Dialogues #31

download Dialogues #31

of 16

  • date post

    20-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    260
  • download

    0

Embed Size (px)

description

French Embassy in Israel

Transcript of Dialogues #31

  • !

    -M A I - J U I N 2010 -

    DIALOGUESM A G A Z I N E B I M E S T R I E L # 3 1

    L ' a c t u a l i t d e l a F r a n c e e n I s r a l

    www.ambafrance-il.orgAmbassade de France en Isral : Service de Presse :

    Forum France - Isral Dmocratie : Les nouveaux dfis

    -

    Gidon Saar, Limor Livnat, Anne Hidalgo, Claude GoasguenChristine Ockrent, Ron Hulda, Bernard-Henri Lvy, Laurent JoffrinValrie Hoffenberg, Tzipi Livni, Pascal Bruckner, Yariv OppeinheimerStphane Freiss, Pierre Assouline

    , , , , ' , - , ,

    , , , , ,

  • 2 Dialogues # 31 Mai - Juin 2010

    , , . . .

    .

    " 8- , . , , , . , ,

    .

    , : . : .

    .

    : , , . , 14- . , :

    .

    Chers amis,

    Permettez-moi dabord davoir une pense pour notre compatriote, Guilad Shalit, lheure du quatrime anniversaire de son enlvement. Ne loublions pas. Poursuivons inlassablement nos efforts pour obtenir sa libration immdiate. La France apporte son soutien sans rserve la mdiation en cours

    Le 8 juin, le Conseil de scurit des Nations-Unies a adopt, une large majorit, une quatrime rsolution de sanctions contre lIran qui comprend des mesures fortes dans de nombreux domaines tels que les transports, larmement, les secteurs bancaire et financier. Ces sanctions, depuis longtemps demandes par la France, adressent aux dirigeants iraniens un message clair et les somment de cooprer avec la communaut internationale et de renoncer leur programme nuclaire, sans quoi ils devront faire face un isolement croissant. Nous navons pas mnag nos efforts au Conseil de Scurit, nous les poursuivrons au sein de lUnion europenne.

    Un mot aussi sur Gaza, aprs le drame de la flottille : la France a salu la dcision prise par le gouvernement isralien dallger les restrictions sur lentre des produits civils Gaza. Cest un geste positif qui permet damliorer les conditions de vie de la population et de se concentrer sur lessentiel : la lutte contre les trafics darmes. Et de favoriser les discussions entre Israliens et Palestiniens, pour arriver le plus rapidement possible ltablissement dun Etat palestinien vivant en paix et en scurit, aux cts dIsral.

    Enfin, permettez-moi de conclure sur une note un peu lgre en voquant la saison estivale dont le coup de dpart a t donn avec le festival du cinma franais et la fte de la musique, en attendant les festivits du 14 juillet qui, en plus dtre une fte populaire, nous appelle chaque anne clbrer ces valeurs devenues universelles que sont la Libert, lEgalit et la Fraternit. Bon t tous.

    L'dito de l'ambassadeur

    Christophe Bigot

  • 3 2010 - 31 '

    COMITE DE REDACTIONDominique Jakubowicz Mikal Wahl

    IMPRESSIONGold Print

    TRADUCTION Lior Yechieli

    DATE DE PARUTIONAvril 2010

    :

    : - diplomatie@ambafrance-il.org

    .

    .

    : ,' :

    :

    ' : :

    DE 2010

    POLITIQUEIsral rejoint l'OCDE

    4/5

    6/9

    10/1

    112

    /13

    14/1

    5

    RENCONTRE

    FRANCE / ISRAELUn nouveau consul honoraire Ber Sheva

    L'ambassadeur la rencontredes Franais d'Isral

    ECONOMIELes projets de France Telecom en Isral

    L'EVENEMENTLe Festival du film franaisTrois questions Yvan Attal

    Copyright : Tous droits de reproduction rservs, sauf autorisation expresse du Service de Presse

    S'adresser diplomatie@ambafrance-il.org

    DIRECTEUR DE LA PUBLICATIONMariam Diallo

    PHOTO / CONCEPTION GRAPHIQUEBenjamin Huguet

    Clause de non-responsabilit : le Service de Presse sefforce de diffuser des informations exactes et actualises. Toutefois, il ne peut en aucun cas tre tenu responsable de lutilisation et de linterprtation de linformation contenue dans cette publication.

    :-

    Forum France - Isral :Trois jours de dbats sur la dmocratie

    Des personnalits franaises et israliennes s'expriment

    /

    Le P

    rsi

    dent

    S

    arko

    zy a

    ccue

    ille

    le P

    rem

    ier m

    inis

    tre

    Net

    anya

    hu a

    u P

    alai

    s de

    lE

    lys

    e

    Chr

    isto

    phe

    Big

    ot

    renc

    ontre

    la m

    aire

    de

    Net

    anya

    Myr

    iam

    Fe

    yerb

    erg-

    Ikar

    L'ac

    teur

    Yva

    n A

    ttal

    Te

    l Avi

    v

    OECD-

    ,

    -

    "Un tmoignage de ses accomplissements en matire de dveloppement conomique et de gouvernance"

    "

    "

  • 4 Dialogues # 31 Mai - Juin 2010

    Isral rejoint l'OCDE

    Adhsion : LOCDE accueille le Chili, lEstonie, la Slovenie et Isral (Paris, le 27 mai 2010)

    , ,' OECD-(2010 27 ,(

    I sral, la Slovnie, le Chili et l'Estonie ont officiellement fait leur entre dans l'Organisation de coopration et de dveloppement conomiques (OCDE( lors d'une crmonie Paris en prsence du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

    Le ministre des Affaires trangres, Bernard Kouchner, a salu le dynamisme conomique remarquable dIsral, dont ladhsion tmoigne de ses accomplissements en matire de dveloppement conomique, dintgration internationale et de gouvernance mais aussi de la volont douverture de lOCDE vers les pays de la Mditerrane et, terme, vers lAfrique ou lAsie centrale.

    VOLONTE D'OUVERTURE

    La France a soutenu la candidature dIsral, en veillant ce que son examen se droule de manire totalement objective et sur la base des seuls principes de lorganisation ; ce qui a t le cas. Comme lensemble des pays de lUnion europenne, nous attachons une importance particulire

    aux engagements pris par Isral poursuivre les rformes au-del de ladhsion , a dclar M. Kouchner.

    Ces adhsions sont, pour nos nouveaux partenaires, un aboutissement. Cest galement le point de dpart dune

    nouvelle ambition. Le G20 a confi dimportantes missions notre organisation : il compte sur lOCDE et sur ses Etats membres pour participer la lutte contre la crise et la rforme de la gouvernance conomique mondiale. Sur les questions demploi, de croissance

    verte, dinnovation, lOCDE doit tre une force de proposition. Je pense aussi aux nouveaux indicateurs de croissance et de progrs social quil nous faudra mettre en uvre pour progresser vers une conomie mondiale plus durable et plus juste. , a-t-il soulign.

    Au cours de sa visite Paris, M. Netanyahu a t reu par le prsident de la Rpublique, Nicolas Sarkozy, pour un djeuner de travail au Palais de lElyse.

    Benjamin Netanyahu : "En Isral, nous sommes profondment touchs par votre invitation rejoindre ce club"

    Par Mikal Wahl

  • euqitiloP

    ,uhaynateN nimayneB .M ellieucca tnedisrp eL liavart ed renuejd nu ruop larsI'd tatE'l ed ertsinim reimerPettergeS .P / esylE'l ed sialaP ua

    . , (DCEO( , ', , , -DCEO

    , - .

    " , . ,

    ", .

    " -DCEO, . . -02G -DCEO : . -EDCO , . - . DCEO

    ", .

    . ,

    -.

    -DCEO

    : -DCEO

    ' 13 - 0102 5

    (: , . (

  • Devant un public de plus de 5000 personnes, le service culturel de lambassade a organis, pour la premire fois en Isral et en partenariat avec le quotidien Haaretz, une rencontre entre Israliens et Franais, journalistes et artistes, intellectuels et politiques pour dbattre de la dmocratie et ses nouveaux dfis . Ce dbat dides sest tenu du

    30 mai au 1er juin Tel Aviv.

    Le forum a runi un ventail trs diversifi de personnalits franaises et israliennes. Politiques tout dabord, avec la prsence de trois ministres du gouvernement isralien (Gideon Saar, ministre de lEducation et Limor Livnat, ministre de la Culture et des Sports, tous deux du Likoud, ainsi quAvishai Braverman, Travailliste, ministre des Minorits), de la chef de lopposition Tzipi Livni, des dputs Daniel Ben Simon (travailliste) et Nitzan Horowitz (Meretz), du prsident du Conseil rgional du Goush Etsion Shaoul Goldstein et, pour la France, de Claude Goasguen, dput UMP et prsident du groupe d'amiti France- Isral, dAnne Hidalgo (PS), premire adjointe au maire de Paris, ou encore Valrie Hoffenberg, reprsentante spciale du prsident franais pour la paix au Proche Orient.

    Des personnalits des mondes intellectuels et littraires (Pierre Assouline, Pascal Bruckner, Etgar Keret, Bernard-Henri Levy et Ronit Matalon(, des acteurs (Sphane Freiss), des architectes et de nombreux journalistes (Ronen Bergman, Laurent Joffrin, Shuleil Karram, directeur dune radio arabe isralienne et Christine Ockrent( ainsi que plusieurs universitaires (Richard Descoing et Ilan Greilsammer) taient galement prsents.

    REGARDS CROISES ENTRE DEMOCRATIES

    Les dbats se sont drouls en public sur la scne du prestigieux thtre Suzanne Dellal de Tel Aviv. De nombreux panels se sont succds pendant trois jours, pour dbattre de la libert de la presse, des mdias et la politique, du systme judiciaire, de la coexistence des communauts dans les villes, de la socit numrique, de la crise de confiance envers la politique, de lengagement