d’égouts unitaires : Pourquoi - · PDF fileséparatifs en temps sec ......

Click here to load reader

  • date post

    14-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of d’égouts unitaires : Pourquoi - · PDF fileséparatifs en temps sec ......

  • Les dbordements de rseaux

    dgouts unitaires : Pourquoi ?

    Comment ? Que faire ?

    Conseil rgional de lenvironnement et du dveloppement

    durable du SaguenayLac-Saint-Jean (CREDD)

    Pour la sant de nos plans deau

    Htel Universel dAlma

    20 avril 2017

    Alain Mailhot

    ProfesseurInstitut National de la Recherche Scientifique

    Centre Eau, Terre et Environnement

    INRS-ETE

  • Un peu dhistoire : le dveloppement des

    milieux urbains

    7

    Croissance rapide des

    populations

    Eaux uses achemines

    dans ruisseaux et fosss

    pidmies frquentes

    Impermabilisation des

    surfaces et enfouissement

    des ruisseaux et fosss

    vacuation rapide et

    efficace des eaux uses

  • Un peu dhistoire :

    les rseaux dgout unitaires

    (ou combins)

    Distribution eau potable

    Bouche dgout

    gout

    unitaire

    Drain de fondation

  • Un peu dhistoire :

    les rseaux sparatifs

    (pluvial et sanitaire)

    Bouche dgout

    gout pluvial

    gout sanitaire

    Drain de fondation

    Distribution eau potable

  • Rseaux dgout unitaire et

    sparatifs en temps sec

    Tir de PWD, 2011 Philadelphia Water Department Office of Watersheds

    Temps sec Temps sec

    Rseau dgout unitaire Rseau dgout spar

    (pluvial et sanitaire)

    Point de

    surverse

  • Rseaux dgout unitaire et sparatif en

    temps de pluie (dbordement de

    rseaux unitaires)

    Tir de PWD, 2011 Philadelphia Water Department Office of Watersheds

    Temps pluvieux Temps pluvieux

  • Les gouts sont dverss

    partout au Qubec au vu et

    au su des gouvernements

    municipaux et provincial.

    Le contrle des

    dbordements constitue une

    problmatique complexe dont

    les solutions s'chelonneront,

    dans la majorit des cas, sur

    plusieurs annes, voire sur

    des dcennies, en raison des

    cots et de l'ampleur des

    travaux requis.

  • ~ 800 stations dpuration des eaux uses

    ~ 4500 ouvrages de surverse (ODS)

    ~ 40 000 et 60 000 dbordements/an pendant la

    priode de 2002 2010 (moyenne de 48 700)

    Source de dgradation de la qualit des eaux

    Risque la sant publique

    Situation actuelle au Qubec en matire de

    dbordements de rseau unitaire

    Tir des rapports valuation de performance des ouvrages municipaux dassainissement

    des eaux (2002-2010) publis par le Ministre des Affaires Municipales et de lOccupation

    du Territoire

  • en.wikipedia.org

    Impacts des dbordements

    Biologiques et chimiques

    1) Microorganismes pathognes

    Sant humaine

    2) Nutriments

    Stimule la croissance des

    algues

    Eutrophisation

    Physiques

    1) rosion des cours deau

    2) Transport de sdiments

    Cooks river sustainability initiative

    9

  • Contexte rglementaire

    Stratgie pancanadienne sur la gestion des

    effluents d'eaux uses municipales (17 fvrier 2009)

    Position sur lapplication normes pancanadiennes

    partir du 1er avril 2014, aucun projet

    dextension de rseau dgout susceptible de faire

    augmenter la frquence des dbordements

    dgouts unitaires, domestiques ou pseudo-

    domestiques ne sera autoris sans que le

    requrant ait prvu des mesures compensatoires,

    selon les modalits prvues dans le prsent

    document.

    Tir du site du Ministre du Dveloppement Durable, Environnement et

    de la Lutte contre les Changements Climatiques (MDDELCC)

  • Mesures compensatoires (1) Retirer minimalement du rseau dgout les dbits

    quivalant au projet de dveloppement ou de

    redveloppement prvu sur le territoire municipal

    Infiltrer les eaux pluviales avant quelles natteignent le rseau, vgtaliser des zones impermables

    Contrler les dbits de pointe en temps de pluie de

    faon ne pas augmenter la frquence des

    dbordements dans un ouvrage de surverse

    Ralentir les coulements et diminuer les dbits de pointe

    Tir du site du Ministre du Dveloppement Durable, Environnement et

    de la Lutte contre les Changements Climatiques (MDDELCC)

  • Mesures compensatoires (2)

    Augmenter la capacit dinterception dans le

    rseau dgout ou la capacit de traitement la

    station dpuration, ou les deux

    Ajout de stockage en conduite, bassins de rtention

    et/ou augmenter la capacit de traitement de la station

    Et la sparation de rseaux (unitaire sparatif)?

    Tir du site du Ministre du Dveloppement Durable, Environnement et

    de la Lutte contre les Changements Climatiques (MDDELCC)

  • Donnes disponibles sur les dbordements

    de rseaux unitaires Suivi des Ouvrages Municipaux dAssainissement des

    Eaux (SOMAE)

    Municipalits doivent soumettre un rapport mensuel

    comprenant les relevs des dbordements

    Types dquipements

    Blocs repres (45%) : surverse ou non entre deux visites

    Enregistreurs en continu (9%) : nb heures surverses entre

    deux relevs conscutifs

    Enregistreurs quotidiens (4%) : nb heures surverses par

    jour

    Combinaison (41%)

    Mailhot A., Talbot G. (2014). Analyse de la corrlation entre frquences des

    surverses et pluviomtrie. Rapport de recherche No R1500, INRS-Eau, Terre et

    Environnement, Qubec, 45 p.

  • Frquence, dure et volume des

    dbordements Rglementation base sur la frquence des

    dbordements (frquence impact mesures

    compensatoires)

    Estimation approximative de la frquence

    historique de dbordements (mesures indirectes)

    Dpend de la pluviomtrie (plus dvnements de

    pluie implique plus de dbordements)

    Dure ninforme pas (directement) sur la frquence

    Aucune information sur les volumes ou la qualit

    des eaux dverses

  • Redirection des

    eaux des gouttires

    Jardins de

    pluieTranches

    dinfiltration

    Noues

    vgtalises

    Ralentissement des coulements

    Rduction du dbit de pointe

    Rduction du ruissellement

    Favorise linfiltration, le stockage, la

    recharge et lvapotranspiration

    Amlioration de la qualit des eaux

    Rduction des charges sdimentaires

    Aussi appeles

    Pratiques de gestion

    optimale (PGO), Low

    Impact Development

    (LED)

    33

    Les infrastructures vertes comme mesures

    compensatoires !?

  • Rediriger les eaux pluviales vers des

    zones dinfiltration

    Surfaces Impermables

    Directement Connectes

    Surfaces Impermables

    Indirectement Connectes

  • Programme dinspection des gouttires

    de la ville de Sherbrooke

    () une seule toiture en pente de rsidence peut capter jusqu'

    10 000 litres d'eau, soit l'quivalent d'une demi-piscine hors-

    terre de quinze pieds de diamtre.

    Extrait du site de la ville de Sherbrooke34

  • Les cueils et barrires limplantation

    dinfrastructures vertes

    Exprience et expertise encore limites (mauvaise

    conception)

    Approche locale et dcentralise (mconnaissance de

    lefficacit grande chelle)

    Entretien (traditionnellement vue comme une barrire)

    Lhiver (dglaage, pandage de sables, entretien des

    routes)

    Colmatage (mauvaise caractrisation des sols, dpt

    sdimentaire, compaction hydraulique) 36

  • Rsum et conclusion Enjeu de premire importance :

    Impact sur la qualit des cours deau

    Risque pour la sant publique

    Resserrement de la rglementation Maintien de la frquence de surverses

    Dfi important pour les municipalits

    Monitoring htrogne et insuffisant Enregistreurs et frquence de collectes trs htrognes

    Pas de mesure directe de la frquence et des volumes

    On DOIT avoir pour objectif long terme la

    rduction de la frquence et des volumes de

    dbordements