Chapitre 6. Analyse spectrale 6.2. Spectres UV-VIS

Click here to load reader

  • date post

    04-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    171
  • download

    5

Embed Size (px)

Transcript of Chapitre 6. Analyse spectrale 6.2. Spectres UV-VIS

  • Page 1
  • Chapitre 6. Analyse spectrale 6.2. Spectres UV-VIS
  • Page 2
  • Activit : Comment exploiter un spectre UV-VIS ? 1. Dcrire le spectre de lisoprne
  • Page 3
  • 2. Dterminer si le maximum dabsorption max est dans lUV ou dans le visible. La molcule est-elle colore ?
  • Page 4
  • Calculer les valeurs de labsorbance aux longueurs donde 200, 210, 230 et 240 nm pour un chantillon deux fois plus dilu. Tracer alors lallure du spectre de cet chantillon dilu.
  • Page 5
  • 4. Les spectres dautres chantillons sont dcrits dans le tableau du document 3. Dterminer celui qui pourrait correspondre de lisoprne.
  • Page 6
  • Page 7
  • a. Principe de la spectroscopie UV-VIS technique qui permet didentifier une espce chimique si un spectre de rfrence est connu
  • Page 8
  • Page 9
  • b. Le spectre UV-VIS reprsente labsorbance A en fonction de la longueur donde ( 200 800 nm) labsorbance A A = - log ( 1/T) = -log(I/I 0 ) T la transmittance I 0 intensit de rfrence I intensit transmise
  • Page 10
  • la loi de Beer-Lambert : lie A la concentration de la solution solution contenant plusieurs espces absorbantes
  • Page 11
  • un spectre UV-VIS se dcrit en indiquant : les longueurs donde aux maxima dabsorption les coefficients dabsorption molaire
  • Page 12
  • Exemple : lacide salicylique
  • Page 13
  • Page 14
  • Page 15
  • c. Couleur dun compos chimique une espce chimique est colore si elle absorbe des radiations du domaine visible (400-800 nm) si le spectre dabsorption prsente un seul maxima la couleur perue correspond la couleur complmentaire de celle correspondant au maximum dabsorption
  • Page 16
  • bleu patent
  • Page 17
  • jaune tartrazine
  • Page 18
  • si une espce en solution absorbe dans plusieurs domaines du spectre visible, la couleur perue correspond la synthse additive des couleurs non absorbes
  • Page 19
  • sirop de menthe
  • Page 20
  • une espce incolore absorbe des radiations dans le domaine UV
  • Page 21
  • Page 22
  • molcules organiques : plus elles contiennent des liaisons conjugues successives, plus la longueur donde de la lumire absorbe est grande
  • Page 23