Dossier APSA JUDO Joutet et Sebe PLC2 2005 APSA/Dossier APSA... ˘ˇ ˆ ˆ˙˘ ˝˘...

Click here to load reader

  • date post

    30-Jan-2020
  • Category

    Documents

  • view

    6
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Dossier APSA JUDO Joutet et Sebe PLC2 2005 APSA/Dossier APSA... ˘ˇ ˆ ˆ˙˘ ˝˘...

  • ��������� �� ����� ������� ���������� ������������� ���������� ������� ����� !�� "���� #�$��������%��&�������'���(��� �)��*+,"�

    JUDO

    Sèbe Emmanuel Année 2005/2006 Joutet Matthias

  • ��������� �� ����� ������� ���������� ������������� ���������� ������� ����� !�� "���� #�$��������%��&�������'���(��� �)���+,"�

    �GROUPE D’ACTIVITE : Le judo fait partie du groupe des activités physiques de combat. �LOGIQUE INTERNE : Le judo est une activité physique de combat de préhension dont le but est de projeter sur le dos ou d’immobiliser dos au sol l’adversaire, dans un espace et un temps limité, en respectant l’intégrité physique de son adversaire et de soi même. �PROBLEMES FONDAMENTAUX, ENJEUX DE FORMATION: - Réussir à attaquer l’adversaire et le projeter tout en se défendant (simultanéité des intentions offensives et défensives) - Maîtriser ses réactions émotionnelles pour gérer une situation de duel - Accepter le contact avec l’autre pour sentir ses actions et réactions - Apprendre à arbitrer, diriger et gérer un combat - Développer un projet d’action dans un temps bref. - Percevoir, prendre conscience et utiliser ses points forts et points faibles ainsi que ceux de l’adversaire pour maîtriser un rapport de force dans le respect du code d’arbitrage (augmente la confiance en soi) �CE QUE LE JUDO PEUT APPORTER AUX ELEVES : - Au cours du cycle d’adaptation (6e) : - un développement et un enrichissement de la motricité (surtout lors du travail au sol) - une stabilité affective (lors des situations de stress liées à l’affrontement). - Au cours du cycle central (5e, 4e) : - une meilleure confiance en soi, l’élaboration d’une image de soi positive - une façon de mieux connaître et utiliser son corps (sensations proprioceptives).

  • ��������� �� ����� ������� ���������� ������������� ���������� ������� ����� !�� "���� #�$��������%��&�������'���(��� �)��,+,"�

    - Au cours du cycle d’orientation (3e) : - un moyen de favoriser le processus d’autonomie (mise en place de projets individuels) - un moyen de mixité (combats). - Au cours du cycle de détermination (2nde) : - un moyen d’enrichissement culturel - un moyen de responsabilisation (arbitrage)

    - Au cours du cycle terminal (1ere, Terminale) : - un moyen de dépense et de sollicitation énergétique (enchaînement des combats)

    - un moyen de réussite personnelle et scolaire (compétitions UNSS, baccalauréat).

    - � MODE D’ENTREE par le défi : Ce mode d’entrée peut prendre la forme de petites oppositions avec contacts et impact physique modéré, si possible par équipe (plus d’émulation) → ex : jeu du sumo à genou ou debout. Ce mode d’entrée s’adresse à des élèves qui ressentent le besoin de se tester, qui aiment agir dans un contexte émotionnel générant des affects positifs. Ce mode d’entrée est également une orientation en « contre pied » pour des élèves qui doivent apprendre à accepter le contact corporel. par le « ludique » : Un mode d’entrée intéressant pour des élèves qui s’impliqueraient avec réticences du fait de représentations erronées de l’APSA (sport violent, où seul la force compte….) Pour cela, il est possible de mettre en place des petits jeux de « confrontation sympathique » plus que d’opposition véritable (exemple du jeu du déménageur ( une équipe avec des individus enlacés formant un bloc dense pour éviter que les déménageurs (autre équipe) ne les déplacent derrière une ligne) ou encore « Robinson Crusoë » (but : être le dernier sur une île(aire plus ou moins grande)).

  • ��������� �� ����� ������� ���������� ������������� ���������� ������� ����� !�� "���� #�$��������%��&�������'���(��� �)��-+,"�

    Par la sécurité, les règles : Ce mode d’entrée apparaît intéressant pour donner du sens à la pratique de l’élève. → Insister dès le début sur les rôles et statuts de chacun pour une situation donnée et sur les droits et devoirs s’y référant. →Introduire des notions et valeurs essentielles et les expliquer : RESPECT (de l’arbitre, de l’adversaire, de soi, du lieu de pratique), TOLERANCE (accepter la défaite d’un partenaire dans une confrontation par équipe, s’adapter à la morphologie de l’adversaire) FAIR PLAY (concept phagocyté : qu’est ce que le fair-play ?) le construire avec les élèves (verbalisation….) Le judo est une pratique à forte connotations morales : développer une éthique, une ritualisation avec les élèves (par rapport aux saluts, à l’espace, à l’engagement. �PRATIQUE SOCIALE DE REFERENCE : La pratique sociale de référence du judo-jujitsu est la compétition individuelle et par équipe, organisées en catégories de poids. Hommes : -66kg, -73kg, -81kg, -90, -100kg, +100kg. Femmes: -48kg, -52kg, -57kg, -63kg, -72kg, +72kg.

  • ��������� �� ����� ������� ���������� ������������� ���������� ������� ����� !�� "���� #�$��������%��&�������'���(��� �)��!+,"�

    �INSTALLATIONS ET MATERIEL : - Matériel : un kimono réglementaire (pantalon + veste), une ceinture correspondant à son grade (de blanche à noire). - Installations :

    - Tatami de 16m sur 16m - Une surface de combat (espace intérieur + bande rouge : la zone de danger) 10m sur 10m - Une surface de sécurité (comprise entre la zone de danger et l’extérieur du tapis) 2,50m. - 2,50 m de hauteur minimum sous l’éclairage.

  • ��������� �� ����� ������� ���������� ������������� ���������� ������� ����� !�� "���� #�$��������%��&�������'���(��� �)��"+,"�

    � REGLEMENTS : - FEDERAL (seniors): Le moyen de gagner le combat : marquer IPPON (10 pts). Le ippon signifie la victoire totale d’un combattant sur son adversaire ; l’arbitre annonce ippon lorsqu’il estime qu’une technique correspond aux critères suivants : - une projection de l’adversaire, largement sur le dos, avec force, vitesse, maîtrisée et nécessitant un contrôle préalable (s’il manque un ou plusieurs de ces paramètres, l’arbitre annoncera koka (3pts), yuko (5pts), ou waza-ari (7pts))

    - une immobilisation pendant 25 secondes consécutives après avoir annoncé osaekomi. Les moyens (progressifs) de sanctions : - 1er shido (exemple : avoir une attitude de défense exagérée) - 2e shido (exemple : mettre les doigts à l’intérieur du kimono de l’adversaire) - 3e shido (exemple : frapper l’adversaire) - 4e shido = hansoku make disqualification du combattant. Le hansoku make direct est possible en cas de faute grave (ne pas écouter l’arbitre). - SCOLAIRE (EPS et UNSS) Consignes de sécurité : - ne jamais lâcher l’adversaire lors d’une chute - ne pas frapper l’adversaire pour le faire lâcher prise - saluer l’adversaire en début en fin de combat - combat de 2 minutes (au lieu de 5 minutes) en benjamin et 3 minutes en minimes - les techniques dites d’abandon (clés de bras, étranglements) sont interdites avant la catégorie cadet - les temps d’immobilisation sont réduits (IPPON à 20 secondes au lieu de 25)

  • ��������� �� ����� ������� ���������� ������������� ���������� ������� ����� !�� "���� #�$��������%��&�������'���(��� �)��.+,"�

    - dans les catégories benjamins, la saisie est mise en place avant le départ du combat. - Formules de compétition en UNSS : Il existe 2 formules pour le judo sportif scolaire : - la formule Elite : Cette formule Elite conduit au championnat de France individuel pour les catégories minime 2, cadet et junior (garçons et filles), après sélection académique et inter-académique. Le règlement est le même qu’en compétition fédérale ; le grade minimal de ceinture verte est obligatoire pour participer à cette formule de compétition - la formule Promotionnelle : Cette formule Promotionnelle permet l’organisation d’un championnat par équipes pour les benjamins, minimes et cadets a