dossier dossier habiter en ville habiter en ville - .dossier dossier habiter en ville habiter en

dossier dossier habiter en ville habiter en ville - .dossier dossier habiter en ville habiter en
dossier dossier habiter en ville habiter en ville - .dossier dossier habiter en ville habiter en
dossier dossier habiter en ville habiter en ville - .dossier dossier habiter en ville habiter en
dossier dossier habiter en ville habiter en ville - .dossier dossier habiter en ville habiter en
download dossier dossier habiter en ville habiter en ville - .dossier dossier habiter en ville habiter en

of 4

  • date post

    15-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of dossier dossier habiter en ville habiter en ville - .dossier dossier habiter en ville habiter en

  • dossier dossier

    habiter en ville habiter en ville

    44 avril-mai 2015 44 avril-mai 2015

    90

    91Habitat anim Ensemble de 34 logements, foyer et commerce

    architecte Ameller, Dubois et associs

    nantes (loire-atlantique)

    Nantes, la ZAC Bottire-Chnaie se pare depuis fin 2014 dun immeuble original qui associe 34 logements sociaux et un foyer pour jeunes travailleurs handicaps. Pour ces btiments certifis BBC, lagence parisienne Ameller, Dubois et associs a fait le choix dune esthtique expressive, autant dans les volumes que dans les matriaux.

  • dossier dossier

    habiter en ville habiter en ville

    44 avril-mai 2015 44 avril-mai 2015

    92

    93

    Bleu noirCt mail, les architectes respectent le choix urbain de Jean-Pierre Pranlas-Descours concernant lalignement des faades et les hauteurs. Mais pour animer la surface, ils sautorisent un dcrochement et un travail en creux avec des loggias. Malgr lorientation au nord, ils justifient ce choix par la vue dgage et agrable sur la promenade et le parc qui stend au-del. Pour rpondre au carnet de route de la zac, les soubassements et le muret de dlimitation sont en bton matric, dont le motif diffre

    dun immeuble lautre. Au-dessus, Philippe Ameller et Jacques Dubois pensent dabord employer de lardoise ou un autre schiste breton. Mais tous sont trop friables pour quun avis technique autorise une mise en uvre sur une faade de grande hauteur, avec isolation par lextrieur et lame dair. Les concepteurs se tournent alors vers la pierre bleue des carrires du Hainaut, en Belgique. Ils souhaitent ainsi introduire de la matire, un peu de rugosit, une impression de prennit et de noblesse , mais aussi proposer un parement qui ne demande pas dentretien.

    En 2010, au moment du concours lanc par Nantes Habitat, ce projet encadr au nord par le mail Haroun-Tazieff et au sud par une voie intrieure devait servir, ct ouest, de tte dlot depuis larrive du tramway. L agence dcide donc de travailler sur un mode darchitecture assez sculptural dans le but den faire un signal dentre dans la zac Bottire-Chnaie , explique Philippe Ameller. Entre-temps, la zone sest tendue, et un immeuble de Jean-Pierre Pranlas-Descours, amnageur et urbaniste du quartier, a t implant en amont. La rsidence, baptise Les pierres noires la fin du chantier, na plus cette fonction dappel, mais se distingue nettement de ses voisines la peau lisse et au teint ple.

    Partition trois mouvementsLes architectes jouent avec les contraintes de gabarits inhrentes la zone, en dessinant une transition progressive entre un btiment lev et un autre plus bas par le biais dun ensemble darticulations sculptes . Les subtiles imbrications de volumes permettent de passer de la faade nord, avec ses cinq tages, un corps intermdiaire et enfin au foyer, sur deux niveaux, dont laccs se fait par une venelle pitonne. Si les diffrents programmes ne possdent pas despaces communs, ils forment une entit volumtrique dont lunit est aussi assure par la matire. Nantes Habitat loue les lieux lassociation Rve, qui gre le projet avec les parents de jeunes handicaps embauchs dans un Centre daide par le travail (cat). Les 18 chambres sont compltes par deux salles largement vitres, destines aux repas et aux activits. Un coordinateur habite sur place. Dans les prochains mois, un cabinet dentaire et le logement du gardien, tous deux amnags par lagence, viendront occuper les locaux du rez-de-chausse sur la rue principale.

    Si ce calcaire tranche avec les constructions blanches qui lentourent, il offre de surcrot de relles variations en fonction de la lumire, passant du noir profond, lombre, au bleu et au gris clair en plein soleil. Dessin par larchitecte Marie Warburton, le calepinage, irrgulier en hauteur comme en largeur, apporte encore davantage de nuances dans la perception de la matire. Chaque lment pos la main, de 8 centimtres dpaisseur pour former un contremur, tient sur une querre mtallique fixe dans la structure en bton. Lutilisation de blocs assez bruts, donc moins chers, a rendu possible ce dsir dun matriau de qualit.Attnuant lventuelle austrit de cette carapace, du mlze simpose par touches : verticalement pour du bardage sur le front des volumes en porte--faux, horizontalement pour les jalousies repliables qui filtrent la gnreuse lumire naturelle et protgent lintimit des habitants. Notre volont tait de faire tourner le btiment lintrieur de la parcelle avec une faade trs minrale sur le mail, du bois vers le cur de l'lot et de nouveau une majorit de pierre sur la rue arrire , dtaille Marie Warburton.

    Donner une vritable singularit des logements sociaux, sans recourir aux couleurs vives ni aux effets code-barres et pixels trop rpandus, telle est la premire russite de ce projet.

    | raphalle saint-pierre | sergio grazia

    L'agence dcide de

    travailler sur un mode darchitecture assez sculptural dans le but den faire un signal dentre dans la zac Bottire-Chnaie

    Effet pierre sche Le calcaire bleu du Hainaut permet un calepinage proche de celui des murs dardoise. Les lits de pierre sont superposs avec diffrentes hauteurs : 5, 10 ou 15 centimtres.

  • dossier dossier

    habiter en ville habiter en ville

    44 avril-mai 2015 44 avril-mai 2015

    94

    95

    Ct venelle Derrire les abris vlos, des jardins privatifs viennent en prolongement du salon pour les trois appartements du rez-de-chausse (dont deux cinq pices en duplex). gauche, un rservoir de lancienne zone marachre a t conserv.

    Ct mail La faade principale devait sinscrire dans le prolongement des autres immeubles de la zac, sans trop se dmarquer sur le plan volumtrique.

    logements sociaux1. accs btiment a2. accs btiment b3. local vlos/poussettes4. local poubelles5. local technique6. abri vlos7. jardin privatif8. terrasse privative9. t410. t5 duplex11. t6 duplex12. t213. t3

    Foyer pour personnes handicapes14. entre15. salle de vie16. bureau du responsable17. patio18. cuisine19. chambre20. chambre du stagiaire21. salle d'esthtisme22. vestiaires23. chambre de veille24. lingerie25. laverie

    19

    19

    20

    16

    7 7

    6

    7

    1415

    23

    1313

    13

    13

    12

    19

    19

    19

    18

    12

    9

    9

    10

    10

    119

    5

    4

    3

    12

    8 8 8

    11

    21

    2224

    25

    17

    17

    19

    niveau 1

    niveau 0

    foyer pour personnes handicapes

    locaux d'activit

    logements sociaux

  • dossier dossier

    habiter en ville habiter en ville

    44 avril-mai 2015 44 avril-mai 2015

    96

    97

    FICHE TECHNIQUE Lieu : venelle des Gohards, Nantes (Loire-Atlantique).Programme : 34 logements sociaux, un foyer dhbergement pour personnes handicapes et un commerce.Matrise douvrage : Nantes Habitat.Architectes : Ameller, Dubois et associs (Marc Pel et Grgoire Seidel, concours ; Marie Warburton, suivi tudes et chantier).Bureaux dtudes : Technis (structure), Noble Ingnierie (fluides), Optimum nergie (environnement).Entreprises : Construction du Haut-Anjou (gros-uvre), Rocamat (revtement pierre), Le Duramen (bardage bois).Surfaces : logements 2 700 m su, foyer 830 m su.Calendrier : concours mars 2010, chantier 20 mois, livraison novembre 2014.Cot total : 7,4 millions deuros ttc, ratio logements 1 400 euros/m, ratio foyer 1 600 euros/m.Systme constructif et matriaux : bton (structure), pierre bleue du Hainaut (revtement extrieur), mlze franais (bardage, jalousies), aluminium (menuiseries extrieures).Mesures environnementales : isolation extrieure avec 20 cm de laine de verre semi-rigide renforce dun voile de verre arm, toitures-terrasses vgtalises.Installations techniques : chaudire gaz condensation, radiateurs basse temprature, vmc simple flux hygrorglable (logements), cta double flux plus de 80 % de rendement (foyer).Performances nergtiques : Cep 39 kWhep/m.an (logements), 63 kWhep/m.an (foyer)Certifications : bbc, h&e Profil d logements.

    Tout mlze Les loggias orientes louest et au sud sont entirement habilles de mlze franais : parois latrales, jalousies et platelage.

    Bote vue Dans les sjours, les architectes ont eu la bonne ide de faire peindre en noir lencadrement de la baie vitre afin de saccorder avec les menuiseries aluminium et de dissimuler le bloc du store roulant.

    Le foyer Rve Les chambres ouvrent au sud, larrire, les parties en bois mnageant une alcve lintrieur de laquelle les rsidents ont plac leur bureau.