ÉCRANS INTERACTIFS

Click here to load reader

  • date post

    26-Oct-2021
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of ÉCRANS INTERACTIFS

LE GUIDE D’ACHAT ULTIME
I N T R O D U C T I O N
Il n’existe aucune formule magique unique pour garantir la réussite des élèves. Les besoins varient selon chaque élève, chaque enseignant, chaque école et chaque académie. Lorsque l’on investit dans les technologies pédagogiques, il faut chercher la formule qui convient le mieux aux élèves.
Ce guide est justement conçu pour vous aider à prendre une décision en toute connaissance de cause. Il aborde tous les aspects des écrans interactifs, notamment par le biais de comparatifs avec d’autres solutions matérielles, une étude approfondie des logiciels, ainsi que des détails sur les fonctionnalités et les spécifications qui améliorent réellement les résultats scolaires. Il prend en compte la totalité des facteurs, depuis contraintes budgétaires jusqu’à l’assistance après-vente, tout cela pour vous garantir que votre achat répondra aux exigences propres à votre situation.
Nous espérons sincèrement que ce guide constituera pour vous une ressource précieuse afin d’explorer les extraordinaires opportunités que les technologies pédagogiques offrent à vos salles de classe.
TA B L E D E S M AT I È R E S
PRÉSENTATION DÉTAILLÉE DES ÉCRANS INTERACTIFS 2
QU’EST-CE QU’UN ÉCRAN INTERACTIF ? 3
LA PUISSANCE DE L’INTERACTIVITÉ 4
ÉCRANS INTERACTIFS CONTRE TECHNOLOGIES DE PROJECTION 5
POURQUOI NE PAS SIMPLEMENT UTILISER DES APPAREILS PERSONNELS ? 8
N’OUBLIEZ PAS LES  LOGICIELS ! 9
L’IMPACT DES LOGICIELS SUR L’APPRENTISSAGE 10
LES DIFFÉRENTS TYPES DE LOGICIELS PÉDAGOGIQUES 11
CHERCHER LES LOGICIELS IDÉAUX POUR VOTRE ÉCRAN INTERACTIF 12
LES FONCTIONNALITÉS QUI IMPORTENT VRAIMENT 13
TOUCHER ET ÉCRITURE 14
PORTS DE CONNEXION 22
SPÉCIFICATIONS CLÉS SUPPLÉMENTAIRES 23
AUPRÈS DE QUI ACHETEZ-VOUS… ET POURQUOI C’EST IMPORTANT 24
BIENS DE CONSOMMATION DANS LA SALLE DE CLASSE 25
RESPONSABILITÉ SOCIALE 26
FORMATION ET ASSISTANCE 28
OBSERVATIONS FINALES 29
La salle de classe peut bénéficier de tout un éventail de technologies d’affichage. Il peut donc s’avérer difficile de choisir en toute connaissance de cause parmi cette pléthore de solutions. Dans cette section, nous présenterons les trois types d’équipements que l’on trouve le plus souvent dans les écoles  : les écrans interactifs, les technologies de projection et les appareils d’élève/personnels.
Nous comparerons le niveau auquel chacun contribue aux objectifs pédagogiques et respecte les limites budgétaires.
PRÉSENTATION DÉTAILLÉE DES ÉCRANS INTERACTIFS
QU’EST-CE QU’UN ÉCRAN INTERACTIF ? | GUIDE D'ACHAT 3
Les écrans interactifs sont des écrans LCD ou LED qui ressemblent à de grands téléviseurs. Mais ils sont bien davantage que cela. Ils sont tactiles et compatibles avec les stylets, ce qui signifie que vous pouvez interagir avec eux comme avec une tablette. Plusieurs personnes peuvent les utiliser en même temps, sur des surfaces dépassant 84" de diagonale. Vous pouvez également y connecter un ordinateur (ou d’autres appareils) afin de partager du contenu, ou bien travailler sur votre programme scolaire en ligne.
Il existe de multiples marques et modèles d’écrans interactifs, qui proposent un large choix de caractéristiques, fonctionnalités, tailles et expériences pédagogiques.
54 % de tous les écrans achetés dans l’enseignement sont
des écrans interactifs
70 % des achats aux
États-Unis
L’essor de l’écran interactif* * Toutes les données proviennent du rapport
sur les écrans interactifs dans le monde pour le 3e trimestre 2016 de Futuresource Consulting Ltd.
QU’EST-CE QU’UN ÉCRAN INTERACTIF ?
LA PUISSANCE DE L’INTERACTIVITÉ | GUIDE D'ACHAT 4
La principale différence entre un écran interactif et un téléviseur ordinaire est indiquée dans son nom  : l’interactivité. Il est facile d’être attiré par les téléviseurs standard, car on les trouve partout, ils sont moins chers et souvent commercialisés par des marques connues du grand public. Cependant, l’interactivité représente un puissant outil pour impliquer les élèves et les encourager à participer.
Les écrans interactifs permettent aux enseignants de prendre en charge un apprentissage en classe entière, en petits groupes et individuel, et de basculer facilement de l’un à l’autre. Grâce à eux, les enseignants peuvent présenter et orienter l’apprentissage, tandis que les élèves peuvent travailler ensemble, interagir avec le contenu et résoudre des problèmes. Différents types d’apprentissage, différents styles d’enseignement... sur un écran interactif, tous sont traités sur un pied d’égalité.
« Quand on voit un enseignant expliquer oralement un sujet tout en illustrant son propos par des dessins, on retient davantage la leçon que si cette même explication orale est donnée devant des dessins déjà réalisés, ou devant des dessins réalisés à distance. »*
« Le fait de regarder une personne écrire du contenu aide à la mémorisation, non seulement à court terme, mais à long terme également. »**
LA PUISSANCE DE L’INTERACTIVITÉ
* Fiorella & Mayer, « Liens entre et le fait d’observer l’enseignant dessiner des diagrammes et l’apprentissage à partir de messages multimédias » dans Journal of Educational Psychology, 2015
** Zakara Tormala, Stanford, 2014 bloomberg.com/news/articles/2014-07-10/say-it-with-stick-figures-your-crude-drawings-are-more-effective-than powerpoint, Stanford, 2014
ÉCRANS INTERACTIFS CONTRE TECHNOLOGIES DE PROJECTION | GUIDE D'ACHAT 5
Les projecteurs sont plus onéreux que vous le pensez L’achat initial d’une technologie de projection est moins coûteux qu’un écran interactif, mais les frais de maintenance font rapidement grimper l’addition. En fait, après quelques années, vous découvrirez sûrement que vous avez plus dépensé dans votre technologie de projection qu’avec un écran interactif.
Le coût total de possession (CTP) combine le prix d’achat initial à toutes les dépenses ultérieures qui en découlent. Sur un projecteur, le CTP comprend la consommation électrique du projecteur, les ampoules de remplacement et les frais de maintenance.
ÉCRANS INTERACTIFS CONTRE TECHNOLOGIES DE PROJECTION
LA PUISSANCE DE L’INTERACTIVITÉ | GUIDE D'ACHAT 6
CONSOMMATION ÉLECTRIQUE
Les écrans interactifs consomment bien moins d’électricité que les projecteurs. C’est un bienfait non seulement pour l’environnement, mais aussi pour votre budget. Estimons qu’un projecteur consomme environ 50  % d’électricité de  plus qu’un écran interactif (beaucoup consomment plus de 100  % d’électricité en plus) :
Économies/école (22 salles de classe) : $700 USD/an
Économies/collectivité (7 écoles) : $5 000 USD/an
Économies/collectivité (142 écoles) : $100 000 USD/an
DURÉE DE VIE
Procédez à un seul achat, et non à deux ou trois. La durée de vie des écrans interactifs est comprise entre 20 000 et 50 000 heures. Même la fourchette basse dépasse largement la durée de vie d’un projecteur moyen, qui est généralement d’à peine 5 ans.
MAINTENANCE
Au cours de ces 5 années, les projecteurs nécessitent souvent deux remplacements d’ampoule. Les ampoules coûtent environ $100, donc, en 5 ans, cela représente $200 par projecteur. En outre, après cette période de 5 ans, la durée de vie du projecteur risque d’arriver à son terme, et le coût de son remplacement se monte à environ $800.
Calculons le total pour une école ou une collectivité :
Économies/école (22 salles de classe) : $22 000 USD/5 ans
Économies/collectivité (7 écoles) : $154 000 USD/5 ans
Économies/collectivité (142 écoles) : $3,1 M USD/5 ans
Les coûts inattendus des projecteurs*
* Avec des données de : http://nces.ed.gov/surveys/sass/tables/sass0708_035_s1s.asp http://nces.ed.gov/pubs2002/100_largest/table_app_a_1.asp http://www.ednetinsight.com/news-alerts/market-insights/k-12-market--the-big-picture.html
LA PUISSANCE DE L’INTERACTIVITÉ | GUIDE D'ACHAT 7
Une expérience pédagogique plus attrayante Maintenant que nous avons établi que les technologies de projection n’étaient pas aussi économiques que nous l’espérions, comparons leurs performances.
Les deux principales technologies de projection sont les tableaux interactifs et les projecteurs interactifs. Toutes deux proposent un certain degré d’interactivité, mais souffrent également de limitations qui risquent de vous empêcher d’atteindre vos objectifs pédagogiques.
Tableaux interactifs Le premier tableau interactif a été inventé par SMART, et, depuis lors, plusieurs fabricants en ont commercialisé diverses variantes. Les tableaux interactifs recourent à un projecteur pour afficher du contenu sur une surface tactile. Ils sont aujourd’hui éclipsés par les écrans interactifs, qui ont repris le concept originel du tableau interactif et l’ont fait évoluer.
Voici quelques inconvénients rencontrés avec la technologie actuelle des tableaux interactifs.
Image de mauvaise qualité Les projecteurs bénéficient en général d’une résolution et d’une netteté d’image inférieures, en conséquence de quoi les élèves voient plus difficilement les leçons, ce qui entraîne une moindre participation. En outre, vous devrez vérifier si votre académie dispose d’une politique de sécurité concernant la gradation de l’éclairage dans les salles de classe (moyen fréquent pour compenser les faibles résolutions).
Élèves distraits Les ampoules génèrent également des ombres, des points chauds, des reflets, une  mauvaise interprétation des couleurs, des images estompées en cas d’éclairage puissant (en d’autres termes, la lumière du soleil passant par les fenêtres peut entraîner toutes sortes de problèmes). Ajoutez à cela le bruit des ventilateurs qui empêche de bien entendre l’enseignant, et les élèves seront bien moins susceptibles de prêter attention à la leçon.
Projecteurs interactifs Fixés au mur, les projecteurs interactifs projettent du contenu sur un mur nu ou sur un tableau blanc. Généralement, on utilise un stylet ou le doigt pour annoter les leçons et déplacer du contenu, mais certains ne prennent en charge l’écriture qu’à l’aide d’un stylet.
Même s’il s’agit d’une solution relativement économique, ils posent nombre de difficultés :
Interaction faible Le fait de projeter du contenu sur un mur ou un tableau diminue les propriétés interactives du projecteur. La précision de votre écriture et de votre toucher est grandement affaiblie, car vous travaillez sur une surface qui n’est pas conçue pour être interactive (il peut s’agir d’une surface rugueuse ou qui présente des imperfections). Les enseignants et les élèves rechignent à écrire ou interagir en raison des mauvaises performances.
Image de mauvaise qualité Tout comme pour les tableaux interactifs, les images en basse résolution empêchent les élèves de s’impliquer dans les leçons. Le problème est amplifié par le fait que l’on projette du contenu sur une surface qui n’est pas conçue pour cela. Beaucoup de systèmes placent un curseur sur l’écran avant qu’on le touche, ce qui est troublant. En outre, il faut également gérer l’ombre du projecteur lui-même.
Mobilité réduite Le projecteur est fixé au mur, ce qui signifie que vous n’avez aucun moyen de le déplacer. Vous ne pouvez pas le partager entre plusieurs salles de classe, mais, plus important encore, il ne convient pas aux environnements d’apprentissage flexibles. Vous êtes coincé par son positionnement mural.
POURQUOI NE PAS SIMPLEMENT UTILISER DES APPAREILS PERSONNELS ? | GUIDE D'ACHAT 8
Les écoles du monde entier ont rapidement commencé à adopter les appareils personnels, comme les ordinateurs portables, les tablettes et les smartphones, dans leurs salles de classe. L’arrivée de ces produits grand public dans la salle de classe offre d’immenses opportunités pour l’enseignement (sans compter que les élèves les adorent !). Cependant, comme leur nom le laisse entendre, les appareils personnels sont « personnels », et non collaboratifs.
Utiliser des appareils personnels avec votre écran interactif L’image d’élèves assis en rang, le nez penché sur leurs tablettes, ne reflète pas l’apprentissage du 21e siècle. Afin de réellement développer les besoins des élèves du 21e siècle, nous devons nous concentrer sur les compétences collaboratives, impliquant la résolution de problèmes en groupe, qu’on exigera d’eux quand ils entreront sur le marché du travail.
Les points tactiles multiples et les larges surfaces de travail font des écrans interactifs des outils idéaux pour l’apprentissage collaboratif. Par conséquent, lorsque vous les prenez en considération, réfléchissez à la manière dont ils peuvent aider les appareils personnels à se transformer en appareils collaboratifs. Les appareils peuvent-ils être incorporés aux leçons sur l’écran interactif ? Les leçons et les activités peuvent-elles être transférées de l’écran vers les appareils ?
Les logiciels que vous choisissez ont également un fort impact sur cet aspect (consultez la section suivante pour vous en convaincre).
Les appareils personnels ont leur place dans les salles de classe modernes, mais la question est de savoir s’ils peuvent être utilisés en complément de votre écran interactif.
POURQUOI NE PAS SIMPLEMENT UTILISER DES APPAREILS PERSONNELS ?
N’OUBLIEZ PAS LES  LOGICIELS ! La recherche de l’écran interactif adéquat ne constitue que la moitié du chemin. Les logiciels que vous exécutez dessus, et la manière dont les deux fonctionnent ensemble, ont un énorme impact sur les performances des élèves. Dans cette section, nous allons étudier les différents types de logiciels pédagogiques du marché, et voir l’effet que peut avoir l’association des bons logiciels aux bons équipements sur les objectifs d’apprentissage.
L’IMPACT DES LOGICIELS SUR L’APPRENTISSAGE | GUIDE D'ACHAT 10
Lien entre les quatre types de logiciels et la réussite des élèves*
Voici une information qui risque de vous surprendre : les logiciels que vous utilisez sur votre écran interactif auront un impact plus fort sur les objectifs pédagogiques que l’écran interactif lui-même.
La recherche des logiciels les mieux adaptés à votre écran interactif doit faire partie intégrante de votre quête technologique.
Logiciels
Logiciels de co-création entre élèves
Logiciels d’évaluation
Logiciels de ludification
L’IMPACT DES LOGICIELS SUR L’APPRENTISSAGE
L’impact des logiciels sur l’apprentissage
LES DIFFÉRENTS TYPES DE LOGICIELS PÉDAGOGIQUES | GUIDE D'ACHAT 11
Les élèves et les enseignants ont des besoins spécifiques qui nécessitent des logiciels spécialement conçus pour l’enseignement. Si vous essayez d’utiliser des applications non-pédagogiques en classe, vous n’irez pas très loin. Il existe une multitude de logiciels destinés aux écoles, mais nous pouvons classer les principaux en quatre catégories. Tous les logiciels que vous incorporez à la salle de classe doivent s’intégrer aux appareils personnels, alors n’hésitez pas à vous renseigner !
Création et présentation de leçon Vérifiez la présence de modèles de cours et l’accès à des ressources qui feront gagner du temps aux enseignants, ainsi que d’outils spécifiques à certaines matières, comme les rapporteurs pour les mathématiques. Il est essentiel que ce logiciel soit convivial, car les enseignants et les élèves vont passer beaucoup de temps dessus.
Évaluation formative Ce type de logiciel sert à évaluer la compréhension pendant ou après une leçon, ce qui permet aux enseignants de déterminer si les concepts clés ont été mémorisés ou s’ils doivent être révisés. Il doit fournir des rapports détaillés immédiatement après les évaluations, les intégrer à votre logiciel pédagogique et définitivement s’intégrer aux appareils.
Ludification Le fait d’ajouter des éléments de jeu aux leçons accroît la participation. Que ce soit par le biais d’effets sonores amusants, de graphismes attrayants ou de courses de vitesse, les logiciels de ludification ajoutent un élément de plaisir dans la salle de classe et constituent un excellent moyen d’effectuer des évaluations formatives. Ils doivent être rapides à paramétrer et exécuter.
Espaces de travail collaboratifs Parfaits pour un apprentissage en classe entière, en petits groupes et dirigé par les élèves, les espaces collaboratifs permettent aux élèves de travailler ensemble sur des projets. Les enseignants peuvent-ils suivre l’apprentissage et voir son déroulement ? Les élèves peuvent-ils collaborer hors de la salle de classe ?
LES DIFFÉRENTS TYPES DE LOGICIELS PÉDAGOGIQUES
CHERCHER LES LOGICIELS IDÉAUX POUR VOTRE ÉCRAN INTERACTIF | GUIDE D'ACHAT 12
Chercher les logiciels idéaux pour votre écran interactif Les logiciels sont essentiels à la réussite, mais quelles caractéristiques pendre en compte ? Voici quelques conseils :
Assurez-vous qu’ils sont inclus !
Là, c’est simple : pourquoi payer séparément pour l’équipement et les logiciels ? Si vous achetez un écran interactif, assurez-vous que le tarif comprend un abonnement initial à des logiciels pédagogiques.
Sont-ils commercialisés par la même entreprise ?
Si les logiciels sont conçus pour fonctionner avec l’équipement, l’intégration n’en sera que meilleure. Ils fonctionneront mieux ensemble, l’implémentation s’en trouvera simplifiée et la formation pourra être facilement normalisée.
Des ressources gratuites sont-elles fournies avec ?
Le plus beau cadeau que vous puissiez offrir à vos enseignants, c’est davantage de temps. Voyez s’il existe un moyen pour les enseignants de rechercher (ex : par niveau d’étude, matière ou programme scolaire), télécharger et partager des ressources pédagogiques pour les logiciels par le biais d’une communauté ou d’un portail en ligne.
Vérifiez les pilotes
C’est un peu technique, mais nombre de fonctionnalités clés se cachent dans les pilotes. L’encre et le toucher fonctionnent-ils uniquement avec des logiciels propriétaires, ou sur des applications génériques (PowerPoint® et PDF) que vos enseignants voudront utiliser aussi ? Assurez-vous qu’ils permettent d’annoter (l’encre est ancrée sur la page lorsqu’on la fait défiler) et d’enregistrer les notes au format de fichier de l’application, de façon à ce que les enseignants puissent continuer à manipuler les notes lors de la leçon suivante.
Comment les enseignants utiliseront-ils les logiciels ?
Vérifiez si les logiciels permettent aux enseignants d’importer des fichiers comme des PDF et des PPT, et de les ajouter à la volée à des activités interactives. Permettent-ils des flux de travail rythmés par l’enseignant et les élèves ?
CHERCHER LES LOGICIELS IDÉAUX POUR VOTRE ÉCRAN INTERACTIF
LES FONCTIONNALITÉS QUI IMPORTENT VRAIMENT Dès que vous entreprendrez d’acheter des écrans interactifs, vous serez submergé de fonctionnalités. Elles distinguent les écrans interactifs les uns des autres, mais il est essentiel de ne pas se laisser distraire par des promesses illusoires ou des spécifications techniques qui n’auront aucun impact sur l’apprentissage. Quel est le plus important  ? Testez-les en personne !
Dans cette section, nous étudierons les fonctionnalités qui ont réellement un impact sur l’apprentissage.
TOUCHER ET ÉCRITURE | GUIDE D'ACHAT 14
Une bonne partie du travail que vous effectuerez sur votre écran interactif impliquera le toucher et l’écriture. Au quotidien, les élèves peuvent notamment déplacer des objets et les enseignants annoter des leçons sur l’écran interactif. Lorsque la réactivité et la précision battent de l’aile, on perd un temps précieux en classe, et les élèves comme les enseignants sont moins susceptibles d’interagir à nouveau.
Si la collaboration est au cœur de vos objectifs pédagogiques, alors votre décision d’achat doit absolument prendre en compte la manière dont plusieurs élèves peuvent interagir sur l’écran interactif en même temps.
Collaboration à plusieurs utilisateurs Souvent, deux personnes ou plus écriront en même temps sur l’écran interactif. Demandez à un collègue de vous aider. Pouvez-vous écrire, effacer et déplacer des objets en même temps sans interférer avec ce que fait votre collègue ?
Sélection des outils Beaucoup d’écrans interactifs vous obligent à sélectionner manuellement un stylet lorsque vous voulez écrire, à sélectionner un curseur lorsque vous voulez utiliser votre doigt et à sélectionner une gomme lorsque vous voulez effacer. Les fonctionnalités qui détectent automatiquement ce que vous essayez de faire réduisent la frustration et font gagner du temps.
Couleur du stylet Même si un écran permet à plusieurs élèves d’écrire en même temps, nombre d’entre eux ne permettent pas d’écrire avec des couleurs différentes, aussi est-il difficile pour les enseignants de suivre les contributions de chacun. Cherchez un écran qui reconnaît automatiquement la couleur d’un stylet sans devoir la choisir dans un menu.
Points tactiles multiples Certains fournisseurs se targuent de prendre en charge plus de points tactiles que tout le monde, mais n’oubliez pas de réfléchir de manière réaliste au nombre de personnes que vous voulez (et pouvez) faire intervenir en même temps sur l’écran interactif. Dans la plupart des cas, 8 à 10 points tactiles simultanés sont largement suffisants.
TOUCHER ET ÉCRITURE
TOUCHER ET ÉCRITURE | GUIDE D'ACHAT 15
Voici quelques détails supplémentaires à étudier.
Points de contact et de détection Utilisez un stylet ou un doigt pour noter la distance entre la surface de l’écran et votre doigt ou la pointe du stylet. Plus l’écart sera faible, plus l’écriture et le toucher seront précis et sécurisants sur l’écran.
Précision et lisibilité Il ne faut pas que les élèves adaptent la manière dont ils ont appris à écrire à cause d’une encre numérique qui s’affiche mal. L’encre numérique doit refléter la manière dont vous écrivez aussi précisément que possible.
Texture de la surface La surface est-elle lisse, fraîche et confortable au toucher ? Ou est-elle collante, abrasive et chaude ? Si la surface de l’écran est très rugueuse et inconfortable, elle vous irritera les doigts, ce qui constitue une barrière à l’utilisation. Elle doit également résister aux éraflures.
Silence des stylets Vous vous rappelez le crissement de la craie sur le tableau noir, qui vous faisait grincer des dents ? Les stylets d’un écran interactif peuvent eux aussi faire du bruit. Si vous remarquez des bruits gênants lorsque vous écrivez, les élèves les remarqueront aussi. Assurez-vous de les prendre en compte, car ils ne disparaîtront pas.
TOUCHER ET ÉCRITURE
INFORMATIQUE INTÉGRÉE | GUIDE D'ACHAT 16
Quantité d’écrans interactifs du marché comprennent un ordinateur intégré. Certains disposent d’applications pédagogiques intégrées, et ils évitent tous de devoir brancher un ordinateur portable ou fixe dédié à votre écran interactif (comme pour l’administration réseau et l’installation de logiciels).
Voici quelques autres avantages liés à un ordinateur intégré.
Simplicité Aucune authentification n’est nécessaire. Il vous suffit d’allumer l’écran et d’accéder aux applications dont vous avez besoin, comme…