Brochure CNDB Acoustique - Midi-Pyrnes Bois ...?l’isolation acoustique reste...

download Brochure CNDB Acoustique - Midi-Pyrnes Bois ...?l’isolation acoustique reste insuffisante et les futurs acheteurs de maison ... Boisâ€‌ s’adresse tous les acteurs

of 9

  • date post

    06-Feb-2018
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Brochure CNDB Acoustique - Midi-Pyrnes Bois ...?l’isolation acoustique reste...

  • CONFORT ACOUSTIQUEDU BTIMENT

    LES ESSENTIELS DU

    N2

    NO

    VE

    MB

    RE

    2

    00

    6

  • Le bruit est considr comme une des principales

    pollutions du monde moderne. Il est source de

    nervosit, fatigue, maux de tte, troubles du

    sommeil et de laudition. Les transports sont la

    premire source de pollution sonore dans les villes

    de plus de 50 000 habitants, tandis que les habitants

    de cits ou de grands ensembles disent surtout

    souffrir du bruit provoqu par leurs voisins. Une

    enqute de la revue De particulier particulier de

    2005 dmontre que le bruit reste la premire des

    nuisances pour 89 % des personnes. Bon nombre

    des occupants dappartements neufs trouvent que

    lisolation acoustique reste insuffisante et les futurs

    acheteurs de maison neuve souhaitent avant tout

    vivre au calme. Dans une autre enqute mene sur

    Paris par lIFOP (2003), les nuisances les plus

    importantes dans la capitale sont le bruit en 3me

    position (45%) aprs la pollution atmosphrique

    (65%) et la circulation et le stationnement (55%),

    nettement avant linscurit en 6me position (36%).

    Les solutions constructives en bois, associes

    des isolants souples et des plaques de

    pltre, permettent de respecter aisment la

    rglementation acoustique et daller au-del

    si ncessaire, que ce soit pour les murs

    extrieurs, cloisons, planchers ou toitures.

    Elles savrent tre galement un moyen idal

    pour conduire et magnifier le son dans les

    salles de spectacles et de confrences.

    Les effets du bruit

    Le confort acoustique a une forte influence sur

    la qualit de vie au quotidien, chez soi, au travail

    ou en vacances, ainsi que sur les relations de

    bon voisinage. A contrario, il est frquent quun

    environnement bruyant provoque, au bout dun

    moment, des effets ngatifs (nervosit, sommeil

    contrari, fatigue) et peut terme poser des

    problmes de sant. Le confort acoustique

    correspond en premier lieu ne pas entendre les

    bruits qui drangent mais il sapplique galement

    aux bruits que lon souhaite entendre (paroles,

    musique, oiseaux, mer...).

    Les diffrents bruits

    Le bruit est un mlange de sons graves et aigus,

    ces derniers tant plus difficiles supporter que

    les premiers. Leur plage de frquences se dcline,

    en hertz basses frquences de 16 200 Hz (graves),

    moyennes frquences de 201 2 000 Hz (medium)

    et hautes frquences de 2001 20000 Hz (aigus).

    Sensible, loreille humaine, qui entend partir de

    20 dcibels, ressent une douleur insupportable

    au-del de 130 dcibels, accentue par la dure.

    Elle prfre les frquences moyennes et de mme

    intensit. Lintensit dun bruit ou dun son

    (pression acoustique) est exprime en dcibels (dB).

    Les sources de bruit

    Les bruits perus lintrieur dun logement ou

    dun btiment ont diffrentes origines.

    Les bruits ariens extrieurs proviennent dun

    aroport, dune gare, dune usine, dun chantier...

    et surtout du trafic routier. Lensemble du rseau

    routier fait lobjet dun classement acoustique,

    avec une inscription obligatoire au Plan local

    durbanisme (PLU) ; le bruit de rfrence est le

    bruit route aux frquences graves. Pour les

    autres bruits ariens extrieurs, le bruit de rfrence

    est le bruit rose qui se caractrise par un niveau

    sonore constant toutes les frquences.

    Les bruits ariens intrieurs proviennent dune

    tlvision, dune chane hi-fi, dune radio, dune

    conversation... Ils sont galement considrs

    comme des bruits roses. Ils se propagent

    principalement par les parois qui sparent les pices

    ou encore indirectement par les cloisons latrales.

    Les bruits de choc sont les bruits de pas, de

    chutes dobjets, de dplacements de meubles

    (chaises)... qui sont transmis par le plancher et

    propags par le plafond et les parois verticales.

    Les bruits dquipements peuvent provenir dune

    chaudire, du systme de ventilation, des tuyauteries,

    dune machinerie dascenseur, dune chasse

    deau... Ariens, ils sont qualifis de solidiens

    lorsquils mettent en vibration la structure.

    Contrairement aux autres bruits mesurs maintenant

    en dB, lchelle de rfrence des bruits dquipements

    est reste en dB(A).

    PRSERVER DU BRUIT, UNE PRIORIT

    DITO

    SOMMAIRE

    Numro 2 - Novembre 2006LES ESSENTIELS DU

    2 - 3

    * Rsultats suprieurs 100% par possibilit de rponses multiples.

    LES NUISANCES RDHIBITOIRES*

    Le bruit est ressenti comme une vritable nuisance ! Matres douvrageet matres duvre doivent par consquent optimiser le confort acoustique detoute conception de btiment. Les solutions techniques en construction boissont multiples et elles ont fait leurs preuves. Elles peuvent aussi bien protgerdes bruits extrieurs, limiter les bruits intrieurs et contribuer une meilleureacoustique architecturale.

    DES BRUITS AUX ORIGINES DIVERSESLes bruits peuvent provenir de lenvironnement extrieur, des btiments voisins ou des pices adjacentes ou superposes lintrieur mme dun immeuble. Comme le confort thermique, le confort acoustique diffre selon les personnes pour desraisons physiologiques ou psycho-sociologiques. Certaines dentre elles sont nettement plus sensibles que dautres au bruitet plus particulirement des types de bruit, selon leur spectre (grave ou aigu) et leur niveau par rapport au bruit ambiant.

    0

    20

    40

    60

    80

    100

    89 %

    47 %

    37 %

    65 %

    76 %

    14 %

    42 %

    54 %

    39 %

    77 % Bruit

    loignement des commerces

    Difficult d'accs en voiture

    Pollution

    Quartier de mauvais standing

    loignement d'une crche

    loignement d'une cole

    Mauvaise qualit des coles

    Mauvais isolement du logement

    Absence d'espaces verts

    Pages 2-3Prserver du bruit, une prioritDes bruits aux origines diverses

    Pages 4-5La propagation des bruitsLe calcul des indices de performance

    Les solutions contructives bois

    Pages 6-7Pour respecter les exigences disolationaux bruits ariens

    Pages 8-9Pour respecter les exigences disolationaux bruits de choc

    Pages 10-11Pour amliorer la qualit acoustique

    Pages 12-13Exemples de ralisations

    Pages 14-15Lacoustique, une des cibles de la hautequalit environnementale (HQE)Textes rglementaires de rfrencePour en savoir plus

    Vivant, chaleureux, naturel, autant de

    qualificatifs associs au bois, matriau tendance

    qui revient en force sur le devant de la scne.

    Cette impulsion prend toute son importance

    lheure o les nouveaux enjeux, poss par

    la qualit environnementale des btiments

    et le dveloppement durable, ncessitent

    de reconsidrer lacte de construire.

    La collection Les Essentiels du Bois sadresse

    tous les acteurs de la construction : matres

    douvrage, architectes, bureaux dtudes,

    entreprises, conomistes... Ce guide Confort

    acoustique du btiment prsente les rgles de

    lart et les prcautions prendre pour non seule-

    ment respecter les exigences rglementaires

    mais encore optimiser le confort acoustique,

    prcisment lors dune construction en bois.

    Les ralisations prsentes sont autant de

    preuves quune isolation acoustique et une

    correction acoustique de haut niveau peuvent

    tre obtenues mme lors de situations complexes.

    Construction durable en bois, performances ther-

    miques et rsistance au feu sont les thmes

    explors dans chacun des autres guides pratiques ;

    schmas, exemples et tmoignages lappui.

    Bonne lecture !

    Jean-Claude SevePrsident du CNDB

    Jan SderlindDirecteur gnral du NTC

    Sou

    rce

    :AD

    EME

    G

    etty

    imag

    es

    G

    etty

    imag

    esSou

    rce

    :en

    qut

    e r

    alis

    e p

    ar l

    e jo

    urna

    l D

    e pa

    rtic

    ulie

    r

    part

    icul

    ier

    - M

    ai 2

    00

    5

  • Numro 2 - Novembre 2006LES ESSENTIELS DU

    4 - 5

    LA PROPAGATION DES BRUITS

    Les bruits se propagent de diffrentes manires.

    On distingue :

    - les transmissions directes par la faade, une

    paroi sparative, la toiture, le plancher ;

    - les transmissions indirectes ou latrales par

    les parois autres que la paroi sparative ;

    - les transmissions parasites par certains points

    singuliers (botier lectrique, gaine technique,

    entre dair, coffre de volet roulant, dfauts

    dtanchit lair...).

    Pour limiter ces propagations de bruits, il est

    ncessaire de mettre en uvre une isolation

    acoustique, tout comme lisolation thermique

    a pour but de rduire les dperditions de chaleur.

    Lisolation acoustique vis--vis des bruits

    ariens a pour but daffaiblir leur transmission

    entre lextrieur et lintrieur et de restreindre

    leur propagation dune pice une autre.

    Lisolation acoustique vis--vis des bruits solidiens

    vise attnuer le rayonnement des bruits de choc

    dans les structures. Il faut particulirement faire

    attention aux ponts phoniques, endroits o

    lisolation est interrompue ou affaiblie, car les

    bruits vhiculs par lair se faufilent par le

    moindre interstice. Pour les viter, l'isolation

    doit tre pose en continu, sans rupture. Quant

    la correction acoustique, elle a pour but de

    matriser la propagation sonore et le temps de

    rverbration lintrieur dune pice, notamment

    par la pose de matriaux absorbants en paroi.

    Les bruits sont transmis pa