureContexte historique de la mesureContexte historique de la mesureContexte historique de la mesure

    Dans l'histoire de l'homme, la mesure atoujours t un moyen pour lui d'valuerson environnement en comparant unlment connu un autre. A l'origine,comme le petit enfant, l'homme utilisait cequ'il connaissait le mieux, son corps, pourvaluer une distance ou un poids. En 1788,2000 mesures ont cours sur le territoirefranais. D'une province l'autre, d'unbourg l'autre, les mesures diffrent. Lepouvoir mtrologique est dans la main desseigneurs qui modifient les mesures pouraugmenter l'impt. Les cahiers dedolances de la rvolution rapportent levu de la population de n'avoir qu'unpoids et qu'une mesure partout dans lepays. L'acadmie des sciences va mettreen place un systme mtrique dcimaluniversel de par son calcul et sanomenclature. Le mtre est cr et il estentendu que tout le systme reposera surla base dix. Le mtre est dtermin partir

    d'une ligne physique sur la terre, c'est ladix-millionime partie du quart de mridienterrestre. Suivrons le kilogramme qui est lamasse d'un litre d'eau. Pour le nom desmultiples, les prfixes : dca, hecto, kilosont emprunts au grec et pour les sous-divisions dci, centi et milli sont empruntsau latin.

    Ainsi apparat cette merveille qu'est lesystme mtrique dcimal. La simplicit

    et la cohrence de ce systme nefacilitent pas pour autant sonacquisition par les enfants.

  • 8/14/2019 Dossier pdagogique "Kif Kif le Calife"

    4/31

    Kif Kif le califeKif Kif le califeKif Kif le califeKif Kif le calife le sens de la mesurele sens de la mesurele sens de la mesurele sens de la mesure 3LE COIN DES LONGUEURSUn code couleur (bleu jaune rouge)correspond aux rsultats atteints dans lesactivits. Il est pour chaque activit,associ un symbole qui identifie l'activit(babouche, toile, porte). Le rsultat petit,moyen ou grand est symbolis par lacouleur.

    La grande porte du palaisL'activit consiste en une projectionmentale de sa taille. Elle fait appel laproprioception.Chaque enfant doit faire monter oudescendre un rideau dans la porte pourl'ajuster sur sa taille. Soit il passe ras et ilpeut alors entrer dans le palais, soit iltouche le rideau avec sa tte et il s'est vuplus petit qu'il ne l'est. Soit il passelargement et il s'est vu plus grand qu'il nel'est.

    Mille et une babouchesAu sol sont dissmines, en dsordre, 8

    paires de babouches de toutes les taillesallant de celle du nourrisson celle dunepersonne aux grands pieds. L'enfant doitessayer denfiler des babouches pourtrouver la plus adapte son pied, cellequi lui va bien. Il projette mentalement lataille de son pied.

    Toucher les toilesLes hommes ont deux hauteurs : leur tailleet la taille qu'ils peuvent atteindre. Avec lesyeux sans bouger l'enfant peut toutapprhender. Avec son corps immobile, ilne peut atteindre autour de lui que deschoses contenues dans un oeuf imaginairequi l'entoure et dont les contours sontdfinis par l'envergure de ses bras...L'astronomie est un sujet d'tude dans lespalais. Un des murs du palais porte unegrande carte du ciel. Chaque enfant doitposer une toile le plus haut possible sur lacarte pour valuer le point le plus haut quilpeut toucher.

    Les charmeurs de serpentsCinq charmeurs deserpents sont adossscontre un mur.Devant eux se dressentdes serpents de taille etde couleurs diffrentes.Les enfants vont srierles serpents selon leurlongueur.Comme pour toutesriation, il est possibledordonner selon deuxprocdures : du plus

    grand au plus petit, ou du plus petit au plusgrand.

    LE JARDIN AUX MOSAIQUESDans cet espace, les enfants seront plusautonomes dans leurs dcouvertes.

    La mesure du temps

    Au dbut de l'activit dans cette zone legrand vizir lance la clepsydre. Ellemarquera la dure des activits dans le

    jardin.

    Des angles et des mosa quesL'animateur montre un angle avec ungrand compas. Les enfants lobservent,ferment les yeux et doivent le reprsenter l'aide des bras. C'est un intermdiaire entrecorps mobile et dcor fixe.Les enfants utilisent leur corps (lesarticulations : genou, coude, poignet) pourreproduire des angles cachs dans lesmosaques.

    Mesurer une distance avec soncorps.Le grand vizir montre que l'on peutmesurer une distance, un objet en seservant de son propre corps comme d'uninstrument de mesure. Il appelle a le corpomtre .Les enfants vont choisir une partie de leurcorps et mesurer ainsi un espace dfini.

  • 8/14/2019 Dossier pdagogique "Kif Kif le Calife"

    5/31

    Kif Kif le califeKif Kif le califeKif Kif le califeKif Kif le calife le sens de la mesurele sens de la mesurele sens de la mesurele sens de la mesure 4L'outil de mesure des 3-6 ans c'est lecorps.

    DANS LE PALAISLa balance du calife

    Lorsque les enfants rencontrent enfin lecalife, il est assis au pied de sa grandebalance.Une balance a sert quoi ?Les enfants dcouvrent le mouvement dela balance. A tour de rle ils se psentdeux deux. Les autres se servent de leurcorps pour reproduire le mouvement de labala