Confluences N°14

Confluences N°14
Confluences N°14
Confluences N°14
Confluences N°14
Confluences N°14
download Confluences N°14

of 5

  • date post

    21-Dec-2016
  • Category

    Documents

  • view

    218
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Confluences N°14

  • sommaire

    Confluences N 1 4 OCTOBR E 2016Sensibilisation des enfants

    au risque inondation (p.2-3)

    Parole au SMMARSensibiliser les agriculteurs lentretien dun cours deau

    p.2-3

    ACTU des SAGE

    FOCUS : Canal de la Robine Signature du contrat

    CHANTIER exemplaire La berge du Rouanel renforce

    p.6-7

    DOSSIER n12 Interview dAlain Fabre, prsident du SIAHM

    p.8

    dito

    Nouveau site web en ligne (p.8)

    Alors que lt qui sachve a t lun des plus chauds et des plus secs de ce sicle, nous entrons paradoxalement dans la priode des risques dinondations de type cvenol. Pour apporter davantage de scurit nos populations, de nombreux ouvrages hydrauliques, bassin de rtention ou zone dexpansion de crues ( Badens, Fabrezan, Villeneuve-Minervois) ont t inaugurs ces dernires semaines et vont tre rapidement oprationnels.

    Nanmoins, il nous appartient dinformer et de sensibiliser les lus comme lensemble des femmes et des hommes qui vivent sur notre territoire des outils qui sont mis notre disposition pour mieux grer lvnement et lalerte.

    Au travers des documents mis disposition du public (DICRIM, PPRI, PCS), des repres de crues et des documents grand public, nous sommes en mesure de donner nos populations les consignes de scurit et les gestes tenir en cas dalerte afin de prserver des vies. Aussi je vous invite diffuser le plus possible vos habitants la fiche Jagis pour rester en vie .

    Pour renforcer ce dispositif, le SMMAR dveloppe actuellement une application SMMARPhone dans le cadre dun appel projets national.

    Cest tous ensemble que nous devons agir pour mieux prparer nos territoires au risque inondation. Vous pouvez compter sur le SMMAR et lensemble de ses quipes pour vous accompagner dans toutes ces actions.

    Pierre-Henri ILHES Prsident du SMMAR

  • Confluences - N14 / octobre 20162

    Savoir entretenir un cours deau, a ne coule pas de source !Pour aider les agriculteurs matriser les bonnes pratiques de lentretien dun cours deau, le Dpartement de lAude, le SMMAR, ltat, la Chambre dAgriculture de lAude et le Syndicat des Vignerons de lAude ont particip ldition de nouveaux supports de sensibilisation. Une initiative qui a t trs bien accueillie par les lus et les agriculteurs.

    Paro

    le a

    uS

    MM

    AR

    Lavis des partenaires

    Il y avait un rel besoin dinformation des agriculteurs Jean-Franois Desbouis, directeur Dpartemental Des Territoires et de la Mer de lAude.

    Avec le SMMAR, le Dpartement de lAude est prcurseur en termes de lutte contre les inondations Alain Ginis, vice-prsident du Conseil dpartemental de lAude.

    Un mauvais entretien des cours deau reprsente un vritable danger en cas de crue, un vritable danger pour la vie mme de lagriculteur Pierre-Henri Ilhes, prsident du SMMAR.

    Le Dpartement, le SMMAR, le Syndicat des Vignerons et nous mme sommes lunisson sur cette thmatique et cela a permis la sortie de ces plaquettes dune grande qualit Philippe Vergnes, prsident de la Chambre dAgriculture de lAude.

    Linondation de la Berre en 2014 a rveill la colre viticole. Depuis, le contact a t pris avec le SMMAR, des changes ont eu lieu et aujourdhui, nous avons abouti la sortie de ces plaquettes dune trs grande utilit labores grce un multi-partenariat dont on peut se rjouir Frdric Rouanet, prsident du Syndicat des Vignerons de lAude.

    Des conseils techniques sur lentretien des berges et des cours deau

    Laffiche intitule Entretenir le cours deau et son bassin versant a t conue par le SMMAR en troite collaboration avec le Dpartement, la DDTM, la Chambre dAgriculture et le Syndicat

    des Vignerons. Elle illustre les cas particuliers

    que lon peut rencontrer aux abords des

    rivires et les solutions envisageables pour

    le riverain. Laffiche explique la fois les pratiques nuisibles (comme le dbroussaillage

    complet des berges, le dsherbage en berge et

    les coupes blanc) et les bonnes pratiques

    adopter par les riverains (lagage, recpage,

    enlvement des embcles). Les conseils sont simples et ne demandent aucune formation

    particulire. Les raliser jour aprs jour

    contribue au bon entretien des cours deau,

    limite les dommages en cas de crue et prserve

    le patrimoine naturel et la biodiversit.

    Tous les riverains ont pu le constater : un cours deau a vit, a bouge, a charrie des matriaux et a volue au fil du temps. En milieu rural comme en milieu urbain, les cours deau ncessitent une attention particulire et un entretien rgulier pour limiter les impacts des crues en garantissant le libre coulement de leau et en prvenant la formation dembcles. Comme chaque

    cours deau volue diffremment, il est ncessaire de tenir compte de la nature des activits qui lenvironne mais aussi des pratiques des riverains.

    Il nest pas facile dapprhender lentretien ou lamnagement dun milieu vivant : certains croient quils peuvent faire ce quils veulent, dautres quils nont pas le droit dintervenir sur les cours deau et que tout est interdit. Il tait donc urgent dapporter des rponses concrtes chacun.

    Une plaquette et deux affiches

    Au travers dun partenariat troit entre le

    Dpartement, le SMMAR, ltat, la Chambre

    dAgriculture et le Syndicat des Vignerons,

    des supports ont t crs pour sensibiliser

    les agriculteurs aux bonnes pratiques en

    termes dentretien des cours deau. Le

    18 mai dernier, Jean-Franois Desbouis,

    directeur dpartemental des territoires et de

    la mer, Alain Ginis, vice-prsident du Conseil

    dpartemental, Pierre-Henri Ilhes, prsident

    du SMMAR, Philippe Vergnes, prsident de la

    Chambre dAgriculture et Frdric Rouanet,

    prsident du Syndicat des Vignerons ont

    prsent lors dune confrence de presse

    ces diffrents documents.

    Des conseils rglementaires sur lentretien dun cours deau

    La plaquette intitule Comment entretenir un cours deau dans lAude a t conue par la DDTM en troite collaboration avec le Dpartement, le SMMAR et la Chambre dAgriculture. Elle explique la ncessit dun entretien rgulier pour une bonne gestion des embcles et de la vgtation prsente le long des cours deau. Cette plaquette rappelle la rglementation et fait la distinction entre les notions dentretien rgulier et de restauration. On y apprend par exemple que les oprations dentretien sont indispensables et obligatoires pour les riverains et que les interventions plus importantes sur le lit du cours deau ou sur les berges sont la plupart du temps soumises dclaration ou autorisation pralable. Ce support de sensibilisation met laccent sur la vigilance ncessaire en termes dentretien. Il rappelle aussi que des travaux mal adapts peuvent entraner des dommages difficilement rversibles pour lenvironnement et les proprits riveraines (augmentation de la vitesse des coulements, aggravation des crues en aval et dgradation du milieu aquatique).

    Sensibiliser les agriculteurs

    un cours deau a vit, a bouge

    Des consignes en cas dinondation

    Une autre affiche dite par le SMMAR explique aux agriculteurs les bons gestes accomplir en cas dinondation. Elle leur donne des conseils utiles avant, pendant et aprs la crue. En termes de prvention, elle les incite entretenir les berges de cours deau traversant leur parcelles et mettre labri de leau leurs produits phytosanitaires. Pendant la crue, elle leur conseille de toujours favoriser la scurit, cest--dire de protger les hommes, le btail, les btiments et le matriel. Enfin, aprs la crue, elle les incite participer des actions collectives dentraide pour faciliter la poursuite de leur activit. Laffiche contient galement tous les contacts ncessaires pour grer au mieux une inondation sur son exploitation agricole. Chaque leveur, chaque agriculteur, chaque viticulteur devrait lavoir porte de vue dans son hangar !

    Lensemble de ces documents est tlchargeable sur le site www.smmar.org

    3

  • Sensibiliser aux problmes de leau, a se prpare !Le 12 avril dernier, le SMMAR, le Graine LR et Ge Aude ont organis une rencontre rgionale entre les diffrents acteurs de leau et les ducateurs, avec un objectif : renforcer leur partenariat pour dvelopper une politique ducative en parfait accord avec les enjeux des SAGE et du SDAGE.

    Depuis plusieurs annes, le SMMAR sest engag dans une dmarche de sensibilisation au risque inondation auprs du public scolaire. En 2015-2016, il a travaill avec les associations tang dArt et Aude Claire qui sont intervenues dans 20 tablissements du bassin versant de lAude. Au total, 590 lves (du CE2 la 4me) et 22 enseignants ont particip un programme pdagogique sur toute lanne scolaire. Les nombreuses animations ont permis chacun de prendre conscience de limportance de la prvention en termes de lutte contre les inondations et dapprendre les consignes ncessaires en cas de crue. Sur la Basse Valle de lAude, les animations ont t confies lassociation

    Etang dArt qui est intervenue auprs de 130 enfants dans 5 tablissements scolaires ( Narbonne, Cascastel, Lezignan Corbires, Bize Minervois et Sigean). Sur la Haute Valle de lAude, lOuest du Dpartement, le Carcassonnais et le Minervois-Corbires, cest lassociation Aude Claire qui a anim ce programme auprs de 460 enfants dans 15 tablissements ( Ajac, Alet-les-bains, Brugairolles, Carcassonne, Castelnaudary, La Redorte, Limoux, Peyriac Minervois, Roquefeuil, Saint-Hilaire, Villeneuve Minervois et Villepinte).

    Un programme pdagogique trs complet

    Les interventions des associations ont t les plus concrtes possibles (visite de sites, rencontres de professionnels) et toujours bien adaptes au niveau des classes. Pour leur donner une vision globale des problmes lis aux inondations, de nombreux thmes ont t abords :