(circulaire DHOS du 2 mars 2006) Maison Médicale - GUI-ACC-003-NDL Livret d... · Livret...

download (circulaire DHOS du 2 mars 2006) Maison Médicale - GUI-ACC-003-NDL Livret d... · Livret d’accueil…

of 6

  • date post

    15-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of (circulaire DHOS du 2 mars 2006) Maison Médicale - GUI-ACC-003-NDL Livret d... · Livret...

  • Comment se rendre Notre Dame du Lac? Par la route: - De la porte Maillot ou de Nanterre : rejoindre la Boule puis la Nationale 13 (renomme D 913). Au niveau du sous-terrain, tourner gauche : Bd de lhpital Stell. - De Saint Germain : rejoindre la Na-tionale 13 (renomme D 913). Au ni-veau du sous-terrain, tourner droite : Bd de lhpital Stell. En transports en commun : RER ligne A direction Saint Germain, station Rueil-Malmaison. Bus 144 et 467, arrt Zrich

    Charte de la personne hospitalise (Extraits)

    (circulaire DHOS du 2 mars 2006)

    - Toute personne est libre de choisir ltablissement de sant qui la prendra en charge, dans la limite des possibilits de chaque tablissement. Le service public hospitalier est accessible tous, en particulier aux personnes dmunies et, en cas durgence, aux personnes sans couverture sociale.

    - Les tablissements de sant garantissent la qualit de laccueil, des traitements et des soins.

    - Ils sont attentifs au soulagement de la douleur et mettent tout en uvre pour assu-rer chacun une vie digne, avec une attention particulire la fin de vie. Linforma-tion donne au patient doit tre accessible et loyale.

    - La personne hospitalise participe aux choix thrapeutiques qui la concernent. Elle peut se faire assister par une personne de confiance quelle choisit librement. Un acte mdical ne peut tre pratiqu quavec le consentement libre et clair du patient.

    - Celui-ci a le droit de refuser tout traitement. Toute personne majeure peut ex-primer ses souhaits quant sa fin de vie dans des directives anticipes.

    - Un consentement spcifique est prvu, notamment, pour les personnes participant une recherche biomdicale, pour le don et lutilisation des lments et produits du corps humain et pour les actes de dpistage.

    - La personne hospitalise peut, sauf exceptions prvues par la loi, quitter tout moment ltablissement aprs avoir t informe des risques ventuels auxquels elle sexpose.

    - La personne hospitalise est traite avec gards. Ses croyances sont respectes. Son intimit est prserve ainsi que sa tranquillit. Le respect de la vie prive est garanti toute personne ainsi que la confidentialit des informations personnelles, administratives, mdicales et sociales qui la concerne.

    GU

    I-A

    CC

    -OO

    3 N

    DL V

    5 0

    9/2

    01

    4

    FONDATION DIACONESSES DE REUILLY

    Maison Mdicale

    Notre Dame

    du Lac

    Accueillir,

    Accompagner,

    Soigner

    2 rue de Zurich, 92500 Rueil Malmaison Tl. 01 47 14 84 00 Fax 01 47 14 84 01

    Site Internet : www.oidr.org

    notredamedulac@fondationdiaconesses.org

    Livret daccueil Unit Soins de Suite Neurologique

    http://www.oidr.org

  • La Fondation Diaconesses de Reuilly a t cre par une communaut de religieuses protestantes. Elle gre, en plus de la Maison de sant Claire Demeure, des EHPAD, des tablissements de soins de suite (SSR), des maisons daccueil pour enfants et jeunes. Elle compte plus de 900 salaris en France. La Maison Mdicale Notre dame du Lac est un tablissement hospita-lier priv dintrt collectif, sans but lucratif, fond par la congrgation religieuse catholique des Oblates de lEucharistie en 1946,entirement reconstruit en 2004.Tout en gardant son identit, Notre Dame du Lac est totalement intgre la Fondation des Diaconesses de Reuilly depuis 2007 et poursuit son action au service des personnes fragi-lises par la maladie.

    La Maison Mdicale Notre Dame Du Lac accueille des patients sans distinction dorigine, de religion, de confession et met tout en uvre pour soulager la douleur sous toutes ses formes, viter lisolement et favoriser laccueil des familles et des proches. La dmarche thique de la Fondation Diaconesses de Reuilly exige que la prise en charge des patients soit sans cesse rajuste dans une dmarche concerte o lexpression de la volont du malade et de ses proches est au cur de toute prise de dcision.

    La Maison Mdicale Notre Dame du Lac et la Maison de Sant Claire Demeure Versailles, sont des tablissements de la Fondation Diaconesses de Reuilly. Un rapprochement de leur activit est en cours. A ce jour, ils partagent une mme direction et certaines ins-tances sont communes. Par ailleurs, N.D. du Lac dveloppe un partenariat : - avec les hpitaux environnants: Foch, CH de Poissy/St Germain, H des 4 villes, Institut Curie, Raymond Poincar, La Salpetrire , - avec les EHPAD des villes environnantes, - avec des tablissements mdico-sociaux et dHAD ambulatoire. Ltablissement participera au rseau ONCOPAL 92.

    Le respect de chaque tre humain

    La Fondation Diaconesses de Reuilly

    Rapprochement et partenariat

    P A G E 2 - U N E T R A D I T I O N D H U M A N I T

    LA QU AL I T DE LA PRI SE E N CH ARGE

    A travers la mise en place de diffrents comits de vigilance, le personnel de Notre Dame du Lac veille la scurit des soins prodigus :

    La Commission mdicale dEtablissement

    Elle est responsable de la scurit et de la qualit des soins. Prside par le Docteur B. OBERKAMPF, elle agit travers diffrentes commissions communes avec la Maison de sant Claire Demeure, Versailles :

    - La Commission de prvention du risque infectieux (CPRI)

    - La Commission douleur

    - La Commission du Bon Usage du Mdicament

    - La Commission Nutrition

    P A G E 11 - LA QUALIT DE LA PRISE EN CHARGE

    RCLAMATIONS

    Si vous notez un dysfonctionnement dans votre prise en charge, ou celle de votre proche, nous vous invitons vous adresser au plus vite lquipe mdicale, au cadre de proximit ou lassistante sociale qui prendront en compte votre rclamation.

    Vous pouvez aussi crire la Direction qui, si elle le juge ncessaire, transmettra votre plainte la CRUQ-PC (Commission de Relations avec les Usagers et de la Qualit de la Prise en Charge). Vous serez alors contact par un mdiateur.

    La CRUQ-PC est compose de diffrentes personnes salaries de ltablissement et de reprsentants des usagers, membres de la Ligue contre le Cancer. La liste des membres de la CRUQ-PC est affiche dans le hall dentre .

    Enfin, vous pouvez prendre contact par mail avec les reprsentants des usagers, Mmes Vanp et Morand ( Ligue contre le Cancer), ladresse suivante : (ru.notredamedulac@fondationdiaconesses.org) Pour plus de prcisions vous pouvez vous procurer le dpliant Droits des personnes hospitalises auprs de lAccueil.

    mailto:ru.clairedemeure@fondationdiaconesses.org

  • LES DRO I TS D E LA P E R SO NNE HO SP I T AL I S EE

    P A G E 10 - LES DROITS DES USAGERS

    INFORMATIQUE ET LIBERTS

    La Commission nationale informatique et libert (Cnil), a pour but de veiller ce que linformatique ne porte atteinte ni lidentit humaine, ni la vie prive, ni aux liberts publiques et individuelles. La loi vous attribue un droit daccs et de rectification de ces informations, que vous pouvez exercer sur demande crite adresse la Direction.

    LES DROITS DES PATIENTS HOSPITALISES

    La loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades, et la loi Lonetti du 22 avril 2005 relative aux droits des malades en fin de vie, ont renforc de faon considrable les droits des patients :

    Laccs direct au dossier mdical

    Tout patient hospitalis ou son reprsentant lgal peut obtenir communication de son dossier mdical. Vous devez adresser une demande crite la direction.

    Quand le patient est dcd, le droit de consulter le dossier mdical est ouvert aux successeurs lgaux du dfunt, sous d'importantes restrictions afin de respecter le secret mdical du patient dcd.

    Dsignation dune personne de confiance

    Avec votre accord, certaines informations peuvent tre communiques vos proches. Vous pouvez dsigner une personne de confiance, qui peut tre un parent, un proche ou votre mdecin traitant.

    Directives anticipes

    Les directives anticipes sont des instructions crites que donne par avance une per-sonne majeure consciente, pour le cas o elle serait dans lincapacit dexprimer sa volont.

    Le principe de non-obstination thrapeutique

    Ce principe autorise le mdecin, dans certaines conditions, interrompre ou ne pas entreprendre des traitements jugs inutiles ou disproportionns.

    Pour plus de prcisions vous pouvez vous procurer le dpliant Droits des per-sonnes hospitalises et La famille et la personne malade auprs de lAccueil. Linformation, la participation et le consentement du patient Linformation du patient et son consentement clair sont essentiels pour instaurer une relation de confiance et maintenir celle-ci, mme en cas de survenue dun dom-mage ventuel li aux soins.

    P A G E 3 - B I E N V E N U E N O T R E D A M E D U L A C

    Vous venez dentrer la Maison Mdicale Notre Dame Du Lac. Nous vous souhaitons la bienvenue et esprons que cette maison puisse tre un peu la vtre.

    Tout le personnel soignant et administratif est l pour rpondre vos demandes. Par son savoir-faire, son coute et sa prsence, ainsi que par la mise en place dun projet de soins individualis, nous esprons contribuer maintenir got et saveur la vie de chacun. Notre Dame Du Lac dispose de cinq secteurs dactivit: - Une unit de Soins Palliatifs (USP) : 32 lits. -Une unit de Soins de Suite Neurologiques (SSN) vise palliative : 16 lits. - Une Equipe Mobile qui intervient en soutien dans dautres tablissements et domicile (EMASP).

    - Un centre de formation spcialis dans la dmarche palliative (douleur, autres symptmes, accompagnement ) gr par lEMASP.

    -Un hpital de jour vise palliative : ouverture, mi-octobre 2013 : 5 lits.

    Nous avons conu ce livret daccueil pour vous aider vous reprer dans ltablissement et