Book ©l¨ve urbaniste 2012

download Book ©l¨ve urbaniste 2012

of 22

  • date post

    18-Feb-2016
  • Category

    Documents

  • view

    223
  • download

    1

Embed Size (px)

description

Book Elève urbaniste Sébastient Six, Université Jean Moulin Lyon 3, 2012

Transcript of Book ©l¨ve urbaniste 2012

  • Urbanisme

    Book

    Sbastien Six

    Mars 2012Universit Jean Moulin Lyon 3

  • UrbanismeSommaire

    Prsentation 3Projets damnagement urbain 5Travaux SIG 13Voyages 16

  • UrbanismePrsentationSbastien Six

    N le 11 janvier 1988 Rillieux-la-Pape (69)

    4, rue Vaubecour69002 LyonTl. : 0675759613email : s.six@me.com

    PersvrantAttentif

    CurieuxAutonome

    DynamiqueVolontaire

    Gographe - Urbaniste

    3

  • Cursus

    Comptences

    Expriences

    Juin 2007: Baccalaurat ES spcialit LV1 anglais

    Lyce Edouard Branly, Lyon 5e

    Juin 2011: Licence en Gographie et Amnagement

    Universit Jean Moulin Lyon 3

    Actuellement: Master 1 Amnagement & Dveloppement territorial

    Universit Jean Moulin Lyon 3

    InformatiqueMicrosoft Office, iWork, Illustrator, MapInfo, Autocad Map 3D, Gomap.

    LangueAnglais

    JUIN AOUT 2011: Assistant SIG - Stagiaire

    CAVIL (Communaut dagglomration de Villefranche-sur-Sane)

    T 2009 ET 2010 : Oprateur - Animateur saisonnier

    DISNEYLAND RESORT PARIS

    T 2008 : Glass collector - Barman

    Bungalows and Bears, Sheffield, Royaume-Uni

    Activits

    2009/2011: Vice-prsident et responsable Concours lADELY

    Association Des Etudiant LYonnais

    4

  • UrbanismeProjets damnagement urbain

    178

    Les concours de la Socit dEmbellissement de Lyon dans les annes 1920

    Le XXme sicle dbute avec une prise de conscience europenne concernant le dveloppement des villes industrielles et leur expansion, dbat international auquel la ville et son maire, en particulier, participent activement. Edouard Herriot met en place dans ce cadre et ds 1912, une commission dtude pour le plan dextension et dembellissement de Lyon, laquelle participent entre autres Tony Garnier et Camille Chalumeau. Le but avou de ce plan est de prvoir le dveloppement urbain selon des notions desthtisme urbain et dhygine. Cette initiative rsulte en partie du climat intellectuel lyonnais, trs actif notamment dans la presse sur ces questions partir de 1906 et de limplication du maire concernant lhyginisme en gnral et urbain en particulier.

    La Construction Lyonnaise par exemple publie des plans dextension depuis 1906 ainsi que des plans damnagement rationnel pour certains quartiers. Dans ce contexte dmulation est cre en 1908 la Socit dEtude et dEncouragement pour provoquer et favoriser la Prosprit et lEmbellissement de Lyon et de sa banlieue dont les membres qui se veulent des amateurs clairs sont trs engags dans le dbat urbain lyonnais.

    Les premiers projets approuvs par la socit sont ensuite publis dans les journaux locaux, ainsi un plan de Claudius Condemine dit par la Construction Lyonnaise propose un amnagement dans le cadre du prolongement du cours Charlemagne, o lunion des quais Perrache

    Ill.198 : Projet de Claudius Condemine, 4me prix du concours de 1925

    Projet de Claudius Coudemine, 4e du Concours de la Socit dEmbellissement de Lyon (1925)

  • Projet dtude sur le quartier de la Croix Rousse Lyon

    ASPECT GOGRAPHIQUEUN RELIEF ATYPIQUE

    PROFIL TOPOGRAPHIQUE DE LA CROIX ROUSSE

    REPRSENTATION TOPOGRAPHIQUE DE LA RGION LYONNAISE

    jeudi 15 mars 12

    Phase 1: diagnostic territorial

    Clivage territorial du quartier

    Structure gophysique de la Croix Rousse

    En quoi le ramnagement du Boulevard de la Croix-Rousse, accompagn de la cration de points de vue sur Lyon, peuvent-ils redynamiser le quartier de la Croix-Rousse, attnuer la rupture entre lest et louest du quartier et renforcer la continuit entre la ville et la colline?

    PROBLMATIQUE

    jeudi 15 mars 12

    6

  • Projet dtude sur le quartier de la Croix-Rousse LyonUniversit Jean Moulin Lyon 3

    19

    Concernant la partie Est de larrondissement, elle est caractrise par lartre qui structure

    cette partie du quartier avec la rue Chazire. Cette partie de la colline se distingue par une

    densit de population plus faible. La trame urbaine est plus diffuse et elle a la

    caractristique de mlanger logements, batiments religieux, ensemble hospitalier/scolaire,

    etc. De faon gnrale, on distingue une continuit de logements collectifs datant des

    annes 70 de haut standing. Les surfaces habitables sont bien plus importantes, et

    gnrent donc une population comprenant des familles. La proximt avec les diffrents

    tablissements scolaires ainsi que les vues offertes par ces types de logement en fond un

    quartier aux habitants relativement aiss.

    Universit Jean Moulin Lyon 3

    20

    5. Les principaux axes de communication et leurs utilisations Nous pouvons dfinir le boulevard de la Croix-Rousse comme laxe majeur du Plateau de la Croix-Rousse. Il comprend 4 voies de circulation, une piste cyclable et deux trs larges trottoirs servant linstallation du march.

    Universit Jean Moulin Lyon 3

    21

    Cette artre traverse le Plateau de la Croix et notre primtre dtude sur toute sa longueur : de lesplanade du Gros Caillou au cours du Gnral Giraud donnant sur la Sane. Il est ainsi la seule voie de communication permettant de rallier lEst et lOuest, le Rhne la Sane. Le boulevard est un axe de circulation qui irrigue tout le quartier (tant le plateau que les pentes) en flux automobile, ce dernier tant au croisement de 17 rues. Dans la continuit

    du boulevard de la Croix-Rousse, le cours du Gnral Giraud permet le dsenclavement de toute la partie Ouest du Plateau par sa connexion avec lhyper-centre et le quartier des Terreaux. Ces deux artres sont essentielles dans la gestion du trafic et sont linterface entre le

    plateau et les pentes (le 1er arrondissement et le 4me), entre la colline de la Croix-

    Rousse et le centre historique de Lyon. Lomniprsence de la voiture dans et autour de ces axes routiers a relgu la question de lespace piton au second rang. Ce dernier bnficie cependant dune place importante (8 mtres de chaque ct) sur le Boulevard de la Croix-Rousse, propice la tenue presque quotidienne du march. Un point positif au march est limportance de ce dernier comme endroit de socialisation, de rencontre. Il fait partie intgrante de la vie de quartier, un emblme du mode de vie croix-roussien. Malgr ces points positifs, quelques lments ngatifs inhrents la prsence du march apparaissent : - Le trottoir, et certains endroits la chausse sont dans un piteux tat avec la prsence

    de trous, bosses et dune irrgularit de niveau de la voie pitonne. - Labsence de mobilier urbain et de vrais espaces de rencontre amnags. La prsence de quelques bancs ne peut-tre considre comme un amnagement, exemple : intersection boulevard de la Croix-Rousse/ rue Claude Joseph Bonnet. Compte tenu de la longueur et de la largeur du boulevard, cette absence peut-tre vcue comme une anomalie.

    Universit Jean Moulin Lyon 3

    19

    Concernant la partie Est de larrondissement, elle est caractrise par lartre qui structure

    cette partie du quartier avec la rue Chazire. Cette partie de la colline se distingue par une

    densit de population plus faible. La trame urbaine est plus diffuse et elle a la

    caractristique de mlanger logements, batiments religieux, ensemble hospitalier/scolaire,

    etc. De faon gnrale, on distingue une continuit de logements collectifs datant des

    annes 70 de haut standing. Les surfaces habitables sont bien plus importantes, et

    gnrent donc une population comprenant des familles. La proximt avec les diffrents

    tablissements scolaires ainsi que les vues offertes par ces types de logement en fond un

    quartier aux habitants relativement aiss.

    Analyse thmatique du territoire

    - Etude gographique de la Croix-Rousse - Aspects sociologiques - Caractristiques conomiques - Caractristiques foncires et spcificit du bti - Principaux axes de communication et leurs utilisations - Espaces verts - Transports

    Universit Jean Moulin Lyon 3

    8

    croix-roussiens qui dominent la ville du fait de leur hauteur. Ils se sentent privilgis par rapport aux autres lyonnais.

    1.3.2. Un village dans la ville :

    Vritable village dans la ville, la croix rousse est un quartier part. Longtemps rurale, la colline de la Croix-Rousse, sest rellement urbanise au dbut du XIXe sicle

    avec linstallation des Canuts. Trs anime et en vogue le quartier de la Croix-Rousse a conserv son me villageoise, que les nouveaux occupants ne tardent pas adopter. Le plateau plutt diurne et familial, accueille chaque matin lun des plus grands marchs de la ville le long du boulevard de la Croix-Rousse. La Croix-Rousse se dfinie bien comme un village dans la ville, en tmoigne certains noms dassociations : Croix-Rousse le village (association touristique de la croix rousse). Il faut donc noter que le plateau est un quartier rsidentiel, qui se distingue du reste de la ville de Lyon par une ambiance particulire que l'on dit proche d'un village . Cette impression est renforce par les terrains de boule (comme celui du Clos Jouve) ou le "petit march" quotidien, situ place de la Croix-Rousse et entour de bistrots. Il faut cependant souligner quaprs une enqute faite auprs des croix-roussiens lors du march hebdomadaire du boulevard de la Croix-Rousse, les anciens qui ont toujours vcu la sont daccord pour dire que la Croix-Rousse tend perdre son me villageoise, avec son ambiance bonne enfant, ses commerces de proximits paradoxalement les croix-roussiens interrogs plus jeune et habitant parfois depuis moins longtemps a la Croix-Rousse trouvent que celle-ci a su garder cette caractristique de village dans la ville. Mme si la croix rousse t